livres actu Livres Actu

Accueil > William Styron > Face aux ténèbres

Acheter ce livre - 6.9 €


4701ème dans les ventes


William Styron

0 abonné

William Clark Styron Jr., dit William Styron, né le 11 juin 1925 à Newport News et mort le 1er novembre 2006 sur l'île de Martha's Vineyard, est un écrivain et essayiste américain dont l’œuvre a connu un immense succès populaire et critique. Sa céléb... Plus >

Face aux ténèbres (1993)

De William Styron chez Gallimard
(37 votes, note moyenne : 3.9)

«Nous ne croyons pas à l'Enfer, nous sommes incapables de l'imaginer, et pourtant il existe, on peut s'y retrouver brusquement au-delà de toute expression. Telle est la leçon de ce petit livre magnifique et terrible.Récit d'une dépression grave, avec son cortège d'angoisses, d'insomnies, de "rafales dévastatrices", de tentations de suicide, il nous montre pour la premièer fois ce qu'est réellement cette "tempête des ténèbres" intérieure qui peut frapper n'importe qui à chaque instant, mais peut-être plus particulièrement certains écrivains, ou artistes. Hemingway, Virginia Woolf, Romain Gary, Primo Levi, Van Gogh : la liste de ces proies désignées de l'ombre serait longue.Enfer, donc, comme celui de Dante, douleur sans autre issue que celle de l'autodestruction, état de transe incommunicable que ne soupçonnent pas les autres, pas même les psychiatres. Pourtant, la guérison est possible, on peut en tirer une connaissance nouvelle. Avec précision et courage, le grand romancier qu'est William Styron plaide ici à la fois pour une meilleure compréhension de notre prochain abîmé dans l'horreur, et contre le goût du néant qui nous guette tous.»Philippe Sollers.

Paru le 26-10-1993 - Format : Broché - 128 pages - 18 x 11 x 0 cm - 84 g - ISBN 10 : 2070387658 - ISBN 13 : 9782070387656

Collection : Folio

Tags : récits, littérature, roman, essai, autobiographie, biographie, témoignage, naufrage, mélancolie, angoisse, folie, maladie, suicide, maladies mentales, dépression, psychologie, états-unis, littérature américaine, littérature contemporaine, 20ème siècle.

Citations de Face aux ténèbres (9)

La souffrance occasionnée par une dépression grave est tout à fait inconcevable pour qui ne l'a jamais endurée, et si dans de nombreux cas elle tue, c'est parce que l'angoisse qui l'accompagne est devenue intolérable.

Quant à ceux qui ont séjourné dans la sombre forêt de la dépression, et connu son inexplicable torture, leur remontée de l'abîme n'est pas sans analogie avec l'ascension du poète, qui laborieusement se hisse pour échapper aux noires entrailles de l'enfer

Camus, me dit Romain (Gary), faisait de temps à autre allusion au profond désespoir qui l'habitait et parlait de suicide. Il en parlait parfois en plaisantant, mais la plaisanterie avait un arrière-goût de vin aigre, qui n'allait pas sans perturber Romain. Pourtant il n'avait apparemment jamais attenté à ses jours, aussi n'est-il peut-être nullement fortuit que malgré la constance de la tonalité mélancolique, un sentiment de triomphe de la vie sur la mort soit au cœur du -Mythe de Sisyphe- et de son austère message: en l'absence de tout espoir, nous devons néanmoins continuer à lutter pour survivre, et de fait nous survivons-de justesse. (p.43)

La dépression de Camus et maintenant celle de Romain Gary - de toute évidence aussi celle de Jean (Seberg - ndlr) - étaient pour moi des maux abstraits, en dépit de ma compassion, et à l'instar de la majorité de ceux qui jamais n'ont personnellement fait l'expérience de la maladie, je n'avais pas la moindre idée de ses véritables dimensions ni de la nature de la souffrance qu'endurent tant de victimes à mesure que l'esprit poursuit son insidieuse déliquescence.

La folie découle d'un processus biochimique anormal. Il a été établi avec une certitude raisonnable (non sans une résistance acharnée de la part de nombreux psychiatres, et il n'y a pas si longtemps d'ailleurs) que ce type de folie est chimiquement provoqué parmi les neurotransmetteurs du cerveau, probablement du fait d'un stress systémique, qui pour des raisons inconnues déclenche une déplétion de substances chimiques, la norépinéphrine et la sérotonine, et l'augmentation d'une hormone, le cortisol. Conséquence de ces perturbations dans les tissus du cerveau, de l'alternance d'imprégnation et de privation, il n'est pas surprenant que le cerveau en vienne à se sentir blessé, accablé, et que les processus confus de la pensée témoignent de la détresse d'un organe en convulsions. Parfois, pas très souvent cependant, un esprit à ce point perturbé nourrira des idées de violence à l'égard d'autrui. Mais en raison de cette effroyable tendance à l'introversion, les victimes de la dépression ne sont en général dangereuses que pour elles-mêmes. La folie de la dépression est, en règle générale, l'antithèse de la violence. Certes c'est une tempête, mais une tempête des ténèbres.

Tout d'abord cela n'eut rien de vraiment inquiétant, dans la mesure où le changement était subtil, mais je constatais cependant que le décor qui m'entourait à certains moments se parait de tonalités différentes : les ombres du crépuscule semblaient plus sombres, mes matins étaient moins radieux, les promenades en forêt se faisaient moins toniques, et il y avait maintenant un moment en fin d'après-midi pendant mes heures de travail où une sorte de panique et d'angoisse me submergeait, le temps de quelques minutes à peine...

(Le poète russe Maïakowski avait sévèrement jugé le suicide de son célèbre contemporain Essenine quelques années plus tôt, ce qui devrait constituer un avertissement pour quiconque se sent enclin à condamner l'autodestruction.)Lorsque l'on pense à ces créateurs, ces hommes et ces femmes dotés de tant de talent, et voués à la mort, on est amené à s'interroger sur leur enfance, l'enfance où tout le monde le sait, les germes de la maladie plongent leurs racines; se peut-il que certains d'entre eux aient eu, alors, une intuition de la nature périssable de la psyché, de la subtile fragilité? Et pourquoi eu furent-ils détruits, tandis que d'autres- frappés de façon similaire - parviennent à s'en sortir?

Dans les cas de dépression, cette foi dans la délivrance, dans un ultime rétablissement fait défaut. La souffrance est implacable, et ce qui rend cette condition intolérable est de savoir à l'avance qu'aucun remède ne se matérialisera - fût-ce dans un jour, une heure, un mois, ou une minute. C'est l'absence d'espoir qui plus encore que la souffrance broie l'âme.

Car, selon l'article, nombre de participants, tous écrivains et érudits de grand renom, paraissaient mystifiés par la mort de Levi, mystifiés et déçus. On eût dit que cet homme auquel tous avaient voué une admiration si fervente, et qui avait enduré tant d'épreuves aux mains des nazis -un homme d'un ressort et d'un courage exemplaires- avait, en se suicidant, révélé une faiblesse, un effritement de son caractère qu'ils répugnaient à admettre. Confrontés à un absolu atroce -l'autodestruction- ils réagissaient par un aveu d'impuissance et (comment le lecteur eût-il pu l'éviter?) avec une pinte de honte. (p.54)

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Face aux ténèbres : avis de lecteurs (40)


  • Critique de Face aux ténèbres par CharlesEdouard (Babelio)

    La depression, le spleen, la morosité... William Styron auteur du célèbre ouvrage "Le Choix de Sophie" nous emmène pour une description de la dépression, une véritable maladie, L'auteur explique à ...

    Lire la critique complète >
    Par CharlesEdouard - publiée le 25/03/2020

  • Critique de Face aux ténèbres par redmary (Babelio)

    Lecture en demi teinte. J'ai beaucoup accroché avec le style de Monsieur Styron, c'est indéniable. Ses réflexions sont intéressantes, profondes et, pour l'époque à laquelle à été écrite le roman, trè...

    Lire la critique complète >
    Par redmary - publiée le 24/03/2020

  • Critique de Face aux ténèbres par (Babelio)

    Face aux ténèbres n and apos;est pas seulement un livre fort; c and apos;est aussi un beau livre, quoique le sujet en soit grave et perturbant. La dépression est un sujet qui continue à mettre beaucoup de mon.....

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 07/02/2020

  • Critique de Face aux ténèbres par Hauchama (Babelio)

    Lorsque l'on nous parle de dépression, et surtout lorsque l'on ne l'a pas vécue, et bien ça nous paraît abstrait. Nous avons du mal à nous imaginer ce que peut ressentir une personne dépressive. Willi...

    Lire la critique complète >
    Par Hauchama - publiée le 03/02/2020

  • Critique de Face aux ténèbres par (Babelio)

    A la fois littéraire et à la fois scientifique, Styron raconte, explique, analyse sa propre dépression et son chemin vers la guérison. Je l'ai recommandé à un jeune homme en dépression puisque cet ouv...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 31/12/2019

  • Critique de Face aux ténèbres par afriqueah (Babelio)

    Avec courage, et aussi dans le but de dévoiler une maladie curieusement peu connue, dont il décrit les dangers, la dépression, Wiliam Syron raconte sa descente. Il vient de gagner un prix convoité, po...

    Lire la critique complète >
    Par afriqueah - publiée le 22/08/2019

  • Critique de Face aux ténèbres par LiseBDorent (Babelio)

    Une facette de Styron. Un livre "coup de poing"

    Lire la critique complète >
    Par LiseBDorent - publiée le 13/04/2019

  • Critique de Face aux ténèbres par Frederic524 (Babelio)

    L'écrivain William Styron raconte dans ce bref récit son vécu de personne atteinte de dépression. Je ne souhaite pas rentrer dans les détails de cette dernière afin de vous laisser à la découverte de ...

    Lire la critique complète >
    Par Frederic524 - publiée le 30/08/2018

  • Critique de Face aux ténèbres par odulcidovul (Babelio)

    Voilà un livre qui m'a déçu. Si je ne doute pas de l'effet cathartique que peux avoir sur l'auteur la rédaction d'un tel essai, je n'y ai pas trouvé la charge émotionnelle que pouvait laisser entendre...

    Lire la critique complète >
    Par odulcidovul - publiée le 22/05/2018

  • Critique de Face aux ténèbres par (Babelio)

    livre extrêmement drôle avec beaucoup d'humour j'ai grave kiffer quoi

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 16/02/2018

  • Critique de Face aux ténèbres par maud31 (Babelio)

    Une relecture ! Pas du tout superflue. Ce récit autobiographique décrit avec précision les affres de la dépression et souligne avec justesse qu'il s'agit d'une maladie fort grave. Le livre est paru e...

    Lire la critique complète >
    Par maud31 - publiée le 07/01/2018

  • Critique de Face aux ténèbres par M_a_r_c (Babelio)

    Avec Face Aux Ténèbres, William Styron tente d'expliquer dans quel abîme il s'enfonça au cours des années '80, quand il fut victime d'une lourde dépression. Même s'il considère comme impossible de ...

    Lire la critique complète >
    Par M_a_r_c - publiée le 03/11/2017

  • Critique de Face aux ténèbres par Clodebain (Babelio)

    Description d'une dépression. S'interroge sur son origine et décrit ses symptômes.

    Lire la critique complète >
    Par Clodebain - publiée le 30/05/2017

  • Critique de Face aux ténèbres par bdelhausse (Babelio)

    Avec une grande pudeur, une franchise assez bluffante, William Styron nous parle d'une compagne de toujours... la dépression. Et de ce qui l'accompagne, l'alcool, le suicide... Il l'avoue sans amba...

    Lire la critique complète >
    Par bdelhausse - publiée le 07/11/2016

  • Critique de Face aux ténèbres par Croquignolle (Babelio)

    Témoignage fort, poignant et intime d'un homme atteint de dépression. Ca me permet d'essayer de comprendre et surtout de prier très fort pour n'être jamais atteinte d'un tel mal.

    Lire la critique complète >
    Par Croquignolle - publiée le 14/12/2014

  • Critique de Face aux ténèbres par EtrangesHistoires (Babelio)

    En 1985, William Styron a peu à peu sombré dans la dépression. Il ne pensait pas un jour être atteint par cette maladie dont avait souffert son ami Romain Gary et Jean Seberg, l'épouse de ce dernier. ...

    Lire la critique complète >
    Par EtrangesHistoires - publiée le 30/07/2014

  • Critique de Face aux ténèbres par babounette (Babelio)

    C'est terriblement difficile de faire une critique sur ce livre tant le sujet traité, le suicide, est encore tabou. La dépression, pour beaucoup de personnes qui ne l'ont jamais vécue, est déjà diffic...

    Lire la critique complète >
    Par babounette - publiée le 12/11/2012

  • Critique de Face aux ténèbres par deriblek (Babelio)

    Dans sa Chronique d'une folie, (face aux ténèbres) William Styron tente de nous expliquer le pourquoi et l' état dépressif.... Cette analyse approfondie est à conseiller à tous, ce livre témoin nou...

    Lire la critique complète >
    Par deriblek - publiée le 03/04/2012

  • Critique de Face aux ténèbres par Eloah (Babelio)

    Récit difficilement classable, à mi-chemin entre l'essai et une forme d'autobiographie partielle. A l'origine, une partie de ce texte a été prononcée par l'auteur lors d'une conférence sur les troubl...

    Lire la critique complète >
    Par Eloah - publiée le 09/05/2010

  • Critique de Face aux ténèbres par Francisco Varga (Amazon)

    Celui ou celle qui n'a jamais fait face aux ténèbres ne peut imaginer à quel point elles sont sombres et fétides... Styron, développe dans ses conférences sur la dépression profonde un thème hélas inaccessible ...

    Lire la critique complète >
    Par Francisco Varga - publiée le 22/12/2014

  • Critique de Face aux ténèbres par MC2 (Amazon)

    Formidable cette chronique d'une folie, je n'avais encore rien lu d'aussi facile à appréhender que cette "explication" du vécu de cet homme, vraiment très bien écrit et très très intéressant... Enfin pouvoir me...

    Lire la critique complète >
    Par MC2 - publiée le 08/06/2014

  • Critique de Face aux ténèbres par alchris (Amazon)

    Je recommande ce livre qui prend les tripes. En le lisant on comprend mieux cette maladie que l'on appelle "la dépression". Le cas est réel, il est bien écrit, nous ressentons ce que l'auteur veut nous faire co...

    Lire la critique complète >
    Par alchris - publiée le 17/02/2019

  • Critique de Face aux ténèbres par Sandrine Thil (Amazon)

    Cette histoire vraie vécue par l'auteur nous emmène dans les tréfonds de l'esprit humain dont nous ne sommes pas maître .Chacun de nous peut chavirer un jour ou l'autre dans le désespoir , la mélancolie sans s'...

    Lire la critique complète >
    Par Sandrine Thil - publiée le 17/08/2017

  • Critique de Face aux ténèbres par Chris (Amazon)

    Pour qui est en depression cela permet de se reconnaitre, et donc de savoir que ce que l'on vit est «normal», que d'autres l'on vecu aussi : cela rassure et aide a ne pas paniquer. Sinon un peu daté au niveau d...

    Lire la critique complète >
    Par Chris - publiée le 04/03/2020

  • Critique de Face aux ténèbres par Léo de (Amazon)

    Face aux ténébres, paru en 1990, est à l'origine le texte d'une conférence donnée dans une faculté de médecine psychiatrique. Ce court texte évoque, de l'intérieur et à la première styron2.jpgpersonne, la dépre...

    Lire la critique complète >
    Par Léo de - publiée le 14/07/2008

  • Critique de Face aux ténèbres par Elsa Carapet (Amazon)

    Ce livre témoigne parfaitement " des ténèbres" que quelconque individu pourrait connaitre. Certaines personne s'y identifierons d'autres prendrons ce livre comme témoignage poignant. Quelque soit notre point de...

    Lire la critique complète >
    Par Elsa Carapet - publiée le 19/10/2016

  • Critique de Face aux ténèbres par F.C (Amazon)

    c'est pas mal, car on entre dans l'intimité et dans la tête d'un dépressif. cela permet de mieux comprendre ce que peut être la dépression. Après il y aune manière de parler de la dépression qui je pense date u...

    Lire la critique complète >
    Par F.C - publiée le 13/10/2016

  • Critique de Face aux ténèbres par Ploumploumtralala (Amazon)

    Du grand art ! La Douleur psychique explorée, vécue et sublimement déposée.

    Lire la critique complète >
    Par Ploumploumtralala - publiée le 13/11/2018

  • Critique de Face aux ténèbres par yoyo (Amazon)

    Je n'ai pas trouvé ce livre comme je l'aurai imaginé ou l'auteur n'a pas su traduire ses ténèbres aussi profonds qu'ils étaient !

    Lire la critique complète >
    Par yoyo - publiée le 16/06/2018

  • Critique de Face aux ténèbres par FLARY (Amazon)

    C'est une perte de ses repères, une lente descente dans les ténèbres, et une lumière au bout du tunnel, ce livre m'a beaucoup aidé

    Lire la critique complète >
    Par FLARY - publiée le 11/04/2018

  • Critique de Face aux ténèbres par Sigrid (Amazon)

    Ce livre est passionnant car il nous fait comprendre ce que ressentent les dépressifs. De par son expérience et ses recherches personnelles, William Styron nous décrit simplement "la tempête sous le crâne" que ...

    Lire la critique complète >
    Par Sigrid - publiée le 27/07/2009

  • Critique de Face aux ténèbres par Thierry RICHARD (Amazon)

    Superbe livre sur cette terrible pathologie qu'est la dépression. Tous ceux qui pensent encore en 2015, que se n'est pas une "vraie" maladie qui peut toucher tout le monde et à tout instant, jeunes ou vieux, n...

    Lire la critique complète >
    Par Thierry RICHARD - publiée le 12/04/2015

  • Critique de Face aux ténèbres par bobiski (Amazon)

    Ouvrage écrit par un grand auteur malade, qui veut parler de sa maladie. Est t-on dans le roman ? Je ne le pense pas . C'est un ouvrage de médecine destiné à aider les autres . L'auteur de roman noir c'est dans...

    Lire la critique complète >
    Par bobiski - publiée le 19/01/2017

  • Critique de Face aux ténèbres par L'Ivre Lecteur (Amazon)

    Avec Face Aux Ténèbres, William Styron tente d’expliquer dans quel abîme il s’enfonça au cours des années ’80, quand il fut victime d’une lourde dépression.Même s’il considère comme impossible de faire comprend...

    Lire la critique complète >
    Par L'Ivre Lecteur - publiée le 12/03/2017

  • Critique de Face aux ténèbres par Simon Vandereecken (Amazon)

    Face aux ténèbres est la description la terriblement juste, profonde et précise de la dépression que j’ai pu lire. William Styron y raconte sa lente descente aux enfers, la torpeur qui s’empart de son esprit, l...

    Lire la critique complète >
    Par Simon Vandereecken - publiée le 09/07/2015

  • Critique de Face aux ténèbres par Briant (Amazon)

    Témoignage bouleversant qui nous submerge comme une tornade. Ce merveilleux auteur qu'est William Styron parle de sa dépression vécue avec ses mots comme toujours d'une justesse et d'une profondeur qui aiguisen...

    Lire la critique complète >
    Par Briant - publiée le 10/04/2015

  • Critique de Face aux ténèbres par Bibliophile (Amazon)

    Sans conteste l'ouvrage le plus poignant sur la dépression.Sublimement écrit. Un voyage troublant et déchirant dans les ténèbres effroyables de la désespérance.

    Lire la critique complète >
    Par Bibliophile - publiée le 10/06/2017

  • Critique de Face aux ténèbres par mestivier (Amazon)

    rien à dire si ce n'est : des phrases beaucoup trop longues ! pas toujours évident à comprendre du premier coup ! je suis auteur aussi, et je mets un point d'honneur à faire des phrases courtes afin de ne pas "...

    Lire la critique complète >
    Par mestivier - publiée le 30/12/2013

  • Critique de Face aux ténèbres par nattycha (Amazon)

    Une approche de la maladie (dépression/mélancolie) loin d'être larmoyante qui permet à ceux qui n'en souffrent pas de l'appréhender autant que faire ce peut et à ceux qui la vivent de garder espoir... dans l'in...

    Lire la critique complète >
    Par nattycha - publiée le 27/11/2007

  • Critique de Face aux ténèbres par pierre de clermont-ferrand (Amazon)

    Quand on a soi même traversé une dépression, on est curieux de voir comment d'autres ont vécu cette expérience, cela peut être rassurant et constructif.J'ai été touché par ce témoignage, à conseiller.

    Lire la critique complète >
    Par pierre de clermont-ferrand - publiée le 15/05/2009
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Face aux ténèbres

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter