livres actu Livres Actu

Accueil > Vita Sackville West > Au temps du roi Edouard

Acheter ce livre - 11.5 €



Vita Sackville West

0 abonné

Au temps du roi Edouard (2005)

De Vita Sackville West chez Grasset
(19 votes, note moyenne : 3.6)

L'Angleterre des dix premières années du siècle : Edouard VII s'installe sur le trône, tandis que la noblesse et les classes dirigeantes s'affranchissent prudemment des sévérités victoriennes. Ils vivent des passions mais n'osent les avouer ; ils sont immoraux mais respectent l'étiquette. Entre les fastes de leurs châteaux et les chambres à coucher d'apparat, c'est un cortège d'hypocrisies, d'adultères et de ragots. Dans cette foire aux vanités, le jeune Sébastien cherche à concilier l'ordre et la liberté et se demande si l'amour est plus fort que la décadence. Tragiquement chic dans son insolence, Au temps du roi Edouard demeure l'un des plus singuliers testaments d'une aristocratie anglaise fracassée par la Première Guerre mondiale.

Paru le 08-06-2005 - 238 pages - 19 x 12 x 0 cm - 196 g - ISBN 10 : 2246429331 - ISBN 13 : 9782246429333

Collection : Les Cahiers Rou

Tags : littérature, roman, classique, fresque, portraits, honneur, ennui, traditions, écrivain femme, gentry, société victorienne, aristocratie, peinture, amour, littérature française, littérature anglaise, grande-bretagne, anglais, angleterre, 20ème siècle.

Citations de Au temps du roi Edouard (10)

Tout amour est une faiblesse, si nous en venons là, puisqu'il détruit en partie notre indépendance.

De plus, on la disait intelligente, et c'est là un sérieux désavantage pour une jeune fille ;

Ce qui était inquiétant chez Sébastien, c'est qu'il n'avait jamais d'idées définitives sur aucun sujet. En un mot, il n'avait pas d'opinions, mais des humeurs, dont l'intensité dévastatrice n'égalait que la brièveté.

Viola regarda ce visage enfantin et troublé. Elle aurait voulu dire à Margaret : « Très bien, si vous voulez la vérité, la voilà. La société dans laquelle vous vivez est faite de gens à la fois dissolus et prudents. Ils veulent s'amuser sans renoncer à leur situation. Ils ont un certain vernis, mais au fond, ils ne comprennent que ceci : qu'ils ont besoin d'argent, qu'ils doivent se montrer dans certains endroits, avec certaines gens. Bien qu'ils tendent à n'être que des fantoches, il y a encore chez eux un coin d'humanité et ils s'accordent quelques histoires d'amour artificielles ou, parfois, trop vraies. Quoi qu'il arrive, il faut d'abord penser à ce que dira le monde, et cette hypocrisie fait des êtres vils et médiocres. De plus ils sont envieux, malveillants et vénaux, froids et arrogants. Quant à nous, leurs enfants, ils nous laissent dans une ignorance complète de la vie, nous inculquant seulement les idées auxquelles nous devons nous soumettre, et ils nous traitent avec une sauvage cruauté si nous manquons de nous y conformer. »

À propos des mariages : on savait malheureusement que toutes les jeunes filles ne pouvaient faire de brillants mariages et que certaines devaient se contenter de gentlemen fort honorables dont l'Angleterre est pourvue en quantité très satisfaisante. Les soeurs de Lord Roehampton s'étant rendu compte, vingt ans plus tôt, que les couronnes et les plus haut titres ne leur étaient pas destinés, avaient suivi l'exemple de beaucoup d'autres soeurs bien nées, mais trop nombreuses, et, l'une après l'autre, avaient accordé leur main à des gentlemen terriens qui n'étaient pas fâchés d'épouser une fille titrée, et qui, en retour, les faisaient maîtresses d'un agréable château construit sous le roi George, et d'une maison à Londres avec, si possible, un porche dorique

"Mon cher enfant, votre vie a été tracée le jour de votre naissance. Vous êtes allé dans une école préparatoire, puis à Eton, puis à Oxford; maintenant, vous entrerez dans les Gardes. Vous aurez beaucoup d'histoires d'amour, la plupart avec des femmes du monde mariées; vous fréquenterez les maisons dont on parle; vous aurez un rôle à la cour; vous porterez un uniforme blanc et rouge, qui vous ira très bien; vous serez courtisé et persécuté par toutes les mères de Londres"

- Vous, mûr ? Le bouton vient à peine de s'éclore ! Laissez germer les fruits. Vous n'êtes jamais entré en contact avec la vie, Sébastien... Suivez-moi, et vous apprendrez que la vie est une pierre où les dents doivent mordre.

Ils se promenaient dans le jardin, montant et descendant l'allée qui longeait la maison. À travers les fenêtres filtraient une lumière jaune et le son d'une musique. Là-haut, le ciel était sombre et étoilé, et les arbres du jardin formaient une masse noire contre la ligne claire et tardive de l'horizon.

– Rien n'arrive, dit Sébastien avec violence ; les jours se suivent et se ressemblent tous.– Les événements vont par série, répondit lady Roehampton ; rien n'arrive, comme vous le dites. Et puis, tout à coup, sans qu'on sache pourquoi, les événements se précipitent. C'est comme si la vie avait longtemps accumulé de l'énergie en vue d'un grand effort.

"Rien n'arrive, dit Sébastien avec violence, les jours se suivent et se ressemblent tous."

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Au temps du roi Edouard : avis de lecteurs (20)


  • Critique de Au temps du roi Edouard par Cannetille (Babelio)

    L'ère victorienne s'achève au tout début du vingtième siècle, avec le couronnement du roi Edouard VII en 1902 : encore très attachée aux sévères conventions de l'étiquette, l'aristocratie anglaise com...

    Lire la critique complète >
    Par Cannetille - publiée le 15/05/2020

  • Critique de Au temps du roi Edouard par (Babelio)

    Un roman très " british " avec les ingrédients habituels qui ont fait le succès de ce genre d'ouvrages : une pincée d'humour, un zest de snobisme, une bonne dose d'élitisme, une grande mesure d'acuit...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 03/03/2020

  • Critique de Au temps du roi Edouard par Iliade (Babelio)

    Une grande femme, mince, la tête haute dont le regard s'arrête sur chacune des personnes présentes dans la pièce. Derrière, dans son ombre, une plus jeune fille au regard fuyant et à l'air mal assuré....

    Lire la critique complète >
    Par Iliade - publiée le 04/08/2019

  • Critique de Au temps du roi Edouard par nmbb (Babelio)

    j'aime cette atmosphère et les auteurs britanniques mais des longueurs dans ce roman, je ne suis pas arrivée à m'y attacher, et je préfère l'écriture de Nancy Mitford ou Evelyn Waugh...

    Lire la critique complète >
    Par nmbb - publiée le 10/07/2019

  • Critique de Au temps du roi Edouard par TAVERNIER14220 (Babelio)

    Je n'ai pas trop apprécié, peut être parce que je sortais d'un autre livre plus "enchanteresque"

    Lire la critique complète >
    Par TAVERNIER14220 - publiée le 12/11/2018

  • Critique de Au temps du roi Edouard par RedPanda (Babelio)

    Au travers du personnage de Sébastien, duc héritier du domaine de Chevron, jeune homme désabusé au destin tout tracé, Sackville-West va nous tendre un miroir critique de la société aristocratique brit...

    Lire la critique complète >
    Par RedPanda - publiée le 04/09/2018

  • Critique de Au temps du roi Edouard par Colchik (Babelio)

    Comment échapper à l'ennui d'une vie formatée par les traditions et usages de la haute aristocratie ? Cette question torture le jeune duc, Sébastien Wickenden. Son cher château, Chevron, est régulièr...

    Lire la critique complète >
    Par Colchik - publiée le 14/11/2017

  • Critique de Au temps du roi Edouard par Accalia (Babelio)

    Je crois que j'ai récupéré ce roman dans les dons de la bibliothèque. Je n'avais encore jamais lu cette auteure et je m'étais dit que ce petit roman pouvait être une première entrée en matière. Puis j...

    Lire la critique complète >
    Par Accalia - publiée le 28/05/2017

  • Critique de Au temps du roi Edouard par BenedicteBiblio (Babelio)

    1905. Le roi Édouard, fils de Victoria et d'Albert, est maintenant sur le trône d'Angleterre depuis quelques années. Dans ce roman, Vita Sackville-West nous dresse le portrait du jeune Sébastien, cin...

    Lire la critique complète >
    Par BenedicteBiblio - publiée le 21/03/2016

  • Critique de Au temps du roi Edouard par ileana (Babelio)

    Afin de visualiser les silhouettes des personnages de ce roman, regardez les somptueux portraits du peintre John Singer Sargent ! Indispensable. Le roman de Vita Sackville-West offre un excellent t...

    Lire la critique complète >
    Par ileana - publiée le 25/11/2014

  • Critique de Au temps du roi Edouard par juliette2a (Babelio)

    Quelle joie de replonger dans l'univers de Vita Sackville-West ! Après Toute Passion abolie, j'ai dévoré cette fois-ci Au Temps du roi Edouard ! Cette histoire nous plonge à nouveau en Angleterre, ...

    Lire la critique complète >
    Par juliette2a - publiée le 22/06/2014

  • Critique de Au temps du roi Edouard par Missbouquin (Babelio)

    Angleterre, début du siècle. Édouard VII remplace la sévère Victoria. Petit à petit, la noblesse et les classes s'affranchissent de son influence : une ère de liberté et de modernité souffle sur le pa...

    Lire la critique complète >
    Par Missbouquin - publiée le 21/06/2014

  • Critique de Au temps du roi Edouard par nenette87 (Babelio)

    Ce livre est un régal. C'est une peinture de la haute société anglaise sous le roi Edouard VII, au début du XXe siècle. L'auteure fait elle même partie de cette population et n'est absolument pas com...

    Lire la critique complète >
    Par nenette87 - publiée le 14/01/2014

  • Critique de Au temps du roi Edouard par Alienam (Babelio)

    Le résumé : En ce début de XXe siècle, Sébastien, jeune duc de Chevron, en Angleterre, est un acteur à part entière de la vie aristocratique. Il ne s'imagine pas avoir une autre vie que celle qui a...

    Lire la critique complète >
    Par Alienam - publiée le 25/11/2013

  • Critique de Au temps du roi Edouard par frenchbooklover (Babelio)

    Au temps du roi Edouard fait partie des ouvrages les plus connus de Vita Sackville-West. Deux mois après sa publication, il a même atteint le chiffre phénoménal pour l'époque de 20 000 exemplaires ven...

    Lire la critique complète >
    Par frenchbooklover - publiée le 30/06/2013

  • Critique de Au temps du roi Edouard par FannyNetherfieldPark (Babelio)

    1905, Angleterre. Sébastien, duc de Chevron, est le stéréotype même de la jeunesse aristocratique sous le règne d'Édouard II (1841-1910). Il se sent quelque peu enfermer dans un carcan de convenances ...

    Lire la critique complète >
    Par FannyNetherfieldPark - publiée le 24/06/2013

  • Critique de Au temps du roi Edouard par pasiondelalectura (Babelio)

    Ce livre est excellent, court mais riche en descriptions acérées sur le mode de vie de cette aristocratie anglaise du début du XXème siècle, oisive et assez dépravée, mais avec un sens hyper aigu des...

    Lire la critique complète >
    Par pasiondelalectura - publiée le 30/04/2013

  • Critique de Au temps du roi Edouard par Titine75 (Babelio)

    Nous sommes en 1905, le roi Édouard, fils de Victoria et d'Albert, est sur le trône d'Angleterre depuis quelques années. Sébastien a 19 ans, étudie à Oxford et est le cinquième duc de Chevron. Il s'en...

    Lire la critique complète >
    Par Titine75 - publiée le 28/03/2013

  • Critique de Au temps du roi Edouard par ElizaLectures (Babelio)

    Nous sommes en 1905, sous le règne d'Édouard VII. A dix-neuf ans, Sébastien est le cinquième duc de Chevron, l'héritier d'un titre et d'un domaine parmi les plus prestigieux en Angleterre. Viscéraleme...

    Lire la critique complète >
    Par ElizaLectures - publiée le 11/11/2012

  • Critique de Au temps du roi Edouard par jack56 (Babelio)

    Vraiment un très bon livre. Cela faisait longtemps que je m'étais promis de le lire et ce fut beaucoup de bonheur. Cette analyse critique de la société Edouardienne m'a envouté. J'imagine qu'à sa sor...

    Lire la critique complète >
    Par jack56 - publiée le 10/12/2010
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Au temps du roi Edouard

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter