livres actu Livres Actu

Accueil > Vernor Vinge > Un feu sur l'abîme

Acheter ce livre



Vernor Vinge

0 abonné

Un feu sur l'abîme (1998)

De Vernor Vinge chez Le Livre De Poche
(21 votes, note moyenne : 4.0)

L'expédition straumlienne est tombée sur un trésor aux confins de la Galaxie : une mine de programmes inconnus dans les Archives d'une civilisation disparue. Mais, en l'explorant, elle éveille une Perversion, une Intelligence Artificielle qui ne songe qu'à soumettre et à détruire. Toutes les civilisations. Toutes les formes de vie. Deux enfants parviennent à s'échapper. Ils emportent avec eux le seul remède possible. Mais ils sont incapables de diriger leur navire... Vernor Vinge nous donne ici le plus fabuleux space opera de ces dernières années, qui a obtenu le très convoité prix Hugo.

Paru le 01-06-1998 - Format : Poche - 800 pages - 17 x 11 x 3 cm - 376 g - ISBN 10 : 2253072087 - ISBN 13 : 9782253072089

Collection : Imaginaire

Tags : roman, planet opera, science-fiction, fantasy, magie, quête, mine, trésor, extra-terrestres, intelligence artificielle, apocalypse, prix littéraires, espace, prix hugo, space-opera, théorie, science, littérature française, auteur français, littérature américaine.

Citations de Un feu sur l'abîme (8)

Horreur . Il était passé tout près d'une nouvelle mort .

Dans la mesure du possible, ils demeurèrent dans les ombres denses projetées par le soleil dans sa course vers le nord. Ils se glissèrent de mamelon en mamelon, aux endroits où il n'y avait pas d'ombres. Juste avant d'arriver au premier membre blessé, Scribe prononça quelques mots, les plus effrayants de cet après-midi.- Surtout, ne vous inquiétez pas. Je sais exactement comment ça se passe, je l'ai lu mille fois.

Regardez l'univers. Il ne se soucie pas de vos problèmes et malgré toute notre science il y a des catastrophes que nous sommes incapables d'éviter. Le bien et le mal pèsent peu devant la Nature. En ce qui nous concerne, nous nous consolons en nous disant qu'il y a autour de nous un univers à admirer, qui ne peut être forcé ni en bien ni en mal, mais qui a le mérite, tout simplement, d'exister.

C'était aussi puissant qu'une floraison , sans en avoir la subtilité .

Elle passa doucement le bras autour de son épaule pour l'attirer contre elle. Sa respiration changea. Il murmura quelque chose de place et d'inintelligible. D'après elle, la sexualité en impesanteur n'était pas une expérience aussi formidable que le disaient certains, mais dormir en compagnie de quelqu'un sous zéro g, c'était une expérience à ne pas manquer. Être dans les bras l'un de l'autre ne demandait aucun effort et pouvait se prolonger indéfiniment.

À quel point la Gale exerce-t-elle son contrôle sur les races qu'elle a conquises ? Je l'ignore . Il ne reste peut-être plus un seul esprit doté de conscience de soi dans tout l'En-delà dominé par la Gale . Des milliards d'objets télémanipulés les ont peut-être remplacés .

La foule n'était pas un problème. Tout le monde s'écartait de son chemin, parfois avec une hâte qui tenait de la panique. Pham ignorait si c'était dû à sa carapace aux arêtes de rasoir ou aux traces de chlore qui « fuyaient » de sa combinaison. J'ai peut-être exagéré avec ça.

Dans quarante heures et des poussières, la pire catastrophe de l'univers va se déclencher, et je suis là à faire un carton sur ces putains de clébards.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Un feu sur l'abîme : avis de lecteurs (23)


  • Critique de Un feu sur l'abîme par krixoff (Babelio)

    Grand roman de science fiction. Traîtrise, convoitise, crime, course contre la montre, poursuite,, exploration, du sense of Wonder. Ici point de militarisme, de pouvoir psychique, de lasers, etc...

    Lire la critique complète >
    Par krixoff - publiée le 28/06/2019

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Beatson (Babelio)

    Un space-opéra consistant qui est un peu un monument. Il est indéniable que Vernor Vinge a une imagination fertile. Les différentes formes de vie intelligente sont vraiment vivantes et spécifiques so...

    Lire la critique complète >
    Par Beatson - publiée le 10/06/2019

  • Critique de Un feu sur l'abîme par stephanesq (Babelio)

    Tellement tellement d'idées brillantes dans cette épopée, tellement de races à rencontrer, de concepts sur la physique, les âmes et la technologie. Mais avec une telle somme, on se retrouve un peu dés...

    Lire la critique complète >
    Par stephanesq - publiée le 30/04/2019

  • Critique de Un feu sur l'abîme par PostTenebrasLire (Babelio)

    Après avoir lu "Dans la toile du temps" de Adrian Tchaikovsky, j'avais encore envie de Space Opera (surprenant non ?) J'ai passé un très bon moment de dépaysement total Petit résumé : les Hommes...

    Lire la critique complète >
    Par PostTenebrasLire - publiée le 21/12/2018

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Jeanluc13 (Babelio)

    « Un feu sur l'abîme » me paraît être un archétype de la SF des années 90 : des idées étonnantes éparpillées -des intrigues croisées - du space opéra et du planet opéra agrémenté d'un peu de fantasy -...

    Lire la critique complète >
    Par Jeanluc13 - publiée le 06/02/2018

  • Critique de Un feu sur l'abîme par H-mb (Babelio)

    Des idées grandioses (zones de pensée, races d'aliens, intrigue) mais je n'ai jamais ressenti le besoin de continuer à lire. C'est vrai en particulier de toute la partie hors planète où descriptions...

    Lire la critique complète >
    Par H-mb - publiée le 04/01/2018

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Sensi (Babelio)

    Une histoire très originale ! La quatrième de couverture ne résume pas bien le livre je trouve. Il y est question d'une race d'extraterrestre qui a un fonctionnement très particulier (je ne dis pas pl...

    Lire la critique complète >
    Par Sensi - publiée le 18/12/2017

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Apoka (Babelio)

    On ne peut ôter à l'auteur son ingéniosité et son inventivité. Cependant, la mise en place est trop complexe à mon goût. Et la narration est assez évasive voire déstabilisante. J'ai peiné à rentrer da...

    Lire la critique complète >
    Par Apoka - publiée le 05/09/2017

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Arutha (Babelio)

    Depuis plus de quarante que je lis de la science-fiction, voire que je lis tout court, je ne croyais pas possible d'être passé à côté d'un incontournable du genre, du moins antérieur au 21ème siècle....

    Lire la critique complète >
    Par Arutha - publiée le 06/10/2016

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Mariejuliet (Babelio)

    (...) l'ouvrage peut faire un peu peur : 797 pages en format poche, avec des pages très remplies et un début de livre un peu complexe. Tout commence par un prologue où des entités parlent des humains...

    Lire la critique complète >
    Par Mariejuliet - publiée le 23/01/2015

  • Critique de Un feu sur l'abîme par flo67 (Babelio)

    Quand il s'agit de science-fiction, je suis d'avis que l'aspect primordial est l'originalité et la crédibilité des idées. Bien sûr, si à cela s'ajoute des personnages profonds et attachants c'est d'au...

    Lire la critique complète >
    Par flo67 - publiée le 21/11/2014

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Thrr-Gilag (Babelio)

    Un superbe space-opera qui a le brio de s'appuyer sur les classiques du genre et qui arrive pourtant à nous happer dans cette histoire sans déjà vu ou perte d'intérêt. Les pages passent en vitesse, ma...

    Lire la critique complète >
    Par Thrr-Gilag - publiée le 25/09/2014

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Z3D (Babelio)

    Ce livre est vraiment bon, beaucoup d'inventivités, un monde crédible et original mais malheureusement je ne peux lui mettre plus de 3 étoiles. Comme je lui reconnais beaucoup de qualités, je ne peux ...

    Lire la critique complète >
    Par Z3D - publiée le 12/08/2014

  • Critique de Un feu sur l'abîme par (Babelio)

    C'est vraiment un univers... et pas des moindres ! J'adore être amenée à ne pas douter de sa réalité... heureuse d'être embarquée sans réserve, et pour un voyage, c'est un sacré voyage ! Une des grand...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 13/05/2014

  • Critique de Un feu sur l'abîme par ACdeHaenne (Babelio)

    D'une expédition Straumli qui a déclenché une Perversion sur la galaxie, un seul vaisseau est parvenu à fuir. Il se dirige tout droit vers le centre de la galaxie, la Lenteur, là où l'on ne peut dépas...

    Lire la critique complète >
    Par ACdeHaenne - publiée le 21/04/2014

  • Critique de Un feu sur l'abîme par jgcentauro (Babelio)

    Pas terrible , la planète des araignées intelligentes surveillée par les humains en attente de leur évolution technologique . C'est assez fastidieux , l'auteur s'attarde sur la vie des bestiaux aux ép...

    Lire la critique complète >
    Par jgcentauro - publiée le 11/04/2014

  • Critique de Un feu sur l'abîme par finitysend (Babelio)

    Un titre superbe , Un feu sur l'abime .... Ce roman est le prix Hugo 93 et c'est un prix presque totalement mérité car c'est un texte violament réussi .. Les personnages sont réussis dans le sens ...

    Lire la critique complète >
    Par finitysend - publiée le 23/01/2014

  • Critique de Un feu sur l'abîme par NoniNomNom (Babelio)

    Besoin d'évasion ? De grands espaces ? D'aventure ? Pas besoin d'acheter un billet d'avion, il suffit de se plonger dans Un feu sur l'abîme. Pourquoi ? Car il s'agit d'un tout grand livre de science f...

    Lire la critique complète >
    Par NoniNomNom - publiée le 06/12/2013

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Ecarlate (Babelio)

    Vernor Vinge a-t-il réinventé le space-opera en 1992 ? Ce qui surprend le plus, qui donne comme on dit le « sense of wonder », le « vertige logique », c'est l'ampleur du cadre, de l'échelle : galac...

    Lire la critique complète >
    Par Ecarlate - publiée le 12/04/2013

  • Critique de Un feu sur l'abîme par Philemont (Babelio)

    Dans un futur lointain une intelligence artificielle est libérée par des archéologues imprudents. Elle se propage dans toute la galaxie, anéantissant au passage des milliers de civilisations. La seule...

    Lire la critique complète >
    Par Philemont - publiée le 17/12/2012

  • Critique de Un feu sur l'abîme par sergereboul (Babelio)

    Voila un roman qui mérite vraiment d'être lu. Le début est un peu bizzard et il faut quelque page avant de comprendre qui parle et dans quel monde nous venons de sombrer. Il y a ici de très belles id...

    Lire la critique complète >
    Par sergereboul - publiée le 22/06/2012

  • Critique de Un feu sur l'abîme par gengisfab (Babelio)

    Un feu sur l'abîme (A fire upon the Deep) est un space opera ayant obtenu le convoité prix Hugo en 1993. De lointains descendants de l'Humanité Terrienne, les straumliens ont déclenché un piège dans ...

    Lire la critique complète >
    Par gengisfab - publiée le 20/06/2011

  • Critique de Un feu sur l'abîme par (Babelio)

    Vernor Vinge est un scientifique et un écrivain, surtout écrivain maintenant. Bien que l'éditeur se soit un peu raté sur la couverture, ces deux romans ont tous les deux obtenu le prix Hugo. Ce qui r...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 25/10/2010
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter