livres actu Livres Actu

Accueil > Tim Willocks > La religion

Acheter ce livre - 10.0 €


4624ème dans les ventes


Tim Willocks

0 abonné

La religion (2011)

De Tim Willocks chez Pocket
(248 votes, note moyenne : 3.9)

« La Religion », c'est le nom que se donne l'ordre des Hospitaliers, mais c'est aussi la bannière sous laquelle se rallie parfois la folie des hommes. En 1565, claustrés sur leur petit archipel au sud de la Sicile, les chevaliers de Malte s'apprêtent à recevoir les furieux assauts de l'armée ottomane. À un contre cinq, les chrétiens tiennent le siège au prix de combats effroyables. Un déchaînement de violence dans lequel se trouve entraîné Mattias Tannhauser, un ancien janissaire qui a connu les deux camps. Pour les beaux yeux de la comtesse Carla La Penautier, le trafiquant d'armes et d'opium embarque pour l'enfer…

« Puissance hypnotique de l'intrigue, poésie de l'évocation, imagination cruelle et souriante. » Daniel Rondeau – Le Monde

Paru le 01-09-2011 - Format : Poche - 950 pages - 1 x 1 x 0 cm - 496 g - ISBN 10 : 2266189573 - ISBN 13 : 9782266189576

Collection : Pocket

Tags : 16ème siècle, moyen-âge, littérature anglaise, guerre, amour, guerres de religion, religion, islam, croisades, inquisition, malte, hospitaliers, siège, chevaliers, romans policiers et polars, histoire, historique, roman historique, roman, aventure, 16ème siècle, moyen-âge, littérature anglaise, guerre, amour, guerres de religion, religion, islam, croisades, inquisition, malte, hospitaliers, siège, chevaliers, romans policiers et polars, histoire, historique, roman historique, roman, aventure.

Citations de La religion (11)

Plonge dedans, disait l'obscurité.

Tannhauser sentit un frémissement de surprise, puis d'étonnement à s'être attendu à de la loyauté. Il était, après tout, l'homme qui avait été envoyé pour assassiner le petit-fils du sultan. Par le sultan. Sultan. Vatican. Religion. Islam ou Rome. Tous ces cultes ne cherchaient que le pouvoir et la soumission des peuples. Les peuples eux-mêmes, les petites gens, comme lui, comme Gullu Cakie, Amparo, n'étaient guère plus que des grains pour leurs meules. La Valette, Ludovico, le pape, Mustapha, Soliman, quelles ordures ils étaient, tous autant que les autres. Baignant dans la pompe et le luxe tout en orchestrant le carnage qui dorloterait leur incommensurable vanité. Au fond de son coeur, il les aurait tous tués sans frémir, et il aurait considéré cela comme un service rendu à l'humanité. Mais on ne manquerait jamais de nouveaux candidats pour enfiler leurs bottes, et déplorer ce fait était une divagation tout juste bonne pour les idiots

Etait-ce là la différence pour laquelle ces guerriers se mettaient en pièces? Un nom - un mot - pour le même concept essentiel d'unicité divine? Ou bien n'y avait-il pas de divin, et cette force aveuglante était-elle la création des hommes eux-mêmes, des hommes qui se trouvaient jetés les uns contre les autres pour des raison qu'aucun ne pouvait expliquer, des hommes liés par le plus pur accident: la naissance, la géographie, le destin?

Le temps rend nulles de telles victoires. Qui se soucie aujourd'hui qu'Hannibal ait gagné à Cannes ? Ou Timour le Boiteux à Ankara ? Ou même Alexandre à Gaugamèle ? Ils ne sont plus que poussière désormais, leurs puissants empires également, et il est sera ainsi des Ottomans et des Espagnols, et de tous les autres à venir qui se lèveront un jour et qui un autre jour retomberont à coup sûr.

Peu après le coucher du soleil le Grand Turc attaque à nouveau, tout le long de l'enceinte. L'obscurité se fit plus brillante que le jour, et les chœurs de Satan se mirent à chanter, et les dieux de l'Est et de l'Ouest ensemble cachèrent leur visage honteux tandis que leurs troupeaux de dévots aveugles se précipitaient à nouveau vers le massacre.

En abandonnant les rangs des janissaires, tant d'années auparavant, il avait abandonné une partie de son âme ; mais s'il ne l'avait pas fait, il aurait perdu l'intégralité de son âme, car tel aurait été le prix des sombres exploits qu'on exigeait de lui. Même si leurs fifres et leurs tambours lui remuaient encore le sang et le cœur, il faisait maintenant face à ses anciens frères sur le champ de bataille. La poitrine et la gorge serrées, il attendait un son qu'il n'avait jamais entendu mais avait seulement proféré. Les terribles Lions de l'islam allaient rugir.

Ce qui est visible, ce qui est connu, est minuscule comparé à ce qui ne l'est pas, et la plupart des notions de Dieu se nourrissent de notre ignorance. Pourtant l'existence des étoiles et des constellations - et leur influence sur nous - (...) ne requiert pas l'existence d'une déité pour la régir. De même que le fait d'être n'exige pas une théorie de la Création, aussi paradoxal que cela puisse sembler, car si l'éternité n'a pas de fin, alors sans doute n'avait-elle pas de commencement. Qu'il existe un flux est évident, car nous sommes ici, jetés comme des épaves sur une mer turbulente. Que ce flux soit habité d'innombrables motifs subtils est également évident. Même le chaos aveugle a sa raison d'être. Et le destin est une toile dont nous ne reconnaissons les fils que lorsque nous sommes pris dedans. Mais, motifs ou raison d'être ou pas, toute religion met en avant de terribles légions de fous, au point qu'ils se traitent de démons les uns les autres et qu'ils nient la nature interne des choses. (...) J'ai prié à la mosquée et devant l'autel, parce qu'on me disait de le faire, et j'ai obéi. Mais je n'ai entendu la voix de Dieu dans aucun des deux, ni senti sa grâce. A la fin, je n'ai plus entendu que les braiments des brûleurs de livres et les gémissements d'une peur inextinguible.

La malveillance et la colère lui étaient inconnues, comme l'était cette peur de l'autre qui change la plupart d'entre nous en bêtes.

Et son père lui enseigna ceci : en dépit de la tristesse, en dépit d'une perte incommensurable, la vie fait toujours signe.

Soldats de l'Islam. Soldats du Christ. Chacun est le diable pour l'autre, et Satan ricane dans sa manche.

Si la religion est l'opium des peuples, l'intégrisme est le crac des imbéciles !

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de La religion : avis de lecteurs (140)


  • Critique de La religion par books2heaven (Babelio)

    Il m'aura fallu à peine plus de deux semaines pour venir à bout de ce mastodonte de la littérature. Mastodonte : voici un mot qu'on utilise pas souvent. Pourtant, c'est ce qui caractérise ce livre exc...

    Lire la critique complète >
    Par books2heaven - publiée le 22/02/2010

  • Critique de La religion par TimotheeZut (Babelio)

    Je vais ajouter ma pierre à l'édifice ! Et pour une fois, je ne trouve pas que la présentation de l'éditeur exagère sur la qualité du livre ! Dès le premier chapitre, on est pris une sorte de suspens ...

    Lire la critique complète >
    Par TimotheeZut - publiée le 09/07/2010

  • Critique de La religion par Luzeamus (Babelio)

    Monument de la littérature historique, pouvant aisément figurer au côté des Piliers de la Terre ou d'Un Monde Sans Fin de Ken Follett, La Religion est un roman comme peu d'auteurs peuvent en écrire. O...

    Lire la critique complète >
    Par Luzeamus - publiée le 31/07/2010

  • Critique de La religion par ivredelivres (Babelio)

    Je vous embarque au temps de Soliman le Magnifique, des Chevaliers de Malte, des batailles entre la croix et le croissant, au temps des cimeterres, des épidémies de peste, des dames aux atours magnifi...

    Lire la critique complète >
    Par ivredelivres - publiée le 15/08/2010

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Puissant!

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 02/02/2011

  • Critique de La religion par Alexmotamots (Babelio)

    Premier abandon de cette année. Pourtant, j'avais adoré "Green River", mais là, je n'ai pas pu aller au bout. Certe, le récit est très bien documenté et nous plonge dans l'époque ; certe, il y a un.....

    Lire la critique complète >
    Par Alexmotamots - publiée le 07/06/2011

  • Critique de La religion par VanSlem (Babelio)

    Lorsque je suis allé au "Quais du Polar" à Lyon, j'ai rencontré R.J. Ellory. Après ce très bon moment, en discutant avec ses attachées de presse, je leur demande un tire, le livre que je dois lire. El...

    Lire la critique complète >
    Par VanSlem - publiée le 14/08/2011

  • Critique de La religion par MarieC (Babelio)

    Attention, chef d'oeuvre : c'est un peu le bruit qui court à propos de ce livre. Et il est difficile de ne pas être d'accord. L'écriture, âpre et limpide, déploie une richesse de vocabulaire qui la re...

    Lire la critique complète >
    Par MarieC - publiée le 18/08/2011

  • Critique de La religion par maylilou (Babelio)

    Voilà un livre historique qui vous prend aux tripes ( dans tous les sens du terme! ). Tim Willocks manie avec brio les clichés romanesques du grand roman traditionnel et nous livre une intrigue très a...

    Lire la critique complète >
    Par maylilou - publiée le 18/10/2011

  • Critique de La religion par fee-tish (Babelio)

    Un livre qui m'a transporté. Un coup de coeur énorme pour tout ce qu'il véhicule. Quand j'ai vu ce livre, je l'ai acheté d'abord pour sa très belle couverture et également car il est édité chez Son...

    Lire la critique complète >
    Par fee-tish - publiée le 25/10/2011

  • Critique de La religion par kedrik (Babelio)

    Le lecteur de fantasy ne sera pas en terre inconnue en lisant La Religion puisque le premier chapitre met en scène un gamin qui forge une lame, un village qui se fait attaqué, tout le monde qui se fai...

    Lire la critique complète >
    Par kedrik - publiée le 13/11/2011

  • Critique de La religion par Louisefly (Babelio)

    Le style est un peu ampoulé, comme si, pour faire médiéval, il fallait écrire dans un langage fleuri, mais l'histoire est passionnante, prenante, je le recommande vivement à celles et ceux qui aiment ...

    Lire la critique complète >
    Par Louisefly - publiée le 21/12/2011

  • Critique de La religion par Bibliozonard (Babelio)

    Dans les Balkans, le Mont Fargas. Printemps 1540, Mattias Tannhauser tente d'atteindre la perfection de l'art du Forgeron en voulant confectionner une dague à la lame parfaite. Sur le point de finir, ...

    Lire la critique complète >
    Par Bibliozonard - publiée le 17/08/2012

  • Critique de La religion par boudicca (Babelio)

    Projet ambitieux que celui de Tim Willokcs qui entreprend dans « La Religion » de nous relater le siège de Malte de 1565 par les armées musulmanes du sultan Soliman le Magnifique. Neuf cent cinquante ...

    Lire la critique complète >
    Par boudicca - publiée le 09/09/2012

  • Critique de La religion par Walktapus (Babelio)

    Bon voilà, j'ai failli l'arrêter après cent pages, cette « Religion ». Une espèce de héros de roman feuilleton aux idées trop modernes, ce qui a le don de m'énerver. Et ces dialogues qui sonnent faux ...

    Lire la critique complète >
    Par Walktapus - publiée le 09/09/2012

  • Critique de La religion par sabel (Babelio)

    Absorbant - Bien Ficelé - Factuel ! Heureusement que cette histoire a été diluée avec un peu d'amour, même si le personnage principal reste immortel.La guerre en tout cas à l'air vraiment horrible. C...

    Lire la critique complète >
    Par sabel - publiée le 07/11/2012

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Je me suis delectee de cette oeuvre.L'auteur est parvenu a me plonger au coeur du siege de malte comme si je m'y trouvais vraiment;Cet ouvrage ne decrit pas une guerre medievale propre;ici sont decrit...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 20/11/2012

  • Critique de La religion par zembla (Babelio)

    1565, les chevaliers de l'ordre des Hospitaliers aussi connus sous le nom de "la religion" attendent sur leur petite île au sud de la sicile l'invasion de l'armée ottomane. Ils sont en sous effectif ...

    Lire la critique complète >
    Par zembla - publiée le 02/12/2012

  • Critique de La religion par tycos (Babelio)

    J'ai craint au début de tomber sur un roman d'aventures romancées sans grand apport historique, avec ce bel invincible héros dont 2 femmes tombent amoureuses à la première rencontre. Mais finalement l...

    Lire la critique complète >
    Par tycos - publiée le 18/12/2012

  • Critique de La religion par Charly06 (Babelio)

    J'ai adoré. Pour tous les amateurs de romans historiques avec batailles, honneur, côté obscur des personnages, tout ça au milieu d'une belle intrigue.

    Lire la critique complète >
    Par Charly06 - publiée le 28/12/2012

  • Critique de La religion par adeissy (Babelio)

    Une fresque historique magnifique , un roman prenant. On est aspirer par l'histoire, envouter par ses hommes courageux et fou lancer dans une guerre qui les dépasse complément. Une guerre pour le pouv...

    Lire la critique complète >
    Par adeissy - publiée le 04/01/2013

  • Critique de La religion par cwehrle (Babelio)

    Excellent livre qui met en lumière la nullité et la cruauté des guerres de religion

    Lire la critique complète >
    Par cwehrle - publiée le 24/02/2013

  • Critique de La religion par fannyguayle (Babelio)

    passionnant...

    Lire la critique complète >
    Par fannyguayle - publiée le 26/02/2013

  • Critique de La religion par SMadJ (Babelio)

    La religion est un grand roman avec un lyrisme, une puissance et une énergie impressionnante. À l'érotisme prégnant, à la cuisse légère, à l'écorce tendre, l'écriture de Tim Willocks nous enrobe de ...

    Lire la critique complète >
    Par SMadJ - publiée le 24/03/2013

  • Critique de La religion par Marple (Babelio)

    Je ne vais pas faire de critique dithyrambique de La Religion, parce que je n'ai pas eu de révélation comparable à celle d'Antoine de Caunes (mise en avant sur le bandeau autour du livre)... mais je v...

    Lire la critique complète >
    Par Marple - publiée le 30/03/2013

  • Critique de La religion par TricksterProfdoc (Babelio)

    A lire absolument. Un livre guerrier plein d'humanité et de poésie au milieu de la barbarie, des têtes qui tombent et de des espoirs déçus.

    Lire la critique complète >
    Par TricksterProfdoc - publiée le 07/04/2013

  • Critique de La religion par caro64 (Babelio)

    La religion est mon premier roman de Tim Willocks. Et quel roman ! Epoustouflant, impitoyable, bouleversant… impossible de le lâcher une fois commencé. 950 pages et pas une de trop. Je les ai dévorées...

    Lire la critique complète >
    Par caro64 - publiée le 17/05/2013

  • Critique de La religion par boudiou (Babelio)

    Si Tim Willocks excelle dans l'écriture de l'art du combat , il a encore beaucoup a faire pour nous faire vibrer lorsqu'il décrit les sentiments amoureux... rien n'est plausible dans ce ménage a trois...

    Lire la critique complète >
    Par boudiou - publiée le 21/05/2013

  • Critique de La religion par stanlopillo (Babelio)

    Tout y est : le plan historique, l'intrigue, les personnages, la bagarre, les scènes polissonnes, l'humour, tout ça sur près de 1000 pages.

    Lire la critique complète >
    Par stanlopillo - publiée le 25/05/2013

  • Critique de La religion par DanR (Babelio)

    Tout a été écrit sur ce livre. Que dire de plus ? Histoire, violence, amour, honneur, fourberie. Un des plus beau livre sur la guerre que j'ai jamais lu.

    Lire la critique complète >
    Par DanR - publiée le 20/06/2013

  • Critique de La religion par TJAC (Babelio)

    L'un des plus beau livre que j'ai lu jusqu'à aujourd'hui .... Pas un seul mot n'est à jeter. En plus d'une écriture magnifique, le scénario, l'ambiance, la période historique ... tout fonctionne dans ...

    Lire la critique complète >
    Par TJAC - publiée le 03/07/2013

  • Critique de La religion par MMChretien (Babelio)

    Ce roman prend place en 1565 et raconte de manière romancée le siège de l'île de Malte, défendue par les chevaliers de l'ordre des Hospitaliers, par l'armée ottomane de Soliman le Magnifique. Matt...

    Lire la critique complète >
    Par MMChretien - publiée le 15/09/2013

  • Critique de La religion par (Babelio)

    900 pages. ou presque, alors si vous appréciez ce genre de roman, je vous livre mon avis sur mon blog, n'hésitez pas à le partager

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 26/10/2013

  • Critique de La religion par Alfaric (Babelio)

    La première chose qui frappe dans un roman historique, c'est son cadre. Ici c'est un véritable choc des civilisations ! On est vraiment très bien servi : nous vivons un tournant de l'Histoire avec d'u...

    Lire la critique complète >
    Par Alfaric - publiée le 02/11/2013

  • Critique de La religion par dupuisjluc (Babelio)

    Assurément un bon roman historique, on y apprend beaucoup de choses sur le siège de Malte en 1565 où les chevaliers de l'ordre des hospitaliers que l'on nomme aussi "La Religion" (d'où le titre du bou...

    Lire la critique complète >
    Par dupuisjluc - publiée le 05/01/2014

  • Critique de La religion par sweetie (Babelio)

    Un roman épique de plus de 800 pages sur la guerre de religion entre les chevaliers de l'île de Malte et les soldats du sultan Soliman vécue par des personnages attachants, imparfaits mais aussi plus ...

    Lire la critique complète >
    Par sweetie - publiée le 09/02/2014

  • Critique de La religion par motspourmots (Babelio)

    Phénoménal ! Incroyable ! Hallucinant ! Difficile de choisir entre les superlatifs tant cet ouvrage ne laisse pas indifférent. C'est Alexandre Dumas revisité par Quentin Tarentino. Une trame historiqu...

    Lire la critique complète >
    Par motspourmots - publiée le 01/04/2014

  • Critique de La religion par alysse4 (Babelio)

    Un roman animé d'un souffle épique, d'une vraie puissance, voire d'une ligne poétique. "Des chevaliers de l'ordre de Malte défendent corps et âme leurs cité contre l'invasion turque en l'an 1565." U.....

    Lire la critique complète >
    Par alysse4 - publiée le 03/04/2014

  • Critique de La religion par trident_job (Babelio)

    C'est long mais on apprécie de suivre les aventures de haute voltige d'un personnage principal charismatique et 'un peu surhomme parfois'. Ce serait bien le seul reproche à faire dans le roman.

    Lire la critique complète >
    Par trident_job - publiée le 08/04/2014

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Mattias 12 ans, assiste au meurtre de ses jeunes soeurs et de sa mère par des cavaliers ottomans. Lors de l'attaque, leur chef Abbas bin Murad, impressionné par le courage te la combativité du garçon, ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 09/04/2014

  • Critique de La religion par Fx1 (Babelio)

    Voila un ouvrage frustrant . Le sujet est trés intéressant , de par la découverte de l'histoire finalement trop méconnue de cette période. L'on a ici un bon apperçu de cette période et des exactions q...

    Lire la critique complète >
    Par Fx1 - publiée le 11/04/2014

  • Critique de La religion par Iraultza (Babelio)

    C'est mon premier roman historique, et je dois dire que je suis un peu déçu. On avance à travers l'histoire en sachant pertinemment ce qu'il va se passer. J'aurais voulu plus de mordant, que les perso...

    Lire la critique complète >
    Par Iraultza - publiée le 15/04/2014

  • Critique de La religion par Ellioth (Babelio)

    Ce roman me paraissait très intéressant au première abord : les hospitaliers, Malte, les héros, l'amitié, l'amour, l'inquisition..., mais après sa lecture, je suis moins emballé...le héros est là, l'i...

    Lire la critique complète >
    Par Ellioth - publiée le 30/04/2014

  • Critique de La religion par luocine (Babelio)

    Ouf! J'ai terminé, je suis enfin sortie des flots de sang, de larmes, de vomi, de pisse, de merde. Je n'en pouvais plus des meurtres, des pendaisons, des tortures, des têtes tranchées écrabouillées, ...

    Lire la critique complète >
    Par luocine - publiée le 06/05/2014

  • Critique de La religion par Philemont (Babelio)

    En mai 1565, les chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem (surnommés La Religion) sont retranchés à Malte où ils attendent l'invasion ottomane. L'île est en effet le prochain objectif de Solim...

    Lire la critique complète >
    Par Philemont - publiée le 20/05/2014

  • Critique de La religion par isabelleisapure (Babelio)

    Je ne me risquerai pas à faire une critique détaillée pour une oeuvre aussi magistrale, d'autres l'on fait, fort bien, sur ce site et ailleurs. Je dirai seulement que ce roman m'a emporté à la fois au...

    Lire la critique complète >
    Par isabelleisapure - publiée le 07/06/2014

  • Critique de La religion par mdhennin (Babelio)

    La Religion est assurément un très grand roman. Au travers d'un groupe de personnages complexes, attachants et tout en subtilités, on s'immerge dans les horreurs du siège de Malte par la flotte de Sol...

    Lire la critique complète >
    Par mdhennin - publiée le 07/06/2014

  • Critique de La religion par air7 (Babelio)

    Roman d'amour plein d'épopées rebondissantes où croire en un seul Dieu se révèle être une aventure… Lecture d'été ou d'hiver au coin du feu.

    Lire la critique complète >
    Par air7 - publiée le 27/07/2014

  • Critique de La religion par (Babelio)

    "La Religion", tel est le nom que se sont donnés les hospitaliers, chevaliers, moines soldats et guérisseurs. Ces chevaliers vont devoir combattre et résister à l'assaut de la grande armée turque en....

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 19/08/2014

  • Critique de La religion par FramboiseVanille (Babelio)

    Livre envoûtant. L'histoire est violente et magnifique, prenante, documentée et détaillée. L'auteur nous entraîne et nous retient, c'est un plaisir. A lire absolument!

    Lire la critique complète >
    Par FramboiseVanille - publiée le 04/09/2014

  • Critique de La religion par Fortuna (Babelio)

    Un pavé passionnant. Dès les premières pages, happé par le récit, on est embarqué… Nous sommes au XVIème siècle en plein conflit entre l'Islam conquérant et la Chrétienté. Matthias Tannhauser, d'...

    Lire la critique complète >
    Par Fortuna - publiée le 10/09/2014

  • Critique de La religion par DOMS (Babelio)

    Le roman de Tim Willocks, La Religion, se déroule en 1565 pendant le grand siège de Malte par les Ottomans. Soliman Le Magnifique a décidé de prendre l'archipel aux chevaliers de l'ordre de saint Jean...

    Lire la critique complète >
    Par DOMS - publiée le 12/09/2014

  • Critique de La religion par Thyuig (Babelio)

    Mattias Tannhauser est un survivant, c'est annoncé dès les premières pages du livre qui voient l'adolescent embrasser sous la contrainte et dans le sang de sa famille une nouvelle destinée. On aurait...

    Lire la critique complète >
    Par Thyuig - publiée le 20/09/2014

  • Critique de La religion par manray (Babelio)

    Un bon roman historique. Quelques passages très réussis mais il y a des longueurs....

    Lire la critique complète >
    Par manray - publiée le 21/09/2014

  • Critique de La religion par Lzaaa (Babelio)

    Un pavé de mille pages qui emporte la plupart du temps avec ces chevaliers moines. Ce Tim Willocks a du talent narratif ça c'est sûr! Si vous aimez les romans historiques foncez! Deux petits bémols ,n...

    Lire la critique complète >
    Par Lzaaa - publiée le 28/09/2014

  • Critique de La religion par Phebe14 (Babelio)

    Je viens de terminer La Religion. Épuisée par quelques mois de siège, de batailles sanglantes et de la fureur humaine au nom de La Religion, j'ai décidé d'attendre un peu avant de lire la suite de ce...

    Lire la critique complète >
    Par Phebe14 - publiée le 22/10/2014

  • Critique de La religion par soleil (Babelio)

    L'histoire : Dans ce roman, nous sommes au milieu des turcs, des hommes qui appartiennent à La Religion ou à l'ordre des Templiers et au milieu de ces musulmans et chrétiens qui se battent, se trou...

    Lire la critique complète >
    Par soleil - publiée le 28/10/2014

  • Critique de La religion par Heleniah (Babelio)

    êtes-vous prêt(e)s pour 900 pages de bataille, de guerre et de massacre ? Non, je ne cherche pas à vous faire peur, mais si vous entamez ce roman, vous plongerez directement dans le siège de Malte en ...

    Lire la critique complète >
    Par Heleniah - publiée le 28/10/2014

  • Critique de La religion par Pinklychee (Babelio)

    Malte, 1565. Le sultan Soliman le Magnifique a décidé de déclarer la guerre à ses ennemis jurés, les chevaliers de l'ordre de Malte. Guerriers aguerris, ceux-ci se préparent à recevoir l'assaut. Proch...

    Lire la critique complète >
    Par Pinklychee - publiée le 09/11/2014

  • Critique de La religion par REMIJEANPAUL (Babelio)

    Le livre est passionnant : de la vie, du romantisme, du sexe, des coups de poings, des intrigues, de l'histoire, de l'aventure, puis soudain la facette gore est étouffante. Intéressante au début pour ...

    Lire la critique complète >
    Par REMIJEANPAUL - publiée le 21/11/2014

  • Critique de La religion par Metalit (Babelio)

    Roman haletant du début à la fin, dans lequel on suit les aventures de Matthias Tanhauser, héros séduisant et brutal, sur fond de guerre des religions à Malte. Matthias Tanhauser protège Carla dans sa...

    Lire la critique complète >
    Par Metalit - publiée le 22/12/2014

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Note : 3332 Habitation 3 : personnages sanguins et passionnés qu'on a hâte de retrouver dans des situations de plus en plus périlleuses Edification 3 : toute une époque ! Belle leçon d'histoire Emo...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 13/01/2015

  • Critique de La religion par samlor (Babelio)

    En commençant ce livre, j'ai de suite été happée par la qualité littéraire et historique qui se dégagent de ce livre. Je n'ai jamais été très intéressée par les Croisades et les Templiers en généra...

    Lire la critique complète >
    Par samlor - publiée le 21/01/2015

  • Critique de La religion par folivier (Babelio)

    La parfaire mixture pour faire un bestseller ! Un fond historique, des luttes de pouvoir, une romance d'amour, de l'aventure, pimenté d'un peu de sexe, de beaucoup de sang, de tripes et de morts, le t...

    Lire la critique complète >
    Par folivier - publiée le 23/01/2015

  • Critique de La religion par heartnsoul (Babelio)

    Vraiment pas réussi à accrocher ce livre malgré les excellents critiques. Bizarrement, je n'ai pas eu de mal à entrer dans l'histoire, qui dès les premières pages donne le la, mais les longueurs, les ...

    Lire la critique complète >
    Par heartnsoul - publiée le 08/02/2015

  • Critique de La religion par Nadouch (Babelio)

    Le moins que l'on puisse dire est que l'on ne ressort pas indemne de cette lecture. Déjà, le sujet interpelle : au XVIème siècle, catholiques et musulmans s'affrontent à Malte. Le roman est centré su...

    Lire la critique complète >
    Par Nadouch - publiée le 16/02/2015

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Un roman épique aussi violent que prenant. L'amour s'oppose à la guerre, la soif de vie à la vocation de martyr, un lieu magique, Malte, magnifique dans sa déchéance, et la folie humaine grandeur natu...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 30/03/2015

  • Critique de La religion par Nursus (Babelio)

    Avant tout j ai dévoré ce roman et je vais trouver ma critique et ma note un rien snobinardes.En effet, je vois comme une double face dans ce fantastique récit. Un premier carrément Hollywoodien, avec...

    Lire la critique complète >
    Par Nursus - publiée le 16/04/2015

  • Critique de La religion par Naboo (Babelio)

    Vous vous souvenez de la scène du Débarquement dans le film de Spielberg, "Il faut sauver le soldat Ryan" ? Et bien ici, Tim Willocks transpose la boucherie en 1565 durant le siège de Malte par les O....

    Lire la critique complète >
    Par Naboo - publiée le 19/04/2015

  • Critique de La religion par mesrives (Babelio)

    Tannhauser, un héros à la limite du surnaturel! Partir pour ne plus revenir, aller toujours de l'avant et tout tenter. Tannhauser, un héros inclassable, toujours présent, que ce soit aux portes du...

    Lire la critique complète >
    Par mesrives - publiée le 23/04/2015

  • Critique de La religion par Daimette (Babelio)

    Difficile d'interrompre la lecture des 950 pages de cette épopée historique. De la Hongrie à l'île de Malte en passant pas la Sicile, nous suivons le destin de Mattias, dominé par la violence des arme...

    Lire la critique complète >
    Par Daimette - publiée le 27/05/2015

  • Critique de La religion par mlou (Babelio)

    Pour tous les passionnées d'Histoire médiévale, de chevalerie, d' honneur et d'horreur, ce livre est pour vous ! Magnifiquement bien écrit, les presque 1000 pages me sont passées inaperçues tellem...

    Lire la critique complète >
    Par mlou - publiée le 14/06/2015

  • Critique de La religion par camor (Babelio)

    un pavé Quand on arrive à la fin d'un livre épais comme celui ça, c'est que l'ensemble est globalement positif. J'y ai trouvé cependant quelques longueurs et surtout, après coup, j'ai l'impression ...

    Lire la critique complète >
    Par camor - publiée le 15/09/2015

  • Critique de La religion par majero (Babelio)

    Vous aimez Tarantino? Alors ces quelque 30 heures d'écoute/lecture vont vous combler! A la recherche de son enfant, Carla, accompagnée de sa mystérieuse servante Amparo et avec l'aide des inséparab...

    Lire la critique complète >
    Par majero - publiée le 25/10/2015

  • Critique de La religion par Latulu (Babelio)

    Tim Willock écrit comme un guerrier. Il tranche avec les mots, transperce avec sa plume et tient le siège du lecteur sur près de 1 000 pages. La Religion est un roman épique où s'enchaînent les comba...

    Lire la critique complète >
    Par Latulu - publiée le 03/11/2015

  • Critique de La religion par Verte56 (Babelio)

    Bonsoir, je dois dire que je n'ai jamais finis ce livre car , pour moi il y avait trop de personnages, le début était super (entraînant, facile à lire) mais après ça c'est corsé la lecture devenait l...

    Lire la critique complète >
    Par Verte56 - publiée le 01/12/2015

  • Critique de La religion par Bellonzo (Babelio)

    M. Tim Willocks, écrivain, je vous accuse d'avoir du talent et de l'imagination. Je vous accuse d'avoir écrit un très bon livre, La Religion. Mais, car il y a un mais, je vous accuse aussi d'emportem...

    Lire la critique complète >
    Par Bellonzo - publiée le 29/12/2015

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Sublimement écrit ;description fouillée de l' horrible réalité de la folie meurtrière des hommes ; mais ont-ils évolué ?.... notre vingt et unième siècle est-il meilleur ?....

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 14/01/2016

  • Critique de La religion par maudi33 (Babelio)

    AN ABSOLUTE MUST BE READ Faiza Guene dans son livre Kiffe Kiffe demain disait vouloir épouser Le-type-qui-fait-passer-TOUS-LES-AUTRES-pour-des-gros-nazes. « Les mecs normaux, ceux qui mettent de...

    Lire la critique complète >
    Par maudi33 - publiée le 24/01/2016

  • Critique de La religion par tonton20100 (Babelio)

    une claque...

    Lire la critique complète >
    Par tonton20100 - publiée le 31/01/2016

  • Critique de La religion par Mondaye (Babelio)

    Je suis dans l'immense regret de devoir vous annoncer ... que je n'ai pas aimé ce livre. Et donc ma critique risque d'être assassine. Ne l'assassinez pas en retour ^^ Pourquoi? L'histoire est relat...

    Lire la critique complète >
    Par Mondaye - publiée le 23/02/2016

  • Critique de La religion par Sivoj (Babelio)

    La Religion est un livre imposant, du genre qu'on est content d'avoir lu mais qu'on est pas prêt de recommencer. Le principal problème est sa longueur et le rythme qui en découle. Le format de poche ...

    Lire la critique complète >
    Par Sivoj - publiée le 12/03/2016

  • Critique de La religion par culturiste (Babelio)

    au debut c était bien mais après ouah que c est long et confus ...Parfois je ne sais plus ce que je lisais mais bon je suis allé jusqu au bout..pas plus de 2 étoiles .

    Lire la critique complète >
    Par culturiste - publiée le 13/03/2016

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Un des plus beaux livres que j ai lu. Une écriture bijoux, un style fluide, une histoire qui ne vous laisse aucun répit. Les pages se dévorent et l on regrette même que le livre ne soit pas plus long...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 07/04/2016

  • Critique de La religion par toto (Babelio)

    Roman fleuve, ou plutôt torrent. Il emporte tout sur son passage et on en oublierait presque le fil de l'histoire tant le vocabulaire est riche et les scènes de bataille d'un réalisme rare. Tous les ...

    Lire la critique complète >
    Par toto - publiée le 15/04/2016

  • Critique de La religion par ConfidencesLitteraires (Babelio)

    Ce roman nous fait voyager dans le temps et l'espace. Au 16° siècle, en pleine guerre christiano-musulmane, sur l'île de Malte. Finalement, on en apprend de tous les côtés : la chasse aux hérétique...

    Lire la critique complète >
    Par ConfidencesLitteraires - publiée le 23/04/2016

  • Critique de La religion par MarieKey (Babelio)

    Dès le prologue, le ton est donné. L'histoire sera sans concession. À travers une écriture qui va droit au but, qui n'épargne aucun détails, Tim Willocks nous plonge tout droit dans le Grand Siège de ...

    Lire la critique complète >
    Par MarieKey - publiée le 06/05/2016

  • Critique de La religion par Bulldozer (Babelio)

    300 pages de trop. Correctement écrit, histoire intéressante, mais jamais prenant. J'ai abandonné à la moitié... je n'ai jamais réussi à rentrer dedans tant le rythme est parasité par les innomb...

    Lire la critique complète >
    Par Bulldozer - publiée le 07/05/2016

  • Critique de La religion par (Babelio)

    De la crase, du sang, des hommes et des femmes qui luttent contre le Monde en mouvement .... La Religion est un livre palpitant, haletant mais qui demande une lecture assidue pour ne pas se perdre au ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 01/06/2016

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Magnifiquement écrit. On est pris du début à la fin.

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 01/07/2016

  • Critique de La religion par (Babelio)

    En bref, c'est un roman dense, complexe pour moi car je ne connais pas très bien cette période, qui souffre de quelques longueurs au niveau des descriptions, mais qui m'a beaucoup plu surtout au nivea...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 14/07/2016

  • Critique de La religion par claudenavarro (Babelio)

    Livre qui commence doucement et qui après les 50 premières pages,vous happe pour ne plus vous lâcher. ...une histoire belle mais rude,très rude...qui donne une idée de la folie humaine de la guerre.....

    Lire la critique complète >
    Par claudenavarro - publiée le 24/07/2016

  • Critique de La religion par Erveine (Babelio)

    La Religion est un roman historique qui vous emporte loin des réminiscences du monde actuel sauf aux espaces temps des pauses que vous vous octroierez. Telle est la densité du récit et l'attention req...

    Lire la critique complète >
    Par Erveine - publiée le 06/08/2016

  • Critique de La religion par Nympha (Babelio)

    Je n'ai malheureusement pas su terminer ce livre! A 100 page de la fin, je n'en pouvais plus de cette lecture... Je l'ai laissé de coté 4 mois en espérant avoir le courage de le finir, mais ca me déco...

    Lire la critique complète >
    Par Nympha - publiée le 12/08/2016

  • Critique de La religion par marabudha (Babelio)

    Siege de Malte, templiers, Soliman

    Lire la critique complète >
    Par marabudha - publiée le 07/09/2016

  • Critique de La religion par opo51 (Babelio)

    J'ai adoré ce livre qui nous plonge dans une fin de moyen âge bien barbare et cruelle et où nous ne sommes pas sûrs du tout de l'avenir de nos héros.

    Lire la critique complète >
    Par opo51 - publiée le 21/09/2016

  • Critique de La religion par Sedona (Babelio)

    Eblouissant.

    Lire la critique complète >
    Par Sedona - publiée le 24/09/2016

  • Critique de La religion par Rebka (Babelio)

    Essoufflée, j'ai refermé hier soir cet imposant ouvrage qui, admettons-le, pèse sa bonne petite tonne d'acier, de sang et de poussière… Alors qu'en dire ? Eh bien, au commencement était le verbe… Ah...

    Lire la critique complète >
    Par Rebka - publiée le 27/09/2016

  • Critique de La religion par Gaia7 (Babelio)

    Tim Willocks nous livre ici un magnifique roman historique! Il nous transporte à Malte en 1565, au coeur d'une guerre sainte sanglante, entre les Ottomans, dirigés par Soliman le Magnifique, et les che...

    Lire la critique complète >
    Par Gaia7 - publiée le 08/11/2016

  • Critique de La religion par Maddy7 (Babelio)

    L'histoire de Mattias Tannhauseur démarre dans l'abominable et forgera sa destinée qui se poursuivra dans la violence, l'horreur, la trahison mais aussi l'amour et la sagesse ! Un roman puissant, cru ...

    Lire la critique complète >
    Par Maddy7 - publiée le 15/11/2016

  • Critique de La religion par Astroploukos (Babelio)

    La Religion, du nom donné à l'ordre de Malte, est un gros pavé de 1000 pages qui peut faire peur au premier abord mais qui se lit plus que facilement. On est même surpris d'y revenir sans entrain part...

    Lire la critique complète >
    Par Astroploukos - publiée le 19/11/2016

  • Critique de La religion par democratz (Babelio)

    Je n'ai vraiment pas réussi à accrocher ce livre malgré les excellents critiques. Bizarrement, je n'ai pas eu de mal à entrer dans l'histoire, qui dès les premières pages donne le "la", mais les l.....

    Lire la critique complète >
    Par democratz - publiée le 22/01/2017

  • Critique de La religion par sbrodj (Babelio)

    Un vrai plaisir de lecture.

    Lire la critique complète >
    Par sbrodj - publiée le 27/01/2017

  • Critique de La religion par Cristy (Babelio)

    565, l'île de Malte, essayant de résister à l'assaut des Janissaires. Au milieu de cette grande bataille, Matthias Tannhauser, trafiquants d'armes et d'opium, ancien janissaire, présent sur les lieux ...

    Lire la critique complète >
    Par Cristy - publiée le 02/02/2017

  • Critique de La religion par svecs (Babelio)

    grosse brique à glisser du côté des romans de Ken Follet. De l'histoire, du romanesque, du feuilleton... mais sans certains excès propres à Ken Follet. Ce dernier possède une tendance à camper des mé...

    Lire la critique complète >
    Par svecs - publiée le 27/03/2017

  • Critique de La religion par Bookclub_Tulikoi (Babelio)

    Ce livre est très bon,beaucoup d'action et une intrigue perpétuellement présente. Les personnages ont tous un caractère bien trempé, mais ils sont tous très attachants : on passent par le guerrier qu...

    Lire la critique complète >
    Par Bookclub_Tulikoi - publiée le 09/09/2017

  • Critique de La religion par miriam (Babelio)

    C'est avec soulagement que j'achève ce pavé de plus de 850 pages. Laborieusement, j'ai tenu à le lire en VO et j'ai dû souvent avoir recours au dictionnaires ( j'en ai deux anglais-français, et de...

    Lire la critique complète >
    Par miriam - publiée le 26/10/2017

  • Critique de La religion par Melisende (Babelio)

    Largement recommandé (voire encensé) par les proches, La Religion m'a occupée pendant de longues semaines. Quasi 1000 pages le poche, accrochez-vous ! Premier tome d'une trilogie (seuls les deux pr...

    Lire la critique complète >
    Par Melisende - publiée le 17/12/2017

  • Critique de La religion par beauscoop (Babelio)

    Roman historique mettant en scène les personnages importants de l'époque du siège en 1565, en particulier des personnes de l'inquisition, exécrables et ignobles, osant oeuvrer pour le respect et la dé...

    Lire la critique complète >
    Par beauscoop - publiée le 07/02/2018

  • Critique de La religion par Sachalex (Babelio)

    Roman historique ample, dense, érudit. Écrit d'un style prenant, il manie aussi magnifiquement la Grande Histoire que la petite de ses personnages. Les scènes de violence crue -grande fascination de n...

    Lire la critique complète >
    Par Sachalex - publiée le 07/02/2018

  • Critique de La religion par mcd30 (Babelio)

    Je voulais en savoir plus sur Malte et les Chevaliers de l'île de Malte et là, j'ai été servie. Sur fond de guerre de religion, les bas instincts font surfaces, chez certains tous les coups sont perm...

    Lire la critique complète >
    Par mcd30 - publiée le 25/03/2018

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Une lecture pleine d'ambivalence pour ma part

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 26/06/2018

  • Critique de La religion par Sevlipp (Babelio)

    La religion est un gros pavés de 853 pages sur fond de guerres de religions. Mathias, le héros, connait le fonctionnement des belligérants car il a vécu dans les deux camps. Ce roman, parfaitement é...

    Lire la critique complète >
    Par Sevlipp - publiée le 23/07/2018

  • Critique de La religion par barjabulette (Babelio)

    Amis aventuriers, soyez les bienvenus ! Quelle folie ce roman ! Il nous entraîne à la rencontre de Matthias Tanhauser (je suis tombée amoureuse) ainsi que de ses amis Sabato Svi et Bors. Matthias e...

    Lire la critique complète >
    Par barjabulette - publiée le 23/07/2018

  • Critique de La religion par vieuchamp (Babelio)

    Mais pourquoi donc un roman qui commence si bien s'embourbe-t-il dans un lisier sans fin? Ce sera mon impression pour ce livre que j'ai abandonné à la fin du premier tiers, car avant d'en arriver là,...

    Lire la critique complète >
    Par vieuchamp - publiée le 01/08/2018

  • Critique de La religion par JustAWord (Babelio)

    En 2009, les éditions Sonatine publient un auteur anglais, Tim Willocks, jusqu'ici cantonné au polar. Après s'être forgé une solide réputation avec des romans comme Bad City Blues ou Les rois écarlate...

    Lire la critique complète >
    Par JustAWord - publiée le 11/08/2018

  • Critique de La religion par jibv (Babelio)

    "La religion" est un roman fleuve passionnant. Il parvient à remporter le pari de proposer une histoire haletante au travers de personnages attachants tout en fournissant une foule de détails fascinan...

    Lire la critique complète >
    Par jibv - publiée le 19/08/2018

  • Critique de La religion par Deniszot83520 (Babelio)

    Un chef-d'oeuvre absolu ! Un souffle, un lyrisme à nul autre pareil ! Du grand roman d'histoire qui se lit comme un roman noir ou un thriller. Vraiment fa-bu-leux !

    Lire la critique complète >
    Par Deniszot83520 - publiée le 17/09/2018

  • Critique de La religion par Archie (Babelio)

    Les romans historiques sont très prisés. Nombreux sont celles et ceux qui apprécient d'en savoir plus sur un épisode de l'Histoire, dès lors que la narration en est agrémentée d'aventures sentimentale...

    Lire la critique complète >
    Par Archie - publiée le 24/10/2018

  • Critique de La religion par Chryss (Babelio)

    Alors J'avoue, je suis tombée sous le charme testotéroné de Mattias Tannhauser. C'est une intrigue qui nous tient en haleine chapitre après chapitre, digne d'une bonne série diffusée sur Netflix (m'é...

    Lire la critique complète >
    Par Chryss - publiée le 29/10/2018

  • Critique de La religion par addsc (Babelio)

    Ce livre est arrivé dans ma PAL par hasard. Presque par accident. Je n'avais entendu parler ni de l'auteur ni de l'ouvrage. A la lecture du quatrième de couverture et de quelques critiques ci et là, i...

    Lire la critique complète >
    Par addsc - publiée le 23/12/2018

  • Critique de La religion par jeanbaptheguy (Babelio)

    Formidable roman plein de souffle épique, d'amour, de poésie et de fatalité. Extraordinaire évocation du siège de Malte et de la résistance héroïque des Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem, doublé d...

    Lire la critique complète >
    Par jeanbaptheguy - publiée le 10/01/2019

  • Critique de La religion par GDELERIS (Babelio)

    que du bonheur et que de violence Ames sensibles passez votre chemin Amour Guerre Trahisons Dans le monde Chrétien et à sa marge avec l empire Ottoman 2 Mondes en un sur les mêmes terres

    Lire la critique complète >
    Par GDELERIS - publiée le 05/03/2019

  • Critique de La religion par belette2911 (Babelio)

    Un tome très dense de par ses personnages et son scénario. Mon bémol sera qu'il y a quelques longueurs et que j'ai ramé durant quelques moments avant de reprendre à un rythme de croisière un peu p...

    Lire la critique complète >
    Par belette2911 - publiée le 17/03/2019

  • Critique de La religion par Tiguidou (Babelio)

    Captivant,palpitant, bien documenté, voilà les premiers qualificatifs qui me viennent à l'esprit. Ce roman historique nous fait vivre la guerre opposant l'empire ottoman et l'ordre de Saint Jean le ...

    Lire la critique complète >
    Par Tiguidou - publiée le 27/04/2019

  • Critique de La religion par booksnjoy (Babelio)

    Ne vous fiez pas à sa couverture austère, vous passeriez à côté d'un très grand roman ! La Religion est un livre grandiose, une oeuvre colossale d'un romanesque époustouflant. Tim Willocks nous transpo...

    Lire la critique complète >
    Par booksnjoy - publiée le 12/05/2019

  • Critique de La religion par jullius (Babelio)

    J'ai mis des années me décider à le lire, pensant qu'après l'attente, le plaisir ne serait que meilleur... je n'aurais pas dû : déception ! Oui c'est plutôt bien écrit (mais rien à voir avec Eco), oui...

    Lire la critique complète >
    Par jullius - publiée le 25/06/2019

  • Critique de La religion par chabou78 (Babelio)

    J'ai beaucoup aimé l'histoire, l'intrigue et les personnages. J'avoue tout de même avoir fini par zapper quelques pages de descriptions de batailles parce que je voulais retrouver l'histoire…

    Lire la critique complète >
    Par chabou78 - publiée le 10/07/2019

  • Critique de La religion par M_a_r_c (Babelio)

    Avec La Religion, l'auteur britannique Tim Willocks retrace, en le romançant, le grand siège de Malte, dont le sultan Soliman Ier tenta de s'emparer, mais en vain, en 1565. Alors qu'il n'était enco...

    Lire la critique complète >
    Par M_a_r_c - publiée le 30/07/2019

  • Critique de La religion par Christ78 (Babelio)

    Puissance de l'écriture, érudition, plongé dans les meandres des religions et de leurs excès. Ce livre nous aspire

    Lire la critique complète >
    Par Christ78 - publiée le 09/08/2019

  • Critique de La religion par Yvan_T (Babelio)

    Ayant beaucoup aimé « La mort selon Turner » de l'auteur, j'ai tout de même mis du temps à m'attaquer à cette brique de 950 pages, surtout que je ne suis pas trop fan de récits historiques à la base. ...

    Lire la critique complète >
    Par Yvan_T - publiée le 22/09/2019

  • Critique de La religion par collectifpolar (Babelio)

    "La Religion", c'est le nom que se donne l'ordre des Hospitaliers, mais c'est aussi la bannière sous laquelle se rallie parfois la folie des hommes. En 1565, claustrés sur leur petit archipel au sud d...

    Lire la critique complète >
    Par collectifpolar - publiée le 24/10/2019

  • Critique de La religion par maxitodeuzio (Babelio)

    Après avoir été emballé par le livre "La mort selon Turner", du même auteur, j'avais de grandes attentes concernant ce livre de Tim Willocks, surtout que la plupart des critiques étaient élogieuses. ...

    Lire la critique complète >
    Par maxitodeuzio - publiée le 30/10/2019

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Au début ça part bien, et l'on se dit que si le livre dans son entièreté est dans la même veine, son épaisseur fera durer le plaisir. Et puis ça s'enlise, ça se traine, c'est assez Wkipédiesque en...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 06/11/2019

  • Critique de La religion par jimpee (Babelio)

    Ce gros pavé nous fait vivre le Grand siège de Malte en 1565, "La religion" étant le nom que se donne l'ordre de Malte. Le personnage principal de ce roman est Mattias Tannhauser, ancien janissaire, c...

    Lire la critique complète >
    Par jimpee - publiée le 21/03/2020

  • Critique de La religion par math73 (Babelio)

    Première lecture d'un roman de Tim Willocks. L'histoire met en scène différents personnages pendant le siège de Malte en 1565. Les premières pages m'ont rapidement donné envie de participer à ce voyag...

    Lire la critique complète >
    Par math73 - publiée le 12/04/2020

  • Critique de La religion par (Babelio)

    Test

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 29/04/2020

  • Critique de La religion par cmpf (Babelio)

    Fabuleux roman historique qui reste toujours passionnant malgré ses presque mille pages. On sait que les Ottomans prenaient des enfants dans les régions conquises pour en faire des combattants. ...

    Lire la critique complète >
    Par cmpf - publiée le 02/05/2020

  • Critique de La religion par Stelphique (Babelio)

    Ce que j'ai ressenti: « Plonge dedans, disait l'obscurité. » Alors j'ai plongé. J'ai plongé dans les enfers, rencontré quelques démons, et j'ai ressenti à l'intérieur les vents dispersants. Et q...

    Lire la critique complète >
    Par Stelphique - publiée le 03/05/2020

  • Critique de La religion par jullius (Babelio)

    J'ai mis des années à me décider à le lire, pensant qu'après l'attente, le plaisir ne serait que meilleur... je n'aurais pas dû : déception ! Oui c'est plutôt bien écrit (mais rien à voir avec Eco), o...

    Lire la critique complète >
    Par jullius - publiée le 25/06/2019
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de La religion

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter