livres actu Livres Actu

Accueil > Tieri Briet > Fixer le ciel au mur

Acheter ce livre - 15.3 €


▼357 43403ème dans les ventes


Tieri Briet

0 abonné

Fixer le ciel au mur (8281)

De Tieri Briet chez Rouergue
(9 votes, note moyenne : 4.6)

Un jour d'été, un père accompagne sa fille adolescente à l'hôpital. Anorexique, Lean a choisi volontairement de passer quelques semaines à l'écart de tous, avant de retourner en classe. Dans la douleur de la séparation, il choisit de lui écrire, lui parler de son enfance, se souvient des chansons qu'ils ont partagées, et lui raconte des histoires, comme pour la maintenir dans la communauté des hommes et lui insuffler l'envie de vivre.
Parce qu'il sait que certains destins peuvent nous aider à inventer une autre vie, il évoque deux figures de femmes écrivaines et combattantes, l'Albanaise Musine Kokalari, emprisonnée durant 15 ans sous la dictature, qui eut une correspondance avec Hannah Arendt.
"Fixer le ciel au mur" tisse ainsi, dans une grande liberté, plusieurs fils littéraires et sensibles, un hommage à la littérature comme résistance incrustée dans un récit intimiste, très beau portrait d'une jeune fille fervente, dont les faims véritables doivent être rassasiées.

Paru le 09-07-8281 - Format : Broché - 96 pages - 21 x 14 x 1 cm - 185 g - ISBN 10 : 281260641X - ISBN 13 : 9782812606410

Collection : La Brune Au Rouergue

Tags : albanais, adolescence, musique, chanson, anorexie, hôpital, Pères et filles, père, combattantes, lettre, poetique, dictature, maladie, résistance, correspondance, récits de vie, récits.

Citations de Fixer le ciel au mur (10)

D'un coup leurs souvenirs et leurs deux voix au téléphone, m'avait aidé à percevoir au creux de toi, l'imperceptible battement qui s'opposait de toutes tes forces. Un refus de plus en plus dense à force de répéter non. Enfin rendues apparentes à travers leurs récits, chacune de tes indignations prenait maintenant l'apparence d'une automutilation en douceur, une avancée sournoise du mal en toi : L'empêchement d'être vivante.

" Tu pouvais être fière de toi mais la fierté, je crois, ne s'apprend pas d'un autre que soi."

L'amour de l'eau, tu l'as depuis toujours. J'ai l'impression qu'en toi c'est devenu un instinct, tu sais qu'il te faut recourir à la présence des puissances élémentaires.

"Dis-moi, est-ce que tu crois toi aussi qu'un sentiment amoureux peut devenir un remède ?"

Quand vous êtes endormis tous les quatre et que je recommence à écrire, c'est l'obstination de Musine et d'Hannah qui revient envahir mes pensées, m'obligeant malgré moi à mesurer l'impact des vies racontées dans la grisaille de ma propre existence. D'accord, c'est difficile à expliquer, et cela pourrait passer pour une superstition d'écrivain fou. Alors comment pourrais-je te convaincre, toi, de ce pouvoir des vies écrites sur l'existence qu'on traverse ?

C'est une coutume tsigane que de donner le nom d'un lieu à l'enfant qui va naître. C'est son prénom secret, celui qu'on n'écrira jamais sur les papiers d'identité.

"Mais sa demande ressemble à une trouvaille de romancier et ça m'a toujours plu, quand la vie commence à ressembler à un roman."

"Parce que la poésie vécue est forcément transfrontalière, qu'elle ira d'exils en mésaventures et dans l'urgence des départs, si difficiles à raconter au moment des retours. les va-nu-pieds parlent un argot inaudible, hors de portée des lettrés."

La lecture est devenue une attente. Et dans ce geste de lire, on peut toucher du bout des doigts le cœur dissimulé qu'un autre avait tenté d' écrire.

A propos de Rimbaud : "Et puis il me demande comment on peut écrire des phrases comme ça. Des phrases qu'on ne peut pas oublier. Parce qu'en les lisant elles ont tout déchiré d'un seul coup."

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Fixer le ciel au mur : avis de lecteurs (6)


  • Critique de Fixer le ciel au mur par Lequenne Vincent (Amazon)

    Toujours à la limite du pathos sans jamais y succomber, T.Briet nous émeut d'un bout à l'autre de son court récit. On comprend que sa fille, héroïne malgré elle du texte, est tenus à ce qu'un si émouvant témoig...

    Lire la critique complète >
    Par Lequenne Vincent - publiée le 30/08/2014

  • Critique de Fixer le ciel au mur par FARAVELLI Françoise (Amazon)

    Que d'Amour respire entre un père et sa fille malade !Quelle belle thérapie que d'utiliser l'Art !Merci à Tieri Briet !

    Lire la critique complète >
    Par FARAVELLI Françoise - publiée le 31/05/2014

  • Critique de Fixer le ciel au mur par Sara Do (Amazon)

    Une histoire où les mots sont forts, vivant de l'intérieur... Une histoire où un père peut retrouver sa fille à travers ses lettres partagées à ciel ouvert et le mur qui fait mal, finit pas disparaître, telleme...

    Lire la critique complète >
    Par Sara Do - publiée le 08/05/2014

  • Critique de Fixer le ciel au mur par photomum01 (Babelio)

    Un livre étrange, complexe et intéressant, parsemé de références littéraires, musicales, philosophiques et autres actualités d'un père oscillant entre présence et absence... en quatorze chansons-chapi...

    Lire la critique complète >
    Par photomum01 - publiée le 12/05/2014

  • Critique de Fixer le ciel au mur par livreclem (Babelio)

    Un très beau livre. Un père écrit à sa fille anorexique à trvaers le souvenir de treize chansons. Il lui écrit ses souvenirs ainsi que le combat de l'albanaise Musine Kokalari emprisonnée pendant 15 a...

    Lire la critique complète >
    Par livreclem - publiée le 13/09/2014

  • Critique de Fixer le ciel au mur par Claire45 (Babelio)

    Le narrateur accompagne Lean, sa fille anorexique, dans un hôpital psychiatrique. Il va lui écrire des lettres où il mêle souvenirs et images de son enfance aux récits de vie de 2 femmes, l'albanaise ...

    Lire la critique complète >
    Par Claire45 - publiée le 14/05/2017

Ils parlent de Fixer le ciel au mur

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter