livres actu Livres Actu

Accueil > Tess Gerritsen > Ecorchures

Acheter ce livre - 22.5 €



Tess Gerritsen

0 abonné

Ecorchures (2017)

De Tess Gerritsen chez Presses De La Cité
(24 votes, note moyenne : 4.3)

Le taxidermiste et amateur de chasse Leon Gott est retrouvé sauvagement assassiné, son cadavre pendu par les pieds parmi les trophées d’animaux sauvages ornant sa maison de Boston. Quelques jours plus tard, les restes d’une deuxième victime portant des griffures similaires sont découverts. L’inspecteur Jane Rizzoli et le Dr Maura Isles, médecin légiste, comprennent que les meurtres sont liés. Pour débusquer le prédateur qui hante la ville, Jane et Maura devront reprendre une partie de chasse commencée six ans plus tôt : au Bostwana, des touristes participant à un safari avaient tragiquement disparu les uns après les autres. Parmi eux, le fils de Leon Gott… Et si la traque avait repris à Boston ?

Paru le 09-02-2017 - Format : Broché - 348 pages - 23 x 14 x 2 cm - 470 g - ISBN 10 : 2258137446 - ISBN 13 : 9782258137448

Collection : Sang D'encre

Tags : récits, roman, suspense, romans policiers et polars, écrivain femme, culpabilité, chasse, enquêtes, cauchemars, nature, morbide, safari, chasseurs, assassin, meurtre, crime, littérature américaine, américain, botswana, anglais.

Citations de Ecorchures (10)

Mes amis , je suis bien placé pour le savoir. Ils menacent de me pendre par les pieds et de m'étriper comme un chevreuil. Ils menacent de me brûler , de me découper en morceaux , de m'étrangler , de me broyer. Et tout ça sort de la bouche de végétariens ? Mes amis prenez garde aux bouffeurs de laitues. Il n'y a pas plus dangereux sur terre que ses soi-disant < amis des bêtes >P 97

Mais elle ne pouvait oublier sa colère à l'égard de son père, de ses frères, du père Donnelly, tous ces mâles qui se permettaient de dire à une femme où était son devoir.

Les miaulements se firent frénétiques quand elle ouvrit la boite , libérant l'odeur du poison. Elle la vida dans un bol et ouvrir le carton. Le chat bondit au-dehors et s'attaqua à son repas si voracement qu'il faisait glisser le récipient sur le carrelage.-C'est meilleur que la chair humaine , hein ?P42

- Un chat perd des centaines de milliers de poils en une seule année.- Seigneur ! Ça en fait, des heures d'aspirateur.

La brousse n'est pas qu'une destination touristique ; ici, un individu prend toute la mesure de son insignifiance.

Il faut toujours montrer son visage au fauve, qu'il voie où sont vos yeux. Ainsi il saura que vous aussi vous êtes un prédateur …… Johnny, le plus implacable des prédateurs.… flotte dans les airs, l'odeur de la peur, de la viande fraîche et de l'Afrique.La peur qui me maintient en mouvement, elle me pousse en avant sans que je sache où va cette rivière.

Moi, ça ne me fait pas rire. - Mais ce sont les risques d'un vrai safari, non ? rétorque Sylvia, ravie. On se retrouve dans la brousse avec des lions. - Il ne devait pas être très gros, déclare Vivian en se penchant pour étudier la trace. Une femelle, à votre avis ? - Mâle ou femelle, ça tue de la même façon, fait observer Elliot. Sylvia lui donne une tape moqueuse. - Hou ! T'as peur ? - Non, je croyais seulement que Johnny exagérait quand il nous faisait ses recommandations, le premier jour. « Restez dans la Jeep. Restez sous la tente. Sous peine de mort. »

Dans quelques jours, l'Afrique nous apparaîtra comme un rêve aux reflets dorés, gorgé de soleil brûlant et de lumière éblouissante, de vie et de mort dans toute leur brutalité. Hier, je n'avais qu'une hâte : rentrer à la maison, dans notre appartement, au pays des douches bien chaudes. Mais maintenant que nous allons quitter la brousse, je sens qu'elle me retient ; ses lianes s'enroulent autour de mes chevilles, menaçant de m'enraciner dans ce sol. Je fais coulisser la fermeture Éclair du sac qui contient les produits de « première nécessité », l'indispensable pour survivre dans la nature vierge : barres protéinées et papier hygiénique, lingettes et écran solaire, tampons et téléphone portable. Comme le concept de « première nécessité » n'a plus le même sens quand on est hors réseau…

Les charognards ne gaspillent pas, ils ne laissent rien derrière eux

Plus on s'avancera dans la savane, plus on verra de grands fauves. Si vous en rencontrez un, gardez la tête haute et tâchez de vous grandir. Faites-lui face. Et surtout, ne courez pas. Vous aurez plus de chances de vous en tirer.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Ecorchures : avis de lecteurs (13)


  • Critique de Ecorchures par eb9122 (Babelio)

    Je partais avec un a-priori défavorable, sachant que l'auteur était à la base d'une série télé ... et finalement j'ai apprécié ce livre. L'auteur nous fait naviguer entre un safari 'artisanal' au Bot...

    Lire la critique complète >
    Par eb9122 - publiée le 03/09/2019

  • Critique de Ecorchures par NATH17800PONS (Babelio)

    11ème opus des enquêtes de Jane RIZZOLI aidée comme toujours de la Médecin légiste Maura Isles. Un safari au Botswana qui tourne au cauchemar avec une survivante que l'on retrouve être le chainon manq...

    Lire la critique complète >
    Par NATH17800PONS - publiée le 21/01/2019

  • Critique de Ecorchures par Windvaan (Babelio)

    « Classique » comme trame dans un polar, me direz-vous, de présenter deux histoires bien distinctes qui se rejoignent à la fin. Oui, mais ça « fonctionne » toujours, et à merveille ici. Un safari en ...

    Lire la critique complète >
    Par Windvaan - publiée le 10/01/2019

  • Critique de Ecorchures par Yvan_T (Babelio)

    Ce n'est qu'en découvrant le duo d'enquêteurs de ce roman que j'ai fait le lien entre Tess Gerritsen et la série TV « Rizzoli and Isles ». Comme les deux personnages principaux, l'inspecteur Jane Rizzol...

    Lire la critique complète >
    Par Yvan_T - publiée le 16/06/2018

  • Critique de Ecorchures par stephanieplaisirdelire (Babelio)

    Très bien construite, cette nouvelle enquête du duo (au caractères respectifs très différentes) attachant, charmant et humain (on est ici loin de clichés !) est un très bon cru. La narration de Tess G...

    Lire la critique complète >
    Par stephanieplaisirdelire - publiée le 20/06/2017

  • Critique de Ecorchures par FLaureVerneuil (Babelio)

    Peut-être que vous, lecteurs assidus, vous êtes moins attirés par le couple Rizzoli / Isles, moi c'est ma première lecture et j'ai aimé. J'ai très envie d'en lire d'autres. Au début, on ne voit pas c...

    Lire la critique complète >
    Par FLaureVerneuil - publiée le 07/06/2017

  • Critique de Ecorchures par mamantulisquoi (Babelio)

    Mon avis : Ce roman est le onzième tome de la saga « Jane Rizzoli et Maura Isles », attention si comme moi vous pensez qu'avoir vu la série va vous être utile, il n'en ai rien. J'ai eu énormément de ...

    Lire la critique complète >
    Par mamantulisquoi - publiée le 17/05/2017

  • Critique de Ecorchures par LeCygneNoir (Babelio)

    Le taxidermiste et amateur de chasse Leon Gott est retrouvé sauvagement assassiné, son cadavre pendu par les pieds parmi les trophées d'animaux sauvages ornant sa maison de Boston. Quelques jours p...

    Lire la critique complète >
    Par LeCygneNoir - publiée le 29/04/2017

  • Critique de Ecorchures par (Babelio)

    C'est avec grand plaisir que je me suis plongée dans ce onzième tome de notre duo de choc, Rizzoli et Isles. (Pas de panique, vous pouvez tout à fait commencer par ce livre, chaque livre est totalemen...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 20/04/2017

  • Critique de Ecorchures par zorrajess (Babelio)

    Comme toujours un chef-d'oeuvres ! Fan de cet auteur, je me languis chaque livre fini du suivant !

    Lire la critique complète >
    Par zorrajess - publiée le 12/03/2017

  • Critique de Ecorchures par manue14 (Babelio)

    Ce roman m'a littéralement bouleversée ! Il n'y a pas beaucoup de livres qui me touche et me marque mais ce livre en fait partie. J'avoue que je ne m'attendais pas à ce genre de roman. En effet je pe...

    Lire la critique complète >
    Par manue14 - publiée le 05/03/2017

  • Critique de Ecorchures par croc1706 (Babelio)

    Revoilà donc un de mes duo d'enquêtrices favorites, que ce soit à la télévision ou dans un bon polar, Jane Rizzoli et Maura Isles . Dans ce nouvel opus, elles sont confrontées au meurtre particulièrem...

    Lire la critique complète >
    Par croc1706 - publiée le 25/02/2017

  • Critique de Ecorchures par Cookies72 (Babelio)

    Quel bonheur de retrouver ce superbe duo : Jane Rizzoli and Maura Isles! Un duo de choc, un duo pourtant de femmes meurtries mais qui tentent de garder la tête hors de l'enfer! J'avais lu le tome 10: "L....

    Lire la critique complète >
    Par Cookies72 - publiée le 16/02/2017
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter