livres actu Livres Actu

Accueil > Sylvain Tesson

Sylvain Tesson

Né en 1972, il est membre de la Société des explorateurs français. Son recueil, Une vie à coucher dehors, a été récompensé du Goncourt de la nouvelle 2009. Il a également reçu pour son essai, Dans les forêts de Sibérie, le prix Médicis 2011.

Présentation de Sylvain Tesson (Wikipedia)

Sylvain Tesson est un écrivain et voyageur français né le 26 avril 1972 à Paris.

Livres de Sylvain Tesson

Citations de Sylvain Tesson (40)

Nous avons eu un précédent auquel je n'ai pas donné suite.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

J'aurais pu tomber amoureux de la sage-femme mais je l'ai rencontrée trop tôt.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

Le temps d'un baiser rentre t-il dans l'espace d'un instant?

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

Lorsqu'on apprendque l'homme n'est que poussière,on ne regarde pas le dessous des tapis du même oeil.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

Importance des articles.Se coucher avec les pouleset se coucher avec des poulesn'est pas la même chose.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

Je crois au progrès et à l'évolutionde l'Homme. Vers son autodestruction.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

Je mets des galets dans mon sablierpour être sûr d'avoir le temps.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

L'espérance est une insulte à l'instant.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

Moi, quand je fais la grèvej'arpente les plages.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

À la campagne, on dirait que les chemins se promènent.

– Aphorismes Dans Les Herbes Et Autres Propos De La Nuit

Lire nous confirme que la solitude est un trésor.

Les citations révèlent l'âme de celui qui les brandit.

Un voyage, c’est une folie qui nous obsède, nous emporte dans le mythe.

L’individualité s’exprime magnifiquement dans le mouvement.

L'ermite nie la vocation de la civilisation, en constitue la critique vivante.

Une mauvaise chute vaut mieux qu’une fin insignifiante.

Je suis très peu favorable à la crispation commémorative, aux célébrations en tous genres.

Moi, je suis assez partisan de la fuite. Je trouve ça très beau.

La géographie est la plus littéraire de toutes les disciplines scientifiques.

La solitude : ce que les autres perdent à n’être pas auprès de celui qui l’éprouve.

Quand deux petits chiens vous fêtent au matin, la nuit prend la saveur de l'attente.

La pluie a été inventée pour que l'homme se sente heureux sous un toit.

Quand on se méfie de la pauvreté de sa vie intérieure, il faut emporter de bons livres.

Les sociétés n'aiment pas les ermites. Elles ne leur pardonnent pas de fuir.

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir.

Quand le corps se meut, l’esprit vagabonde, la pensée explore des recoins intouchés.

J’écris pour lutter contre le temps et l’oubli, pour m’assurer un petit supplément de vie.

Et si les psychanalystes étaient les seuls à pouvoir mener la lutte contre le djihadisme ?

Il y a quelque chose de philosophique et littéraire dans l’ascension : c’est un condensé de vie incroyable.

Je suis persuadé que la conversation permanente avec les livres a une efficacité au moins aussi intense que les médicaments.

Il me semblerait d’utilité publique qu’on engage un corps de lecteurs, payés par la Sécurité sociale, au chevet des convalescents.

Le voyage est une fuite contre la routine, la monotonie, la familiarité, la soumission à la régulation du gouvernement collectif.

C’est ce qui est agréable dans une vie de lecteur, quand ta bibliothèque intérieure résonne à chaque instant de ta vie.

Le grand processus auquel on est soumis, c’est le processus de la désagrégation, de l’oubli et du tri.

Je trouve incroyable de ne pas tenir l’archive de son existence, tant on risque de l’abandonner au vice de l’oubli.

On dispose de tout ce qu'il faut lorsque l'on organise sa vie autour de l'idée de ne rien posséder.

Un livre peut changer une vie. Et dire qu'il n'y a aucune mise en garde d'inscrite sur la couverture !

Il y a une morsure douloureuse : le chagrin de ne pas partager avec un être aimé la beauté des moments vécus.

L'enfer, ce n'est pas les autres, c'est l'obligation de vivre avec eux.

Beaucoup de gens vous reprochent, quand vous placez dans vos livres des mots rares, de vous montrer pédant ou élitiste.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter