livres actu Livres Actu

Accueil > Stephen Jay Gould > Darwin Et Les Grandes Enigmes

Acheter ce livre - 8.8 €



Stephen Jay Gould

0 abonné

Darwin Et Les Grandes Enigmes (2014)

De Stephen Jay Gould chez Points
(7 votes, note moyenne : 4.4)

Paru le 01-10-2014 - Format : Poche - 17 x 11 x 1 cm - 210 g - ISBN 10 : 2757849824 - ISBN 13 : 9782757849828

Collection : Points

Tags : histoire naturelle, vulgarisation, essai, racisme, scientifique, paléontologie, darwinisme, darwin, évolutionnisme, évolution, théorie de l'évolution, histoire des sciences, génétique, science, biologie, géologie, vulgarisation scientifique, états-unis, littérature américaine, anglais.

Citations de Darwin Et Les Grandes Enigmes (9)

On ne peut pas juger un individu par rapport à la moyenne de son groupe.

Toutes les sciences ont contribué à mettre en doute l'idée suivant laquelle l'homme aurait une importance cosmique. L'astronomie a montré que nous occupons une petite planète, à la frontière d'une galaxie de taille moyenne, parmi des millions d'autres. La biologie nous a retiré notre statut d'exception aux lois de la nature, créée à l'image de Dieu. La géologie, elle, nous a donné l'immensité du temps et nous a appris que notre espèce n'en avait occupé qu'une part dérisoire.

Il est certain que la science n'est pas exempte de tout reproche. Nous avons persécuté les dissidents, instauré un catéchisme et essayé d'exercer notre autorité dans le domaine de la morale, où elle ne peut se justifier. Pourtant, sans la science et le rationalisme, maintenus dans leur domaine, jamais les problèmes qui se posent à nous ne pourront être résolus.

Ma défense de Darwin n'est ni nouvelle, ni sensationnelle, ni même profonde. Je me contente d'affirmer que Darwin avait raison de considérer la sélection naturelle et la sélection artificielle en élevage comme analogues. Dans le cas de la sélection artificielle, le désir de l'éleveur représente, pour une population donnée, un changement d'environnement. Dans ce nouvel environnement, certaines caractéristiques sont" supérieures " à priori: elles se perpétuent et se propagent par la volonté de notre éleveur, mais il s'agit là de la conséquence de leur aptitude, non de la définition de celle-ci. Dans la nature, l'évolution darwinienne se produit également en réaction à un changement d'environnement. Venons-en au problème central. Certaines caractéristiques morphologiques, physiologiques et psychologiques sont supérieures à priori dans des environnements nouveaux. Ces caractéristiques confèrent l'aptitude à la survie à ceux qui les présentent parce qu'elles sont adéquates à leur fonction, et non pas parce que ceux qui les présentent tendent à être plus nombreux dans les populations.

Qui sait vraiment ce que mesure le QI ? Il permet de prévoir le « succès » scolaire, mais ce succès résulte-t-il de l'intelligence ou de l'aptitude à assimiler les valeurs favorites des classes dominantes ?

Dans leur ensemble, les théories évolutionnistes du XIXe siècle étaient plus adaptées aux idées religieuses de Fitzroy. On croyait généralement à l'existence de tendances innées à la perfection, ce qui posait beaucoup moins de problèmes à la hiérarchie religieuse que la conception entièrement mécanique de Darwin.

Une hypothèse scientifique, pour être à la fois élégante et passionnante, doit aller à l'encontre du bon sens (Lyell, cité par Gould)

Le problème de l'extinction fut le premier champ de bataille important de la paléontologie moderne. En Amérique, Thomas Jefferson soutint la conception traditionnelle, cependant qu'en France, Cuvier établissait, grâce à l'élan d'Irlande, l'extinction des espèces. En 1812, Cuvier résolut deux problèmes fondamentaux. Par une description anatomique très précise, il démontra que l'élan irlandais ne ressemblait à aucun animal connu et, en le remplaçant parmi les fossiles de mammifères sans contrepartie moderne, il prouva que l'extinction avait bien eu lieu, jetant ainsi les bases de la chronologie géologique.

Le Gideon Society, qui pourvoit au confort spirituel des voyageurs, persiste à placer la date de la Création en 4004 avant Jésus-Christ, dans les notes sur le premier chapitre de la Genèse. Selon les géologues, notre planète est au moins un million de fois plus âgée : environ 4,5 milliards d'années. Toutes les sciences ont contribué à mettre en toute l'idée suivant laquelle l'homme aurait une importance cosmique. L'astronomie a montré que nous occupons une petite planète, à la frontière d'une galaxie de taille moyenne, parmi des milliers d'autres. La biologie nous a retiré notre statut d'exception aux lois de la nature, créée à l'image de Dieu. La géologie, elle, nous a donné l'immensité du temps et nous a appris que notre espèce n'en avait occupé qu'une part dérisoire. (p. 157)

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Darwin Et Les Grandes Enigmes : avis de lecteurs (8)


  • Critique de Darwin Et Les Grandes Enigmes par Chardonneret10 (Babelio)

    Succession d'articles très divers relatifs à l'évolution absolument passionnants. Pleins de choses auxquelles je n'avais jamais pensé. La taille de l'être humain est par exemple un super exemple : si ...

    Lire la critique complète >
    Par Chardonneret10 - publiée le 19/11/2019

  • Critique de Darwin Et Les Grandes Enigmes par Taraxacum (Babelio)

    Très riche dans ses thèmes, ce recueil trouve dans ce fait à la fois une partie de son plaisir,et un de ses défauts. Ces chroniques publiées par l'auteur dans le Natural History Magazine couvrent des ...

    Lire la critique complète >
    Par Taraxacum - publiée le 15/06/2016

  • Critique de Darwin Et Les Grandes Enigmes par Luniver (Babelio)

    Compilation d'une série d'articles publiés dans le Natural History Magazine, ce livre traite de sujets scientifiques variés : théorie de l'évolution principalement, mais aussi l'histoire des sciences,...

    Lire la critique complète >
    Par Luniver - publiée le 17/09/2013

  • Critique de Darwin Et Les Grandes Enigmes par JackBlanchart (Babelio)

    Pour qui veut approfondir quelque peu ce qu'est le darwinisme, ce livre est excellent. Stephen Jay Gould est (était, hélas) un pédagogue né. Les buissonnements, les stratégies de mode de vie y sont bi...

    Lire la critique complète >
    Par JackBlanchart - publiée le 05/08/2013

  • Critique de Darwin Et Les Grandes Enigmes par Nastasia-B (Babelio)

    Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas Stephen Jay Gould, même de réputation, sachez que ce monsieur était juste le plus grand spécialiste de l'évolution du XXème siècle, qu'il enseignait la bio...

    Lire la critique complète >
    Par Nastasia-B - publiée le 22/04/2013

  • Critique de Darwin Et Les Grandes Enigmes par (Babelio)

    Dans le prologue du livre "La foire aux dinosaures", qui constitue le volume n°5 de la série "Réflexions sur l'histoire naturelle", Stephen Jay Gould précise : “...quelquefois, j'aimerais qu...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 11/03/2013

  • Critique de Darwin Et Les Grandes Enigmes par Golgoth (Babelio)

    Enthousiasmant mélange de raisonnement et d'analyse de l'histoire des théories de Darwin et de leur réception aussi bien dans le monde scientifique que profane (à tout le moins médiatique). Un livre ...

    Lire la critique complète >
    Par Golgoth - publiée le 01/01/2013

  • Critique de Darwin Et Les Grandes Enigmes par Netra (Babelio)

    Des explications rafraichissantes sur l'évolution de la vie du point de vue biologique, mais également parfois socio-biologique.

    Lire la critique complète >
    Par Netra - publiée le 04/11/2012
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter