livres actu Livres Actu

Accueil > Stephen Jay Gould > Antilopes, dodos et coquillages

Acheter ce livre - 12.2 €


62576ème dans les ventes


Stephen Jay Gould

0 abonné

Antilopes, dodos et coquillages (2008)

De Stephen Jay Gould chez Points
(4 votes, note moyenne : 3.0)

Si les travaux de recherche de Stephen Jay Gould en ont fait un des grands spécialistes modernes de la théorie de l'évolution, sa plume – son style, aurait dit Buffon – le rapproche plutôt des " philosophes de la nature " du XVIIIe siècle. Avec sa finesse d'analyse, sa curiosité sans bornes et son inimitable humour, Gould était un savant humaniste d'un modèle devenu trop rare dans la communauté scientifique actuelle. Véritable monument de la vulgarisation de la biologie, ses " Réflexions sur l'histoire naturelle " rassemblent les 300 chroniques qu'il a publiées, pendant 25 ans, dans le mensuel Natural History. C'est un choix aussi " gouldien " que possible de chroniques tirées des quatre derniers recueils qui est proposé ici – des Quatre Antilopes de l'Apocalypse aux Coquillages de Léonard et des Pierres truquées de Marrakech à Cette vision de la vie. Stephen Jay Gould (1941-2002), biologiste de renommée mondiale, est connu pour son œuvre scientifique à la pointe de la théorie de l'évolution, son engagement politique contre le créationnisme et l'ampleur exceptionnelle de son travail de vulgarisation.

Paru le 08-04-2008 - Format : Poche - 562 pages - 17 x 10 x 2 cm - 320 g - ISBN 10 : 2020146878 - ISBN 13 : 9782020146876

Collection : Points


Citations de Antilopes, dodos et coquillages (6)

En notre époque technologique, où les avions peuvent se transformer en bombes puissantes, les rares actes de dépravation semblent anéantir notre paysage, tant géographique que psychologique. Mais la simple décence d'un milliard de petits gestes de gentillesse, accomplis par des milions de braves gens, forme un contrepoids puissant bien souvent invisible en raison de son peu d'intérêt médiatique.

Les gens ont de l'esprit, mais pratiquement personne n'a jamais dit le bon mot qu'il fallait au moment où il le fallait. Par conséquent, presque toutes les phrases célèbres ont été inventées après coup (ce sont des phrases que les gens auraient bien aimé avoir prononcées, mais qu'ils n'ont pas réussi à formuler à l'instant opportun).

Il n'y a pas de science sans imagination.

Je ne pense pas que deux personnes puissent être plus proches l'une de l'autre (une séparation d'une minuscule fraction de millimètre) que les deux figures se trouvant au recto et au verso d'un billet de banque. Tout le monde sait, bien sûr, que la chute de n'importe quel pétale de fleur est répercutée dans tout l'univers et va perturber jusqu'à la plus lointaine des galaxies.

La science est marquée par le progrès ; les arts, par le changement. Les découvertes scientifiques peuvent être faites de façon interchangeable, par tel ou tel savant, leurs noms respectifs n'ayant pas grande importance par rapport aux faits universels qu'ils mettent en lumière.

Enfant, pensant aussi grand que grand peut être grand, sans pour autant être le moins du monde récompensé de mes efforts, je restais souvent, la nuit, éveillé dans mon lit, à méditer sur les mystères de l'infini et de l'éternité - impressionné et effrayé (de manière informe, mais intense et enfantine) par mon impuissance totale à comprendre.


Critiques de Antilopes, dodos et coquillages : avis de lecteurs (4)


  • Critique de Antilopes, dodos et coquillages par bioprof (Babelio)

    Il s'agit d'un recueil d'articles publiés précédemment par Stephen Jay Gould, Biologiste de l'évolution, et agnostique juif de son état. Il possède la capacité, que dis-je, le don de nous parler de S...

    Lire la critique complète >
    Par bioprof - publiée le 25/03/2015

  • Critique de Antilopes, dodos et coquillages par Tama (Amazon)

    Facile à lire, ce livre nous apporte de nombreux éléments sans nous écraser. Le style est fluide, jamais rébarbatif, bourré de petits détails parfois anecdotique qui rendent son auteur attachant et participe à ...

    Lire la critique complète >
    Par Tama - publiée le 21/08/2011

  • Critique de Antilopes, dodos et coquillages par MM (Amazon)

    J'ai intitulé ce commentaire "à relire" car si l'on trouve le style rapide, vif de Stephen Jay Gould, ses lecteurs fidèles retrouveront dans cet ouvrage des chapitres extraits de ses livres précédents. C'est éc...

    Lire la critique complète >
    Par MM - publiée le 15/06/2010

  • Critique de Antilopes, dodos et coquillages par Le Cornier (Amazon)

    Il ne s'agit pas d'"ultimes réflexions" mais d'un nouvel habillage trompeur de chroniques déjà publiées. A éviter pour les fans, les néo-gouldiens se rapporteront aux originaux.

    Lire la critique complète >
    Par Le Cornier - publiée le 10/09/2010

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter