livres actu Livres Actu

Accueil > Roger Jon Ellory > Un coeur sombre

Acheter ce livre - 22.0 €



Roger Jon Ellory

0 abonné

Un coeur sombre (2016)

De Roger Jon Ellory chez Sonatine éditions
(138 votes, note moyenne : 4.3)

Sous sa façade respectable, Vincent Madigan, mauvais mari et mauvais père, est un homme que ses démons ont entraîné dans une spirale infernale. Aujourd’hui, il a touché le fond, et la grosse somme d’argent qu’il doit à Sandià, le roi de la pègre d’East Harlem, risque de compromettre toute son existence, voire de lui coûter la vie. Il n’a plus le choix, il doit cette fois franchir la ligne jaune pour pouvoir prendre un nouveau départ. Il décide donc de braquer 400 000 dollars dans une des planques de Sandià. Mais les choses tournent mal : il doit se débarrasser de ses complices, et une petite fille est blessée lors d’échanges de tirs. Rongé par l’angoisse et la culpabilité, Madigan va s’engager sur la dernière voie qu’il lui reste : celle d’une impossible rédemption.

Jamais l’expression d’anti-héros n’aura été aussi pertinente. Avec ce portrait passionnant et sans concession, R. J. Ellory creuse au plus profond de la conscience d’un homme au cœur sombre, pour tenter d’en faire resurgir toute l’humanité enfouie. Le bien et le mal, l’innocence et la culpabilité sont en effet si intimement mêlés en Vincent Madigan qu’il lui est devenu presque impossible de les distinguer. D’une écriture si puissante qu’on la ressent physiquement, ce long blues, aussi déchirant qu’une chanson de Tom Waits, aussi maîtrisé qu’un film de James Grey, réserve à son lecteur de tels rebondissements qu’il serait criminel d’en dévoiler plus ici.

Paru le 01-10-2016 - Format : Broché - 488 pages - 23 x 15 x 3 cm - 530 g - ISBN 10 : 2355843120 - ISBN 13 : 9782355843129

Tags : littérature britannique, littérature anglaise, états-unis, meurtre, prostitution, corruption, new york, blues, anti-héros, innocence, angoisse, culpabilité, mafia, rédemption, échecs, drogue, romans policiers et polars, thriller, roman noir, roman.

Citations de Un coeur sombre (10)

New York était la ville de personne. Et comme elle n'était à personne, alors, dans un sens, elle était à tout le monde. Et Madigan était une personne aussi valable qu'une autre.

C'est partout pareil. Les gens font ce qu'ils croient être le mieux. Ils agissent en pensant faire le bien. Même quand ils commettent des actes absolument horribles, ils le font à cause de la certitude erronée qu'ils ont raison. (Poche, p. 463)

Parfois la vie était une blague, et pas toujours une blague drôle.

Finalement, les gens n'étaient plus eux-mêmes. Ils étaient ce qu'ils croyaient que le monde voulait qu'ils soient. Parce qu'il ne s'agissait que de ça. C'était ça, le véritable tour de passe-passe, la réelle tromperie. Se persuader que tout ce qu'on faisait, tout ce qu'on avait fait, était motivé par de bonnes intentions. Je ne voulais pas lui faire de la peine. Je ne voulais pas rendre les choses pires qu'elles ne l'étaient déjà. S'il avait su, il aurait été anéanti.... Je croyais qu'il valait mieux garder ça pour moi. Juste pour le moment. Jusqu'à ce que je l'estime en état de surmonter ça. Foutaises. C'étaient rien que des foutaises. On passait tous notre vie à se mentir les uns aux autres, à se mentir à soi-même, à mentir au reste de ce foutu monde.

La plupart des choses dans la vie ne valaient pas un clou. Toutes les bonnes choses étaient planquées. Il fallait les chercher longtemps, et quand on les trouvait on n'était jamais sûr que c'était ce qu'on cherchait vraiment. Et on prenait conscience de leur valeur une fois qu'elles avaient disparu. C'était comme si la vie cherchait juste à vous en faire baver.

Il y a d'ordinaire une manière de bien faire les choses, mais il y a d'innombrables façons de les foirer.

Vous ne gagnerez jamais, lui avait un jour dit Sandia. La police, les tribunaux, le système judiciaire, vous ne gagnerez jamais. Et je vais te dire pourquoi, Vincent. Je vais te dire pourquoi. Parce que le peuple n'est plus de votre côté. Le peuple sait que vous êtes aussi corrompus que les autres. Il sait où est votre véritable intérêt. Il voit vos arrière-pensées, les négociations et les compromis, la façon dont la loi est bafouée, la façon dont elle est détournée pour profiter à celui qui a le plus d'influence ou d'argent. C'est pour ça que vous ne gagnerez jamais...Parce que vous avez cessé de vous soucier de l'homme de la rue bien avant nous.

La vie est négative. Les gens sont négatifs. Réveille-toi et sens l'odeur du désespoir.

C'est partout pareil. Les gens font ce qu'ils croient être le mieux. Ils agissent en pensant faire le bien. Même quand ils commettent des actes absolument horribles, ils le font à cause de la certitude erronée qu'ils ont raison. (Poche, p. 463)

Cinq minutes en ta compagnie constitueraient le meilleur argument possible en faveur de la stérilisation obligatoire .

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Un coeur sombre : avis de lecteurs (74)


  • Critique de Un coeur sombre par gruz (Babelio)

    Si quelqu'un tente de vous raconter cette intrigue, tuez-le. Si un lecteur veut vous détailler ce qui s'y déroule, étripez-le (et si vous souhaitez le faire souffrir avant, sachez que vous trouvere...

    Lire la critique complète >
    Par gruz - publiée le 30/09/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Loley (Babelio)

    Depuis de nombreuses années je vois passer les publications de R.J. Ellory et j'ai l'image d'un grand auteur de polar étranger. J'avoue n'avoir jamais osé sauter le pas, mes goûts m'orientant da...

    Lire la critique complète >
    Par Loley - publiée le 30/09/2016

  • Critique de Un coeur sombre par marinereigner (Babelio)

    Parallèlement au récit, le lecteur fera corps avec les pensées intimes du narrateur. Un homme dont la carapace commence à se fissurer et qui éprouve de plus en plus de difficultés à gérer ses émotions...

    Lire la critique complète >
    Par marinereigner - publiée le 03/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Sachacha (Babelio)

    Vincent Madigan est un homme brisé, désabusé qui se noie l'esprit à renfort de médicaments et d'alcool, pour oublier qu'il se déteste, qu'il ne se respecte plus depuis longtemps. Père inexistant, mauv...

    Lire la critique complète >
    Par Sachacha - publiée le 05/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par mimipinson (Babelio)

    « Puis j'essaie de ne pas penser, ça n'amène rien de bon, penser. Il y a un inconnu dans mon coeur. Il est arrivé sans y être invité. Je voudrais qu'il s'en aille, mais je sais qu'il ne le fera pas. J...

    Lire la critique complète >
    Par mimipinson - publiée le 05/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par (Babelio)

    " Il y a un inconnu dans mon coeur. Il y est arrivé sans y être invité. Je voudrais qu'il s'en aille mais je sais qu'il ne le fera pas. " Le coeur organe indispensable à toute vie, mais qui, selon ....

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 05/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par plisskendogue (Babelio)

    du très très bon ellory

    Lire la critique complète >
    Par plisskendogue - publiée le 07/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par LeaTouchBook (Babelio)

    Avis de Grybouille (Chroniqueur sur le blog Léa Touch Book) : En ouverture, voici les passages que le p'tit Duc a choisi pour vous afin de planter le décor. Je vous présente l'inspecteur Vincent M...

    Lire la critique complète >
    Par LeaTouchBook - publiée le 08/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Sangpages (Babelio)

    Une histoire de conscience, une histoire de limites ... Une histoire de jusqu'où on peut aller pour l'argent ... Une histoire de débâcle. Quand tout fout le camp. Quand on ne maîtrise plus rien et q...

    Lire la critique complète >
    Par Sangpages - publiée le 11/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Errant (Babelio)

    Que demande-t-on à un roman policier? Une bonne histoire, de l'originalité, une enquête crédible, de l'action, des personnages bien affirmés, des doutes en cours de route, un dénouement à la hauteur. ...

    Lire la critique complète >
    Par Errant - publiée le 13/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Fan2polar (Babelio)

    Bien loin d'une banale crise de la quarantaine, le personnage principal qui tient à bout de bras ce roman se retrouve dans une situation inextricable dont il est le seul responsable. Une situation com...

    Lire la critique complète >
    Par Fan2polar - publiée le 21/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Ticafouillou (Babelio)

    Du grand, du très très grand ELLORY! Le livre s'ouvre sur la raclée que Vincent MADIGAN est en train d'administrer à un homme pour le compte d'un certain Sandia. Dès le départ, le décor est posé. ...

    Lire la critique complète >
    Par Ticafouillou - publiée le 21/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Stelphique (Babelio)

    Ce que j'ai ressenti:…Une lueur dans une sombre histoire… « Il y a d'ordinaire une manière de bien faire les choses, mais il y a d'innombrables façons de les foirer. » Prendre un R.J.Ellory en...

    Lire la critique complète >
    Par Stelphique - publiée le 21/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par SuZZaNN76 (Babelio)

    L'un des meilleurs Ellory. Un Vincent Madigan qui ne vous lâche pas même le livre refermé et terminé. Des scènes d'une violence physique et psychologique, de troubles de l'âme et de la vie en général....

    Lire la critique complète >
    Par SuZZaNN76 - publiée le 29/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par BOOKSANDRAP (Babelio)

    > https://booksandrap.wordpress.com/2016/10/30/un-coeur-sombre-r-j-ellory/ Avis : Je pense, pour la toute première fois dans l'histoire de mon blog, que je ne vous parlerais pas du résumé de ce b...

    Lire la critique complète >
    Par BOOKSANDRAP - publiée le 30/10/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Philemont (Babelio)

    Avec Un coeur sombre R. J. ELLORY commet à nouveau un roman noir hautement recommandable.

    Lire la critique complète >
    Par Philemont - publiée le 07/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Sallyrose (Babelio)

    Thriller psychologique, roman de gangsters, flic et voyou, le nouveau roman de R.J. Ellory est fait d'un peu de tout ça. Vincent Madigan est un policier corrompu d'un commissariat de New-york. Alcool...

    Lire la critique complète >
    Par Sallyrose - publiée le 07/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Christophe51150 (Babelio)

    Noir. RJ Ellory livre ici un roman sombre, où l'antihéros Vincent Madigan se plonge dans les affres de l'introspection et d'une impossible rédemption. Madigan est un flic qui ressemble à Vic Mackey d...

    Lire la critique complète >
    Par Christophe51150 - publiée le 08/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par belette2911 (Babelio)

    and #9835; Je ne suis pas un héros and #9834; est un refrain que pourrait fredonner Vincent Madigan, ajoutant un couplet sur and #9835; Je ne suis pas un type bien and #9834; car Madigan est l'archétype du ...

    Lire la critique complète >
    Par belette2911 - publiée le 08/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par colin22 (Babelio)

    A chaque nouveau roman d Ellory, j ai toujours une petite appréhension tellement j exige a chaque fois un peu plus de notre auteur préféré. Et bong! Coup de masse. C est l histoire d une rédemption...

    Lire la critique complète >
    Par colin22 - publiée le 14/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Pinklychee (Babelio)

    Ma première rencontre avec le sieur Ellory n'avait pas été des plus concluantes. J'avais choisi Les anonymes et je pense que pour une première lecture de l'auteur, ce choix n'avait pas été des plus he...

    Lire la critique complète >
    Par Pinklychee - publiée le 16/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Sylviegeo (Babelio)

    Encore une fois, R.J. Ellory frappe fort. Malgré quelques longueurs, quelques redondances dans le propos, Un coeur sombre trace le portrait d'un véritable antihéros. Le récit en soi, on connaît, on a ...

    Lire la critique complète >
    Par Sylviegeo - publiée le 19/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par angelita.manchado (Babelio)

    Avis Un coeur sombre R J Ellory Voilà, j'ai fini le dernier Ellory et je n'ai plus rien à lire de cet auteur. Il va falloir attendre de nombreux mois avant de se plonger dans une nouvelle histoire....

    Lire la critique complète >
    Par angelita.manchado - publiée le 19/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par inbookswetrustblog (Babelio)

    Si dans Là où les lumières se perdent (qui fut un vrai coup de coeur pour moi), le personnage principal essayait d'échapper à l'emprise d'un gang extrêmement dangereux, ici, Vincent Madigan est véritab...

    Lire la critique complète >
    Par inbookswetrustblog - publiée le 19/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par stephanieplaisirdelire (Babelio)

    Loyauté et rédemption sont les piliers de cet excellent polar. Une plongée dans la vie d'un anti-héros au coeur sombre absolument palpitant...................

    Lire la critique complète >
    Par stephanieplaisirdelire - publiée le 20/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par tarceldesbois (Babelio)

    pour moi ce sera 2 étoiles car j'ai trop apprécié les autres oeuvres de RJ Ellory pour pouvoir dire de celle ci qu'elle est dans la lignée des précédentes. C'est un simple polar, une histoire classiq...

    Lire la critique complète >
    Par tarceldesbois - publiée le 27/11/2016

  • Critique de Un coeur sombre par NathalieAtom (Babelio)

    A quoi bon lutter contre ses démons quand ces derniers ont dévoré tout ce qui fait d'un homme un être humain à part entière… ? Quand les désillusions sont telles qu'il n'est plus aucune échappatoire p...

    Lire la critique complète >
    Par NathalieAtom - publiée le 03/12/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Stewartjef (Babelio)

    Menteur, manipulateur et égocentrique. Tout pour faire de lui un personnage attachant. Un milieu américain, qui donne envoie de rester chez soi. Comment réussir à payer sa dette, sans dépenser un...

    Lire la critique complète >
    Par Stewartjef - publiée le 05/12/2016

  • Critique de Un coeur sombre par ginnyzz (Babelio)

    Vincent Madigan est flic. Un flic corrompu et au bout du rouleau. L'exemple même de l'antihéros. Chez Madigan, bien et mal n'ont plus de signification et se confondent. C'est une personne abjecte pour...

    Lire la critique complète >
    Par ginnyzz - publiée le 07/12/2016

  • Critique de Un coeur sombre par Holon (Babelio)

    La promenade avec le personnage principal est longue et ardu et pour une des rares fois j'avais hâte de finir ce roman vraiment sombre, mais une fois de plus Ellory nous offre le noir de l'âme humaine...

    Lire la critique complète >
    Par Holon - publiée le 10/12/2016

  • Critique de Un coeur sombre par nathf (Babelio)

    Vincent Madigan, père et mari médiocres, a touché le fond. Après des paris hasardeux, il doit une grosse somme d'argent à Sandia, roi de la pègre et tueur sans scrupules. Pour avoir la vie sauve, Ma...

    Lire la critique complète >
    Par nathf - publiée le 21/12/2016

  • Critique de Un coeur sombre par toto (Babelio)

    La frontière entre roman et roman policier est parfois bien mince, et ce roman qui flirte avec un égal bonheur avec les deux en est la preuve. Rien de vraiment original dans ce livre, mais l'auteur a...

    Lire la critique complète >
    Par toto - publiée le 02/01/2017

  • Critique de Un coeur sombre par gromit33 (Babelio)

    Merci d'avoir fait voyager ce livre et de me permettre de découvrir cet auteur. La lecture de ce livre me donne d'ailleurs envie de continuer ma découverte de ses livres. Dans « un coeur sombre », nous...

    Lire la critique complète >
    Par gromit33 - publiée le 03/01/2017

  • Critique de Un coeur sombre par liberliber (Babelio)

    Vincent Medigan est dans une situation plus que délicate. Endetté jusqu'au cou à cause des pensions alimentaires qu'il doit à ses ex-compagnes, ce flic plutôt bon dans son job a pactisé avec le Diable...

    Lire la critique complète >
    Par liberliber - publiée le 04/01/2017

  • Critique de Un coeur sombre par Hides (Babelio)

    Un coeur sombre de R.J Ellory a été une révélation ! Certes, j'ai déjà lu un roman de cet auteur mais je n'en avais pas pleinement apprécié l'histoire, même si j'avais bien aimé le style d'écriture… Ce...

    Lire la critique complète >
    Par Hides - publiée le 07/01/2017

  • Critique de Un coeur sombre par nilebeh (Babelio)

    Raconter ne serait-ce qu'un petit peu les événements de ce livre reviendrait à retirer le fromage de l'aligot, couper les têtes d'un bouquets de lys, scotcher le bec d'un rossignol, bref, ce serait cr...

    Lire la critique complète >
    Par nilebeh - publiée le 08/01/2017

  • Critique de Un coeur sombre par LeCygneNoir (Babelio)

    Dans « Un coeur sombre », son dernier opus, R.J. Ellory nous plonge dans la tête d'un anti-héros, flic de son état, accroc à l'alcool et aux pilules en tout genre. Ce flic, Vincent Madigan, s'est l...

    Lire la critique complète >
    Par LeCygneNoir - publiée le 09/01/2017

  • Critique de Un coeur sombre par (Babelio)

    Avec "Un coeur sombre", j'ai enfin découvert le style vif et percutant de monsieur Ellory et j'en suis ravie. Merci à https://s2.netgalley.fr et cette fois-ci aux éditions Sonatine de m'avoir offert....

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 17/01/2017

  • Critique de Un coeur sombre par hmurgia (Babelio)

    Un policier de New York organise et participe au cambriolage d'un patron de la drogue, tuant ses complices. Il est chargé ensuite de l'enquête et de la protection d'une petite fille victime collatéral...

    Lire la critique complète >
    Par hmurgia - publiée le 17/01/2017

  • Critique de Un coeur sombre par jfdupontviel (Babelio)

    Comme j'aime bien le dire, peu importe la finale des ses romans, ce que j'aime le plus d'Ellory, c'est le voyage entre le début et la fin du volume qui rends la lecture magique. Ellory à le don de...

    Lire la critique complète >
    Par jfdupontviel - publiée le 13/04/2017

  • Critique de Un coeur sombre par (Babelio)

    Vincent Madigan n'est pas ce qu'on peut appeler un bon père, encore moins moins un bon ex-mari, il aime un peu trop les médocs arrosé de whisky, mais surtout il est acoquiné à Sandià, malfrat de l'Eas...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 15/04/2017

  • Critique de Un coeur sombre par Fadette100 (Babelio)

    Encore un R.J Ellory extraordinaire ! Vincent Madigan, père et mari médiocres, a touché le fond. Après des paris hasardeux, il doit une grosse somme d'argent à Sandia, roi de la pègre et tueur sans sc...

    Lire la critique complète >
    Par Fadette100 - publiée le 16/04/2017

  • Critique de Un coeur sombre par Bookinette (Babelio)

    Un beau coup de coeur que ce livre qui m'a amenée jusqu'au bout de la nuit littéralement et métaphoriquement...... Un livre puissant sur l'introspection d'un homme, sur son envie de remettre en ordre ...

    Lire la critique complète >
    Par Bookinette - publiée le 01/05/2017

  • Critique de Un coeur sombre par anthonymarion51 (Babelio)

    « Combien de temps peut-on échapper à sa conscience ? » Le portrait saisissant, passionnant et complexe d'un anti-héros. Vincent Madigan, flic corrompu et sinistre, est entré dans une spirale infe...

    Lire la critique complète >
    Par anthonymarion51 - publiée le 21/06/2017

  • Critique de Un coeur sombre par jacklin67 (Babelio)

    Comment se renouveller pour dire tout le bien que l'on pense de cet écrivain magique dans son domaine .Le désespoir absolu,la noirceur du monde décrite comme personne et pourtant la petite flamme qui ...

    Lire la critique complète >
    Par jacklin67 - publiée le 30/07/2017

  • Critique de Un coeur sombre par NLG (Babelio)

    "Impossible rédemption" aurait pu être le titre de ce roman, car l'auteur nous entraîne dans les méandres de la vie de Vincent Madigan, qui en voulant pour une fois bien faire les choses, s'enlise un ...

    Lire la critique complète >
    Par NLG - publiée le 09/08/2017

  • Critique de Un coeur sombre par val45 (Babelio)

    Beaucoup de répétitions dans l'écriture. Un peu déçue par ce roman car j'aime beaucoup cet auteur.

    Lire la critique complète >
    Par val45 - publiée le 13/08/2017

  • Critique de Un coeur sombre par vero95270 (Babelio)

    Un debut sur les chapeaux de roue et puis la narration s'essouffle, la lecture devient plus ennuyeuse "Il faut que je le finisse". L'intrigue est intéressante malgré tout, mais j'ai trouvé ce livre lo...

    Lire la critique complète >
    Par vero95270 - publiée le 25/10/2017

  • Critique de Un coeur sombre par Ericdesh (Babelio)

    Même si ce n'est pas, selon moi, son meilleur roman, la lecture de cet Ellory est très agréable et son histoire très intéressante. On peut lui reprocher certaines longueurs et quelques passages un peu...

    Lire la critique complète >
    Par Ericdesh - publiée le 30/10/2017

  • Critique de Un coeur sombre par vieuchamp (Babelio)

    Je n'irai pas par quatre chemins, j'y vais direct, franco.... Ce "coeur sombre" est un chef-d'oeuvre du polar, et une fois de plus, Ellory nous emmène dans une histoire à couper le souffle. Il est vr....

    Lire la critique complète >
    Par vieuchamp - publiée le 08/12/2017

  • Critique de Un coeur sombre par benjetpascal (Babelio)

    Un thriller sombre (et réussi) à propos de la vie (pas réussie) d'un flic ripou au coeur sombre, dans une New York sombre, probablement par une météo sombre mais ce point là est peu précisé par l'aute...

    Lire la critique complète >
    Par benjetpascal - publiée le 27/12/2017

  • Critique de Un coeur sombre par (Babelio)

    Je découvrais R.J.Ellory avec Les Assassins, un roman dont j'admirais à peu près tout, sauf la fin. Et de fait, avec Un coeur sombre, cette admiration se poursuit. Tout d'abord, ce qui me vient à l...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 10/01/2018

  • Critique de Un coeur sombre par sweetie (Babelio)

    Mon mari m'avait dit : Si tu as mieux à lire, tu peux t'abstenir pour celui-ci. Sauf qu'on parle ici d'un roman de R. J. Ellory et donc, malgré l'avis de l'homme, j'ai plongé une fois de plus dans ce...

    Lire la critique complète >
    Par sweetie - publiée le 23/01/2018

  • Critique de Un coeur sombre par fredaillesagu (Babelio)

    De tout Ellory, c'est l'un de mes favoris..

    Lire la critique complète >
    Par fredaillesagu - publiée le 20/03/2018

  • Critique de Un coeur sombre par R2N2 (Babelio)

    j'ai terminé il y a peu Un coeur sombre, et là je ne suis pas déçu. Ici, pas de fresque historique, pas d'étalage d'érudition documentée, pas de côté thriller souvent présent chez l'auteur, on est dan...

    Lire la critique complète >
    Par R2N2 - publiée le 24/03/2018

  • Critique de Un coeur sombre par vincent34380 (Babelio)

    RJ Ellory explore dans ce roman un thème qui est familier à tous les habitués du roman noir. Son personnage, Vincent Madigan, est un flic corrompu, alcoolique et accro aux médicaments. Mauvais mari et...

    Lire la critique complète >
    Par vincent34380 - publiée le 29/03/2018

  • Critique de Un coeur sombre par hello___books (Babelio)

    Il y a tant à dire sur ce roman, l'auteur met en avant pleins de problèmes au travers de Madigan: la corruption, la drogue, les règlements de comptes et bien d'autres encore. De plus, il met en scène...

    Lire la critique complète >
    Par hello___books - publiée le 05/04/2018

  • Critique de Un coeur sombre par llena (Babelio)

    Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir.... Ces paroles colleraient parfaitement à l'univers de ce polar. Harlem, Bronx, pègre, corruption, ces simples mots suffisent pour se faire une idée de l'ambia...

    Lire la critique complète >
    Par llena - publiée le 06/05/2018

  • Critique de Un coeur sombre par Henrrry (Babelio)

    Après un magistral "seul le silence", la retombée est rude avec "un coeur sombre". L'écriture de RJ Ellory reste toujours agréable, mais dénuée du lyrisme qui faisait tout son charme. L'intr...

    Lire la critique complète >
    Par Henrrry - publiée le 20/05/2018

  • Critique de Un coeur sombre par (Babelio)

    Bien, il est temps de se rendre à l'évidence : les derniers romans de M. ELLORY ne sont pas fait pour moi. Je n'avais pas aimé du tout son tout premier (Seul le silence) pour diverses raisons. Mais...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 22/08/2018

  • Critique de Un coeur sombre par bilodoh (Babelio)

    Un thriller avec un policier qui n'est pas toujours du côté de la justice. Ellory n'a pas son pareil pour entrer dans la tête des criminels et dévoiler le côté sombre, mais surtout montrer comment...

    Lire la critique complète >
    Par bilodoh - publiée le 22/08/2018

  • Critique de Un coeur sombre par gonewiththegreen (Babelio)

    Ellory est un maître et dans ses ouvrages , il est rare que les trames et les ficelles se ressemblent. Ici, un braquage sanglant est commis sur le territoire d'un mafieux local. A la tête des "cow bo...

    Lire la critique complète >
    Par gonewiththegreen - publiée le 19/09/2018

  • Critique de Un coeur sombre par AttrapeReves (Babelio)

    J'ai eu la chance de rencontrer R.J. Ellory au Livre sur la Place à Nancy cette année et lui ai alors avoué n'avoir lu aucun de ses livres et ne pas vraiment savoir par lequel commencer. Il m'a alors ...

    Lire la critique complète >
    Par AttrapeReves - publiée le 26/12/2018

  • Critique de Un coeur sombre par Marylou26 (Babelio)

    R. J. Ellory a l'habitude de construire des personnages complexes et c'est comme si, avec Vincent Madigan, il s'approchait encore plus près de cet homme et de ses choix, tourmenté par sa conscience, s...

    Lire la critique complète >
    Par Marylou26 - publiée le 25/02/2019

  • Critique de Un coeur sombre par Sabine57 (Babelio)

    J'ai été subjugué par ce personnage, Vincent Madigan est un inspecteur de police très spécial, il est passé du côté obscur, dans son quartier d'East Harlem où la pègre fait son beur. Vincent m'a ...

    Lire la critique complète >
    Par Sabine57 - publiée le 15/04/2019

  • Critique de Un coeur sombre par Giraud_mm (Babelio)

    Vincent Madigan aurait pu être un bon flic, mais il a tout raté dans sa vie : menteur né ; mauvais mari et mauvais père ; addict à l'alcool et à diverses drogues ; joueur sans chance ou intuition accu...

    Lire la critique complète >
    Par Giraud_mm - publiée le 19/04/2019

  • Critique de Un coeur sombre par davegahandm (Babelio)

    Un livre vite lu vite oublié. L'intrigue est quelconque, le personnage principal est transparent. Ce n'est pas vraiment un polar, l'ensemble est assez plat, l'histoire ne m'a pas particulièrement inté...

    Lire la critique complète >
    Par davegahandm - publiée le 23/08/2019

  • Critique de Un coeur sombre par bertvienne (Babelio)

    Vincent Madigan est un flic en bout de course, un père en voie d'oubli et un homme usé. Après avoir commis l'acte de trop, il cherche à inverser la spirale qui l'entraîne vers le fond. Possible ou tro...

    Lire la critique complète >
    Par bertvienne - publiée le 28/08/2019

  • Critique de Un coeur sombre par nelson43 (Babelio)

    Vincent Madigan , flic , a tout raté dans sa vie , mariages , enfants qu'ils voient peu , pas d'amis , pas de compagne , accroc à l'alcool , accroc aux drogues douces et surtout il est devenu proche...

    Lire la critique complète >
    Par nelson43 - publiée le 22/09/2019

  • Critique de Un coeur sombre par lalyM (Babelio)

    Roman noir ... Une vie de mensonge ... un mauvais flic nous plonge dans une mécanique infernale où on espère avec lui sa rédemption ! Un livre superbement efficace tant par la plume de l'auteur que ...

    Lire la critique complète >
    Par lalyM - publiée le 13/10/2019

  • Critique de Un coeur sombre par Zephyrine (Babelio)

    Avec ce roman, j'ai eu l'impression d'être happée dans une série télé. C'est rythmé, plein de rebondissement. C'est noir au possible. Le personnage principal est fascinant. Bref j'ai adoré et je recom...

    Lire la critique complète >
    Par Zephyrine - publiée le 13/04/2020

  • Critique de Un coeur sombre par Ellioth (Babelio)

    Je ne connaissais pas RJ Ellory, quel dommage ! Un univers très sombre, violent, des personnages très bien décrits, que j'ai détestés, d'autres plus sensibles, plus humains pour éclairer un peu ce mon...

    Lire la critique complète >
    Par Ellioth - publiée le 10/05/2020

  • Critique de Un coeur sombre par manonlitaussi (Babelio)

    C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé l'auteur d'un grand coup de coeur "Seul les silence". Je me suis rendue compte à la lecture de ce livre que j' aime les flics pourris, surtout les flics pou....

    Lire la critique complète >
    Par manonlitaussi - publiée le 13/05/2020

  • Critique de Un coeur sombre par Deslivresalire (Babelio)

    Vincent Madigan est un flic véreux, mais aussi l'homme de main de Sandià, "usurier, bookmaker, dealer, maquereau, Roi d'East Harlem". Et Madigan a aussi des dettes. Pour les rembourser il va te...

    Lire la critique complète >
    Par Deslivresalire - publiée le 08/06/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Un coeur sombre

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter