livres actu Livres Actu

Accueil > Roger Jon Ellory > Les assassins

Acheter ce livre - 22.0 €


26363ème dans les ventes


Roger Jon Ellory

0 abonné

Les assassins (2015)

De Roger Jon Ellory chez Sonatine éditions
(109 votes, note moyenne : 4.2)

Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.

Bouleversant tous les clichés de rigueur, R.J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Revenant sur les plus grandes figures des tueurs qui ont marqué les États-Unis, de Ted Bundy au fameux Zodiac, il poursuit son exploration du mal américain, interrogeant cette fois notre fascination pour les monstres. Avec le formidable sens de l’intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d’émotion qu’on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.

Paru le 20-08-2015 - Format : Broché - 567 pages - 22 x 14 x 4 cm - 594 g - ISBN 10 : 2355842892 - ISBN 13 : 9782355842894

Tags : rentrée littéraire 2015, littérature anglaise, littérature américaine, états-unis, tueur en série, meurtre, crime, assassin, psychologie, new york, enquêtes, police, mafia, journaliste, violence, thriller, romans policiers et polars, suspense, roman noir, roman.

Citations de Les assassins (10)

NOTE DE L'AUTEURIl serait sans doute rassurant de se dire que les nombreux tueurs en série qui ont joué un rôle dans cette histoire sont le fruit de mon imagination débordante. Or, malheureusement pour l'humanité, ce n'est pas le cas. (...)Quant au lieu que j'ai choisi, New York, que le lecteur veuille bien se montrer indulgent à mon égard. J'ai en effet pris quelques libertés avec certains éléments géographiques secondaires, et ce uniquement pour mieux servir l'histoire. Les New-Yorkais sont, à juste titre, fiers de leur magnifique ville, l'une des plus belles du monde occidental, et j'espère que ma licence dramatique ne les blessera pas.RJE

- Vous avez entendu parler d'un type nommé Kenneth McDuff ?- Pas du tout.- Exécuté en novembre 1998 pour avoir commis un triple homicide en août 1966…- Le 6 août, non ?- Pile-poil. Le 6 août. Un triple assassinat. Deux jeunes retrouvés dans le coffre d'une voiture. Une fille retrouvée à un kilomètre ou deux de là, étouffée par un manche à balai. Il avait un complice, un demeuré qui s'appelait Roy Green. McDuff était un animal sans âme. Vous savez ce qu'il avait dit à Green ?Irving fit non de la tête.- Tuer une femme, c'est comme tuer un poulet. Dans les deux cas, ça couine.

Il se souvenait que l'obscurité était tombée à la hâte ; retardée quelque part, elle était maintenant soucieuse d'arriver à l'heure dite.

Si tu regardes trop longtemps l'abîme, l'abîme aussi regardera en toi.Friedrich NietscheA tous ceux qui ont regardé l'abîme, mais sans jamais perdre l'équilibre.

Si tu regardes trop longtemps l'abîme, l'abîme aussi, regardera en toi.Friedrich NietzscheA tous ceux qui ont regardé l'abîme mais sans jamais perdre l'équilibre.Épigraphe

Le recul, c'est une chose merveilleuse, mais le temps d'y arriver, il est déjà trop tard…

New York. Une ville assez grande pour perdre ses habitants. p. 260

Un peu après minuit, elle suça un type à l'arrière de son break. Il l'appela Cassie. Une fois son affaire terminée, il s'empressa de vouloir partir et manqua la jeter hors de la voiture. Il rentrerait chez lui rongé par la culpabilité, craignant d'avoir attrapé une maladie malgré le préservatif. Il se demanderait si le sida pouvait se transmettre par les doigts, par la sueur, par les vêtements d'une putain. Il essaierait de se rappeler si, dans le feu de l'action, il l'avait touchée. Carol-Anne avait bien vu l'alliance qu'il portait au doigt. Il se sentirait écœuré en embrassant sa femme, terrifié à l'idée de porter en lui un virus qui décimerait toute sa famille… Pour Carol-Anne, ce n'était rien d'autre qu'une pipe de plus, pas la fin du monde. La fin du monde, elle l'avait déjà vue – et une pipe, ce n'était pas ça.

Si tu cherches le diable, tu trouveras tous les diables du monde dans un seul homme.

- Vous avez besoin du psy du commissariat ?- Vous croyez que je dois aller consulter un psy ?- Pour l'article. Pour la rédaction de votre article, espèce de con. Je suis en train de me dire qu'on peut placer un appât pour attirer l'attention de l'assassin.- C'est à dire ? D'aller raconter à la Terre entière que c'est une pédale ou qu'il a une toute petite bite, par exemple ? Ce genre de choses ? Oh, que non... Je ne veux surtout pas qu'il s'énerve encore plus. De toute manière, tout ce que les psys savent du comportement humain, je pourrais vous l'écrire sur un timbre-poste.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Les assassins : avis de lecteurs (112)


  • Critique de Les assassins par Stelphique (Babelio)

    Ce que j'ai ressenti….Un frisson électrique….. A l'heure où j'écris cette chronique, voilà un fait divers qui illustre parfaitement cette lecture. Les tueurs en série sont parmi nous, bien plus pro...

    Lire la critique complète >
    Par Stelphique - publiée le 29/07/2015

  • Critique de Les assassins par stephanieplaisirdelire (Babelio)

    Les assassins est un roman réaliste qui se distingue des autres livres de serial killers. Le bourreau prend ici exemple sur les divers et plus vicieux meurtriers de l'histoire des Etats Unis et, aux d...

    Lire la critique complète >
    Par stephanieplaisirdelire - publiée le 29/07/2015

  • Critique de Les assassins par mimipinson (Babelio)

    « Désormais il savait, s'il ne l'avait pas su jusque-là, que l'âtre humain était capable de tout. » Cela commence par un long retour arrière en guise d'introduction durant laquelle Ellory campe so...

    Lire la critique complète >
    Par mimipinson - publiée le 15/08/2015

  • Critique de Les assassins par gruz (Babelio)

    R.J. Ellory s'est penché sur de nombreux mythes de l'histoire américaine récente. Le voilà qui s'attaque à un phénomène de société qu'on associe immédiatement à ce pays (alors qu'il n'en n'a pas tout ...

    Lire la critique complète >
    Par gruz - publiée le 20/08/2015

  • Critique de Les assassins par LeaTouchBook (Babelio)

    Avis de Grybouille (Chroniqueur chez Léa Touch Book) : Mister Grybouille : Et Re, en moins de deux mois notre auteur anglais fétiche au « Léa Touch Book », nous remet le couvert. Avec « Papillo...

    Lire la critique complète >
    Par LeaTouchBook - publiée le 20/08/2015

  • Critique de Les assassins par BrunoLeLibraire (Babelio)

    Le roman de Serial Killers ! Dans ce nouveau roman, Roger J Ellory se penche sur la fascination que nous pouvons avoir pour les tueurs en série. New York, quatre meurtres en quinze jours, aucun ...

    Lire la critique complète >
    Par BrunoLeLibraire - publiée le 22/08/2015

  • Critique de Les assassins par Belecture (Babelio)

    Mon avis : Un merci immense aux Editions Sonatine pour m'avoir donné la possibilité de lire le dernier Ellory et de partager avec vous ma première chronique de cet auteur que j'affectionne tout partic...

    Lire la critique complète >
    Par Belecture - publiée le 22/08/2015

  • Critique de Les assassins par colin22 (Babelio)

    Deux mois après "papillon de nuit ",Ellory était obligé de mettre la barre haute,tres bon roman, énième roman sur les tueurs en série qui ne m aura pas toucher comme son précédent. Les assassins est....

    Lire la critique complète >
    Par colin22 - publiée le 29/08/2015

  • Critique de Les assassins par Crossroads (Babelio)

    Les Assassins. Simple. Direct. Percutant. Oubliez la petite maison dans la prairie, bienvenue au Commémorateur dans la city. D'entrée de jeu, un meurtre fondateur relaté sur quelques dizaines de ...

    Lire la critique complète >
    Par Crossroads - publiée le 02/09/2015

  • Critique de Les assassins par fangtasia (Babelio)

    « Les Assassins » est un thriller passionnant mélangeant fiction et réalité, tout en poussant le lecteur à réfléchir sur ces gens qui idolâtrent ces êtres fous ou inhumains. En tout cas, j'ai beauc...

    Lire la critique complète >
    Par fangtasia - publiée le 03/09/2015

  • Critique de Les assassins par MademoiselleMaeve (Babelio)

    Je vous ai déjà parlé de mon amour inconditionnel pour les romans de R.J. Ellory, et cette fois-ci ne sera pas la dernière, vous êtes prévenus. Pour moi, tout a commencé avec la lecture du fantastique...

    Lire la critique complète >
    Par MademoiselleMaeve - publiée le 04/09/2015

  • Critique de Les assassins par gigault (Babelio)

    Comme ses précédents ouvrages, Ellory nous envoûtent dans les méandres des âmes très noires ; celles des serials killers de l'Amérique.A lire pour ceux qui aiment le genre.

    Lire la critique complète >
    Par gigault - publiée le 13/09/2015

  • Critique de Les assassins par Fredo_4decouv (Babelio)

    Je ne sais pas ce qui m'a le plus captivé dans ce roman de RJ Ellory : sa difficile enquête policière ou les prémices de sa discrète histoire d'amour ? On pense évidemment à Seul le silence du même a...

    Lire la critique complète >
    Par Fredo_4decouv - publiée le 13/09/2015

  • Critique de Les assassins par Missmarguerite (Babelio)

    Vous aimez les polars lus en vous enfermant à double tour, les tueurs en série, les policiers dépassés mais tenaces, les intrigues haletantes qui évitent l'écueil du rebondissement à la mords-moi le n...

    Lire la critique complète >
    Par Missmarguerite - publiée le 15/09/2015

  • Critique de Les assassins par MissAlfie (Babelio)

    2015 aura été une année faste pour Ellory entre la publication en Français de son premier roman Papillon de nuit et cette nouvelle parution de rentrée littéraire. Après le remarqué Seul le silence (qu...

    Lire la critique complète >
    Par MissAlfie - publiée le 17/09/2015

  • Critique de Les assassins par HerveB (Babelio)

    Formidable livre que ce dernier Ellory. Si c'est le dernier sorti en France, il est sorti en 2009, à mi-chemin de tous ses titres, juste après Seul le silence et Les Anonymes. Il y a une logique dans ...

    Lire la critique complète >
    Par HerveB - publiée le 19/09/2015

  • Critique de Les assassins par veronic68 (Babelio)

    Difficile de faire une critique sans trop dévoiler l histoire. La police de new york confrontée à un tueur en série qui les nargue. Un rescapé d un tueur en série qui va essayer d aider un inspecteur...

    Lire la critique complète >
    Par veronic68 - publiée le 21/09/2015

  • Critique de Les assassins par ValentinePumpkins (Babelio)

    J'ai mis exactement trois semaines à finir ce bouquin. Ce qui est pour moi, il faut l'avouer, assez bizarre. Ne vous méprenez pas, ce n'est pas (uniquement) de sa faute à lui. Parfois la vie vous débo...

    Lire la critique complète >
    Par ValentinePumpkins - publiée le 23/09/2015

  • Critique de Les assassins par Apoka-Lipstik (Babelio)

    Cette première approche d'un roman d'Ellory a été une très belle surprise. Si le thème des tueurs en série peut avoir un goût de déjà-vu, l'auteur a su rendre le tout original et addictif. J'ai partic...

    Lire la critique complète >
    Par Apoka-Lipstik - publiée le 23/09/2015

  • Critique de Les assassins par DesLivresEtMoi7 (Babelio)

    Plus qu'un thriller, un chef d'oeuvre! Les Assassins de RJ Ellory, chez Sonatine. Le pitch: Lorsque plusieurs meurtres s'enchaînent avec des modes opératoires complètement différents, rien ne laisse ...

    Lire la critique complète >
    Par DesLivresEtMoi7 - publiée le 23/09/2015

  • Critique de Les assassins par BellyButton (Babelio)

    1984, un homme qui se fait appeler « Le marteau de Dieu » tue de jeunes couples entre 15 et 20 ans. John Costello qui a alors 17 ans survit à ce tueur, il sera le seul. 2006, l'inspecteur Irving est ...

    Lire la critique complète >
    Par BellyButton - publiée le 26/09/2015

  • Critique de Les assassins par jostein (Babelio)

    Les tueurs en série font peur mais ils fascinent. Pour les auteurs de romans noirs, c'est un sujet en or avec ces scènes de crime qui suivent une mise en scène répétitive, une signature macabre, ces é...

    Lire la critique complète >
    Par jostein - publiée le 02/10/2015

  • Critique de Les assassins par NathalieAtom (Babelio)

    Ted Bundy, John Wayne Gacy, Le Zodiaque…. Des noms tristement célèbres qui font partie intégrante de l'histoire des États-Unis ces dernières décennies. Comme si le 20ème siècle avait créé des monstres...

    Lire la critique complète >
    Par NathalieAtom - publiée le 04/10/2015

  • Critique de Les assassins par Holon (Babelio)

    Nous sommes a l'abri quelque part dans notre lit ou confortablement étendu dans le salon en train de lire un roman policier incapable de mettre fin a notre lecture tellement l'intensité nous gagne p...

    Lire la critique complète >
    Par Holon - publiée le 06/10/2015

  • Critique de Les assassins par belette2911 (Babelio)

    Avec R.J Ellory, c'est une grande histoire d'amour à sens unique : dès qu'un de ses romans sort, je l'achète, tandis que lui ne donnerait pas un kopeck pour mes bafouilles. Mdr En voyant le résumé ...

    Lire la critique complète >
    Par belette2911 - publiée le 10/10/2015

  • Critique de Les assassins par Titania (Babelio)

    Qui sème la terreur à New York en reconstituant avec minutie les crimes commis dans le passé par les tueurs en série qui ont défrayé la chronique judiciaire ? C'est ce que Ray Irving, l'inspecteu...

    Lire la critique complète >
    Par Titania - publiée le 10/10/2015

  • Critique de Les assassins par maylibel (Babelio)

    À 17 ans, John Costello s'est fait agresser par un tueur en série qui a tué sa petite amie, Nadia. Aujourd'hui, documentaliste au City Herald, il se rend compte qu'un serial killer sévit en copiant de...

    Lire la critique complète >
    Par maylibel - publiée le 13/10/2015

  • Critique de Les assassins par hmurgia (Babelio)

    Deux solitaires, John Costello, enquêteur pour une journaliste et surtout rescapé d'un tueur en série, et Irving, flic veuf depuis peu, enquêtent ensemble sur un serial killer qui reproduit les meur...

    Lire la critique complète >
    Par hmurgia - publiée le 22/10/2015

  • Critique de Les assassins par nefertari83136 (Babelio)

    Une approche différente des habituels livres sur les tueurs en série. Des personnages intéressants, une enquête qui ne connait sa conclusion qu'aux toutes dernières pages, inspirée d'une affaire réell...

    Lire la critique complète >
    Par nefertari83136 - publiée le 23/10/2015

  • Critique de Les assassins par angelita.manchado (Babelio)

    En 1984, John Costello a 16 ans. Il tombe amoureux. Au cours d'un rendez vous, il est blessé alors que sa compagne est tuée devant ses yeux. Il a vu le diable. Il est comme tout le monde en apparence ...

    Lire la critique complète >
    Par angelita.manchado - publiée le 31/10/2015

  • Critique de Les assassins par Bookliseuse (Babelio)

    J'ai débuté ce livre avec beaucoup d'entrain, qui a diminué aux fils des pages...même si l'histoire était bien pensée j'ai eu du mal à "me mettre dedans". J'attendais tout de même le fin mot de l'hist...

    Lire la critique complète >
    Par Bookliseuse - publiée le 31/10/2015

  • Critique de Les assassins par Ziliz (Babelio)

    John Costello a survécu en 1984 à une tentative d'assassinat, il avait 16 ans. Il n'en est pas sorti indemne, loin s'en faut. On n'assiste pas au massacre de sa petite copine sous les assauts f...

    Lire la critique complète >
    Par Ziliz - publiée le 04/11/2015

  • Critique de Les assassins par sassenach (Babelio)

    Le 23 novembre 1984, à Jersey City, John Costello a seize ans quand il est victime, en compagnie de sa petite amie, d'un tueur en série surnommé le Marteau de Dieu. John est gravement blessé mais viva...

    Lire la critique complète >
    Par sassenach - publiée le 09/11/2015

  • Critique de Les assassins par Sylviegeo (Babelio)

    Je viens de fermer un très bon livre. Du bon, du très bon Ellory. Une histoire terrifiante. Une écriture simple, prenante. Un propos documenté à la base même de ce récit. Une histoire contée par un n...

    Lire la critique complète >
    Par Sylviegeo - publiée le 10/11/2015

  • Critique de Les assassins par Nadouch (Babelio)

    Avec brio, RJ Ellory nous embarque dans l'histoire violente des Etats-Unis, sous un aspect des plus flippants : celui des tueurs en série. Partant de la fiction (le Commémorateur reproduit des crimes ...

    Lire la critique complète >
    Par Nadouch - publiée le 10/11/2015

  • Critique de Les assassins par tantquilyauradeslivres (Babelio)

    Dans leurs présentations les éditeurs en font souvent trop. Et les éditions Sonatine ne font pas exception à la règle dans leur présentation de ce nouveau roman de R.J. Ellory (voyez plus haut). C'es...

    Lire la critique complète >
    Par tantquilyauradeslivres - publiée le 15/11/2015

  • Critique de Les assassins par tassedeculture (Babelio)

    Je n'avais encore jamais lu R. J. Ellory. Pourtant, il m'a été recommandé plus d'une fois ! Mais quand j'ai lu la quatrième de couverture de son dernier roman publié chez Sonatine, ma curiosité a tout...

    Lire la critique complète >
    Par tassedeculture - publiée le 30/11/2015

  • Critique de Les assassins par lisalor (Babelio)

    Mon avis : Je suis très, très fan de R.J. Ellory, un auteur reconnaissable entre tous grâce à son style. Pour son dernier roman, l'auteur fait dans le tueur en série et le thriller violent, lui qui no...

    Lire la critique complète >
    Par lisalor - publiée le 11/12/2015

  • Critique de Les assassins par zorrajess (Babelio)

    Pour la 3ème fois j'ai a nouveau essayé mais je n'aime décidément pas du tout l'écriture...

    Lire la critique complète >
    Par zorrajess - publiée le 13/12/2015

  • Critique de Les assassins par licorne85 (Babelio)

    Voilà quelques jours que j'ai fini ce copieux roman, et j'avais besoin de temps pour assimiler et prendre du recul par rapport à cette histoire dense et qui marque d'une manière ou d'une autre, les es...

    Lire la critique complète >
    Par licorne85 - publiée le 15/12/2015

  • Critique de Les assassins par Yassleo (Babelio)

    Envie de tout savoir sur les tueurs en série sans jamais avoir osé le demander? J'ai ce qu'il vous faut dans ma besace: les assassins de R.J. Ellory. Tout est dit dans le titre. Y a pas à tortiller,...

    Lire la critique complète >
    Par Yassleo - publiée le 19/12/2015

  • Critique de Les assassins par ROUMANOFFBE (Babelio)

    Très bonne enquête sur les tueurs en série. Ellory semble mettre plus d'intensité dans ce livre que dans les autres qu'il a écrit...ou alors, c'est moi qui suis tellement passionnée par le sujet qu...

    Lire la critique complète >
    Par ROUMANOFFBE - publiée le 19/12/2015

  • Critique de Les assassins par celine85 (Babelio)

    J'ai du passer à coté du livre. Je vois que les critiques sont positives pratiquement à l'unanimité et pour moi c'est vraiment une déception j'ai trouvé le rythme lent mais lent,.... Je tenterai quan...

    Lire la critique complète >
    Par celine85 - publiée le 19/12/2015

  • Critique de Les assassins par Amnezik666 (Babelio)

    Avant d'aller plus loin commençons par un constat qui fait froid dans le dos : « La vérité, c'est qu'il y a quelque chose comme dix-huit mille meurtres commis chaque année aux États-Unis. Ce qui nous ...

    Lire la critique complète >
    Par Amnezik666 - publiée le 23/12/2015

  • Critique de Les assassins par soleil (Babelio)

    Ray Irving est policier à New-York. Il est amené à enquêter sur la mort d'une adolescente de quinze ans. La police enquête mais sans beaucoup de preuves, la tâche est ardue et Irving n'a guère d'expli...

    Lire la critique complète >
    Par soleil - publiée le 26/12/2015

  • Critique de Les assassins par 0titi85 (Babelio)

    Que dire de ce roman ? Je ne vais pas pouvoir parler beaucoup de l'histoire elle-même, de peur de spoiler l'intrigue. Le rythme est haletant, même si, comme le personnage principal Irving, nous sommes...

    Lire la critique complète >
    Par 0titi85 - publiée le 27/12/2015

  • Critique de Les assassins par (Babelio)

    3/ 01/ 2016

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 03/01/2016

  • Critique de Les assassins par Stewartjef (Babelio)

    J'avais hâte de lire ce livre. Un crescendo de 500 pages. Tordu, malade et efficace. La boucle est bouclée, mais décevant. Je continue à me poser des questions, ce qui est troublant.

    Lire la critique complète >
    Par Stewartjef - publiée le 04/01/2016

  • Critique de Les assassins par dedee66 (Babelio)

    je viens de terminer Les Assassins de RJ Ellory. Je dois avouer qu'au début, je suis retournée aux premières pages pour mieux me fixer dans l'histoire. Livre aux personnages attachants, très bien écri...

    Lire la critique complète >
    Par dedee66 - publiée le 06/01/2016

  • Critique de Les assassins par Nana69300 (Babelio)

    R.J Ellory réussit une nouvelle fois à surprendre, à captiver et à angoisser avec ce nouveau roman. Pourtant, la tâche n'est pas aisée tant la liste de romans sur les serial killers est incroyablement...

    Lire la critique complète >
    Par Nana69300 - publiée le 07/01/2016

  • Critique de Les assassins par peridont (Babelio)

    Janvier 2016: toujours aussi bon ce ellory...

    Lire la critique complète >
    Par peridont - publiée le 09/01/2016

  • Critique de Les assassins par germain33 (Babelio)

    "Voilà à quoi se résume ce putain de boulot, (...). Prendre des putains de décisions, bonnes ou mauvaises, et s'y tenir, parce que, dans la plupart des cas, on n'a pas le temps de réfléchir ni de pese...

    Lire la critique complète >
    Par germain33 - publiée le 15/01/2016

  • Critique de Les assassins par Melisende (Babelio)

    R. J. Ellory était un nom que je connaissais mais je ne m'étais pas encore penchée sur un texte de l'auteur. Alors que Seul le silence dort dans ma Pile à Lire depuis quelques années, c'est finalement...

    Lire la critique complète >
    Par Melisende - publiée le 16/01/2016

  • Critique de Les assassins par le_Bison (Babelio)

    Et si on se faisait un p'tit polar, histoire de frémir sous la couette et de te sentir m'envelopper de toute ta chaleur, tremblante de peur et de désir pour mon corps en pleine lecture noire ? Bing...

    Lire la critique complète >
    Par le_Bison - publiée le 22/01/2016

  • Critique de Les assassins par ISK (Babelio)

    Alors, pour moi, grosse grosse déception. Fan d'Ellory, je ne suis pas parvenue à le reconnaître dans ce polar qui reste correct, mais qui est à des années-lumière de la poésie de Seul le Silence, de ...

    Lire la critique complète >
    Par ISK - publiée le 30/01/2016

  • Critique de Les assassins par LilieRbd (Babelio)

    Je découvre la plume de RJ Ellory avec son roman " Les assassins". Un auteur que je lis pour la première fois, sous les conseils avisés d'ami(e)s lecteurs, que je remercie au passage. Les assassins.....

    Lire la critique complète >
    Par LilieRbd - publiée le 12/02/2016

  • Critique de Les assassins par Bea285 (Babelio)

    Les assassins est un thriller, écrit par R.J. Ellory. Publié chez Sonatines éditions, il est paru à l'occasion de la rentrée littéraire 2015. J'ai d'ailleurs eu la chance de lire ce livre dans le cadr...

    Lire la critique complète >
    Par Bea285 - publiée le 19/02/2016

  • Critique de Les assassins par Auwor (Babelio)

    Loin des clichés du super flic qui va sacrifier sa vie, son couple et sa santé pour traquer le tueur, l'inspecteur Irving en charge de l'enquête est un homme normal, avec sa part d'ombre. Il va être a...

    Lire la critique complète >
    Par Auwor - publiée le 13/03/2016

  • Critique de Les assassins par Gekkourose (Babelio)

    Si vous pensiez qu'un Zodiaque ou qu'un Jack l'Éventreur ne suffisait pas comme ça… [Sans spoilers.] Tout d'abord, je tiens à remercier Price Minister - Rakuten pour cette lecture faite dans le c...

    Lire la critique complète >
    Par Gekkourose - publiée le 14/03/2016

  • Critique de Les assassins par tarare (Babelio)

    Encore un livre qui a émoustillé tous mes sens et qui nous met en face du côté noir de chaque être humain. Ellory ne cesse de faire ressurgir la plus sombre partie de l'âme humaine. Un vrai maître d...

    Lire la critique complète >
    Par tarare - publiée le 19/03/2016

  • Critique de Les assassins par silencieuse1 (Babelio)

    Excellent roman noir, très noir qui évoque l'univers sordide des tueurs en série, leurs rituels, leurs motivations profondes conscientes ou inconscientes, leur quotidien misérable mais également leur ...

    Lire la critique complète >
    Par silencieuse1 - publiée le 25/03/2016

  • Critique de Les assassins par Ichirin-No-Hana (Babelio)

    Les Assassins de R.J. Ellory est un roman qui m'a fait tout de suite fait de l'oeil à sa sortie. Loin d'être experte en policier et encore moins dans l'histoire des serials killers, je ne serais pas tr...

    Lire la critique complète >
    Par Ichirin-No-Hana - publiée le 10/04/2016

  • Critique de Les assassins par (Babelio)

    bo

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 28/04/2016

  • Critique de Les assassins par coco8466 (Babelio)

    Bon polar sur un tueur qui imite des tueurs en série J'ai trouvé le personnage du policier attachant Ce livre est addictif, difficile de le fermer sans l'avoir terminer ça m'a rappeler le film "Sev...

    Lire la critique complète >
    Par coco8466 - publiée le 08/05/2016

  • Critique de Les assassins par Marilire (Babelio)

    "Les Assassins " de RJ Ellory offert par mon Adrii . and #128525; Excellentissime, addictif, instructif , magistral par sa qualité d'écriture, de son sens du suspense....en un mot une Pépite qui sera ...

    Lire la critique complète >
    Par Marilire - publiée le 11/05/2016

  • Critique de Les assassins par Tatanne (Babelio)

    570 pages pourrez vous rebuter à la lecture de ce roman .N'en faites rien. C'est un excellent roman, un polar sur les tueurs en série aux États unis , un tueur en série pisté par l'inspecteur Irving;...

    Lire la critique complète >
    Par Tatanne - publiée le 11/05/2016

  • Critique de Les assassins par Ferou (Babelio)

    J'avais découvert Ellory lors de ma lecture de Seul le Silence, qui m'avait laissé un coup au coeur inimaginable. De ce fait, lorsque Louve a lu ce roman et m'a proposé de me le prêter puisque ça avai...

    Lire la critique complète >
    Par Ferou - publiée le 28/05/2016

  • Critique de Les assassins par Pietro38 (Babelio)

    Un serial killer thriller à la sauce Ellory Depuis longtemps, le serial killer fascine les gens et bien sûr de nombreux écrivains de romans policiers: Shane Stevens, Thomas Harris, Maxime Chattam, ...

    Lire la critique complète >
    Par Pietro38 - publiée le 02/06/2016

  • Critique de Les assassins par Sangpages (Babelio)

    Ce livre est une vraie bombe. Ellory nous emmène avec brio dans l'histoire sordide des tueurs en série ayant réellement existé avec un souci du détail incroyable. S'appuyant sur des recherches laborie...

    Lire la critique complète >
    Par Sangpages - publiée le 10/06/2016

  • Critique de Les assassins par Gaiange (Babelio)

    Premier gros point positif de ce roman c'est que nous n'avons pas le temps de reprendre notre souffle, les meurtres s'enchaînent à une allure de dingue, le tueur va même essayer de les mettre sur la p...

    Lire la critique complète >
    Par Gaiange - publiée le 05/08/2016

  • Critique de Les assassins par pupucing (Babelio)

    Sur dix-huit mille meurtres par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série." John Costello, du haut de ses presque 17 ans, vit sa première histoire d'amour avec Nadia McG...

    Lire la critique complète >
    Par pupucing - publiée le 21/08/2016

  • Critique de Les assassins par Cemoicricri (Babelio)

    Ce livre, que j'ai lu en vacances à une vitesse éclair, réunit selon moi bien des qualités d'un très bon polar, sans être d'une folle originalité en ce qui concerne ses héros, auxquels on s'attache ce...

    Lire la critique complète >
    Par Cemoicricri - publiée le 28/08/2016

  • Critique de Les assassins par morin (Babelio)

    "Les Assassins" premier livre lu de R.J. Ellory : excellente découverte. C'est le genre de livre qu'une fois commencé il est difficile de refermer avant la dernière page. De juin à novembre 2006 .....

    Lire la critique complète >
    Par morin - publiée le 31/08/2016

  • Critique de Les assassins par Alexmotamots (Babelio)

    Une lecture étrange, dans laquelle aucun indice ne permet d'identifier le coupable, juste un affreux doute sur Costello. Le propos de l'auteur porte surtout sur les tueurs en série : descriptions d...

    Lire la critique complète >
    Par Alexmotamots - publiée le 09/09/2016

  • Critique de Les assassins par Ozamindia (Babelio)

    Ellory a osé s'attaquer aux tueurs en série, et il a bien fait. Tout d'abord, des personnages originaux, qui sortent un peu de l'ordinaire. La traque « classique » policier/tueur n'est en rien ba...

    Lire la critique complète >
    Par Ozamindia - publiée le 02/10/2016

  • Critique de Les assassins par (Babelio)

    Je ne suis pas un grand lecteur de thriller mais j'en ai suffisamment lu pour commencer à faire la différence entre le bon, le très bon et le mauvais. Premier roman que je lis de R.J.Ellory, Les Assas...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 23/10/2016

  • Critique de Les assassins par NicolasElie (Babelio)

    Les histoires de tueurs en série, j'adore ça. C'est mon truc. Une espèce de fascination morbide pour ces types qui ont vrillé, et l'envie d'essayer de comprendre pourquoi. Bien sûr, t'es au courant,...

    Lire la critique complète >
    Par NicolasElie - publiée le 02/11/2016

  • Critique de Les assassins par Killing79 (Babelio)

    C'était ma troisième expérience avec RJ Ellory, l'écrivain tant adulé par certains lecteurs. Jusqu'à présent, j'avais lu « Seul le silence » que je n'avais probablement pas apprécié à sa juste valeur ...

    Lire la critique complète >
    Par Killing79 - publiée le 07/11/2016

  • Critique de Les assassins par Shelunaita (Babelio)

    Il est vrai que les serial killers ont toujours fascinés les gens. C'est assez morbide dans le fond, mais c'est ainsi. Ils ont inspirés des films, des séries et de nombreux livres. Et celui-ci est par...

    Lire la critique complète >
    Par Shelunaita - publiée le 08/11/2016

  • Critique de Les assassins par vieuchamp (Babelio)

    Encore un très grand Ellory, certes que je ne placerai pas au niveau de "Vendetta" ou de "Seul le silence", mais quand même de très haute voltige. Quatre personnages principaux avec inévitab...

    Lire la critique complète >
    Par vieuchamp - publiée le 06/12/2016

  • Critique de Les assassins par indira95 (Babelio)

    Ah mon cher Roger Jon Ellory, comme tu m'avais manqué depuis Les neuf cercles. Tu sais, j'avais bien noté la sortie poche de tes Assassins. Pour te dire, une petite alerte outlook avait été programmée...

    Lire la critique complète >
    Par indira95 - publiée le 21/12/2016

  • Critique de Les assassins par sa_avenger (Babelio)

    Classique mais agréable à lire, bien documenté sur le sujet des tueurs en série. Reste que l'intrigue est un peu décevante et les personnages très monolythiques.

    Lire la critique complète >
    Par sa_avenger - publiée le 21/01/2017

  • Critique de Les assassins par MaToutePetiteCulture (Babelio)

    R.J. Ellory m'a fait passer un excellent moment de lecture avec ce roman ! C'est un roman classique dans sa construction et son déroulement, mais la plume de l'auteur et l'originalité de ses personnag...

    Lire la critique complète >
    Par MaToutePetiteCulture - publiée le 24/01/2017

  • Critique de Les assassins par jasmineandviolet (Babelio)

    Tout commence en novembre 2006 par la découverte sous des arbres du cadavre d'une adolescente, la tête enfoncée, le corps emballé dans du plastique. Cette enquête sera confiée à Ray Irving, inspecteur...

    Lire la critique complète >
    Par jasmineandviolet - publiée le 24/01/2017

  • Critique de Les assassins par AgatheDumaurier (Babelio)

    Ouh là là je n'ai pas dû tout saisir parce que je me suis sacrément ennuyée en lisant ce bouquin...Et tous mes camarades ici présents qui jubilent...J'ai raté quelque chose. Bon, en plus, j'ai fini ...

    Lire la critique complète >
    Par AgatheDumaurier - publiée le 30/01/2017

  • Critique de Les assassins par sweetie (Babelio)

    Je me rends compte que depuis ma découverte de R. J. Ellory, avec son premier roman Seul le silence, les étoiles ne font que dégringoler... Les Assassins, un roman policier conçu de telle sorte qu'au...

    Lire la critique complète >
    Par sweetie - publiée le 08/02/2017

  • Critique de Les assassins par secretdulivre (Babelio)

    Pas le meilleur Ellory,mais un bon polar quand meme

    Lire la critique complète >
    Par secretdulivre - publiée le 13/02/2017

  • Critique de Les assassins par Radadoune (Babelio)

    Déçue. Je ne rentre pas dedans. Trop de noms, trop téléphoné, ennuyeux. Je n'ai pris aucun plaisir à le lire, et je n'ai même pas eu l'intérêt d'aller au bout. Non pas pour moi celui-ci. Le style ? ...

    Lire la critique complète >
    Par Radadoune - publiée le 17/02/2017

  • Critique de Les assassins par (Babelio)

    Ray Irving, inspecteur au commissariat n°4 de New-York, est appelé suite à la découverte du corps d'une jeune adolescente, Mia Grant. S'ensuit une série de meurtres dans divers quartiers de la ville q...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 08/04/2017

  • Critique de Les assassins par Chachoudu69 (Babelio)

    Dans "Les assassins", nous sommes à New York, en 2006. Une série d'homicides sont commis en quelques semaines avec des modes opératoires bien différents, 4 homicides en 15 jours. Des commissariats dif...

    Lire la critique complète >
    Par Chachoudu69 - publiée le 23/04/2017

  • Critique de Les assassins par oceanedeepa (Babelio)

    Ce livre est une vraie bombe, impossible de le lâcher. En fait, ce qui m'a surtout étonnée dans ce livre, c'est que l'on parle d'un serial killer qui reproduit des meurtres d'autres serial killers mai...

    Lire la critique complète >
    Par oceanedeepa - publiée le 27/04/2017

  • Critique de Les assassins par michaelfenris (Babelio)

    L'inspecteur Ray Irving est un policier solitaire et triste, menant une vie ordinaire et triste à New York, rythmée par les crimes et délits sur lesquels il enquête. Il est appelé sur les lieux d'un c...

    Lire la critique complète >
    Par michaelfenris - publiée le 14/06/2017

  • Critique de Les assassins par lesbouquinsdeChloe (Babelio)

    https://lesbouquinsdechloe.wordpress.com/2017/06/28/%ef%bb%bfles-assassins-%e2%88%bc-r-j-ellory/ Le premier thriller que je lis de cet auteur, je ne sais pas trop quoi penser , sinon que je suis un...

    Lire la critique complète >
    Par lesbouquinsdeChloe - publiée le 28/06/2017

  • Critique de Les assassins par simonjean (Babelio)

    Après avoir lu de nombreuses critiques louangeuses sur l'oeuvre de R.J.Ellory , et comme je n'avais rien lu de lui , je me suis attaqué à la lecture de ce livre . Je ne qualifierais pas " Les assass...

    Lire la critique complète >
    Par simonjean - publiée le 29/07/2017

  • Critique de Les assassins par blandine5674 (Babelio)

    Je reste toujours sans voix (presque) à la fin d'un roman de J. R. Ellory. Pour moi le meilleur auteur de polar. Parce que rien n'est laissé au hasard, de nombreuses recherches pour être au plus près ...

    Lire la critique complète >
    Par blandine5674 - publiée le 30/07/2017

  • Critique de Les assassins par freesia1505 (Babelio)

    J'ai lu ce livre nullement d'une traite trop occupée à d'autres tâches hélas. Cela n'a pas du tout nuit à l'essence du livre grâce au talent de l'auteur dans un registre totalement différent. J'ai ad...

    Lire la critique complète >
    Par freesia1505 - publiée le 21/10/2017

  • Critique de Les assassins par cannibalector (Babelio)

    Fidèle à ses romans précédents, Ellory choisit une sous catégorie du monde du roman noir et essaye d'en extraire la "substantifique moelle". Après la mafia, la police de New York et bien d'autres suje...

    Lire la critique complète >
    Par cannibalector - publiée le 21/11/2017

  • Critique de Les assassins par Asatrufab (Babelio)

    Ce roman est une nouvelle fois du tout grand RJ. Ellory, ici il s'éloigne un peu de son roman noir habituel pour nous livrer un Thriller/Roman Policier ou on est clairement dans l'enquête et la tensio...

    Lire la critique complète >
    Par Asatrufab - publiée le 07/12/2017

  • Critique de Les assassins par Crazynath (Babelio)

    De R.J. Ellory, j'avais déjà lu « Seul le silence » et « Les anonymes ». J'avais beaucoup aimé ces deux livres. J'ai ensuite continué à alimenter ma PAL avec les livres de cet auteur. Mais finalemen...

    Lire la critique complète >
    Par Crazynath - publiée le 23/12/2017

  • Critique de Les assassins par diablounette (Babelio)

    Les assassins a pour thème les tueurs en série, mais contrairement à beaucoup de livres, le traitement de ce sujet tellement connu est ici différent. Tout commence avec l'histoire de John Costello et...

    Lire la critique complète >
    Par diablounette - publiée le 04/08/2018

  • Critique de Les assassins par frimoussette (Babelio)

    J'ai a-do-ré ce livre Une intensité incroyable du début à la fin La traque d'un serial killer très particulier Des rebondissements incessants J'étais fébrile , envoûtée par l'enquête , l'histoi...

    Lire la critique complète >
    Par frimoussette - publiée le 27/08/2018

  • Critique de Les assassins par Zora-la-Rousse (Babelio)

    Ah R.J.Ellory... Voilà un auteur dont j'attends toujours avec impatience la sortie du dernier livre. Il a en effet cette capacité de toujours renouveler le genre tout en restant dans le domaine des po...

    Lire la critique complète >
    Par Zora-la-Rousse - publiée le 12/10/2018

  • Critique de Les assassins par jumale (Babelio)

    En 1984, à 16 ans, John Costello ne savait pas qu'il vivait ses derniers instants de bonheur avec sa petite amie Nadia. Victimes du tueur en série "le marteau de Dieu", Nadia est assassinée, John aprè...

    Lire la critique complète >
    Par jumale - publiée le 19/11/2018

  • Critique de Les assassins par lila11 (Babelio)

    C'est un bon polar! J'ai aimé l'écriture d'Ellory, l'immersion dans la police New-Yorkaise et les personnages atypiques. j'ai été un peu déçue par le dénouement, j'aurai aimé avoir plus d'explication...

    Lire la critique complète >
    Par lila11 - publiée le 24/12/2018

  • Critique de Les assassins par Wyoming (Babelio)

    Un très bon polar où le psychologique est étroitement mêlé à l'enquête sur les meurtres commis par un tueur en série. Le lecteur s'installe lentement mais sûrement au sein des personnalités des protag...

    Lire la critique complète >
    Par Wyoming - publiée le 21/03/2019

  • Critique de Les assassins par Sabine57 (Babelio)

    Cette histoire est terrible, dès le départ, elle nous met en haleine, elle nous fait revivre le drame que John Costello n'ai pas prêt d'oublier, traumatisé par le meurtre de sa petite amie, il reste h...

    Lire la critique complète >
    Par Sabine57 - publiée le 15/04/2019

  • Critique de Les assassins par Linou26 (Babelio)

    Un bon thriller qui allie suspens, intrigue, enquête et documentation sur les serial killer. John Costello vit son premier amour d'adolescent. Un soir alors que sa chérie lui donne rdv pour lui fai...

    Lire la critique complète >
    Par Linou26 - publiée le 13/09/2019

  • Critique de Les assassins par pascalinedebrabant (Babelio)

    Si vous êtes friands des thrillers avec des meurtriers en série, ce livre est fait pour vous !! Ce roman est porté par trois personnages : John Costello ,on évoque son histoire dans les prem...

    Lire la critique complète >
    Par pascalinedebrabant - publiée le 13/12/2019

  • Critique de Les assassins par resogerath (Babelio)

    Mieux qu'un livre sur un serial killer, un livre sur un copieur de serial killer! Et c'est là l'occasion de partir pour un tour d'horizon des différents détraqués qui ont sévis au états unis: du zodia...

    Lire la critique complète >
    Par resogerath - publiée le 30/01/2020

  • Critique de Les assassins par MeliCast90 (Babelio)

    Thriller palpitant dans un New-York revisité par l'auteur avec pour assassin un tueur en série sadique. Malgré ses 672 pages, la lecture se fait très facilement. Intrigue très bien ficelée, personn...

    Lire la critique complète >
    Par MeliCast90 - publiée le 06/03/2020

  • Critique de Les assassins par LePamplemousse (Babelio)

    Ce roman policier met en scène une ancienne victime ayant survécu à l'attaque d'un tueur en série. Devenu une sorte de spécialiste des tueurs en série, cet homme va aider la police dans une enquête tr...

    Lire la critique complète >
    Par LePamplemousse - publiée le 20/03/2020

  • Critique de Les assassins par sandrine68 (Babelio)

    Vraiment un très bon polar, pour le récit comme pour l'écriture et les personnages d'enquêteurs impliqués. A New York, plusieurs meurtres en apparences différents ont lieu, jusqu'à ce que la police s'...

    Lire la critique complète >
    Par sandrine68 - publiée le 25/03/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter