livres actu Livres Actu

Accueil > Robert Pobi > Les Innocents

Acheter ce livre - 21.0 €


46632ème dans les ventes


Robert Pobi

0 abonné

Les Innocents (2015)

De Robert Pobi chez Sonatine éditions
(36 votes, note moyenne : 3.9)

D’un tempérament impétueux, souvent borderline, Alexandra Hemingway, inspectrice à la section des homicides violents à New York, a l’habitude des enquêtes difficiles. Totalement impliquée dans son métier, elle n’hésite pas à prendre tous les risques. Son visage, refait, marqué par de multiples cicatrices, est là pour le prouver. Le jour où l’on retrouve dans l’East river le corps d’un enfant dont les pieds ont été sectionnés, l’affaire s’annonce particulièrement délicate. D’autant plus que la presse n’hésite pas à consacrer ses gros titres à ce genre de meurtre et à venir perturber les investigations. Lorsqu’un autre enfant est enlevé, la panique gagne Manhattan. Panique d’autant plus justifiée que le prédateur à l’œuvre est l’une des figures du mal les pires qui soient. Habituée aux noirceurs les plus effroyables de l’âme humaine, Alexandra pensait avoir tout vu. Elle n’avait pas connu le pire.

Paru le 17-09-2015 - Format : Broché - 445 pages - 22 x 14 x 3 cm - 474 g - ISBN 10 : 2355843279 - ISBN 13 : 9782355843273

Tags : rentrée littéraire 2015, littérature canadienne, policier américain, états-unis, meurtre, tueur en série, meurtrier, horreur, gore, new york, eugénisme, stupéfiant, enfants, cauchemars, anatomie, angoisse, thriller, romans policiers et polars, suspense, roman.

Citations de Les Innocents (10)

Avec l'information en continu, la vérité avait laissé place aux discours mensongers et aux accusations sans fondement; les journalistes allaient camper devant l'entrée du commissariat jusqu'à ce qu'une nouvelle tragédie bouleverse le pays et les attire ailleurs.

[...] Il y avait un vieux dicton de flic qui disait que dans ce métier tout ce qu'on pouvait attendre d'autrui se résumait en un mot : rien ; et c'était encore trop en demander.

Tyler Rochester aimait rentrer de l'école tout seul; un privilège durement gagné à force de négociations et de ténacité. Bien sûr, ses parents avaient posé quelques conditions - un grand mot dont il savait très bien qui'il signifiait "règles" - mais au final, il avait réussi à obtenir son indépendance. Et n'importe quel gamin de dix ans vous dira que l'indépendance est presque aussi bonne qu'un gâteau; le genre avec des pépites.[Premières phrases du roman]

Il y avait un vieux dicton de flic qui disait que dans ce métier tout ce qu'on pouvait attendre d'autrui se résumait en un mot : rien ; et c'était encore trop en demander.

On est tous dingues. C'est une caractéristique de la condition humaine.

[...] « Merde. Oui. On sera là dans dix minutes. » Phelps était déjà debout quand elle raccrocha.« Où est-ce qu'on va ?— East River Park.— Qui est-ce qu'on va chercher ? » Elle sortit son portefeuille de sa veste.« Un gamin mort.— C'est sûr que c'est un meurtre ?— Oui, à moins qu'il se soit sectionné les pieds tout seul. »

On ne nait pas monstre, on le devient

[...] Tu sais, Hemi, tu manges vraiment beaucoup pour une femme. » Elle s'essuya la bouche avec sa serviette et sourit. « On me le dit souvent.»[...] Tu sais, pour une nana, tu as la plus grosse paire de couilles que j'aie jamais vue. — C'est ce qu'on me dit souvent. »[...] « Pour une femme, t'es loin d'être bête. — C'est ce qu'on me dit souvent », répondit-elle.[...] Tu sais, pour une femme tu peux être vraiment pessimiste. — On me le dit souvent. »[...] — Tu sais que pour une femme, t'as un sacré appétit. — C'est ce qu'on me dit souvent. »[...] Vous savez, vous êtes plutôt canon pour un flic. » En entendant ces mots, Mme Morgan baissa la tête, jeta un coup d'œil par-dessus ses lunettes et acquiesça. « C'est vrai. — On me le dit souvent », répondit Hemingway sans sourire.[...] Tu sais, t'es loin d'être idiote pour une nana. — On me le dit souvent », répondit-elle en souriant d'un air grave. [...] Vous offusquez pas de ce que je vais dire mais vous avez une sacrée paire de couilles pour une femme. » — C'est ce qu'on me dit souvent », répondit-elle en gardant les yeux fermés.

Et je ne sais pas si ce monde a besoin d'un autre enfant. L'humanité est gangrené par le mal et quand je vois toutes les horreurs qui se passent jour après jour, je me demande s'il est juste de léguer tout ça à un autre être humain. L'idée qu'il puisse y avoir un dieu est risible, il suffit ce qui arrive à des gens bien tous les jours. Le libre arbitre, tu parles. Un dieu qui veillerait sur nous ne laisserait pas arriver toute cette merde.

"Mais ce n'était pas juste un bébé ; c'était une vie humaine. Du berceau à la tombe et les souffrances qui allaient avec entre-temps. Comment pouvait-elle donner naissance à un enfant dans un monde où des gens qui se prétendaient bons étaient souvent les premiers à juger et à hair? Où des génocides avaient lieu partout sur la planète et où la torture était considérée comme acceptable par les gouvernements ?"

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Les Innocents : avis de lecteurs (36)


  • Critique de Les Innocents par Stelphique (Babelio)

    Ce que j'ai ressenti…Une très dérangeante angoisse… Il est impossible de souffrir sans vouloir le faire payer à quelqu'un. FRIEDRICH NIETZSCHE. Voilà sur quoi ouvre ce thriller. Autant vous dire...

    Lire la critique complète >
    Par Stelphique - publiée le 07/09/2015

  • Critique de Les Innocents par stephanieplaisirdelire (Babelio)

    Les innocents est un page-turner diablement efficace. Le changement de points de vue entre Hemingway le personnage principale, les victimes avant qu'elles ne trépassent et le meurtrier n'est pas parti...

    Lire la critique complète >
    Par stephanieplaisirdelire - publiée le 13/09/2015

  • Critique de Les Innocents par LeaTouchBook (Babelio)

    Robert Pobi est de retour pour nous jouer un mauvais tour ou plutôt pour nous faire trembler encore une fois dans un thriller maitrisé, efficace et tout simplement diabolique ! Après son premier ro...

    Lire la critique complète >
    Par LeaTouchBook - publiée le 14/09/2015

  • Critique de Les Innocents par BMR (Babelio)

    New-York n'est pas un endroit pour Les innocents. Alexandra Hemingway, le sait bien : [...] Il y avait un vieux dicton de flic qui disait que dans ce métier tout ce qu'on pouvait attendre d'au...

    Lire la critique complète >
    Par BMR - publiée le 11/10/2015

  • Critique de Les Innocents par Usagi-drop (Babelio)

    Un roman policier vraiment addictif et haletant. L'intrigue est bien menée et les personnages sont attachants. A peine terminé, je n'avais qu'une envie; que l'histoire continue...

    Lire la critique complète >
    Par Usagi-drop - publiée le 22/10/2015

  • Critique de Les Innocents par Cassy (Babelio)

    Alexandra Hemingway est inspectrice à la section homicide de New York. C'est une femme qui n'a rien à envier aux hommes. Elle semble n'avoir peur de rien, prend les devants, recourt à la force si beso...

    Lire la critique complète >
    Par Cassy - publiée le 31/10/2015

  • Critique de Les Innocents par Holon (Babelio)

    [masquer]Un petit garçon de 10 ans tueur en série[/masquer] voila une fin minable pour un roman très entrainant un très bon suspense en général.

    Lire la critique complète >
    Par Holon - publiée le 23/11/2015

  • Critique de Les Innocents par BrunoLeLibraire (Babelio)

    Il m'est tombé des mains à 150 pages. J'ai pourtant essayé de le lire deux fois.

    Lire la critique complète >
    Par BrunoLeLibraire - publiée le 19/12/2015

  • Critique de Les Innocents par Quelquepartentreleslignes (Babelio)

    Après avoir connu un certain succès avec son premier roman "L'invisible", Robert Pobi revient cette année avec "Les innocents" aux éditions Sonatine, ou comment passer le cap du second roman...

    Lire la critique complète >
    Par Quelquepartentreleslignes - publiée le 31/12/2015

  • Critique de Les Innocents par ROUMANOFFBE (Babelio)

    J'attendais ce livre avec impatience mais j'ai été un peu déçue parce que je n'ai pas réussi à m'intégrer dans l'histoire rapidement et je trouve que la fin a été un peu baclée par rapport au contenu ...

    Lire la critique complète >
    Par ROUMANOFFBE - publiée le 09/01/2016

  • Critique de Les Innocents par val-m-les-livres (Babelio)

    Alexandra Hemingway vient d'une famille riche et pourtant, elle a décidé de s'engager dans la police, mettant d'ailleurs de la distance entre sa famille et elle. Elle découvre qu'elle est enceinte au ...

    Lire la critique complète >
    Par val-m-les-livres - publiée le 19/01/2016

  • Critique de Les Innocents par LesPapotisdeSophie (Babelio)

    Un corps d'enfant est retrouvé mutilé, puis un second. Alexandra Hemingway, inspectrice de caractère à New York, mène l'enquête tout en découvrant sa grossesse. Qui peut être aussi cruel ? Quel lien ...

    Lire la critique complète >
    Par LesPapotisdeSophie - publiée le 29/02/2016

  • Critique de Les Innocents par mimipinson (Babelio)

    « On ne nait pas monstre, on le devient » Il y a bien un monstre à l'origine de cette histoire…. Mais il faudra attendre avant de le connaitre. En littérature policière, quand on s'en prend aux...

    Lire la critique complète >
    Par mimipinson - publiée le 15/03/2016

  • Critique de Les Innocents par PiDehombreux (Babelio)

    Un suspense haletant pour un final qui ne décevra pas. Il y abondance de référence à la culture américaine pop et moderne et cela peut se révéler quelque peu frustrant. Le scénario endiablé excuse les...

    Lire la critique complète >
    Par PiDehombreux - publiée le 28/03/2016

  • Critique de Les Innocents par Lunita (Babelio)

    J'ai lu son premier roman "L'invisible" et maintenant "Les innocents", un nouveau maître du suspense est né. J'ai lu le 2ème en 3 soirées !!! J'attends avec impatience le prochain !!!

    Lire la critique complète >
    Par Lunita - publiée le 22/04/2016

  • Critique de Les Innocents par profileuse_criminal_lectrice (Babelio)

    Très bon second roman de Mr Robert Pobi, il nous plonge dans une histoire complètement macabre qui concerne les enfants , et ça fait froid dans le dos . Avec l'inspectrice en charge de l'enquête ...

    Lire la critique complète >
    Par profileuse_criminal_lectrice - publiée le 30/04/2016

  • Critique de Les Innocents par lyoko (Babelio)

    Allie hemingway est flic a New York et elle ne prend pas de gants dans son métier. C'est une nana brute de décoffrage et qui ne passe pas inapercue avec ses 1m82. Une vague de meurtres sanglants et q...

    Lire la critique complète >
    Par lyoko - publiée le 17/05/2016

  • Critique de Les Innocents par Emil (Babelio)

    Un bon roman dans l'ensemble, bien moins sanglant que le premier malgré la dureté du sujet, mais pas exempt d'imperfections. L'enquête est très prenante; des chapitres nombreux et courts nous entraîne...

    Lire la critique complète >
    Par Emil - publiée le 31/05/2016

  • Critique de Les Innocents par CCoco (Babelio)

    Waouh ! Quelle claque et quel suspens § Voilà bien longtemps qu'un livre ne m'avait pas autant maintenu en haleine et fait trembler... La quatrième de couverture annonce "un thriller cauchemardesque ...

    Lire la critique complète >
    Par CCoco - publiée le 11/11/2016

  • Critique de Les Innocents par chris973 (Babelio)

    Le corps d'un enfant d'une dizaine d'années est découvert dans l'East River (New York) L'enfant a été mutilé. C'est le début d'une enquête où les assassinats d'enfants vont se multiplier et bientôt s...

    Lire la critique complète >
    Par chris973 - publiée le 26/11/2016

  • Critique de Les Innocents par vieuchamp (Babelio)

    Polar classique, sauf que pour une fois, l'inspecteur est une femme, mais les standarts sont respectés, mauvaise hygiène de vie, passé qui ressurgit, etc.... Sinon, on découvre des cadavres d'enfants...

    Lire la critique complète >
    Par vieuchamp - publiée le 01/12/2016

  • Critique de Les Innocents par lisona (Babelio)

    Je me pose toujours la question de savoir comment les écrivains trouvent cette inspiration hors du commun. Et surtout où puisent-ils cette force qui leur permet d'écrire et de décrire des scènes qui v...

    Lire la critique complète >
    Par lisona - publiée le 04/01/2017

  • Critique de Les Innocents par CITERGUE (Babelio)

    Enquête policière très agréable à lire, assez noire. Je ne connaissais pas cet auteur. Belle découverte

    Lire la critique complète >
    Par CITERGUE - publiée le 14/03/2018

  • Critique de Les Innocents par leslecturesdemoe (Babelio)

    Les innocents est aussi stupéfiant que le premier (L'invisible) ! Les deux livres peuvent être lus indépendamment de l'autre. Ils ont cependant un point commun : ce sont tous les deux des coups de coeu...

    Lire la critique complète >
    Par leslecturesdemoe - publiée le 14/03/2018

  • Critique de Les Innocents par Zephyrine (Babelio)

    L'histoire : des enfants blancs et riches sont assassinés au coeur de New-York. Le personnage principal : Alexandra Hemingway est l'enquêtrice principale. Personnage torturée, brute de décoffrage, e...

    Lire la critique complète >
    Par Zephyrine - publiée le 06/05/2018

  • Critique de Les Innocents par Jodyane (Babelio)

    Je referme ce livre que j'ai lu très vite voir avalé tant il était prenant et voici mon avis . Un corps d'enfant mutilé est retrouvé au coeur de New-York . Puis un second et ainsi de suite .La paniq...

    Lire la critique complète >
    Par Jodyane - publiée le 02/07/2018

  • Critique de Les Innocents par chapitre (Babelio)

    J'avais adoré le premier livre de Robert Pobi, celui ci est encore mieux. Escalade dans l'horreur, il faut avoir le coeur bien accroché mais quel plaisir de lire un auteur pareil. Et le dénouement... ...

    Lire la critique complète >
    Par chapitre - publiée le 15/08/2018

  • Critique de Les Innocents par zeelda (Babelio)

    Je trouve que l'auteur s'est vraiment amélioré dans sa manière d'écrire. Quand j'avais lu *L'invisible* j'avais trouvé qu'il y avait de sacrées longueurs mais le final était grandiose. Là Robert Pob...

    Lire la critique complète >
    Par zeelda - publiée le 02/10/2018

  • Critique de Les Innocents par Aubazaardeslivr (Babelio)

    Dans Les innocents, nous faisons la connaissance d'Alexandra, inspectrice à la section des homicides violents à New York. C'est une femme forte et impliquée à 200 % dans son travail. Alors qu'elle pe...

    Lire la critique complète >
    Par Aubazaardeslivr - publiée le 29/07/2019

  • Critique de Les Innocents par RocketBabyDolls (Babelio)

    Ayant adoré L'invisible, j'ai mis un peu de temps à me plonger dans Les innocents. C'est confiante que j'ai commencé ma lecture de Robert Pobi pour la seconde fois. Il m'a fallu plus de 80 pages pour ...

    Lire la critique complète >
    Par RocketBabyDolls - publiée le 22/09/2019

  • Critique de Les Innocents par morowi (Babelio)

    Comment dire ce livre est noir, très noir… Ce livre est un enchaînement de meurtre d'enfants… dans une violence inouïe… j'ai pas vraiment apprécié, il faut dire que ce qui touche aux enfants me touche...

    Lire la critique complète >
    Par morowi - publiée le 29/09/2019

  • Critique de Les Innocents par Linou26 (Babelio)

    Ce deuxième opus de Pobi est dans la lignée du premier : sanglant, gore mais terriblement efficace! Le cadavre d'un enfant est retrouvé dans l'East River : ses pieds ont été sectionnés ! Alexandra ...

    Lire la critique complète >
    Par Linou26 - publiée le 11/10/2019

  • Critique de Les Innocents par CeliaN78 (Babelio)

    Les innocents est une série de meurtres d'enfants de dix ans, démembrés ou défigurés ou torturés (ou tant de qualificatifs horribles), vivants. Alexandra Hemingway est une enquêtrice, elle-même défigu...

    Lire la critique complète >
    Par CeliaN78 - publiée le 18/11/2019

  • Critique de Les Innocents par Nikoz (Babelio)

    Assez banal... mais quelques détails vont m'en faire lire un second...

    Lire la critique complète >
    Par Nikoz - publiée le 14/03/2020

  • Critique de Les Innocents par elematt44 (Babelio)

    Lecture très très très addictive. J'ai adoré le fond, la forme, les personnages... tout sauf... la fin... J'espère avoir l'occasion de découvrir l'autre oeuvre de l'auteur prochainement.

    Lire la critique complète >
    Par elematt44 - publiée le 11/04/2020

  • Critique de Les Innocents par henrimesquida (Babelio)

    Après avoir découvert cet auteur canadien le mois dernier avec son premier roman "linvisible" qui m'avait "souflé" je n'est pas tardé à lire celui-ci qui m'a "scié". Comme le premi...

    Lire la critique complète >
    Par henrimesquida - publiée le 17/05/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Les Innocents

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter