livres actu Livres Actu

Accueil > Robert Badinter > L'Exécution

Acheter ce livre - 19.0 €


2229ème dans les ventes


Robert Badinter

0 abonné

Robert Badinter, né le 30 mars 1928 à Paris, est un homme politique, juriste et essayiste français. Professeur de droit privé, avocat au barreau de Paris, président du Conseil constitutionnel de 1986 à 1995, il est principalement connu pour son comb... Plus >

L'Exécution (1998)

De Robert Badinter chez Fayard

J'avais écrit ce livre, où se mêlent récit d'un drame judiciaire et réflexions sur la justice et le métier d'avocat, après l'exécution de Claude Buffet et Roger Bontems, en novembre 1972, à Paris, dans la cour de la prison de la Santé. Tous deux avaient été condamnés à mort par la Cour d'assises de Troyes pour avoir pris en otage et égorgé, à la Centrale de Clairvaux, une infirmière et un gardien. Leur grâce avait été refusée par le Président Pompidou. Depuis lors, la guillotine a été reléguée dans les caves d'un musée, et la peine de mort a disparu de nos lois. Mais elle sévit encore dans d'autres pays, notamment aux Etats-Unis. Et la tentation d'y revenir n'a pas disparu de tous les esprits. Cette justice qui tuait, la voici à l'oeuvre dans ce livre. Il n'est pas inutile que de nouvelles générations, plus heureuses à cet égard que la nôtre, la connaissent. R.B.

Paru le 25-03-1998 - 2334 pages - 22 x 14 x 0 cm - 285 g - ISBN 10 : 2213595445 - ISBN 13 : 9782213595443

Collection : Documents

Tags : 20ème siècle, littérature française, meurtre, amour, politique, peine de mort, actualité, procès, société, Avocats, guillotine, assassinats, justice, combat, introspection, histoire, témoignage, essai, non-fiction, récits, 20ème siècle, littérature française, meurtre, amour, politique, peine de mort, actualité, procès, société, Avocats, guillotine, assassinats, justice, combat, introspection, histoire, témoignage, essai, non-fiction, récits.

Citations de L'Exécution (10)

J'ai toujours rêvé de la plaidoirie d'un avocat qui saurait qu'il va être condamné, emprisonné, exécuté avec son client. Quelle force aurait son propos ! Et quelle belle fin pour un avocat.

Ceux qu'emporte la haine ne savent pas quel présent ils font à l'objet même de leur haine.

Les procès que j'ai vécu revêtent chacun dans ma mémoire une couleur particulière. Je porte ainsi en moi un étrange album, un arc-en-ciel de souvenirs sans que je puisse déceler ce qui donne à une audience cette luminosité pâle ou à telle autre la brutalité sourde de l'ocre.

Défendre, ce n'est pas aimer - ce n'est même pas connaître celui que l'on défend. Ceux qu'on aime, ceux qu'on connaît bien, on les défend mal, prisonnier que l'on est de cette affection, de cette amitié, de cette connaissance. Allez donc défendre un ami cher, une femme aimée, un frère avec ce qu'il faut à tout moment de sang-froid à la barre.Non que la défense doive être froide, raisonneuse, logique. La défense au contraire est passionnnée. Mais cette passion, c'est pas dans la personne même de l'accusé qu'elle prend sa source.

L'avocat retourne à son banc. Qu'a-t-il fait réellement pour l'homme qu'il défend? Quand il a fait son métier, il lui est aisé de se dire qu'il a tout tenté, et que la décision ne le regarde plus, sauf pour son palmarès. C'est là le piège le plus subtil -Celui où se prend le plus aisément l'avocat. La bonne conscience lui est si facile. À lui qui ne requiert pas -qui ne juge pas- qui ne décide pas. À lui qui est toujours du bon côté de la barrière.

Au Moyen Age on mettait les lépreux à l'écart des villes, on les obligeait à porter des clochettes comme du bétail, pour qu'on les entende venir et puisse s'en écarter à temps. Il n'y avait pas de lépreux visibles. Mais la lèpre était toujours là, bien vivace, dans l'ombre. Nous en sommes encore au Moyen Âge quand il s'agit du crime, cette lèpre de la société.

Je ne crois pas à la prédestination des criminels.Je ne crois même pas à leur destin.Sauf quand la vie s'arrête et que tout est dit pour eux.

Dans l'appartement, les lumières étaient demeurées allumées. Tout était silencieux. Je suis allé à la cuisine. La théière, les tasses étaient encore sur la table. Nous nous sommes assis, ma femme et moi, l'un en face de l'autre, comme tout à l'heure. [...] J'ai regardé l'heure. Il était six heures passées. Hier, à la même heure, Bontems dormait sans doute. Son angoisse de la nuit était achevée. Aujourd'hui aussi. Et pour toujours.Bontems était mort. J'avais vu Bontems aller à sa mort. J'avais vu mourir un homme que j'avais défendu. Plus jamais je ne pourrais faire quoi que ce soit pour le défendre encore. on ne plaide pas pour un mort. L'avocat d'un mort, c'est un homme qui se souvient, voilà tout. [...]Quel était donc le sens de tout ce qui s'était passé, de tout ce que nous avions fait ou voulu faire pour lui, nous ses avocats ? Je regardais mon image dans la glace. Ce n'était pas là que s'inscrivait la réponse. Il n'y a pas de tête d'assassin. Il n'y a pas non plus de visage d'avocat vaincu. J'éteignis la lumière. La vie, ma vie continuait. Je n'en étais pas quitte pour autant. Cette nuit-là, je le savais maintenant, ne s'achèverait pas à l'aube.

Je connais les traits de la haine. Les hommes de ma génération ont eu souvent l'occasion de la rencontrer. Mais elle revêt son pire visage quand elle se pare du masque de la justice. La haine furieuse fait peur. La haine justicière fait honte.

Le courage, pour un avocat, c'est l'essentiel, ce sans quoi le reste ne compte pas : talent, culture, connaissance du droit, tout est utile à l'avocat. Mais sans le courage, au moment décisif, il n'y a plus que des mots, des phrases, qui se suivent, qui brillent et qui meurent. Défendre, ce n'est pas tirer un feu d'artifice : la belle bleue, la belle rouge, et le bouquet qui monte, qui explose et retombe en mille fleurs. Puis le silence et la nuit reviennent et il ne reste rien

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de L'Exécution : avis de lecteurs (16)


  • Critique de L'Exécution par jpryf (Babelio)

    C'est vraiment un très beau livre cons and écré au métier d'avocat pénaliste, à la peine de mort, au rôle de la défense, écrit sur un ton très personnel. L'auteur qui a été un grand avocat et dont le nom ...

    Lire la critique complète >
    Par jpryf - publiée le 04/02/2009

  • Critique de L'Exécution par Yuko (Babelio)

    C'est parce qu'il a découvert le visage de la Haine, celui de l'Injustice, parce qu'il a su se remettre en cause sans cesse, s'interroger sur ce qu'est le métier l'avocat et ce qu'est la défense que R...

    Lire la critique complète >
    Par Yuko - publiée le 19/07/2010

  • Critique de L'Exécution par athena1 (Babelio)

    L'Exécution n 'est pas seulement une réflexion sur le peine de mort c'est aussi un éclaircissement sur la profession d'avocat. Dans ce bouquin, monsieur Badinter nous conte l'affaire Clairvaux et so...

    Lire la critique complète >
    Par athena1 - publiée le 11/12/2012

  • Critique de L'Exécution par yv1 (Babelio)

    Un récit exceptionnel que je ne connaissais pas et que les éditions Audiolib me font découvrir avec bonheur. Ce texte est d'une force peu commune ; tout le cheminement et les questionnements d'un avoc...

    Lire la critique complète >
    Par yv1 - publiée le 18/07/2013

  • Critique de L'Exécution par (Babelio)

    À quoi sert un avocat ? Quand son client passe de vie à trépas Est-ce le récit d'un procès ou de haine ? Mêlé de réflexions sur une peine inhumaine L'on y découvre que le doute Peut être mis en...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 19/11/2013

  • Critique de L'Exécution par bina (Babelio)

    Comment sauver un homme de la perpétuité quand la seule alternative est la peine capitale? C'est pourtant avec optimisme que Robert Badinter, âgé alors de 44 ans, se lance dans la défense de Bontemps...

    Lire la critique complète >
    Par bina - publiée le 09/10/2014

  • Critique de L'Exécution par mili31 (Babelio)

    Un livre que j'ai lu pour la première fois à 20 ans (je l'ai relu plusieurs fois depuis!), pendant mes études de droit, et qui m'a littéralement bouleversé. Alors je n'ai qu'un conseil à vous don...

    Lire la critique complète >
    Par mili31 - publiée le 17/11/2014

  • Critique de L'Exécution par lalibrovore (Babelio)

    Etant en étude de droit pénal, j'ai lu ce livre assez tôt dans mon cursus. J'ai également lu la suite de ce livre " L'abolition". Mais c'est ce livre, l'exécution, qui m'a le plus touché et donné à ....

    Lire la critique complète >
    Par lalibrovore - publiée le 10/02/2015

  • Critique de L'Exécution par nunux34 (Babelio)

    Accompagné de l'avocat, tu avances inéluctablement vers l'échafaud. Le « petit » peuple assoiffé de sang ne se soucie guère de ta culpabilité ou de ton innocence, il crie vengeance. Le théâtre du pro...

    Lire la critique complète >
    Par nunux34 - publiée le 10/03/2015

  • Critique de L'Exécution par frandj (Babelio)

    L'affaire qui est décrite a eu un énorme retentissement: en 1971, une prise d'otage à la centrale de Clairvaux s'était achevée dans le sang. L'année suivante, deux prisonniers sont jugés pour cette af...

    Lire la critique complète >
    Par frandj - publiée le 10/04/2016

  • Critique de L'Exécution par (Babelio)

    Ce livre retrace l'histoire de Roger Badinter au cours de sa carrière d'avocat et en particulier une affaire qui l'a marqué et l'a poussé à sa battre contre la peine de mort . C'est l'affaire de Botem...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 27/11/2017

  • Critique de L'Exécution par (Babelio)

    Le livre que j'ai lu se nomme "L'Exécution", a été écrit par Robert Badinter, un avocat et homme politique connu pour avoir obtenu l'abolition de la peine de mort en 1981. Ce livre est un roman qui a ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 18/12/2018

  • Critique de L'Exécution par Sebastien95 (Babelio)

    Écouté en livre audio. Un récit de faits réels, vécus par Badinter alors avocat de Bontemps, co-accusé d'un crime particulièrement horrible. On sent déjà le combat d'une vie de Badinter contre la p...

    Lire la critique complète >
    Par Sebastien95 - publiée le 05/06/2019

  • Critique de L'Exécution par (Babelio)

    Présentation du roman : L'exécution est un roman écrit par Robert Badinter en 1973. C'est un roman qui parle de justice et de la peine de mort. Le personnage principal est Robert Badintert, un avoc...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 26/11/2019

  • Critique de L'Exécution par Massaer99 (Babelio)

    Crucial

    Lire la critique complète >
    Par Massaer99 - publiée le 09/12/2019

  • Critique de L'Exécution par Runwarrior (Babelio)

    Un livre bouleversant, rempli d'humanité. Un homme qui n'avait tué personne est condamné à mort et guillotiné. Certes il n'était pas un enfant de coeur mais méritait-il la mort? Le livre retrace l'af...

    Lire la critique complète >
    Par Runwarrior - publiée le 12/04/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de L'Exécution

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter