livres actu Livres Actu

Accueil > Pier Paolo Pasolini > Les Anges distraits

Acheter ce livre - 9.7 €



Pier Paolo Pasolini

0 abonné

Les Anges distraits (2001)

De Pier Paolo Pasolini chez Gallimard
(4 votes, note moyenne : 2.0)

De cette quinzaine de nouvelles et récits autobiographiques et des deux romans qui composent ce recueil, émerge une unité profonde, issue du lieu où ils ont été écrits : le Frioul. Région natale de la mère de Pasolini, pays de vacances et de jeunesse pour lui-même, c'est là que, dans la première moitié de sa vie, il s'imprègne de souvenirs et de paysages, élabore ses convictions sociales et politiques, fait l'expérience particulièrement décisive de l'enseignement, et enfin découvre, dans un mélange douloureux de crainte et de bonheur, son attirance pour les anges distraits, enfants et adolescents dont la beauté le bouleverse.
Recueil de nouvelles et autres écrits sur le Frioul, région où Pasolini vécut la première moitié de sa vie.

Paru le 28-11-2001 - Format : Broché - 400 pages - 1 x 1 x 2 cm - 210 g - ISBN 10 : 2070414663 - ISBN 13 : 9782070414666

Collection : Folio

Tags : récits, roman, nouvelles, autobiographie, recueil, pauvreté, confessions, enseignement, intime, nouvelles autobiographiques, néoréalisme, fascisme, homosexualité, littérature italienne, entre-deux-guerres.

Citations de Les Anges distraits (6)

"Seul peut éduquer celui qui sait ce qu'aimer veut dire [...]."

"Le temps perdu ne se rattrape pas ! En fait, il vit au plus profond de nous, et seuls quelques-uns de ses fragments, anesthésiés ou embaumés par une mémoire conceptuelle et intéressée, vivent dans la conscience et forment notre autobiographie."

Le petit train de Scandiano fut un théâtre d'amours et de relations sociales. Je me souviens qu'au premier voyage, le premier jour de classe, mon père, qui m'avait accompagné, voulut me présenter aux autres élèves, pour me familiariser avec ce nouveau milieu. Je mourais de timidité. Je haïssais cette façon si ouverte, et presque impudique, de faire ressembler le début d'un chapitre de ma vie à celui d'un roman, écrit d'avance et socialisé.Extrait «Le train de Casarsa»

"Les idées peuvent nous faire vivre, c'est vrai...Mais nous vivons de sentiments, que nous gardons bien secrets."

Mario a une conscience de soi conventionnelle ; sa naïveté de jeune comptable le retient en deçà d'une limite qui l'emprisonnera toute sa vie. Et dans la répétition monotone des O dialectaux, il me semble l'entendre frapper, tête baissée, contre cette paroi métaphysique.Extrait "O, le piège"

(...) trop souvent, la foule s'ouvrait, obscure, sur des Anges dorés et ravis dans des distractions cruelles.


Critiques de Les Anges distraits : avis de lecteurs (2)


  • Critique de Les Anges distraits par johnny2770 (Babelio)

    ensemble de textes sans grand interet a par les deux derniers décu

    Lire la critique complète >
    Par johnny2770 - publiée le 07/06/2015

  • Critique de Les Anges distraits par cicou45 (Babelio)

    Ouvrage composé de dix-huit nouvelles très courtes, d'une sorte de "journal" intime sur la vie d'un enseignant et enfin de deux romans, l'on peut donc affirmer que ce recueil revêt de multiples étique...

    Lire la critique complète >
    Par cicou45 - publiée le 30/06/2012

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter