livres actu Livres Actu

Accueil > Pier Paolo Pasolini > La rage

Acheter ce livre - 14.0 €



Pier Paolo Pasolini

0 abonné

La rage (2016)

De Pier Paolo Pasolini chez Nous
(2 votes, note moyenne : 4.5)

Paru le 01-03-2016 - Format : Broché - 126 pages - 16 x 12 x 1 cm - 125 g - ISBN 10 : 2370840293 - ISBN 13 : 9782370840295

Tags : prose, documentaire, poèmes, poésie, cycle, maladie, deuil, démocratie, noir et blanc, reportage, actualité, paysans, engagement, politique, guerre, films, cinema, italien, 20ème siècle, années 60.

Citations de La rage (6)

Tant que l'homme exploitera l'homme, tant que l'humanité sera divisée en maîtres et en esclaves, il n'y aura ni normalité ni paix. Voilà la raison de tout le mal de notre temps.

52. Algérie : série de photographies de tortures et de sévicesSur mes haillons souillésSur ma nudité squelettiqueSur ma mère gitaneSur mon père bergerJ'écris ton nom.Sur mon premier frère brigandSur mon deuxième frère boiteuxSur mon troisième frère cireur de bottesSur mon quatrième frère mendiantJ'écris ton nom.Sur mes camarades des bas-fondsSur mes camarades gigolosSur mes camarades chômeursSur mes camarades manœuvresJ'écris ton nomLiberté !

« Pourquoi notre vie est-elle dominée par le mécontentement, l'angoisse, la peur de la guerre, la guerre ? »C'est pour répondre à cette question que j'ai écrit ce film, sans suivre un fil chronologique, ni même peut-être logique. Mais plutôt mes raisons politiques et mon sentiment poétique.

« Mais avec la vieille Europe qui se réinstalle dans ses gonds solennels, naît l'Europemoderne :le Néo-capitalisme;le Marché Commun, les États-Unis d'Europe, les industriels éclairés et « fraternels »,les problèmes des relations humaines, du temps libre, de l'aliénation.Le Marché Commun viendraEntre temps on danse la Danse Commune.Les petites bourgeoisies fascistesSont prêtes pour l'Unité de l'EuropeAu nom de la Commune Pénurie. »

Cent pages élégiaques en prose et en vers et un tissu d'images en mouvement, photographies et reproductions de tableaux : dans le laboratoire du film La rage, Pier Paolo Pasolini expérimenta pour la première fois une forme différente de la narration filmique traditionnelle et des conventions documentaires.

Ainsi, tandis que dans un coin la culture de haut niveau devient de plus en plus raffinée et réservée à quelques uns, ces "quelques uns" deviennent, fictivement, nombreux : ils deviennent "masse". C'est le triomphe du "digest", de "l'illustré" et, sutout, de la télévision.


Critiques de La rage : avis de lecteurs (2)


  • Critique de La rage par fgremaud (Babelio)

    On connait Pasolini pour ces films de fiction et sa radicalité. On le connait souvent moins pour son côté d'essayiste. Le film "La Rage" lui a été commandé par un petit producteur italien qui lui a de...

    Lire la critique complète >
    Par fgremaud - publiée le 06/03/2016

  • Critique de La rage par Marti94 (Babelio)

    Il faut absolument voir le film « La rage » de Pasolini si on veut apprécier totalement ces poèmes filmiques engagés, édités pour la première fois en français, 50 ans après la sortie du film. Il s'ag...

    Lire la critique complète >
    Par Marti94 - publiée le 27/02/2016

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter