livres actu Livres Actu

Accueil > Peter Longerich > Goebbels

Acheter ce livre - 30.0 €


45243ème dans les ventes


Peter Longerich

0 abonné

Goebbels (2013)

De Peter Longerich chez Ed. Héloïse D'ormesson
(13 votes, note moyenne : 3.2)

Premier biographe à avoir puisé méthodiquement dans les carnets de Joseph Goebbels, Peter Longerich pénètre, par ce biais inédit, dans le cercle intime du pouvoir. Il révèle ainsi la personnalité maniaco-dépressive de l'architecte de la propagande nazie, dévoile les relations complexes qui l'unissaient à sa femme et à Hitler - évoquant même un triangle amoureux -, et souligne le rôle de confident du Führer qu'il a endossé jusqu'à la chute du régime. S'appuyant également sur les enregistrements de ses discours, l'historien met à jour les rouages de la "méthode Goebbels", manipulation des masses et démagogie, qui a façonné l'opinion publique allemande, entièrement contrôlée par le Parti. Concepteur de la "guerre totale", il servit à ce titre la Solution finale. Portrait d'un des hommes les plus influents du IIIème Reich

Paru le 19-09-2013 - Format : Broché - 874 pages - 24 x 15 x 4 cm - 1100 g - ISBN 10 : 2350872351 - ISBN 13 : 9782350872353

Tags : 20ème siècle, allemagne, allemand, cinema, guerre mondiale, seconde guerre mondiale, politique, manipulation, cinéma allemand, obsessions, nevrose, intime, propagande, nazis, maladie, histoire, biographie.

Citations de Goebbels (10)

Selon la definition de Goebbels,un intellectuel était cette personne pretenduement cultivee qui faisait passer la lachete pour de l'intelligence,l'absence de jugement pour de l'objectivite,l'arrogance pour du courage et le laxisme pour de la hauteur de vue

Depuis la fin mars et le début d'avril, Goebbels avait ordonné un renforcement de la propagande antibolchevique et antisémite. La découverte du charnier de Katyn lui offrit la chance inespérée de faire de ces thèmes le leitmotiv de la propagande allemande. Les fosses communes contenaient les cadavres de plusieurs milliers d'officiers polonais, exécutés par les Soviétiques en 1940. Le 14 avril 1943, il nota, après avoir obtenu l'autorisation de Hitler, que la découverte du charnier serait "utilisée à grande échelle dans la propagande antibolchevique". Il serait possible de "tenir quelques semaines" avec les informations liées à l'affaire.pp.299, 300.

Qu'Est-ce qu'un sacrifice?Hitler explique clairement que les restrictions momentanees dans le pays ne pouvaient etre comparees avec les véritables sacrifices que devaient faire ceux qui se trouvaient au front

Dans son analyse d ela politique cinématographique de Goebbels, l'historien du cinéma Félix Moeller estime que près de la moitié des productions déplurent au "ministre du cinéma" durant la deuxième partie de la guerre. (...) Parmi toutes ces productions bon marché se trouvaient quelques exceptions, comme Münchhausen, film en couleurs sorti en 1943, d'après Goebbels un "tableau féerique extraordinairement coloré et pittoresque".pp. 289, 290.

Dans son discours Goebbels expliquait que les abus sexuels commis par les ecclésiastiques ne constituaient pas de "regrettables cas isoles",mais denotaient plutôt une decheance morale generalisee.Jouant la carte du père de famille ecoeure,Goebbels n'hesita pas a entrer dans les détails de la scandaleuse degradation des mœurs:les jeunes mineurs etaient contraints a la fornication dans les sacristies apres la confession;les victimes etaient recompensees par des images pieuses pour leur obeissance aux désirs obscènes des criminels,les ados abuses signes et benis apres la fornication

Goebbels déclarait dans la presse,menacant,que la place des juifs allemands dans la vie publique,privee et commerciale dépendaient du comportement des juifs en Allemagne,mais aussi et surtout du comportement des juifs dans le monde.S'ensuivait un avertissement aux pays etrangers anti-allemand qui eraient bien de laisser ce probleme et sa resolution aux Allemands eux-mêmes.S'ils eprouvent le besoin d'intervenir en faveur des juifs allemands et de prendresoin d'eux,ceux-ci se tiennent a leur disposition dans les quyantites voulues

Les films de propagande comprenaient également de nombreuses oeuvres qui glorifiaient les exploits militaires des allemands. Par exemple Stuckas, U Boote (...). Ils sortirent en salle alors que les préparatifs de guerre contre l'Union soviétique battaient leur plein.

En ce qui concerne les préparatifs de l'offensive à l'ouest, Goebbels n'en fut comme d'habitude informé que tardivement. Fin janvier il apprit (...) que l'offensive aurait déjà dû avoir lieu.

Joseph Goebbels développa à la tête du ministère de la Propagande un style de direction à l'image de son égotisme, les activités qui y étaient menées ayant pour vocation d'être l'expression de son génie. (...) Dans une de ses rares autocritiques, il décrivit son propre comportement à l'automne 1937 en ces termes: "Le vieux mal: soit je fais quelque chose tout seul, soit je me réjouis de ce que cela n'aboutit pas."

Goebbels avait donc pour ambition d'impliquer ostensiblement "le peuple", dont le manque d'enthousiasme guerrier s'était manifesté avec tant de netteté quelques semaines auparavant, dans une opération barbare - prétendument collective- contre les Juifs allemands, destinée à exposer aux yeux de tous la détermination et la radicalité idéologique de la "communauté du peuple".

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Goebbels : avis de lecteurs (13)


  • Critique de Goebbels par Parisexologue (Amazon)

    J'attendais plus de cet ouvrage, particulièrement une explication quant à la question du succès de la propagande nazie et de ses ressorts psychologiques de masse.L'auteur en vient à dénier l'eficacité de la pro...

    Lire la critique complète >
    Par Parisexologue - publiée le 01/04/2014

  • Critique de Goebbels par Alain-Bernard BOULANGER (Amazon)

    Pour ceux qui ont lu le journal de Goebbels cette biographie permet de mieux comprendre la vie et l'influence de ce criminel qui est aussi un malade mais il est intéressant de lire en parallèle le journal avec ...

    Lire la critique complète >
    Par Alain-Bernard BOULANGER - publiée le 30/12/2013

  • Critique de Goebbels par KARINE SUISSE (Amazon)

    Le côté noir de l'histoire de l'humanité ne doit pas faire oublier de quoi elle a été composé pour éviter que se réveil des éléments comme l'esprit de cet homme, qui tomba sous le charme d'un autre homme au poi...

    Lire la critique complète >
    Par KARINE SUISSE - publiée le 26/01/2015

  • Critique de Goebbels par Client d'Amazon (Amazon)

    un gros pavé en français, je commence a peine, assez dur a lire vu le personnage, les bio de Peter Longerich sont extra

    Lire la critique complète >
    Par Client d'Amazon - publiée le 22/03/2018

  • Critique de Goebbels par Yann (Amazon)

    Loin du Himmler du même auteur, cette biographie de Goebbels est largement dispensable. Trop attaché à suivre les carnets et notes du chef de la propagande, il se laisse trop guidé (influencé ?) par cette sourc...

    Lire la critique complète >
    Par Yann - publiée le 05/02/2020

  • Critique de Goebbels par bv (Amazon)

    Un langage clair pour un personnage noir.A recommander aux lecteurs ayant de solides bases sur l'histoire et la politique du Troisième Reich.

    Lire la critique complète >
    Par bv - publiée le 02/10/2015

  • Critique de Goebbels par Pitou5300 (Amazon)

    Grâce aux carnets de Goebbels (même "arrangés") le biographe dispose d'un matériau d'investigation et de référence exceptionnel qui permet de décrypter psychologiquement l'homme comme sans doute aucun autre dir...

    Lire la critique complète >
    Par Pitou5300 - publiée le 25/09/2015

  • Critique de Goebbels par Bailly (Amazon)

    Pour lire.

    Lire la critique complète >
    Par Bailly - publiée le 16/04/2020

  • Critique de Goebbels par sulpicia (Amazon)

    Né en 1955, Peter Longerich est de ces universitaires allemands nés bien après la guerre qui commencent à pouvoir en étudier l'histoire sans en ressentir de pression émotionnelle. Il n'y donc chez lui guère de ...

    Lire la critique complète >
    Par sulpicia - publiée le 03/07/2015

  • Critique de Goebbels par akhesa (Babelio)

    Livre ardu mais o combien interessant quant a la personnalite narcissique et depressive de cet individu.C'est grace en grande partie a ses carnets,a ses cahiers,a ses journaux que l'auteur a pu ecrire...

    Lire la critique complète >
    Par akhesa - publiée le 16/02/2014

  • Critique de Goebbels par nena (Babelio)

    Livre important pour comprendre. L'historien allemand Peter Longerich a puisé dans les carnets intimes de Goebbels pour expliquer le cheminement de cet homme devenu l'un des piliers du gouvernement so...

    Lire la critique complète >
    Par nena - publiée le 02/05/2018

  • Critique de Goebbels par Nikoz (Babelio)

    une (première partie de ) biographie assez factuelle. rien d'extraordinaire.... peut être est-ce là l'extraordinaire?

    Lire la critique complète >
    Par Nikoz - publiée le 21/01/2019

  • Critique de Goebbels par tristantristan (Babelio)

    J'ai toujours été fasciné par ces gens qui sacrifient leur vie à une idée. 28 ans de prison pour Mandela pour finir président de la République. 10 ans au sommet pour finir minablement comme Goebbe...

    Lire la critique complète >
    Par tristantristan - publiée le 07/06/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Goebbels

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Vidéos sur Goebbels

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter