livres actu Livres Actu

Accueil > Penny Hancock > Deux

Acheter ce livre - 20.0 €



Penny Hancock

0 abonné

Deux (2015)

De Penny Hancock chez Sonatine éditions
(47 votes, note moyenne : 4.1)

Deux femmes, deux histoires. Laquelle croirez-vous ?
Après Désordre, Penny Hancock nous offre un nouveau portrait de femmes à la beauté vénéneuse.
Au Maroc, la vie de Mona est devenu un calvaire. Elle s'occupe de sa fille et de sa mère malade. Son mari, a disparu depuis plusieurs mois, parti en Angleterre pour finir ses études. Aussi quand l'opportunité d'aller travailler à Londres s'offre à elle, Mona la saisit.
Theodora a besoin d'aide. Entre son père qui souffre de la maladie d'Alzheimer, son fils qui passe sa journée devant la télé et son émission de radio, elle ne s'en sort plus. L'arrivée de Mona dans sa vie va tout changer. Enfin elle va pouvoir s'occuper d'elle et des siens en sachant qu'elle peut se reposer sur quelqu'un. Sa maison sera impeccable, sa vie sociale à nouveau trépidante et elle va gagner plus qu'une employée de maison, une véritable confidente.
Chacune dépend de l'autre mais, très vite, va s'instaurer entre elles un rapport étrange, insidieux et violent. Une lutte feutrée, tout en retenue et en non-dits, qui ne peut que les mener au pire.
Entre admiration et haine ce duel silencieux entre deux personnalités complexes et tortueuses est un vrai piège pour le lecteur qui assiste, subjugué, à une exacerbation progressive des tensions jusqu'au coup d'éclat final. Magistral.

Paru le 05-11-2015 - Format : Broché - 421 pages - 22 x 14 x 3 cm - 456 g - ISBN 10 : 2355843260 - ISBN 13 : 9782355843266

Tags : londres, littérature anglaise, meurtre, tueur en série, social, psychologie, femmes, écrivain femme, drame, jalousie, banlieue, esclavage, violence, angoisse, thriller psychologique, romans policiers et polars, thriller, roman noir, roman psychologique, roman, anglais, londres, littérature anglaise, tueur en série, social, psychologie, femmes, écrivain femme, drame, jalousie, banlieue, esclavage, violence, angoisse, thriller psychologique, romans policiers et polars, thriller, roman noir, roman psychologique, roman.

Citations de Deux (41)

On ne traverse pas le monde pour faire des ménages par plaisir.

Le monde n'est pas, finalement, comme je le croyais. L'air n'est pas un espace vide : il peut contenir jusqu'à la grosse carcasse de fer et d'acier qu'est un avion rempli de passagers.

C'est mon plaisir secret. Je ne l'avouerai jamais à mes amies obsédées par les derniers produits bio à la mode, toutes scotchées à des émissions culinaires le soir, ou au régime. Donnez-moi du pain de mie et du fromage à tartiner, et je suis au paradis.

Que vivre seule dans un pays étranger où l'on ne sait ni lire ni écrire la langue vous donne l'impression d'être un enfant vulnérable et hésitant. Quand vous ne savez pas à qui faire confiance, que vous pensez que les autorités se méfient de vous, au point que vous rasez les murs dans l'espoir de ne pas vous faire remarquer ?

Nous ne prenons pas le temps de nous dévêtir quand nous sommes dans nos ébats passionnés, rapides et intenses. Plusieurs fois, nous ne nous sommes même pas déshabillés, trop pressés d'être l'un dans l'autre. Parfois, je rentrais chez moi en guenilles, chérissant cette sensation de débauche sensuelle qui embellissait mon trajet du matin parmi les banlieusards, lesquels, j'aimais à l'imaginer, n'avaient jamais connu de passion comme la nôtre. Je goûte secrètement le fait que nous sommes uniques dans notre désir charnel.

Je vais monter à bord, baisser la tête, laisser le train m'emmener dans un autre tunnel, à travers un autre monde souterrain – sous la Manche. Je finirai bien par émerger dans la lumière.

— Tu penses que si nous avions plus, nous pourrions vivre mieux. Mais nous perdons certaines choses à force d'en avoir trop.— On en perd aussi si l'on en a trop peu.

Une femme sage a des choses à dire, mais garde le silence.

Il est minuit. Non, beaucoup plus tard. Cette heure de la nuit où le monde est enténébré, et le froid si intense que c'est comme si l'humanité tout entière se retrouvait au fond d'un puits.

C'est comme quand vous laissez votre enfant à la crèche pour la première fois. Accepter qu'un autre adulte vous remplace. Ne pas laisser votre petit voir que c'est aussi dur pour vous que pour lui. Vous taire en constatant que vous n'êtes plus le centre de son monde, et qu'un autre prend votre place. C'est dur, mais nécessaire.Page 65 - Sonatine

Si l'on ferme les yeux, on pourrait presque se croire au bord de la mer ici. Je savoure la chaleur du soleil sur mon visage, le bruit des vagues sur le rivage, le cri des mouettes. Pourtant la vue possède sa propre beauté : les pointes noires sur les balustrades évoquent celles d'une vieille église, de l'autre côté du fleuve, qui lui-même reflète le Gherkin en miniature.

La tranquillité de deux mondes repose sur ces deux mots : bienveillance envers les amis, tolérance à l’égard des ennemis.

Rien au monde n'est impossible depuis que nous savons que deux et deux font quatre.

Espoir, Déception : deux ennemis qui s’entendent très bien ensemble.

Que fait le participe passé entre deux que ?

Vache du pauvre, fils du riche, tous deux mortels.

Il vaut mieux un oeil douloureux que les deux aveugles.

Deux hommes sont dos à dos ; 42.000 kilomètres les séparent.

Rien n'est plus rapproché que deux extrêmes.

Il vaut mieux un bon reste que deux mauvais morceaux.

Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras.

Deux plaideurs font un seul riche : le troisième.

Deux yeux échangent leurs regards et les êtres existent.

On ne doit pas avoir d’un pêché deux pénitences.

De deux regardeurs il y en un qui devient joueur.

Qui risque un oeil les perd les deux.

Il faut jamais enterrer un mort deux fois.

C'est obliger deux fois qu'obliger promptement.

Deux bras et la santé font le pauvre aisé.

Trébucher deux fois sur la même pierre est honteux.

Malheur à qui a les yeux fixés sur deux chemins.

On ne porte pas deux pastèques dans une seule main.

Quand on tire trop, on fait deux bouts.

Tu as deux poumons pour respirer, deux yeux pour voir, deux jambes pour marcher mais tu n'as qu'un coeur pour aimer, prends en soin...

Le paysan entre deux avocats est comme le poisson entre deux chats.

Un bon bâilleur en fait bâiller deux.

Celui qui écrit, lit deux fois.

Mordu une fois, timide deux fois.

Nul ne peut servir deux maîtres.

Un général chevronné en vaut deux.

Mieux voient quatre yeux que deux.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Deux : avis de lecteurs (27)


  • Critique de Deux par Stelphique (Babelio)

    Les personnages: Dora, ou plutôt Théodora, Don de Dieu? C'est une femme trop désemparée par sa nouvelle vie, ses problèmes bien trop lourds à gérer. J'ai apprécié son côté « femme active ». Mona...

    Lire la critique complète >
    Par Stelphique - publiée le 27/10/2015

  • Critique de Deux par Livresque78 (Babelio)

    Deux personnages principaux, deux femmes, totalement opposées, mais qui sont amenées à devoir vivre ensemble et à se supporter pour des raisons différentes, mais primordiales pour chacune. Tour à t...

    Lire la critique complète >
    Par Livresque78 - publiée le 02/11/2015

  • Critique de Deux par gruz (Babelio)

    Deux. Deux romans de Penny Hancock publiés en France. Deux romans marquants. Le compte est bon. Ces auteurs anglais sont tout de même étonnants. Pour ne parler que des romans parus cette année chez...

    Lire la critique complète >
    Par gruz - publiée le 11/11/2015

  • Critique de Deux par stephanieplaisirdelire (Babelio)

    Après Désordre, l'auteure montre avec ce roman qu'elle maîtrise parfaitement le thriller psychologique. La complexité des sentiments, les rapports humains et le désespoir sont très bien exploités. Do...

    Lire la critique complète >
    Par stephanieplaisirdelire - publiée le 13/11/2015

  • Critique de Deux par ValentinePumpkins (Babelio)

    (...) Deux, comme son titre l'indique (de façon très subtile), nous raconte l'histoire conjointe de deux femmes que tout oppose, Mona, marocaine, maman célibataire, avec sa propre mère malade à cha...

    Lire la critique complète >
    Par ValentinePumpkins - publiée le 08/12/2015

  • Critique de Deux par Ydamelc (Babelio)

    Un thriller psychologique comme je les aime. Personnages énigmatiques, petits et grands secrets, ambiance pesante, apparences trompeuses, rapports complexes, insidieux, esprits torturés... Un roman ...

    Lire la critique complète >
    Par Ydamelc - publiée le 21/12/2015

  • Critique de Deux par lespagesdesam (Babelio)

    Je pense que ce roman sera un jour étudié en classe, il a toutes ses chances pour devenir un « classique » (sociologie d'un milieu social, analyse de personnalités diverses, plongée dans la psychologi...

    Lire la critique complète >
    Par lespagesdesam - publiée le 21/01/2016

  • Critique de Deux par Belecture (Babelio)

    Mon avis : Une fois de plus, un roman Sonatine qui m'a plu dès la lecture du résumé. Je me demande même en vous écrivant cela s'il y'en a un seul de leur catalogue que je n'aie pas envie de lire. Je s...

    Lire la critique complète >
    Par Belecture - publiée le 24/01/2016

  • Critique de Deux par belette2911 (Babelio)

    Deux femmes… L'une - Theodora - a le pouvoir et détient un quasi droit de propriété sur l'autre femme - Mona - une marocaine importée par son ex-mari pour la seconder. La seconde femme est ce que l...

    Lire la critique complète >
    Par belette2911 - publiée le 08/02/2016

  • Critique de Deux par BellesLecturesLesGens (Babelio)

    C'est l'histoire de deux femmes, Théodora et Mona. Théodora, anglaise bon chic bon genre, fille aimante et aimée, divorcée mais avec un chéri, sorte de Dr Psy à la radio, belle maison ... Mais un pe...

    Lire la critique complète >
    Par BellesLecturesLesGens - publiée le 27/02/2016

  • Critique de Deux par Cece44 (Babelio)

    Au Maroc, Mona vit un calvaire entre sa mère malade et en même temps de pouvoir s'occuper de sa fille. De plus, Ali, son mari, a disparu, peut être vit-il a Londres. Mona à l'opportunité de pouvoir tr...

    Lire la critique complète >
    Par Cece44 - publiée le 07/04/2016

  • Critique de Deux par dominica (Babelio)

    Deux. Deux femmes. Deux destins. Deux destins de femmes que tout oppose et qui pourtant en y regardant de plus près vont connaitre des souffrances communes, et ce n'est rien de le dire. Deux homme...

    Lire la critique complète >
    Par dominica - publiée le 17/04/2016

  • Critique de Deux par elematt44 (Babelio)

    Sublime. Portraits croisés de deux femmes que tout oppose et qui vont pourtant cohabiter, pour le meilleur et pour le pire. Le personnage de Mona m'a particulièrement touchée, elle qui a quitté la pau...

    Lire la critique complète >
    Par elematt44 - publiée le 08/05/2016

  • Critique de Deux par Doreen (Babelio)

    La rencontre des deux femmes fragiles héroïnes de cette histoire, nous plonge, au fil des pages, au coeur d'une ambiance lourde qui entretient le suspens jusqu'à la dernière page. Les profils psycholog...

    Lire la critique complète >
    Par Doreen - publiée le 13/05/2016

  • Critique de Deux par nameless (Babelio)

    La première, Mona, a fui la misère de son pays, confiant Leila, sa petite fille de 6 ans, aux bons soins de sa grand-mère malade. Roger, riche expatrié londonien au Maroc a ramené la jeune femme dans ...

    Lire la critique complète >
    Par nameless - publiée le 18/05/2016

  • Critique de Deux par cocaine (Babelio)

    Magistral ! pour reprendre l'adjectif de 4ème de couverture. Un roman psychologique d'une rare finesse et d'une précision psychologique taillée au scalpel. Pour ceux qui n'ont jamais croisé le chemin...

    Lire la critique complète >
    Par cocaine - publiée le 24/05/2016

  • Critique de Deux par Cassy (Babelio)

    Deux est l'histoire de deux femmes qui nous livrent leur récit, tour à tour. La première est Théodora (surnommée Dora), une divorcée, reine de la radio à Londres et mère d'un adolescent déprimé, Léo. ...

    Lire la critique complète >
    Par Cassy - publiée le 26/05/2016

  • Critique de Deux par ROUMANOFFBE (Babelio)

    Dans le même genre que son premier volume, l'auteur suit son parcours de bons bouquins bien construits. L'histoire est glauque et quelque peu machiavélique, les personnages sont surprenants dans le...

    Lire la critique complète >
    Par ROUMANOFFBE - publiée le 25/06/2016

  • Critique de Deux par Goblinlaya (Babelio)

    Tout le roman est construit autour de cette relation entre ces deux femmes mais, n'ayant réussi à m'intéresser à aucune des deux, l'histoire n'a pas pris du tout pour moi et j'ai été très frustrée par...

    Lire la critique complète >
    Par Goblinlaya - publiée le 27/08/2016

  • Critique de Deux par StefEleane (Babelio)

    C'est le premier roman que je lis de Penny Hancock. Je sais qu'elle a écrit un livre avant celui-là "Désordre" mais il n'est pas passé entre mes mains. Je pense le lire car s'il est du même registre q...

    Lire la critique complète >
    Par StefEleane - publiée le 21/09/2016

  • Critique de Deux par Fuelyod (Babelio)

    Je découvre Penny Hancock et je suis conquise. Difficile de parler des deux femmes du roman sans dévoiler le dénouement. Selon leurs affinités, les lecteurs peuvent s'attacher à l'une ou/et à l'autr...

    Lire la critique complète >
    Par Fuelyod - publiée le 12/04/2017

  • Critique de Deux par (Babelio)

    Avec Deux de Penny Hancock, je découvre qu'il y a des thrillers sans enquête, sans horreur où la psychologie prend toute la dimension. Je ne dis pas que je ne le savais pas mais je n'en avais pas lu a...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 10/12/2017

  • Critique de Deux par (Babelio)

    Deux est un thriller qui reflète plutôt bien les travers de notre société occidentale actuelle. En effet, bon nombre de personnes ne se soucient pas de l'horreur d'être arraché à sa vie - à sa famille...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 02/03/2019

  • Critique de Deux par (Babelio)

    Un thriller psychologique intéressant.Une ambiance assez oppressante se met en place tout au long du livre. Mona, une jeune femme a quitté son pays en laissant sa petite fille à sa mère,commence à tra...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 11/05/2019

  • Critique de Deux par nath59 (Babelio)

    Un roman oppressant, électrique, et bien écrit. Un bémol : pourquoi le rapport entre le prologue et la fin m'échappe???

    Lire la critique complète >
    Par nath59 - publiée le 09/08/2019

  • Critique de Deux par coup2coeur (Babelio)

    Deux Deux femmes au antipodes Deux point de vue Mona est contrainte de quitter son pays le maroc pour travailler en qualité d'aide a domicile chez une londonienne bourgeoise. Mona laisse derrière...

    Lire la critique complète >
    Par coup2coeur - publiée le 19/09/2019

  • Critique de Deux par MarieTempleton (Babelio)

    Malgré un demarrage plutôt lent, j'ai été happée puis choquée par ce thriller psychologique. Magistral.

    Lire la critique complète >
    Par MarieTempleton - publiée le 11/12/2019
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Deux

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter