livres actu Livres Actu

Accueil > Paul Charles Doherty > Les baladins du régent

Acheter ce livre - 8.4 €



Paul Charles Doherty

0 abonné

Paul Marie Joseph Charles, né le 27 avril 1885 à Bruxelles et mort le 6 avril 1954 à Saint-Josse-ten-Noode, est un magistrat et homme politique belge. Charles termine des études de droit à l’Université catholique de Louvain. Magistrat à partir de 191... Plus >

Les baladins du régent (2014)

De Paul Charles Doherty chez 10 18
(2 votes, note moyenne : 3.5)

Londres, janvier 1381. Invités par le régent John de Gaunt, frère Athelstan et Sir John Cranston assistent à une représentation donnée par ses baladins. Mais le divertissement tourne vite à l'horreur quand deux hôtes de marque sont retrouvés la tête tranchée. Ces meurtres auraient-ils un lien avec la mystérieuse prisonnière que Gaunt garde enfermée dans la Tour de Londres ? Tandis que les rumeurs grondent et que le crime se propage, Athelstan se lance dans une des enquêtes les plus déroutantes de sa carrière.

« Avec des dizaines de livres à son crédit, Paul Doherty continue d'impressionner. » Booklist

Paru le 19-06-2014 - Format : Poche - 350 pages - 18 x 11 x 2 cm - 230 g - ISBN 10 : 2264062134 - ISBN 13 : 9782264062130

Collection : Grands Détectives

Tags : récits, roman historique, théâtre, histoire, polar noir, policier historique, romans policiers et polars, romantisme, mystique, acteur, prince, rois, complots, manipulation, finance, détective, meurtre, londres, angleterre, moyen-âge.

Citations de Les baladins du régent (3)

Mon frère, la flatterie est un parfum : on peut le respirer mais on ne le boit jamais.

Gand a assez de richesse dans son palais de Savoie pour faire que personne à Londres ne meure de faim. Il y a assez de logis confortables et vides dans cette ville pour abriter tous nos vagabonds. Assez de nourriture pour rassasier les affamés. Assez d'étoffe pour vêtir ceux qui sont nus. Assez de maisons religieuses pour accueillir les malades et les fols mais nous, les êtres humains, ne pensons pas ainsi. Nous mettons le moi au premier rang, au second et au troisième, une trinité impie contre quiconque se trouve être notre voisin.

- Est-ce Barak le meurtrier ?- Ce n'était pas un assassin, murmura Athelstan. Que Dieu ait pitié de lui. Il n'a pas glissé de la corde ; on l'a jeté par la fenêtre, ou du moins je le présume.- Pourquoi ?- A cause des gants et des poignets de force, Sir John, ou, du moins, de leur absence.


Critiques de Les baladins du régent : avis de lecteurs (4)


  • Critique de Les baladins du régent par (Babelio)

    Nous retrouvons Frère Athelstan, le prêtre dominicain et son ami Sir John Cranston, coroner de la ville de Londres un mois après les faits relatés dans La pierre de sang, soit début janvier 1381. Sir ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 08/05/2018

  • Critique de Les baladins du régent par (Babelio)

    Londres, janvier 1381, Frère Athelstan et Sir John Cranston dans une nouvelle aventure. Cette fois-ci, on découvre avec plaisir les mystères de la Tour de Londres.

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 17/04/2017

  • Critique de Les baladins du régent par SophieLesBasBleus (Babelio)

    J'avais un peu perdu de vue frère Athelstan et Sir John Cranston depuis plusieurs années. Je les ai retrouvés dans une atmosphère pesante où la révolte gronde. La lutte entre les Hommes Justes et Jean...

    Lire la critique complète >
    Par SophieLesBasBleus - publiée le 13/01/2016

  • Critique de Les baladins du régent par lapetitefadette (Babelio)

    Fin du XIVème siècle en Angleterre, le jeune Richard II, fils du Prince noir, est devenu roi à la mort de son grand-père Edouard III. Mais c'est un enfant. Son oncle Jean de Gand s'est arrogé le rôle ...

    Lire la critique complète >
    Par lapetitefadette - publiée le 06/09/2015

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter