livres actu Livres Actu

Accueil > Patrick Modiano > Du plus loin de l'oubli

Acheter ce livre - 6.9 €


28376ème dans les ventes


Patrick Modiano

0 abonné

Grand prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco (1984) Grand prix de Littérature Paul-Morand de l'Académie française (2000) Prix mondial de la Fondation Simone et Cino del Duca (2010) Prix Nobel (2014) Plus >

Du plus loin de l'oubli (1997)

De Patrick Modiano chez Gallimard
(19 votes, note moyenne : 3.4)

«J'aurais brassé les papiers, comme un jeu de cartes, et je les aurais étalés sur la table. C'était donc ça, ma vie présente ? Tout se limitait donc pour moi, en ce moment, à une vingtaine de noms et d'adresses disparates dont je n'étais que le seul lien ? Et pourquoi ceux-là plutôt que d'autres ? Qu'est-ce que j'avais de commun, moi, avec ces noms et ces lieux ? J'étais dans un rêve où l'on sait que l'on peut d'un moment à l'autre se réveiller, quand des dangers vous menacent. Si je le décidais, je quittais cette table et tout se déliait, tout disparaissait dans le néant. Il ne resterait plus qu'une valise de fer-blanc et quelques bouts de papier où étaient griffonnés des noms et des lieux qui n'auraient plus aucun sens pour personne.»

Paru le 14-10-1997 - Format : Broché - 192 pages - 18 x 11 x 1 cm - 127 g - ISBN 10 : 2070402991 - ISBN 13 : 9782070402991

Collection : Folio

Tags : roman, poèmes, roman autobiographique, fiction, drame, quête d'identité, magique, errance, majorque, notting hill, musique, couple, prix nobel de littérature, littérature française, Normandie (France), Paris (France), londres, 20ème siècle, littérature contemporaine, années 60.

Citations de Du plus loin de l'oubli (10)

Je m'attendais souvent à ce que des gens dont j'avais fait la connaissance disparaissent d'un instant à l'autre sans plus jamais donner de nouvelles. (p.78)

Je ne voyais plus que Jacqueline en face d'eux, seule sur la banquette, les bras croisés. Elle était là, derrière la vitre, dans la lumière jaune, et je regrette de na pas remonter le cours du temps. Je me retrouverais sur le trottoir de la rue Cujas à la même place qu'autrefois mais tel que je suis aujourd'hui et je n'aurais aucune peine à sortir Jacqueline de cet aquarium, pour la ramener à l'air libre. A la sortie de l'hôtel, j'avais fourré dans la poche de mon imperméable A High Wind in Jamaica. Cela me rassurait de garder sur moi, en permanence, un roman que j'aimais.

Encore un nom sans visage qui flotte dans ma mémoire, mais dont les syllabes gardent une résonance comme tous les noms que l'on a entendus à vingt ans. (p.130).

Londres, cette ville où il suffisait de tourner le coin d'une rue pour déboucher dans une forêt.

Nous inspirions confiance. Et nous n'en avions aucun mérite, sauf celui que la jeunesse accorde pour très peu de temps à n'importe qui, comme un vague serment qui ne sera jamais tenu. (pp.92-93).

Paris était désert cette nuit-là comme une ville que je quittais pour toujours. (p.77).

Il avait la voix grave, bien timbrée de quelqu'un qui a l'habitude de parler et de convaincre. (p.39).

Nous ne sentions plus la chaleur étouffante qui depuis quelques jours écrasait Londres, cette ville où il suffisait de tourner le coin d'une rue pour déboucher dans une forêt.

Peut-être voulait-il trouver un ton de blague et de complicité. Alors il le faisait maladroitement, comme ces gens plus âgés qui sont intimidés par la jeunesse. (p.44).

Nous inspirions confiance. Et nous n'en avions aucun mérite, sauf celui que la jeunesse accorde pour très peu de temps à n'importe qui, comme un vague serment qui ne sera jamais tenu.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Du plus loin de l'oubli : avis de lecteurs (19)


  • Critique de Du plus loin de l'oubli par sabine59 (Babelio)

    A une certaine époque , j'ai beaucoup lu les romans de Modiano. J'ai surtout gardé en mémoire deux d'entre " La petite Bijou" et " Dora Bruder". Enfin, en mémoire est un bien grand mot, l...

    Lire la critique complète >
    Par sabine59 - publiée le 05/03/2018

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par M_a_r_c (Babelio)

    Paris. Années '60. Le narrateur, un jeune homme d'une vingtaine d'années, déambule dans les rues de la capitale française et y fait la connaissance de Gérard Van Bever et de Jacqueline. Il a avec cett...

    Lire la critique complète >
    Par M_a_r_c - publiée le 04/11/2017

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par Vielivre (Babelio)

    Comment parler d'un livre d'un homme qui a reçu le Prix Nobel de Littérature en 2014 ? Un homme dont on apprécie l'humilité, qui se montre magnanime, qui excelle par son silence, avec une aura de prés...

    Lire la critique complète >
    Par Vielivre - publiée le 15/09/2017

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par Loht (Babelio)

    Toujours l'aura de mystère, ce poids du temps présent et passé, cette multiplication des signes d'une vie dont on ne sait plus bien si elle nous appartint ou non. Cette fascinante hantise qui domine l...

    Lire la critique complète >
    Par Loht - publiée le 10/09/2017

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par JMLire17 (Babelio)

    Un petit Modiano de 1996, Du plus loin de l'oubli, c'est une lecture facile, sur des rencontres, sur des errances, sur le souvenir que l'on se fait des gens que l'on a rencontrés et toujours des déamb...

    Lire la critique complète >
    Par JMLire17 - publiée le 05/07/2017

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par vegalia (Babelio)

    C'est l'histoire toute simple d'un homme à la recherche de son passé imaginé ou vécu. C'est bien écrit, tendre, simple, humain.

    Lire la critique complète >
    Par vegalia - publiée le 16/06/2016

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par vdujardin (Babelio)

    Dans ce court roman, l'histoire du narrateur, dont on ne cite jamais le nom, semble liée à cette courte histoire d'amour pour Jacqueline, quelques mois à Paris et à Londres, une entrevue furtive 30 an...

    Lire la critique complète >
    Par vdujardin - publiée le 02/04/2016

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par Levant (Babelio)

    Je m'étais imposé de faire connaissance avec Patrick Modiano lors de sa consécration par le prix Nobel de littérature. Histoire d'être dans le coup, de pouvoir par exemple répondre à un micro trottoir...

    Lire la critique complète >
    Par Levant - publiée le 30/04/2015

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par benoit74 (Babelio)

    Agréable à lire...

    Lire la critique complète >
    Par benoit74 - publiée le 28/03/2015

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par bilodoh (Babelio)

    « Que sont mes amis devenus and #8232; Que j'avais de si près tenus and #8232; Et tant aimés » La Complainte de Rutebeuf, c'est un peu la trame de ce court roman ou cette longue nouvelle. On crois...

    Lire la critique complète >
    Par bilodoh - publiée le 24/10/2014

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par Herve-Lionel (Babelio)

    N°704 - Décembre 2013. DU PLUS LOIN DE l' OUBLI - Patrick Modiano - Gallimard (1995) D'emblée, le titre nous fait pénétrer de plain-pied dans cet univers modianesque consacré à la mémoire et à so...

    Lire la critique complète >
    Par Herve-Lionel - publiée le 28/02/2014

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par liratouva2 (Babelio)

    Patrick Modiano est l'un des romanciers français actuels que je préfère. En attendant son prochain livre qui sortira le 4 octobre, toujours avec un très beau titre: «L'herbe des nuits», je patiente av...

    Lire la critique complète >
    Par liratouva2 - publiée le 29/09/2012

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par SebastienFritsch (Babelio)

    Oui, bien sûr, rien ne ressemble plus à un roman de Modiano qu'un autre roman de Modiano. Paris, les années soixante, une femme étrange, fascinante, des personnages multiples qui passent, jouent leur ...

    Lire la critique complète >
    Par SebastienFritsch - publiée le 17/04/2012

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par L'Ivre Lecteur (Amazon)

    Paris. Années ’60. Le narrateur, un jeune homme d’une vingtaine d’années, déambule dans les rues de la capitale française et y fait la connaissance de Gérard Van Bever et de Jacqueline. Il a avec cette dernière...

    Lire la critique complète >
    Par L'Ivre Lecteur - publiée le 20/10/2016

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par Tatoun570 (Amazon)

    En quoi réside le charme de ce roman ? Dans le flou de la situation ? Ou dans ses personnages, ombres qui déambulent dans un Paris désuet ou dans Londres délabré ? Dans le temps incertain qui s écoule lentement...

    Lire la critique complète >
    Par Tatoun570 - publiée le 20/12/2018

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par Lecteur provençal (Amazon)

    J'ai oublié le compte tenu de ce livre et c'est cela l'essentiel. Je lis et relis régulièrement tout Modiano et alors me reviennent comme émergeant d'un brouillard les lieux les personnages, les émotions de tou...

    Lire la critique complète >
    Par Lecteur provençal - publiée le 23/10/2017

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par Side59 (Amazon)

    Grand fan de l'auteur, j'ai adoré ce roman, toujours des personnages sans attaches, en fuite à la recherche de l'absolu, du bonheur? le savent-ils eux même?Modiano, brouille les pistes pour livrer un très bon r...

    Lire la critique complète >
    Par Side59 - publiée le 28/10/2018

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par Ptrcgt (Amazon)

    Ennui quand tu nous tient ! Le narrateur traîne sa morosité dans les rues de Paris , et le récit s'enlise . On ne comprend pas où cela nous entraine. On est simplemnt soulagé d'arriver à la derniere page.C'éati...

    Lire la critique complète >
    Par Ptrcgt - publiée le 25/06/2014

  • Critique de Du plus loin de l'oubli par sophiah (Amazon)

    Un Modiano comme on les aime (mais je suis pour ma part Modiano-addict !): des personnages passent, les souvenirs restent...Peu d'actions mais un livre prenant qu'on quitte à regret.

    Lire la critique complète >
    Par sophiah - publiée le 09/03/2011
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Du plus loin de l'oubli

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter