livres actu Livres Actu

Accueil > Patrick Modiano > Des inconnues

Acheter ce livre - 17.5 €



Patrick Modiano

0 abonné

Grand prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco (1984) Grand prix de Littérature Paul-Morand de l'Académie française (2000) Prix mondial de la Fondation Simone et Cino del Duca (2010) Prix Nobel (2014) Plus >

Des inconnues (1999)

De Patrick Modiano chez Gallimard
(20 votes, note moyenne : 3.5)

«J'avais peur de m'endormir et de lui confier dans mon sommeil ce que je gardais pour moi depuis si longtemps : René, le chien, la photo perdue, les abattoirs, le bruit des sabots qui vous réveille très tôt le matin.»

Paru le 02-02-1999 - Format : Broché - 160 pages - 21 x 14 x 1 cm - 251 g - ISBN 10 : 2070754936 - ISBN 13 : 9782070754939

Collection : Blanche

Tags : récits, roman, nouvelles, fiction, quête, café, mélancolie, fuite, prix nobel, quête d'identité, rencontres, musique, portrait de femme, prix nobel de littérature, alpinisme, france, littérature française, français, 20ème siècle, contemporain, récits, roman, nouvelles, sectes, indépendance, mélancolie, fuite, tranches de vie, prix nobel, quête d'identité, rencontres, couture, philosophie, prix nobel de littérature, france, littérature française, français, 20ème siècle, classique 20ème siècle, contemporain.

Citations de Des inconnues (10)

Je me gardais bien de lui poser des questions. J'étais très jeune, je connaissais encore mal les hommes, mais j'ai vite compris que lui, il n'était pas un homme à répondre aux questions.

C'était fini pour moi, la période où tout est encore en suspens, où on se trouve à la lisière de tout, un peu comme dans uen salle d'attente.

Alors, il avait allumé le lustre et il m'avait expliqué que "Guy Vincent" était un nom d'emprunt. Je lui avais demandé si je pouvais l'appeler par son vrai prénom. C'était gentil mais il n'aurait pas aimé cela, il s'était habitué à "Guy Vincent". Pour lui, " Guy Vincent" évoquait la fraîcheur, le printemps et la couleur blanche, c'était un nom rassurant. Et puis cela créait une distance. Il y avait toujours entre lui et les autres ce "Guy Vincent" comme un double, un ange gardien. Et de nouveau, il riait. Et moi aussi. Les fous rires sont contagieux, mais avais-je vraiment envie de rire ? Sous la lumière du lustre, la chambre me paraissait brusquement froide, inhabitée. J'étais en compagnie d'un inconnu qui se cachait sous l'identité d'un autre.

La perspective d'avoir une occupation et de ne plus traverser sans but toutes ces journées vides me réconfortait brusquement. Je taperais à la machine, seule, tranquille, dans l'atelier, parmi les livres. Et même, en tapant, je pourrais écouter de la musique. Je travaillerai face à la baie vitrée qui donnait sur le jardin.

Et moi, je n'étais plus que cette musique lointaine dont on croyait qu'elle allait s'interrompre mais qui reprenait, de plus en plus lente, comme si elle voulait profiter du silence pour qu'on l'entende un peu.

Je me pliais à la discipline. Dortoir, salle d'études, ouvroir, préau, réfectoire, chapelle. Mais ela ne me concernait plud. J'étais ailleurs. J'avais l'impression d'entendre un disque usé.

J'étais heureuse de ce silence. La voiture suivait les quais sous la pluie. Les feux rouges et les lumières me rassuraient. J'aimais la nuit à Paris, elle calmait mon inquiétude, celle que j'éprouvais souvent dans l'après-midi. J'aurais voulu qu'ils me laissent marcher toute seule, à l'air libre, le long des quais.

Ce départ m'a fait de la peine. Les gens ont une curieuse manière de disparaître.

... ma vie serait une fuite sans fin.

Je n'avais pas le sentiment de lire, mais celui d'écouter une voix familière qui me chuchotait à l'oreille.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Des inconnues : avis de lecteurs (11)


  • Critique de Des inconnues par Nuageuse (Babelio)

    Patrick Modiano nous livre trois portraits de jeunes filles évanescentes. Comme souvent chez Modiano, elles sont anonymes. Mais ce qui est différent, les récits ne se passent pas sous la seconde guerr...

    Lire la critique complète >
    Par Nuageuse - publiée le 17/09/2019

  • Critique de Des inconnues par CorinneCo (Babelio)

    Ces jeunes femmes fières et solitaires longeant leur vie comme on parcourt les quais d'un fleuve à l'eau noire qui ne vous emmène nulle part. Ce sont les figures de proue du navire Modiano, accostant ...

    Lire la critique complète >
    Par CorinneCo - publiée le 12/09/2019

  • Critique de Des inconnues par Romain28 (Babelio)

    Il y a longtemps que je n'avais pas lu un Livre de Modiano. Peut être parce qu'il avait dit un jour que Drieux n'avait pas de projet Littéraire. Alors par mesure de rétorsion j'avais décrété que pour ...

    Lire la critique complète >
    Par Romain28 - publiée le 19/07/2016

  • Critique de Des inconnues par july57 (Babelio)

    "Des inconnues" est un recueil de trois histoires de femmes, trois nouvelles différentes mais qui s'articulent autour du même thème: le récit d'un moment précis dans la vie de chacune des trois narrat...

    Lire la critique complète >
    Par july57 - publiée le 15/04/2016

  • Critique de Des inconnues par (Babelio)

    Vous découvrirez le destin de trois jeunes filles aux prénoms inconnus et aux destins différents qui vous feront vous embarquez dans un voyage au fil de la plume de Modiano

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 25/02/2015

  • Critique de Des inconnues par feanora (Babelio)

    Trois histoires qui concernent de très jeunes filles. Leur point commun:elles ont quitté leur famille afin de découvrir ce qu'elles pensent être la vie. Elles sont totalement inconscientes des dang...

    Lire la critique complète >
    Par feanora - publiée le 23/11/2014

  • Critique de Des inconnues par Herve-Lionel (Babelio)

    N°667- Juillet 2013. DES INCONNUES - Patrick Modiano - Gallimard. C'est un recueil de trois nouvelles qui mettent en scène trois jeunes femmes qui espèrent beaucoup de la vie. Elles nous livrent ...

    Lire la critique complète >
    Par Herve-Lionel - publiée le 01/03/2014

  • Critique de Des inconnues par Petitebijou (Babelio)

    « Des inconnues » est un roman de Modiano en trois parties situé dans l'oeuvre de l'auteur entre « Dora Bruder » et « La Petite Bijou» (qui n'est pas qu'un charmant pseudo babeliesque). « Dora Bruder »...

    Lire la critique complète >
    Par Petitebijou - publiée le 30/08/2013

  • Critique de Des inconnues par dancingbrave (Babelio)

    Ce livre de Patrick Modiano m'a déçu; mais je pense que cela vient de moi. Je n'ai pas su trouver le fil bleu qui pouvait unir ces textes décrivant, toujours avec le même talent, la destinée supporté...

    Lire la critique complète >
    Par dancingbrave - publiée le 27/09/2012

  • Critique de Des inconnues par araucaria (Babelio)

    J'ai un problème avec Modiano. Je le lis pourtant, mais cela se fait sans passion. Je ne suis pas vraiment accro à ses histoires, à son style. Je trouve que tous ses livres se ressemblent et j'arrive ...

    Lire la critique complète >
    Par araucaria - publiée le 11/06/2012

  • Critique de Des inconnues par pomme32 (Babelio)

    Un recueil de nouvelles mettant en scène des jeunes femmes dont le point commun est la désespérance. Pas le désespoir, mais bien la désespérance. C'est troublant, c'est touchant au sens où cela fait ...

    Lire la critique complète >
    Par pomme32 - publiée le 05/03/2012
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Des inconnues

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter