livres actu Livres Actu

Accueil > Patricia Cornwell > Morts en eaux troubles

Acheter ce livre - 7.7 €



Patricia Cornwell

0 abonné

Morts en eaux troubles (1998)

De Patricia Cornwell chez Le Livre De Poche
(15 votes, note moyenne : 3.3)

Le cadavre de son ami Ted Eddings, un journaliste, retrouvé au fond de l'eau dans une zone militaire interdite, lance le médecin légiste Kay Scarpetta sur les traces d'une secte manipulée par un réseau terroriste international. En compagnie de Lucy, sa nièce, devenue agent du FBI, et de son complice Marino, le flic macho au grand coeur, elle affronte d'implacables ennemis, tout au long d'un suspense où les technologies de pointe et la réalité virtuelle bouleversent les données de l'enquête criminelle... Patricia Cornwell a connu une célébrité immédiate avec son premier roman, PostMortem , Prix Edgar Poe aux Etats-Unis et, en France, Prix du Roman d'aventures 1992. Mémoires mortes , Et il ne restera que poussière ..., Une mort sans nom sont aujourd'hui des best-sellers dans vingt-quatre pays.

Paru le 13-05-1998 - Format : Poche - 384 pages - 17 x 11 x 0 cm - 185 g - ISBN 10 : 2253170321 - ISBN 13 : 9782253170327

Collection : Le Livre De Poche

Tags : aventure, saga, littérature, roman, suspense, thriller, romans policiers et polars, sectes, nucléaire, enquêtes, médecin légiste, kay scarpetta, morgue, terrorisme, médecine légale, meurtre, états-unis, policier américain, littérature américaine, 20ème siècle.

Citations de Morts en eaux troubles (10)

Le respect que tu dois au pouvoir de l'ennemi doit être à la mesure du mépris que tu as pour lui.

- La place est libre ?(...)- Elle est convoitée par beaucoup de gens, mais je ne sais pas où ils sont.

- Non. Ce qui fait partie du boulot, c'est savoir où il ne faut pas mettre les pieds. Le respect de ce que tu dois au pouvoir de l'ennemi doit être à la mesure du mépris que tu as pour lui. Sinon tu perdras la bataille, Lucy. Tu as intérêt à apprendre cela maintenant.

Je regardais Green, et le trouvai bien représentatif de ces faibles qui disposaient d'un pouvoir ou d'un grade : après avoir fait de son mieux pour m'intimider, sans résultat, il avait ensuite décidé que nous serions amis.

Je demeurai allongée dans la tombe glacée de Joel Hand. Le grondement des hélicoptères faisait trembler les fenêtres, et des agents, descendant en rappel, pénétraient en défonçant les grillages de leurs pieds. Des menottes cliquetèrent. Des armes tombèrent sur le sol, écartées à coups de pied. J'entendis des gens pleurer et réalisai qu'il s'agissait des otages que l'on emmenait. (...)Lorsque je sentis enfin une main fraiche sur mon cou, je compris que quelqu'un cherchait mon pouls, car j'avais l'air morte.

Pesant maintenant au moins quarante kilos de plus qu'à mon arrivée, je me rapprochai du bord de la plate-forme avec précaution, puis vérifiai encore une fois que mon masque était bien enfilé dans mon capuchon. Les protecteurs cathodiques ressemblaient à des moustaches de poissons-chats sur ces gigantesques vaisseaux, et le vent ridait la surface de l'eau. Je rassemblai tout mon courage pour effectuer le pas de géant le plus effrayant de ma vie

Le protocole nécessaire à l'identification de mon échantillon était d'une surprenante simplicité. Matthews, qui ne portait d'autres protections que sa blouse de laboratoire et des gants, plaça le bout de ruban adhésif dans un tube, qu'il positionna ensuite dans un conteneur en aluminium d'une soixantaine de centimètres abritant le cristal de germanium. Enfin, il empila des briques de plomb de chaque côté du conteneur pour protéger l'échantillon des interférences des radiations environnantes.Il suffit d'une simple commande informatique pour mettre en branle l'analyse, et un compteur sur le conteneur commença à mesurer la radioactivité, ce qui devait nous permettre de savoir à quel isotope nous avions affaire.

-Je sais ce que j'éprouve pour vous [...]Je le sais depuis longtemps.

La vue d'autres femmes dans la salle me rappela que, en tout cas, je ne ressemblais pas à la femme de quelqu'un.

En fait, intervint le général Sessions, sa curiosité nous a été d'une grande aide. Nous avons également fourré notre nez plus loin. Nous enquêtons sur ce qui se passe depuis plus longtemps que vous ne l'imaginez. (Il s'interrompit quelques instants et sourit.) En réalité, docteur Scarpetta, vous n'étiez pas aussi seule que vous le pensiez, à certains moments.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Morts en eaux troubles : avis de lecteurs (18)


  • Critique de Morts en eaux troubles par likat (Babelio)

    Bon roman policier autour des sectes.

    Lire la critique complète >
    Par likat - publiée le 02/05/2020

  • Critique de Morts en eaux troubles par GentlemanW (Babelio)

    Un polar moderne bien ficelé, avec des rebondissements huilés.

    Lire la critique complète >
    Par GentlemanW - publiée le 31/10/2019

  • Critique de Morts en eaux troubles par RetroRockGirl (Babelio)

    Certainement le premier Cornwell que j'ai lu et qui m'a annoncé la couleur des futurs romans ! Bien rythmé mais un peu fade, Morts en eaux trouble nous (re ?)présente la talentueuse médecin légiste ...

    Lire la critique complète >
    Par RetroRockGirl - publiée le 16/04/2019

  • Critique de Morts en eaux troubles par Courrielle (Babelio)

    On est rarement déçu avec Patricia Cornwell et Kay Scarpetta qui est davantage enquêtrice que médecin et aussi une Super Woman, il faut l'avouer, mais on passe un très bon moment. Le fanatisme et l...

    Lire la critique complète >
    Par Courrielle - publiée le 10/04/2019

  • Critique de Morts en eaux troubles par Emel1ne (Babelio)

    Une nouvelle enquête de Kay Scarpetta, où se mêle meurtre, terrorisme, secte et sentiments. C'est un plaisir de suivre à nouveau Kay, Marino, Benton et Lucy. Bon thriller, mais la fin est un peu bâclé...

    Lire la critique complète >
    Par Emel1ne - publiée le 04/01/2019

  • Critique de Morts en eaux troubles par (Babelio)

    La veille de Noël, Kay Scarpetta, médecin légiste est appelée par un policier pour lui signaler un cadavre dans un chantier naval et lui proposer de le repêcher puis de le faire transporter à la morgu...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 07/05/2018

  • Critique de Morts en eaux troubles par reve2003 (Babelio)

    Je n'ai pas du tout accroché avec ce septième épisode de la série de Scarpetta. Notre médecin légiste enquête sur le meurtre d'un journaliste ce qui va l'entrainer sur la piste d'une secte "terroriste...

    Lire la critique complète >
    Par reve2003 - publiée le 21/01/2018

  • Critique de Morts en eaux troubles par (Babelio)

    Je suis arrivé à la page 120 et rien de bien extraordinaire c'est passé. Cornwell meuble avec une autopsie qui n'en finie pas plus sa recette de lasagnes qui dure et qui dure. Tout cela n'est pas très...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 24/12/2017

  • Critique de Morts en eaux troubles par (Babelio)

    1996, Etat de Virginie. Kay Scarpetta, médecin expert général, sa nièce Lucy, agent spécial du FBI, et le policier Pete Martino se trouvent confrontés à des fanatiques qui menacent la paix mondiale. L...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 20/10/2017

  • Critique de Morts en eaux troubles par beckygirly (Babelio)

    Morts en Eaux Troubles débute comme tous les romans de Cornwell d'une bonne manière: pas de perte de temps, on est lancé directement dans l'intrigue. Ca commence bien, mais comme d'habitude, ça fini...

    Lire la critique complète >
    Par beckygirly - publiée le 10/05/2017

  • Critique de Morts en eaux troubles par chris973 (Babelio)

    Septième enquête de Kay Scarpetta, médecin légiste expert; le personnage s'affirme, s'améliore au fil des enquêtes

    Lire la critique complète >
    Par chris973 - publiée le 29/03/2017

  • Critique de Morts en eaux troubles par dacotine (Babelio)

    Le premier livre de Patricia Cornwell que j'ai lu ! ma rencontre avec le docteur Kay Scarpetta . Des frissons inoubliables, un suspense, des cauchemars dûs aux descriptions de l'autopsie ...Mais le dé...

    Lire la critique complète >
    Par dacotine - publiée le 20/05/2016

  • Critique de Morts en eaux troubles par idevrieze (Babelio)

    Une aventure un peu musclée (encore) de Kay Scarpetta. Et oui, on ne s'écarte pas des schémas qui marchent et c'est toujours autant pour cela qu'on prend cette saga de l'été. On a un meurtre. Kay ...

    Lire la critique complète >
    Par idevrieze - publiée le 06/10/2015

  • Critique de Morts en eaux troubles par hugoduv05 (Babelio)

    un suspens étonnant , une intrigue invraisemblable et de multiples rebondissements , en clair la recette parfaite pour un bon roman policier ! dans ce tomme , Kay Scarpetta médecin légiste se retrouve...

    Lire la critique complète >
    Par hugoduv05 - publiée le 21/06/2015

  • Critique de Morts en eaux troubles par bdelhausse (Babelio)

    Très en vogue au moment de l'écriture du livre, les fanatiques menaçant la paix mondiale. Le seul que je connaisse à l'époque, c'était G.W. Bush... Je rigole, bien sûr. Cornwell maîtrise bien la médec...

    Lire la critique complète >
    Par bdelhausse - publiée le 28/08/2013

  • Critique de Morts en eaux troubles par strawberries_milkshake (Babelio)

    Il y a quelque chose dans les romans de Patricia Cornwell qui fait qu'on arrive plus à les lâcher!! Celui-ci est particulièrement bien réussi, malgré son histoire classique. J'ai eu l'impression que l...

    Lire la critique complète >
    Par strawberries_milkshake - publiée le 14/07/2012

  • Critique de Morts en eaux troubles par Kittiwake (Babelio)

    Un journaliste est retrouvé mort dans les eaux boueuses d'une zone militaire : accident, meurtre ? Dès l'examen post-mortem, des indices orientent Kay Scarpetta vers la seconde hypothèse. Les menaces ...

    Lire la critique complète >
    Par Kittiwake - publiée le 05/07/2011

  • Critique de Morts en eaux troubles par nath56 (Babelio)

    Si vous aimez Scarpetta et Patricia Cornwell, vous ne serez pas déçu !

    Lire la critique complète >
    Par nath56 - publiée le 08/01/2011
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter