livres actu Livres Actu

Accueil > Paramahansa Yogananda > Autobiographie d'un yogi

Acheter ce livre - 20.0 €



Paramahansa Yogananda

0 abonné

Autobiographie d'un yogi (2012)

De Paramahansa Yogananda chez Self Realization Fellowship
(8 votes, note moyenne : 4.4)

Paru le 14-05-2012 - Format : Broché - 568 pages - 23 x 16 x 2 cm - 820 g - ISBN 10 : 0876121970 - ISBN 13 : 9780876121979

Tags : roman d'aventure, Vie spirituelle, roman, autobiographie, biographie, langues, indiens, condition humaine, réincarnation, spirituel, yoga, religion, spiritualité, bouddhisme, jésus christ, hindouisme, ésotérisme, meditation, indien, inde.

Citations de Autobiographie d'un yogi (10)

Mon corps semblait s'être inexorablement figé ; le souffle s'échappa de mes poumons, comme aspiré par un gigantesque aimant ; l'âme et l'esprit, arrachés à leur assise spatiale, jaillirent par chaque pore comme un fluide lumineux. Je ne sentais plus mon corps, bien que mes facultés exacerbées ne m'eussent jamais procuré avec une telle plénitude le sentiment de la vie. Mon sens d'identité n'était plus confiné au corps, mais embrassait les atomes ambiants. Les gens, dans les rues lointaines, semblaient traverser doucement ma propre distante périphérie. Les racines des plantes et des arbres m'apparaissaient dans les profondeurs du sol rendu transparent et je suivais l'intense circulation de leur sève. (chapitre XIV, Expérience de la conscience cosmique)

A la manière des reporters américains, j'interrogeai Giri Bala sur tout ce qui me semblait susceptible d'intéresser le monde. Peu à peu, elle me fournit les renseignements suivant :- Je n'ai jamais eu d'enfants, voici bien des années que je suis veuve. Je ne dors que très peu, car pour moi il n'y a pas de différence entre le sommeil et l'état de veille. je médite pendant la nuit et, dans la journée, je vaque à des travaux domestiques. je suis très peu sensible aux changement de température, aux saisons. Jamais je n'ai été malade. Lorsqu'il m'arrive de me blesser, je ne sens presque pas la douleur. Je n'ai pas d'excrétions et peux contrôler ma respiration et les battements de mon coeur. Mon guru et d'autres grands êtres m'apparaissent souvent dans les visions.- Mère, demandai-je, pourquoi n'enseignez-vous à personne l'art de vivre sans manger ?Je pensais toujours aux millions d'affamés du monde entier.- Je ne le peux pas. Mon guru m'a expressément recommandé de ne pas divulguer mon secret. Il ne veut pas contrecarrer les plans divins de la Création. les fermiers m'en voudraient à mort si j'enseignais aux hommes à vivre sans aliments ! Les beaux fruits de la terre pourriraient inutilement. Il semble que la misère, la famine et les maladies sont les fouets du karma qui finalement nous poussent à rechercher le sens véritable de la vie.- Mère, fis-je en appuyant sur les mots, à quoi bon alors être seule à vous passer de nourriture ?- Prouver que l'homme est Esprit. Démontrer que l'accession divine apprend progressivement à vivre de lumière éternelle, et non pas d'aliments grossier !

Sache que cet univers n'est qu'un rêve, un bluff de la nature pour tester ta conscience de l'immortalité.

L'ombre et la lumière se sont évanouies, les voiles d'affliction se sont évaporés, Les joies passagères ont fui comme des voiliers rapides, le mirage des sens n'existe plus pour moi. Maladie ou santé, haine, amour, vie ou mort, ombres vaines à l'écran de la dualité - tout cela n'est plus. Sarcasme, éclats de rire, mélancolie funeste, ont fondu dans un seul océan bienheureux. La méditation, cette baguette magique, Vient d'apaiser l'orage de maya. Passé, présent, futur, ne sont pour moi qu'un éternel présent: le Moi omniscient. [...] Samadhi - béatitude au-delà de toute expression ! Tu n'es pas un état inconscient, vain produit de quelque chloroforme mental; tu élargis, ô Samadhi, le champ de ma conscience par-delà les limites de mon corps mortel, jusqu'aux ultimes frontières de l'éternel!

"Mahatmaji, you are an exceptional man. You must not expect theworld to act as you do." A critic once made this observation."It is curious how we delude ourselves, fancying that the body canbe improved, but that it is impossible to evoke the hidden powersof the soul," Gandhi replied. "I am engaged in trying to show thatif I have any of those powers, I am as frail a mortal as any ofus and that I never had anything extraordinary about me nor have Inow. I am a simple individual liable to err like any other fellowmortal. I own, however, that I have enough humility to confessmy errors and to retrace my steps. I own that I have an immovablefaith in God and His goodness, and an unconsumable passion for truthand love. But is that not what every person has latent in him? Ifwe are to make progress, we must not repeat history but make newhistory. We must add to the inheritance left by our ancestors. If wemay make new discoveries and inventions in the phenomenal world,must we declare our bankruptcy in the spiritual domain? Is itimpossible to multiply the exceptions so as to make them the rule?Must man always be brute first and man after, if at all?"

Dans la religion chrétienne Maya prend la forme du diable, multipliant à l'infini ses formes pour cacher la vérité unique, sans formes, son seul but est de détourner l'homme de l'esprit vers la matière, de la réalité vers l'irréalité. Maya est sans commencement.

Dieu est amour. Le plan de la création repose sur l'amour.

The law of love is a far greater science than any modern science.

Cette question fut un jour posée à Charles P. Steinmetz, le grand ingénieur électricien, par Mr Roger W Babson : « Quelle voie en recherche amènera le plus grand développement durant les cinquante prochaines années ? » «Je crois que la plus grande découverte se fera dans les domaines spirituels, » répondit Steinmetz. « Voilà une force dont l'histoire nous enseigne qu'elle a été le plus grand pouvoir dans le développement de l'homme. Cependant, nous ne nous sommes presque pas attardés à jouer avec elle et ne l'avons jamais étudiée sérieusement comme nous l'avons fait avec les forces physiques. Un jour, les gens apprendront que les choses matérielles n'apportent pas le bonheur et sont peu utiles pour rendre les hommes et les femmes créatifs et puissants. Les scientifiques du monde tourneront alors leurs laboratoires vers l'étude de Dieu, de la prière et des forces spirituelles qui n'ont presque pas été effleurées. Lorsque ce jour viendra le monde verra plus de progrès en une génération qu'il n'en a vu durant les quatre dernières »

Aucune des petites humiliations de mon enfance ne s'est effacée de mon esprit.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Autobiographie d'un yogi : avis de lecteurs (9)


  • Critique de Autobiographie d'un yogi par Mobs2000 (Babelio)

    Un ouvrage bouleversant. En le lisant, je sentais ma colonne vertébrale vibrer comme jamais.... Bien plus qu'un livre, une expérience qui nous reconnecte à notre lumière intérieur, ce livre a alimenté...

    Lire la critique complète >
    Par Mobs2000 - publiée le 10/01/2019

  • Critique de Autobiographie d'un yogi par Nono92120 (Babelio)

    Cette autobiographie retrace la vie incroyable de Yogananda: depuis sa jeunesse et son apprentissage auprès de Sri Yukteswar jusqu'à la création de ses écoles de yoga en Inde et en Amérique. Ce qui ...

    Lire la critique complète >
    Par Nono92120 - publiée le 06/12/2018

  • Critique de Autobiographie d'un yogi par ERSKINE (Babelio)

    Ma critique se base sur l'édition de 2014, qui se veut fidèle à l'originale de 1946, mais je n'ai pas voulu recréer une fiche spécifique pour ce livre , classique de la philosophie spirituelle traduit...

    Lire la critique complète >
    Par ERSKINE - publiée le 26/07/2018

  • Critique de Autobiographie d'un yogi par thierrygibert (Babelio)

    le grand classique du yogi qui a apporté la sagesse hindou et la méditation en occident au début du XIXè siècle. Incontorunable pour qui veut comprendre l'usage antique de la méditation et remettre en...

    Lire la critique complète >
    Par thierrygibert - publiée le 22/03/2018

  • Critique de Autobiographie d'un yogi par ChristianAttard (Babelio)

    J'ai lu ce livre alors que je m'intéressais très fortement à la théosophie, au bouddhisme et aux différentes formes de Yogas. Dans les années 70, la méditation et le yoga (spirituel) n'avaient pas en...

    Lire la critique complète >
    Par ChristianAttard - publiée le 16/03/2018

  • Critique de Autobiographie d'un yogi par (Babelio)

    Première lecture complexe pour un esprit occidental. Beaucoup de questionnements sont soulevés par ce livre riche et captivant. A lire absolument.

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 10/02/2016

  • Critique de Autobiographie d'un yogi par Aunryz (Babelio)

    (En attendant une rédaction plus complète) Ce livre, je l'ai commencé à 18 ans, au moment (à la place) de réviser mon bac. Je m'asseyais sur le sol dans ma chambre et je tentais de lire une phrase, ...

    Lire la critique complète >
    Par Aunryz - publiée le 20/04/2015

  • Critique de Autobiographie d'un yogi par Peteplume (Babelio)

    J'ai d'abord vu le film "AWAKE: The Life of Yogananda". C'est ce qui a motivé la lecture de cette autobiographie d'un swami qui m'était complètement inconnu . Il a pourtant a laissé une marque impo...

    Lire la critique complète >
    Par Peteplume - publiée le 21/03/2015

  • Critique de Autobiographie d'un yogi par Clairounette974 (Babelio)

    Ce livre m'a ouvert l'esprit sur la philosophie du yoga et la sagesse indienne. Il y a une vraie spontanéité dans ce livre et beaucoup d'émotion.

    Lire la critique complète >
    Par Clairounette974 - publiée le 04/12/2013
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Autobiographie d'un yogi

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter