livres actu Livres Actu

Accueil > Neal Cassady > Première jeunesse

Acheter ce livre



Neal Cassady

0 abonné

Neal Cassady (Salt Lake City, 8 février 1926 - San Miguel de Allende au Mexique, 4 février 1968) est un poète et écrivain américain, compagnon de route de Jack Kerouac sur lequel il a eu beaucoup d'influence. Neal Cassady inspire à Kerouac le personn... Plus >

Première jeunesse (1998)

De Neal Cassady chez Flammarion
(2 votes, note moyenne : 5.0)

De la grande dépression aux sixties LSD, ce récit fragmentaire de la vie errante de N. Cassady se révèle essentiel pour comprendre le mythe de l'Ouest sauvage. Cette saga de l'Amérique primitive est aussi vraie et profonde que du Faulkner, avec un style mi-cocasse, mi-tragique.

Paru le 01-11-1998 - Format : Broché - 20 x 13 x 2 cm - 290 g - ISBN 10 : 208067482X - ISBN 13 : 9782080674821

Collection : Littérature étrangère

Tags : littérature américaine, américain, allemand, voyages, beat generation, écriture de soi, contre culture, orphelins, innocence, alcool, liberté, autobiographie, biographie, roman, souvenirs d'enfance, récits.

Citations de Première jeunesse (6)

Les lois du Colorado mettant Charley dans l'obligation de fermer boutique à 21 heures, c'était à peu près dans ces eaux-là que je repassais la porte de son salon, et à chaque fois, ça ne ratait pas ; finie la grimace du déjeuner, mon père se fendait d'un large sourire, l'Amour Vrai irradiait ses pupilles ; mais on se tromperait en attribuant cette marque d'affection à ma seule apparition - car plus l'après-midi s'écoulait, et plus il souriait de toutes ses dents - ou au fait qu'il était heureux d'en avoir fini, ou encore à la perspective, réjouissante, de pouvoir enfin toucher sa paie. Pas du tout ! Ces clins d'oeuil à répétition, ces regards où l'envie se lisait en grosse majuscules, autant que cet embrasement progressif de son visage, signifiaient, en réalité, que l'heure approchait où il allait enfin assouvir son inextinguible soif. Et ce, d'autant plus que, le samedi, toutes les conditions, quoique contradictoires, étaient remplies. Primo, le matin de ce jour-là, il se réveillait sans gueule de bois car, comme chacun à pu le vérifier, jamais, durant les années noires, il n'a manqué une seule journée de travail quand il s'en voyait proposer une ; et secundo, aurait-il ou non gagné quelque argent le reste de la semaine et pris de l'avance sur l'horaire, ce n'était vraiment que le samedi soir qu'il se noircissait en conscience.

Perdu au milieu de tant de morts vivants qui ne se laissaient guider,chacun pour une bonne raison,que par le désir de finir leur existence dans le ruisseau,j'étais bien le seul à pouvoir, jour après jour,leur évoquer une enfance à jamais révolue,de telle sorte que, la greffe ayant pris, une bonne vingtaine de ces débris humains en vinrent à adopter comme leur propre enfant.p56

Brandissant sa bouteille, mon père se fendait illico d'un sempiternel :" c'est à lui qu'il faut le demander!"p 56

Resté avec son père l'alcoolo, Petit Neal s'enfonça alors dans les bas-fonds de Denver.p 54

La naïveté de leurs échanges,confinait au sublime, car, dans leur souci d'accorder leur vue, ils ne se fixaient aucun interdit.p 57

Eh oui, c'est en observant depuis le fond de la poubelle les rebuts de l'humanitéque j'ai reçu, sans mentir la meilleure des instructions.p 58


Critiques de Première jeunesse : avis de lecteurs (2)


  • Critique de Première jeunesse par ivre_de_livres (Babelio)

    Dans « Première jeunesse », Neal Cassady - auteur de la Beat Generation - entame le premier tiers de son autobiographie qui sera publiée en 1971. Sur la route avec Neal Cassady Élevé par un père a...

    Lire la critique complète >
    Par ivre_de_livres - publiée le 26/04/2016

  • Critique de Première jeunesse par Fleitour (Babelio)

    Je pense à Neal Cassady, je pense même au bon vieux Neal Cassady, le père que nous n'avons jamais trouvé, je pense à Neal Cassady, je pense à Neal Cassady. ( Sur la Route Kerouac p 505) Ainsi finit ...

    Lire la critique complète >
    Par Fleitour - publiée le 25/09/2017

Ils parlent de Première jeunesse

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter