livres actu Livres Actu

Accueil > Nancy Huston > Histoire d'Omaya

Acheter ce livre - 7.7 €



Nancy Huston

0 abonné

Œuvres principalesNancy Huston [ˈnænsi ˈhjuːstɨn][1], née le 16 septembre 1953 à Calgary en Alberta au Canada, est une femme de lettres franco[2]-canadienne[3], d'expression anglaise et française. Elle vit à Paris en France, depuis les années 1970.

Histoire d'Omaya (1999)

De Nancy Huston chez Actes Sud
(3 votes, note moyenne : 2.3)

Ce livre a pour point de départ un événement réel qui, dans la réalité, a été traité comme une fiction, ou plutôt comme une affabulation. Dans un texte kaléidoscopique, Nancy Huston, tente de dire l’indicible : l’humiliation, la douleur d’une femme bafouée, l’entourage qui se dérobe, la plainte qui n’est pas entendue… Elle parvient, en séquences brèves et violentes comme des éclats de verre, à rendre justice, à dessiner les contours de la douleur, et à brosser le portrait magnifique d’une femme étrange et meurtrie.

Paru le 01-06-1999 - Format : Broché - 203 pages - 18 x 11 x 1 cm - 133 g - ISBN 10 : 2742718877 - ISBN 13 : 9782742718870

Collection : Babel

Tags : littérature française, psy, viol, femmes, folie, violence, nevrose, justice, délire, drame, roman, littérature, souvenirs d'enfance, récits.

Citations de Histoire d'Omaya (4)

- Tu ne pourrais pas parler d'une façon cohérente, au lieu d'agiter les bras et de t'exprimer par onomatopées? Tu ressembles à un dessin animé! A quoi sert le langage, à ton avis?

Mais qu'est-ce qui est arrivé exactement, ce soir-là? Au fond, ils ne vous ont ni enlevée, ni déshabillée de force. C'est vous -même, qui, de votre propre aveu, avez ôté vos vêtements. Au fond, ce qui s'est passé, ce n'est rien.

Quand Lorna écrivait: un point c'est tout, c'est précisément cela qu'elle voulait dire. Elle pouvait rester la matinée entière sur son lit, stylo en main, carnet appuyé sur les genoux relevés, perdue dans la contemplation d'une imperfection sur la page. Pour elle, un point, c'était tout: ça remplissait ses horizons, ça renfermait des secrets qu'elle s'épuisait à déchiffrer. Dès qu'elle parvenait à écrire un mot, elle se lamentait d'avoir tué tous les autres mots avec lesquels elle aurait pu commencer son poème. C'est pourquoi ses poèmes étaient si courts: elle voulait tuer le moins de mots possible.

Voilà :- Faites entrer la plaignante. Celle qui se plaint toujours, sous n'importe quel prétexte. Manque de sommeil, manque d'appétit, manque d'amour, manque d'humour, manque d'intégrité, manque d'orientation, manque de clef .


Critiques de Histoire d'Omaya : avis de lecteurs (3)


  • Critique de Histoire d'Omaya par Melopee (Babelio)

    Les lectures de Nancy Huston s'enchainent mais ne se ressemblent pas. Pour preuve, je suis passée complètement à côté de cette histoire rocambolesque. Omaya est une jeune femme un peu paumée qui a san...

    Lire la critique complète >
    Par Melopee - publiée le 26/01/2012

  • Critique de Histoire d'Omaya par zabeth55 (Babelio)

    Omaya est démantelée, désarticulée, tout comme le récit de son histoire est démantelé, désarticulé. Elle « pédale dans le vide », « déraille », « perd le nord » Elle déforme ses habits, enlaidit les...

    Lire la critique complète >
    Par zabeth55 - publiée le 21/06/2012

  • Critique de Histoire d'Omaya par Claire45 (Babelio)

    Récit désarticulé qui rend compte de l'état psychique d'Omaya. On restitue tant bien que mal son parcours chaotique, les violences qu'elle a subies et sa folie finale. Cette lecture m'a mise très ma...

    Lire la critique complète >
    Par Claire45 - publiée le 06/01/2019

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter