livres actu Livres Actu

Accueil > Moka > Trois-Pommes

Acheter ce livre - 6.6 €



Moka

0 abonné

Sur les autres projets Wikimedia :Moka peut désigner :

Trois-Pommes (1998)

De Moka chez Ecole Des Loisirs
(1 vote, note moyenne : 3.0)

Paru le 19-03-1998 - 61 pages - 19 x 12 x 0 cm - 100 g - ISBN 10 : 2211047815 - ISBN 13 : 9782211047814

Collection : Mouche

Tags : suédois, allemand, télévision, occulte, cinema, peinture, nains, atelier d'écriture, périple, jardins, solitude, mémoire, maladie, handicap, collège, campagne, racisme, littérature jeunesse, jeunesse, théâtre.

Citations de Trois-Pommes (7)

Vraiment, j'adore mes grands-parents. Ils ont toujours des idées de jeux, ils ne se plaignent jamais quand la partie de Monopoly dure trois heures et ils savent chanter. On peut dire que j'ai une chance folle d'avoir quatre grands-parents aussi formidables. Mais, je dois l'avouer... il y a un petit problème. Il ne faut pas les mettre ensemble dans une même pièce.

- Si on acheté une maison à la campagne, c'est pour toi, a dit Papa.Ça, c'est une réflexion de grande personne.Je n'ai pas demandé une maison à la campagne, moi. C'est Papa qui en avait envie. Il aime bricoler et s'occuper du jardin.

- Trois-pommes [le nain] ne sait plus où il habite, dis-je. Il faut l'aider.- Un nain? répéta Mamie Morgane. Etes-vous un leprechaun, un korrigan, un duse ou un gobelin?- Mais non, voyons, dit Mémé Ingrid. C'est un troll, un huldufolk, un gardsvor ou un eoten.- Bêtises! s'écria Papay Helmut. C'est un schretel, un schrat ou peut-être un kobold!Pépé Michel ne dit rien, mais il ricana.- J'entends bien, répondit Trois-Pommes. Tous ceux-là sont des cousins, il me semble...

Trois-Pomme était tellement fâché qu'il brisa la vitre de la voiture d'un coup de coude.- Désolé! hurla-t-il.J'avais remarqué qu'à chaque fois que Trois-Pommes disait "Désolé", il n'avait pas l'air désolé du tout.

- Trois-Pommes, il faut que cela cesse! Tu fais beaucoup trop de vilaines choses!- C'est normal, je suis un nain malfaisant!- Il y a des limites! J'ai les moyens de te faire disparaître, tu sais.Trois-Pommes m'a regardée, troublé.- J'ai lu tous les livres, expliquai-je. Et j'ai découvert que les nains et les elfes n'existent que si on y croit vraiment. C'est pour ça qu'il n'y en a plus. Les humains ne croient plus au contes de fées. Tu as eu de la chance, car mes grands-parents veulent continuer de rêver, comme dans leur enfance. Prends-garde! Si mon père ou ma mère apprenaient qu'un horrible petit homme met la pagaille ici, ils te feraient chasser! Simplement parce qu'ils n'admettront jamais que tu puisses être un véritable lutin!

Tout se passe très bien quand on se contente de jouer à chat perché. Mais dès qu'il s'agit de raconter des histoires, ils [les quatre grands-parents] ne sont jamais d'accord. Et tout ça, c'est parce que les mêmes histoires ne sont pas tout à fait les mêmes quand on les raconte en Suède, en Allemagne, en Bretagne ou à Paris [lieux de naissance des grands-parents]. Alors, ils se disputent comme des chiffonniers. Je vous assure que c'est fatiguant. Surtout quand on voudrait bien connaître la fin d'une histoire.

Si le ciel est bleu, on oublie que les arbres ont perdu leurs feuilles. Mais quand le ciel est gris, les arbres ont l'air d'avoir froid.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Trois-Pommes : avis de lecteurs (1)


  • Critique de Trois-Pommes par milamirage (Babelio)

    Mathilde adore ses quatre grands-parents, mais... car il y a un mais, elle supporte difficilement le fait qu'ils ne soient jamais d'accord et que cela entraîne des disputes. Elle a beau savoir que c'e...

    Lire la critique complète >
    Par milamirage - publiée le 09/11/2011

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter