livres actu Livres Actu

Accueil > Michèle Barrière > Meurtres au potager du Roy

Acheter ce livre - 7.7 €



Michèle Barrière

0 abonné

Michèle Barrière, née le 22 février 1953 dans la Nièvre, est historienne de la gastronomie et auteure de romans policiers historiques à forte composante gastronomique.

Meurtres au potager du Roy (2010)

De Michèle Barrière chez Le Livre De Poche
(34 votes, note moyenne : 3.0)

Château de Versailles, mai 1683. La mode est aux jardins. Louis XIV raffole des légumes primeurs : asperges, petits pois, melons... Au Potager du Roy, puis chez un maraîcher du quartier de Pincourt à Paris, des champs de melons sont vandalisés, des jardiniers assassinés. L’existence d’un complot ne fait aucun doute. Benjamin Savoisy – premier garçon jardinier du Potager – mène l’enquête dans les coulisses de Versailles, où offi cient cuisiniers et maîtres d’hôtel. Elle l’entraînera jusqu’en Hollande, grande puissance coloniale réputée pour son commerce. Saura-t-il déjouer les manoeuvres de séduction, percer à jour les traîtrises ? Dans ce quatrième tome des aventures de la famille Savoisy, Michèle Barrière mêle une fois encore avec bonheur histoire, gastronomie et intrigue policière.

Roman suivi d’un carnet de recettes d’époque.

Paru le 20-01-2010 - Format : Poche - 380 pages - 18 x 11 x 0 cm - 210 g - ISBN 10 : 2253128767 - ISBN 13 : 9782253128762

Collection : Policiers

Tags : roman, roman historique, historique, histoire, roman noir, romans policiers et polars, policier historique, jardins, enquêtes, botanique, versailles, louis xiv, cuisine, gastronomie, voyages, famille, meurtre, france, littérature française, 17ème siècle.

Citations de Meurtres au potager du Roy (10)

Pour le souper, nous avons potage de petits oisons au naturel, tourte de béatilles, cochon de lait au père Douillet, estouffade de poulets marinés garnis de ris de veau, potage de concombres farcis, tourte de pistaches, salade d'anchois, épaule de mouton à la galimafrée et, regardez- là...(...) " Petites fèves au lard et à la moelleChampignons frits en beignetsPotage de pois vertsCuls d'artichauts à la compote"

— [...] Tu as entendu parler des dragonnades ?Hélas, Benjamin ne connaissait que trop ces persécutions qui avaient commencé en 1681, l'année de son arrivée en France. Pour extirper l'hérésie protestante, le gouverneur du Poitou avait décidé, avec l'accord tacite de Louvois, ministre des Armées, d'installer la soldatesque dans chaque foyer huguenot de la région. En cas de conversion, les dragons disparaissaient comme par enchantement pour réapparaître chez le voisin. Pillages, maisons brûlées, viols, meurtres firent merveille. Pour le plus grand bonheur du roi, les résultats furent spectaculaires. En quelques mois, grâce aux « missions bottées » , on compta plus de trente-huit mille nouveaux catholiques. Les troupes de dragons furent alors envoyées à Bayonne puis dans les provinces du Midi, Dauphiné, Vivarais, Languedoc, Provence, poursuivre leur œuvre de sang et de violence. Le miracle, comme s'en réjouissait Louvois, se produisit : des villages entiers se convertissaient à la seule annonce de l'arrivée des dragons.

- Les écuyers sont les chefs. Ils contrôlent la qualité des plats et la quantité d'ingrédients. Les maîtres-queux ont la charge de la viande et de la volaille. Les hâteurs sont ceux qui mettent les viandes à rôtir ou les poissons si l'on est maigre. Les potagers, comme leur nom l'indique, s'occupent des potages qu'ils soient de viandes ou de poissons et des bouillons pour faire les sauces. Les pâtissiers font les pâtés mais aussi les biscuits. Voilà pour la cuisine à proprement dite. - ça devrait suffire...- Ne crois pas cela ! Tu as aussi le service du Gobelet du Roi, divisé en Paneterie- Bouche et Echansonnerie- Bouche. L'officier de la Paneterie apporte le pain au réveil du roi et celui de l'Echanssonnerie une boisson. Ils veillent à ce que toute la journée, le roi dispose d'en-cas et de rafraîchissements. La Paneterie dresse la table, selon qu'il s'agit du Grand ou du Petit Couvert, mais je ne vais pas te farcir la tâte avec ça. - Tu m'en vois fort heureux, (...)

L'odeur lourde et musquée, chargée d'effluves de muscade, de cannelle, de poivre évoquait l'aventure, les Tropiques, les eaux troubles de fleuves immenses, la touffeur de forêts impénétrables.

- A ce propos, connaissais-vous le topinambour, américain, lui aussi? Il a un petit goût d'artichaut pas désagréable du tout, ajouta Bonnefons.- Je le connais mal. Tout comme cet étrange fruit, la tomate que certains, en Italie et en Provence, mangent en salade avec du sel, du poivre et de l'huile.- Je n'y ai jamais goûté et je n'y tiens pas. On dit que la plante est toxique. Laissez donc ces gens s'empoisonner. Nous avons assez de bonnes verdures à mettre en salade.

Benjamin repartit vers le Potager en sifflotant. Le roi ne mourrait pas de ne pas avoir de melons à son souper. Comment Caumont pouvait-il se mettre dans un état pareil pour de si petites choses ? Ce monde n'était décidement pas le sien.A Montpellier, il avait découvert les herbiers collectés par des botanistes ayant fait le voyage vers l'Amérique et s'était émerveillé avec un de ses camarades de l'époque, Joseph Pitton de Tournefort, passionné de botanique, de l'incroyable diversité qu'offrait la nature. Où étaient les grands horizons, les terres inconnues dont il avait tant rêvé ? Comment supporter les afféteries des gens de cour, leur goût des futilités alors que l'univers offrait les plus grandes aventures ? Il s'imagina, l'espace d'un instant, penché sur une fleur dont personne n'avait encore respiré les suaves fragrances. Il se voyait la rapporter triomphalement d'un de ces pays mystérieux de l'Insulinde ou des Mascareignes. On l'appellerait la Benjamina en son honneur et il ne tarderait pas à repartir vers d'autres explorations et d'autres succès. Comment pouvait-on préférer à de si nobles activités la préparation d'un potage, d'un ragoût fussent-ils servis à la table du plus puissant monarque d'Europe ?Quand il avait appris que plusieurs centaines de personnes étaient affectées au service de la Bouche du Roi, il n'avait pas voulu le croire. Manger était-il l'occupation la plus importante à Versailles ? Non, lui avait répondu ingénument Ninon, préparer la guerre passe avant tout.

C'était bien le problème ! Alors que l'Espagne et le Portugal disposaient déjà d'immenses colonies et que les bateaux anglais et hollandais sillonnaient les mers, la France restait à l'écart des grands mouvements commerciaux.Richelieu, conscient de cette perte sèche, avait initié une véritable politique coloniale en autorisant la noblesse à se livrer au "commerce de mer" sans déroger.

La brume s'élevant du lac des Suisses donnait au Potager une allure spectrale.

- Et pour finir, une pyramide de petits rôts : poulets de grain, pigeons de volière, tourterelles, cailles, perdreaux, faisandeaux. Un jambon de Mayence entier. Des salades d'herbettes, de citron, d'anchois, d'olives. Voilà ! Tu me fais ça au mieux. Il faut que j'aille m'occuper des lumières.

Nous les français avant eu les premiers la clairvoyance, que dis je l'intelligence, le génie de servir les plats sucrés en fin de repas. Et ne nous ne voulons plus entendre parler de mêler sucre et sel dans les viandes et les poissons. Peux tu te mettre dans ta petite tête d'anglaise que c'est ignoble, criminel de procéder à de telles mixtures.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Meurtres au potager du Roy : avis de lecteurs (36)


  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Yanoune (Babelio)

    Meurtres au potager du Roy.... je dépile toujours, des fois je me demande comment certains livres se retrouvent d'ailleurs dans cette pile ? Nan sérieux ?... Pitch : Benjamin est fatigué, sa fill...

    Lire la critique complète >
    Par Yanoune - publiée le 04/06/2020

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Marilynzillah (Babelio)

    Bon...un peu déçue, même sacrément en fait! J'avais des attentes (somme toute très légitimes car les précédents tomes étaient excellents) et elles n'ont pas été franchement comblées… Je me suis ennuy...

    Lire la critique complète >
    Par Marilynzillah - publiée le 17/04/2020

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Parthenia (Babelio)

    Autant le dire tout de suite : je ressors assez mitigée de ma lecture même si dans l'ensemble je l'ai plutôt appréciée. J'ai beaucoup aimé la description des jardins du roi, du conflit larvé entre jar...

    Lire la critique complète >
    Par Parthenia - publiée le 17/05/2019

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par MonCharivariLitteraire (Babelio)

    Le roi aime les melons et ceux se trouvant dans son potager sous la charge de Jean Baptiste de la Quintinie sont un jour détruits. Le massacre ne s'arrête pas à Versailles mais aussi à Paris puis dan...

    Lire la critique complète >
    Par MonCharivariLitteraire - publiée le 01/01/2018

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Souri7 (Babelio)

    Quatrième volet des aventures de la famille Savoisy. and #127860; Benjamin Savoisy, petit-fils de François (héros du précédent tome Natures mortes au Vatican) a quitté Genève pour s'installer à Paris...

    Lire la critique complète >
    Par Souri7 - publiée le 25/12/2017

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Marcellina (Babelio)

    Et voilà, une fois encore, l'auteure m'a fait saliver… Je me suis régalée, j'ai savouré chaque gorgée de cette débauche de mets colorés et raffinés. Que de recherches et quelle passion aussi pour pa...

    Lire la critique complète >
    Par Marcellina - publiée le 20/10/2017

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par (Babelio)

    De Meurtres à la pomme d'or,il ne me reste pas grand souvenir. Je récidive néanmoins et me laisse aller à la lecture de cette énigme assez mince, qui se laisse savourer grâce aux recettes culinaires d...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 22/12/2016

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Ptitgateau (Babelio)

    Je suis enfin arrivée au bout de ce roman qui n'avait pourtant rien d'un pavé et qui n'était aucunement difficile à lire !!!! Alors quoi ? Alors je m'attendais à une intrigue intéressante - le titr...

    Lire la critique complète >
    Par Ptitgateau - publiée le 21/09/2016

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par DidierLarepe (Babelio)

    Peu convaincant et là se trouvent peut-être les limites du genre, du prétexte d'une maigre intrigue pour assommer le lecteur d'un savoir accumulé sur les arts de la bouche.

    Lire la critique complète >
    Par DidierLarepe - publiée le 25/07/2016

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Mladoria (Babelio)

    Un roman agréable qui met l'eau à la bouche. On sent la passion de l'auteur pour la bonne chair et les parfums délicats de la nature comestible. A la fois roman historique, polar, recueils de rece...

    Lire la critique complète >
    Par Mladoria - publiée le 01/09/2015

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Taraxacum (Babelio)

    Bof, voilà ce que j'ai envie d'écrire. Je sais que je suis de plus en plus exigeante en matière de polars, et peut-être qu'il y a dix ans, j'aurai apprécié, mais là... Je crois que j'aurai mieux fait ...

    Lire la critique complète >
    Par Taraxacum - publiée le 18/06/2015

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par laulevec (Babelio)

    Superbe avec en plus des recettes de chaque époque à l a fin

    Lire la critique complète >
    Par laulevec - publiée le 21/05/2015

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Cacha (Babelio)

    Les aventures de la famille Savoisy : cette série relate les mêmes intrigues de romans historico-policiers. Pour celles et ceux qui aiment mêler les plaisirs de la table et de la lecture, de l'his...

    Lire la critique complète >
    Par Cacha - publiée le 13/05/2015

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par rmer (Babelio)

    Mon premier roman gastronomique, de Michèle Barrière qui est normalement spécialiste dans le domaine, et je dois dire que je suis déçue. L'histoire manque de profondeur, même si oui, l'aspect gastrono...

    Lire la critique complète >
    Par rmer - publiée le 23/03/2015

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Isambour (Babelio)

    Pour critiquer ce roman, je trouve qu'il faut le faire sous deux aspects : la partie roman "normal" historique et gastronomique ; et la partie polar. Sur ce point, j'avoue avoir été clairement déçu.....

    Lire la critique complète >
    Par Isambour - publiée le 02/03/2015

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Ysane (Babelio)

    Comme d'autres lecteurs l'ont précédemment rapporté, l'intérêt de ce livre se situe au niveau de la description des habitudes alimentaires à l'époque de Louis XIV. La description de la culture potagèr...

    Lire la critique complète >
    Par Ysane - publiée le 30/01/2015

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par DOMS (Babelio)

    Malgré parfois un peu trop de longueurs, de détails, si on cherche un état des lieux de la vie quotidienne dans les jardins de Versailles, alors il y a pas mal de choses à apprendre. Mais pour l'int...

    Lire la critique complète >
    Par DOMS - publiée le 12/10/2014

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Bookover (Babelio)

    Une lecture qui fut pour moi, en demi-teinte, ce qui, au vu de mes attentes concernant ce roman est une énorme déception. Le récit proposé par l'auteur est plus qu'alléchant. Une enquête avec en toil...

    Lire la critique complète >
    Par Bookover - publiée le 21/09/2014

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par julienraynaud (Babelio)

    Le livre a un mérite: faire découvrir au lecteur quelques aspects de la vie à la Cour du roi. En revanche l'intrigue est bien plate et elle n'est que prétexte à caser des recettes d'antan !

    Lire la critique complète >
    Par julienraynaud - publiée le 18/07/2014

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Bigmammy (Babelio)

    C'est un thriller culinaire qui nous transporte près des sublimes espaliers de Jean-Baptiste de La Quintinie, génial jardinier qui créa des merveilles de fruits et de légumes pour la plus grande gloir...

    Lire la critique complète >
    Par Bigmammy - publiée le 06/07/2014

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Moan (Babelio)

    Dans le potager du roi Louis XIV, Benjamin travaille sous la direction de la Quintinie directeur des Jardins Potagers et Fruitiers du roi. Il vit avec Ninon et depuis la naissance de sa fille Al...

    Lire la critique complète >
    Par Moan - publiée le 19/04/2014

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Northanger (Babelio)

    Lecture printanière de rigueur ! Après une rencontre plutôt mitigée avec cet auteur à travers Meurtres à la pomme d'or, j'ai malgré tout eu envie de renouveler l'expérience avec ce roman ! Il faut dir...

    Lire la critique complète >
    Par Northanger - publiée le 02/04/2014

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par aurelieencalade (Babelio)

    Versailles en 1683, le potager du roi donne les meilleurs légumes et les meilleurs fruits. Mais des vandales s'en prennent aux champs de melons le met préféré de Louis XIV. C'est un vrai carnage, les ...

    Lire la critique complète >
    Par aurelieencalade - publiée le 06/03/2014

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par (Babelio)

    fin un peu baclée mais bon roman, agréable de s'immerger dans cet univers

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 28/08/2013

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Lounima (Babelio)

    Versailles, 1683. Benjamin Savoisy est jardinier au Potager du Roi. Marié et père d'une petite fille d'un mois, il ne supporte plus sa vie de famille : nuits blanches et ennui lui minent le moral. Heu...

    Lire la critique complète >
    Par Lounima - publiée le 29/06/2013

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par AmaliadeLessines (Babelio)

    "Meurtres au potager du Roy" nous présente une enquête à l'époque de Louis XIV. Si le livre est extrêmement bien documenté, les descriptions culinaires ralentissent le rythme du récit et le rendent mê...

    Lire la critique complète >
    Par AmaliadeLessines - publiée le 23/06/2013

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par (Babelio)

    Ce livre est intéressant plus par les recettes gastronomiques du XVII siècle que par l'histoire policière elle même. La découverte des nouveaux goûts culinaires , jardins et vestimentaires sont très...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 23/06/2013

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par som (Babelio)

    Une épidémie d'assassinats parmi les jardiniers, la gastronomie au coeur d'une enquête policière, le tout saupoudré de données historiques sur le Grand siècle, d'intrigues à la cour de Louis XIV et de ...

    Lire la critique complète >
    Par som - publiée le 26/05/2013

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par loofiebrod (Babelio)

    Excellent : belle écriture, très documenté, belle langue. Une petite réserve : l'intrigue n'est pas assez rythmée et quelques passages m'ont semblés un peu "inutiles" dans le déroulement de l'histoir....

    Lire la critique complète >
    Par loofiebrod - publiée le 06/04/2013

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par missmolko1 (Babelio)

    Une enquête un peu simpliste, peu de suspense car on devine très vite ce qui va se passer par la suite et un Benjamin (le personnage principal) beaucoup trop naïf a mon goût. Malgré cela, ce roman m'...

    Lire la critique complète >
    Par missmolko1 - publiée le 20/12/2011

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par beeshop (Babelio)

    Versailles, 1683, la mode est aux jardins fleuris et potager. La cours raffole des légumes primeurs. Dans les jardins du roi puis dans le quartier de Pincourt (quartier des maraichers) à Paris des jar...

    Lire la critique complète >
    Par beeshop - publiée le 15/12/2011

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Poccampe (Babelio)

    Ce roman gastronomique, dont l'action se situe au XVIIe siècle, est très bien documenté. La trame est fondée sur une enquête policière. En effet, tous les melons de Versailles et des alentours sont sa...

    Lire la critique complète >
    Par Poccampe - publiée le 27/03/2011

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par amaryllis (Babelio)

    Ce roman policier et gastronomique est vraiment un régal.  Ce n'est pas tant l'intrigue policière qui importe, elle fait avancer le livre et  permet de voyager du château de Versailles, en Hollande ...

    Lire la critique complète >
    Par amaryllis - publiée le 14/03/2011

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Bill (Babelio)

    Avec ce quatrième roman noir et gastronomique, nous retrouvons un membre de la famille Savoisy dans les jardins de Versailles au temps de Louis XIV. A Versailles, puis dans les jardins maraî...

    Lire la critique complète >
    Par Bill - publiée le 18/12/2010

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par Thoxana (Babelio)

    Ce roman tourne autour d'un mystère concernant l'un des fruits les plus appréciés de Louis XIV : le melon. Ceux-ci sont systématiquement détruits par un ou plusieurs individus. Et des meurtres sont co...

    Lire la critique complète >
    Par Thoxana - publiée le 21/06/2010

  • Critique de Meurtres au potager du Roy par soukee (Babelio)

    Une fois encore, je me suis régalée avec cette lecture. Rapide, extrêmement documenté (une fois encore, un carnet de recettes d'époque se trouve à la fin du roman), Meurtres au Potager du Roy nous plo...

    Lire la critique complète >
    Par soukee - publiée le 09/06/2010
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter