livres actu Livres Actu

Accueil > Michel Del Castillo > La religieuse de Madrigal

Acheter ce livre - 20.3 €


104737ème dans les ventes


Michel Del Castillo

0 abonné

La religieuse de Madrigal (2006)

De Michel Del Castillo chez Fayard
(12 votes, note moyenne : 3.2)

Avant même sa naissance, le destin d'Ana d'Autriche, fille de Don Juan, demi-frère de Philippe II, roi d'Espagne, est fixé: elle sera recluse dans un couvent. À l'âge de six ans, sa tutrice la conduit au monastère de Madrigal. Pourtant, à la veille de sa profession solennelle, Ana de jésus se révolte, refuse d'abdiquer sa liberté. Elle devra s'incliner, mais un homme qui dit s'appeler Gabriel de Espinosa arrive à Madrigal. On prétend qu'il s'agit de Don Sebastian, le roi disparu du Portugal. Une passion torrentueuse naît entre ces deux personnages égarés. Passion fatale, car Philippe II veille. On retrouve dans La Religieuse de Madrigal tous les thèmes chers à Michel del Castillo : l'enfance bafouée, les manipulations du pouvoir, la passion farouche de la liberté, la chimère et l'illusion de toute vie.

Paru le 30-08-2006 - 336 pages - 21 x 13 x 0 cm - 470 g - ISBN 10 : 2213629617 - ISBN 13 : 9782213629612

Collection : Litterature Fra

Tags : fables, roman, historique, roman historique, biographie, liberté, orphelins, rois, enfance, monastère, drame, amours impossibles, guerre civile, social, crime, littérature française, littérature francophone, littérature espagnole, espagne, roman 20ème siècle.

Citations de La religieuse de Madrigal (5)

Nous naissons, nous vivons entourés d'ombres de fantômes. Nous croyons ne vivre que notre existence alors que nous répétons celle des générations.

On croit que les enfants n'entendent rien aux propos des grandes personnes. Je sais d'expérience que s'ils ne comprennent rien ou presque aux arguments, ils comprennent tout aux sentiments cachés derrière les paroles, flairant avec une acuité terrible qui ment, qui trompe, qui aime ou déteste.

Il arrive qu'une vie bascule en quelques minutes. (...) On regarde le monde extérieur; on observe le mouvement de la rue; on ne reconnaît plus rien. Personne ne s'aperçoit que vous êtes changé. Ce n'est là qu'une image, car, en vérité, nos vies ne cessent de se désagréger.

Au XVIe siècle, en Castille, ce n'était pas seulement le désir qui était sauvagement réprimé : le corps était également occulté, nié. Une personne ne se voyait jamais nue : un seul bain par an, à la veille du dimanche de Pâques, qu'on prenait dans un énorme baquet après avoir enfilé une longue chemise. On ne se lavait que les mains,la figure, et, pour cacher les odeurs, on s'inondait de parfums violents, à base de musc et d'oeillet;L'un des crimes que les chrétiens imputaient à l'Islam était l'existence, partout, de bains publics où, chuchotait-on avec horreur, femmes et hommes se mêlaient, s'adonnant à la pire débauche.

J'ai souvent parcouru ces routes, contemplé les paysages de la terre à blé, marché dans ces villages altiers ; j'ai visité les monastères et les abbayes,les châteaux et les palais. J'ai respiré cet air tranchant, écouté le craquement des épis froissés par le vent. Je connais cet orgueil à chair vive, cette dureté engendrée par des siècles de batailles, cette ambition démente et cette folie. Autant que celle d'Ana d'Autriche et du mystérieux Gabriel de Espinosa, cette histoire est celle d'une Castille aujourd'hui disparue. Tout le drame s'est déroulé dans un espace réduit entre Valladolid, l'Escurial et Tolède, jusqu'à Avila, coeur de ce royaume issu d'une guerre séculaire.


Critiques de La religieuse de Madrigal : avis de lecteurs (6)


  • Critique de La religieuse de Madrigal par diablotin0 (Babelio)

    "La religieuse de Madrigal" est un roman historique prenant de par son côté terrible, révoltant bouleversant et angoissant. Ana fille du demi-frère du roi d'Espagne Philippe II est enfermée dans un co...

    Lire la critique complète >
    Par diablotin0 - publiée le 29/09/2019

  • Critique de La religieuse de Madrigal par Christelle83230 (Babelio)

    C'est une jolie fable que nous conte ici Michel Del Castillo. Sous la forme d'un roman historique, c'est une oeuvre originale et forte qui nous est offerte. On retrouve ici les thèmes de prédilect...

    Lire la critique complète >
    Par Christelle83230 - publiée le 03/02/2016

  • Critique de La religieuse de Madrigal par boubou35730 (Babelio)

    assez difficile à lire malgré une 4ème de couverture alléchante, la narration est très "lourde"....

    Lire la critique complète >
    Par boubou35730 - publiée le 05/07/2015

  • Critique de La religieuse de Madrigal par cinda (Babelio)

    Quatrième de couverture prometteuse et quelle déception une vraie punition pour en arriver au bout. Belle histoire polluée par une narration déplaisante et d incessants points d interrogations tout ...

    Lire la critique complète >
    Par cinda - publiée le 03/10/2014

  • Critique de La religieuse de Madrigal par melina1965 (Babelio)

    Au 16e siècle, Ana de Jésus, fille de Maria de Mendoza et du fils naturel de Charles Quint, Don Juan d'Autriche, est élevée au monastère de Madrigal. Elle refuse de prononcer ses voeux comme le veut s...

    Lire la critique complète >
    Par melina1965 - publiée le 06/08/2013

  • Critique de La religieuse de Madrigal par Malaura (Babelio)

    Au XVIème siècle, l'histoire d'Ana d'Autriche, fille bâtarde de Don Juan, le demi-frère du roi d'Espagne Philippe II. La petite Anna est enfermée dès sa sixième année au couvent de Madrigal où elle ...

    Lire la critique complète >
    Par Malaura - publiée le 01/12/2011

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter