livres actu Livres Actu

Accueil > Michel De Montaigne > Essais.Livre III - Essais

Acheter ce livre - 21.5 €



Michel De Montaigne

0 abonné

Essais.Livre III - Essais (1998)

De Michel De Montaigne chez Impr. Nationale
(4 votes, note moyenne : 4.8)

Paru le 15-12-1998 - Format : Broché - 20 x 14 x 4 cm - 975 g - ISBN 10 : 2743302283 - ISBN 13 : 9782743302283

Collection : La Salamandre

Tags : littérature, serie, fantastique, essai, classique, autobiographie, biographie, pape, vin, noblesse, autres mondes, Agrégation, humanisme, catholique, cinema, philosophie, littérature française, français, renaissance, 16ème siècle.

Citations de Essais.Livre III - Essais (10)

C'est un usage de nostre justice, d'en condamner aucuns pour l'advertissement des autres. De les condamner par ce qu'ils ont failly, ce seroit bestise, comme dict Platon. Car, ce qui est faict, ne se peut deffaire ; mais c'est affin qu'ils ne faillent plus de mesmes, ou qu'on fuye l'exemple de leur faute. On ne corrige pas celuy qu'on pend, on corrige les autres par luy.

Qui craint de souffrir, il souffre déjà ce qu'il craint

Mais il ne faut pas appeler devoir, comme nous faisons tous les jours, une aigreur et une intestine âpreté qui naît de l'intérêt et passion privés ; ni courage, une conduite traîtresse et malicieuse. Ils nomment zèle leur propension vers la malignité et violence ; ce n'est pas la cause qui les échauffe, c'est leur intérêt ; ils attisent la guerre, non parce qu'elle est juste, mais parce que c'est guerre. III-1.

Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs

Les biens de la fortune encore faut-il avoir du sentiment pour les savourer. C'est jouir, non le posséder, qui nous rend heureux.

J'aime l'allure poétique, à sauts et à gambades.

La plus utile et honorable science et occupation à une femme, c'est la science du ménage.(celle ci c'est pour montrer que même un esprit éclairé comme celui de Montaigne peut se tromper...)

Le mariage, a pour sa part l'utilité, la justice, l'honneur, et la constance. Un plaisir plat, mais plus universel. L'amour se fonde au seul plaisir. Et l'a de vrai plus chatouillant, plus vif, et plus aigu. Un plaisir attisé par la difficulté. Il y faut de la piqûre et de la cuisson : Ce n'est plus l'amour, s'il est sans flèches et sans feu.

Les deux sortes de fréquentation dont j'ai parlé (celle des hommes estimables et celle des femmes belles et honorables) relèvent du hasard et dépendent d'autrui. La première a l'inconvénient d'être rare, et l'autre se fane avec l'âge ; c'est pourquoi elles n'eussent pas su remplir ma vie.Mais celle des livres, la troisième, est bien plus sûre et nous est plus personnelle.Elle a pour sa part la constance et la facilité d'emploi : elle accompagne tout le cours de ma vie et me vient en aide partout ; elle me console dans la vieillesse et dans la solitude, elle m'ôte le poids d'une oisiveté fastidieuse, et me permet d'échapper à tout moment aux gens qui m'ennuient… Pour trouver un dérivatif à une idée importune, il suffit de recourir aux livres : ils m'accaparent facilement, et m'en détournent. Et de plus, ils ne se rebellent pas de voir que je ne les recherche qu'à défaut des autres agréments, plus réels, plus vifs et plus naturels : ils me font toujours bonne figure

Nous savons dire : "Cicéron dit ainsi ; voilà les mœurs de Platon ; ce sont les mots mêmes d'Aristote." Mais nous, que disons-nous nous-mêmes ? que jugeons-nous ? que faisons-nous ? Autant en dirait bien un perroquet.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Essais.Livre III - Essais : avis de lecteurs (5)


  • Critique de Essais.Livre III - Essais par chartel (Babelio)

    La lecture du dernier livre des Essais est comme un crépuscule, Montaigne sent les prémices de la vieillesse et son dernier chapitre est une longue réflexion sur la maladie et la mort. Malgré mes diff...

    Lire la critique complète >
    Par chartel - publiée le 24/04/2020

  • Critique de Essais.Livre III - Essais par (Babelio)

    En démarrant cette lecture des Essais, je ne pensais pas arriver au bout aussi rapidement (après un arrêt page 64 durant des années...), et encore moins en tirer trois billets. Et j'avoue que j'en ai ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 30/04/2018

  • Critique de Essais.Livre III - Essais par Henri-l-oiseleur (Babelio)

    Le livre III des Essais, à la différence des deux autres, comprend peu de chapitres, mais ils sont très longs, très sinueux et pleins de surprises, ramenant dans leurs filets tous les thèmes possibles...

    Lire la critique complète >
    Par Henri-l-oiseleur - publiée le 21/10/2015

  • Critique de Essais.Livre III - Essais par Adrienne (Babelio)

    Lire Montaigne, c'est s'exposer à s'écrier au moins trois fois par page: Mais c'est de moi qu'il parle! Tout en sachant que plus de 400 ans se sont écoulés entre son vécu et le vôtre Langue tiré...

    Lire la critique complète >
    Par Adrienne - publiée le 27/09/2012

  • Critique de Essais.Livre III - Essais par Philippe67 (Babelio)

    Lu il y a 30 ans ces essais ont guidé ma vie, ce ne sont pas mes seuls guides mais il y a des pensées qui ne me quittent pas. Je les ai lus dans le cadre scolaire en vieux français, c'est savoureux m...

    Lire la critique complète >
    Par Philippe67 - publiée le 29/07/2012

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter