livres actu Livres Actu

Accueil > Michael Koryta > La Rivière perdue

Acheter ce livre - 22.25 €


105964ème dans les ventes


Michael Koryta

0 abonné

La Rivière perdue (2011)

De Michael Koryta chez Calmann Lévy
(3 votes, note moyenne : 4.0)

Pour faire un cadeau à son mari, Alyssa Bradford demande au vidéaste Eric Shaw de réaliser un documentaire sur son beau-père, Campbell Bradford, un millionnaire de quatre-vingt-quinze ans au passé mystérieux. Shaw accepte, Alyssa lui confiant alors une bouteille d’« Eau de Pluton » que le vieil homme a conservée toute sa vie et dont, curieux, Eric boit quelques gorgées.

Arrivé à French Lick, Indiana – la ville natale de Bradford –, le vidéaste découvre un superbe hôtel récemment restauré, où les célébrités des années vingt venaient profiter des bienfaits d’eaux censées soigner tous les maux. Et presque aussitôt, il a une vision terrifiante. Les jours passant, ses hallucinations, toutes liées à l’Eau du Pluton, ne feront que s’amplifier et, un détail vérifié après l’autre, lui révéler le passé tumultueux et violent de cette vallée de la Rivière Perdue sur laquelle Campbell régnait jadis en maître. Se pourrait-il qu’un mal depuis longtemps oublié ait été, comme l’hôtel, ramené à la vie ?

Paru le 02-03-2011 - Format : Broché - 440 pages - 21 x 14 x 2 cm - 456 g - ISBN 10 : 2702142028 - ISBN 13 : 9782702142028

Collection : Cal Lévy R. Pépin

Tags : récits, roman fantastique, fantastique, jeunesse, témoignage, magie, mystère, drogue, maladie, angoisse, alcool, reportage, apocalypse, hôtel, magique, sfff, crime, littérature américaine.

Citations de La Rivière perdue (1)

Au faîte de sa gloire – il avait trente ans et décrochait régulièrement des boulots de plus en plus importants –, un des metteurs en scène les plus couronnés de succès avait encensé, et publiquement, son art. À présent, il faisait des vidéos pour des remises de diplômes de fin d'études secondaires, des mariages, des naissances et des anniversaires de mariage. Et des enterrements. Beaucoup d'enterrements. Dieu sait comment, c'était devenu son créneau.


Critiques de La Rivière perdue : avis de lecteurs (3)


  • Critique de La Rivière perdue par LePamplemousse (Babelio)

    Faire des vidéos en hommage à des personnes décédées, voilà le nouveau travail d'Eric Shaw, le héros de ce roman. Il a un effet une sorte d'intuition qui lui permet parfois de deviner quel lieu ou que...

    Lire la critique complète >
    Par LePamplemousse - publiée le 13/03/2015

  • Critique de La Rivière perdue par Skorpionnan (Babelio)

    Lecture: Eric Shaw est cinéaste, ou plutôt était. Gloire montante, il s'est crashé pour n'avoir su laisser son orgueil de côté. Plus ou moins séparé de sa femme, il vit aujourd'hui de reportages in...

    Lire la critique complète >
    Par Skorpionnan - publiée le 18/05/2011

  • Critique de La Rivière perdue par Kactusss (Babelio)

    Eric Shaw est un vidéaste qui aurait pu réussir dans le monde du cinéma mais après un accrochage avec un réalisateur, il se retrouve à faire des montages vidéos de souvenirs pour des particuliers. Mar...

    Lire la critique complète >
    Par Kactusss - publiée le 10/05/2011

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter