livres actu Livres Actu

Accueil > Maurice Gouiran > Le diable n'est pas mort à Dachau

Acheter ce livre - 18.5 €



Maurice Gouiran

0 abonné

Le diable n'est pas mort à Dachau (2017)

De Maurice Gouiran chez Jigal
(8 votes, note moyenne : 4.3)

« Maurice Gouiran figure parmi les 30 auteurs de polars français qui comptent. Humanisme et style incisif, en nous interpellant, il nous force à la vigilance citoyenne… » Marianne

Lorsque Henri Majencoules, un jeune mathématicien qui travaille en Californie sur le projet Arpanet, revient à Agnost-d'en-haut en 1967, son village natal focalise l'attention de tous les médias du pays : une famille d'Américains, les Stokton, vient d'y être massacrée. Imprégné par la contre-culture qui bouillonne alors à San Francisco – du Flower Power à la pop musique et de l'été de l'amour au LSD –, Henri supporte mal le silence oppressant de la terre de son enfance. Mais avec l'aide d'Antoine Camaro, son ami journaliste, il va tenter d'en savoir plus sur ce Paul Stokton, son épouse et sa fille assassinés. Il découvre alors l'existence d'un des programmes militaires les plus secrets et les plus audacieux de l'après-guerre… De Dachau à la CIA, de l’US Army à Pont-Saint-Esprit, les hommes changent, les manipulations jamais…

Paru le 01-05-2017 - Format : Broché - 216 pages - 21 x 14 x 2 cm - 300 g - ISBN 10 : 2377220096 - ISBN 13 : 9782377220090

Collection : Jigal Polar

Tags : biographie, roman noir, thriller, romans policiers et polars, enfance, folie, journaliste, drogue, expérience, horreur, guerre froide, seconde guerre mondiale, crimes de guerre, camps de concentration, médecine, couple, médias, montagnes, années 50, années 60.

Citations de Le diable n'est pas mort à Dachau (3)

Henri s'est rendu compte, au fil des années, que l'Amérique qu'il avait découverte en 1965, était bien loin de l'image idéale qu'on en avait, en Europe dans les années cinquante... Elle avait beau se réfugier dans la contre-culture, la contestation, la musique ou la dénonciation des inégalités, elle en produisait que des hordes d'individus corrompus ou perturbés qui tentaient de se dissimuler derrière des fantasmes de spiritualité, et de remplacer à grand coup de drogues hallucinatoires le monde réel par une virtualité esthétique et confortable.

Les chercheurs opérant à Dachau se sont adaptés mentalement, d'une façon presque naturelle qui banalise leurs effrayantes interventions....Certains d'entre eux se révèlent des papas gâteaux attentionnés, jouant du Mozart à leurs gosses le dimanche après midi ou prenant grand soin d'une aieule handicapée, après avoir soumis leurs semblables à une semaine d'atroces tortures.

C'était ça le paradoxe: à San-Francisco, des hippies pacifistes bossaient pour des faucons du Pentagone qui les approvisionnaient généreusement en LSD!


Critiques de Le diable n'est pas mort à Dachau : avis de lecteurs (12)


  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par SZRAMOWO (Babelio)

    Découverte de Maurice Gouiran avec ce roman palpitant pour son intrigue, mais aussi pour la masse d'informations que celle-ci apporte. En 1967, pour assister à l'enterrement de sa mère Suzanne, Henri...

    Lire la critique complète >
    Par SZRAMOWO - publiée le 07/05/2019

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par Holon (Babelio)

    Le diable n'est pas mort à Dachau de Maurice Gouiran deux histoires qui s'entremêle, celui d'un médecin qui fait de la recherche sur des êtres vivants dans le camp de concentration de Dachau et celu...

    Lire la critique complète >
    Par Holon - publiée le 25/02/2019

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par (Babelio)

    Lorsque Henri Majencoules, un jeune mathématicien qui travaille en Californie sur le projet Arpanet, revient à Agnost-d'en-haut en 1967, son village natal focalise l'attention de tous les médias du pa...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 05/11/2018

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par Tryo0504 (Babelio)

    C'est au détour d'un rayon de la librairie strasbourgeoise Kléber, et donc un peu par hasard, que j'ai découvert Le diable n'est pas mort à Dachau de Maurice Gouiran. Je ne connaissais ni le titre, ni...

    Lire la critique complète >
    Par Tryo0504 - publiée le 25/07/2018

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par lilibookncook (Babelio)

    En gagnant ce roman lors d'un concours, je ne mesurai pas la chance de découvrir Maurice Gouiran. Inconnu de mon univers littéraire, cet auteur fait naître toute une série de réflexions sur la manipul...

    Lire la critique complète >
    Par lilibookncook - publiée le 23/04/2018

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par Loley (Babelio)

    Whoo mais quelle couverture, c'est glauque et prometteur. Henri revient dans sa commune natale pour l'enterrement de sa mère. Il ne peut que constater que la vie à la campagne n'a pas su évoluer, ...

    Lire la critique complète >
    Par Loley - publiée le 09/10/2017

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par (Babelio)

    Allez savoir pourquoi nous n'avions pas encore frappé à la porte de cet auteur pourtant prolifique - 27 romans à son actif. Car Maurice Gouiran nous confirme, avec ce puissant roman, sa maturité litté...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 19/08/2017

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par pbazile (Babelio)

    Je lis tous les Gouiran à leur sortie (un fan, donc) et j'ai trouvé celui-ci particulièrement réussi. On y trouvera tout ce qui fait l'intérêt et le style de Gouiran: un gros travail de documentation...

    Lire la critique complète >
    Par pbazile - publiée le 30/07/2017

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par yv1 (Babelio)

    Maurice Gouiran a l'habitude de placer ses romans noirs dans des contextes historiques, parfois oubliés, parfois peu connus. Cette fois-ci, le départ de son intrigue est plongé dans une atmosphère ass...

    Lire la critique complète >
    Par yv1 - publiée le 14/07/2017

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par (Babelio)

    Le Gouiran nouveau est arrivé! C'est toujours avec grand plaisir que les lecteurs de cet auteur aussi prolixe qu'inventif découvrent son dernier petit noir. On se souvient de titres emblématiques co...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 05/07/2017

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par Aurana (Babelio)

    Les années 1960, Henri vit aux Etats-Unis. Il a quitté sans regret sa France natale et ce petit village vieillissant de Agnost-d'en-Haut pour vivre au pays des nouvelles technologies. Mais au décès de...

    Lire la critique complète >
    Par Aurana - publiée le 13/06/2017

  • Critique de Le diable n'est pas mort à Dachau par (Babelio)

    Janvier 1943, au Revier (infirmerie) du camp de Dachau, les docteurs Nowitski, Plötner et Rascher mènent des expériences scientifiques sur les déportés, afin de mettre au point de nouvelles applicati...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 06/06/2017
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter