livres actu Livres Actu

Accueil > Martial Debriffe > La Rivière du pardon

Acheter ce livre - 19.9 €



Martial Debriffe

0 abonné

La Rivière du pardon (2014)

De Martial Debriffe chez Calmann Lévy
(2 votes, note moyenne : 3.0)

Les jumeaux Constantin et Hippolyte Schuster travaillent à l’usine De Dietrich, en Alsace, tout en poursuivant l’exploitation de la ferme familiale et d’un élevage de chevaux qu’ils ont hérités au décès de leurs parents. Mais la guerre de 1914 se profile et Constantin, qui ne veut pas combattre contre la France, choisit de déserter. Grâce à l’intervention de son patron, il est embauché chez Louis Renault, à Paris, laissant son frère seul et désespéré. Alors qu’Hippolyte apprend la profession de sourcier et rencontre l’amour, Constantin mène une existence légère, multipliant les conquêtes féminines et les sorties dans les lieux à la mode de la capitale. Excellent chanteur, il parfait sa voix auprès d’une célèbre cantatrice et devient un baryton renommé. La paix revenue, les deux frères se retrouvent enfin, mais Hippolyte ne reconnaît plus son jumeau que le succès a perverti. Pourquoi s’intéresse-t-il soudain à la maison de leurs parents et insiste-t-il pour la vendre ? Ce retour au pays est-il intéressé ? Le temps, la séparation et la jalousie, sournoise, ont fait leur oeuvre. Dès lors, le drame est inévitable…
    Passion, secrets de famille et déchirements composent cette saga familiale riche en rebondissements, dans la tourmente de la Première Guerre mondiale.

Paru le 28-05-2014 - Format : Broché - 384 pages - 23 x 15 x 2 cm - 445 g - ISBN 10 : 2702144799 - ISBN 13 : 9782702144794

Collection : Littérature Française

Tags : roman, roman historique, drame, jumeaux, chants, chanteur.

Citations de La Rivière du pardon (2)

Constantin était intelligent, primesautier, séducteur et vantard. Hippolyte ne pouvait pas rivaliser avec son jumeau sur le terrain des filles, mais il avait pour lui le courage, la droiture et la santé morale dont son frère semblait dépourvu. Constantin rappelait à Hippolyte un passé joyeux et facile, mais Hippolyte ne faisait pas l'effort de renoncer à sa condition de garçon solitaire, cultivant un esprit de frustration, de révolte et de tristesse. Constantin , lui savait que tant que son jumeau n'aurait pas disparu de son horizon, il lui serait impossible d'organiser sa propre existence.

En Alsace, dit-il, les gens ont en commun des principes qui ne se discutent pas. Mais quand je regarde l'autre partie de la France, je vois des gens de tous horizons, de cultures différentes. Je ne sais laquelle de ces deux est la vraie. J'imagine que pour un Alsacien, il serait difficile de s'y retrouver...


Critiques de La Rivière du pardon : avis de lecteurs (2)


  • Critique de La Rivière du pardon par brinvilliers (Babelio)

    Les jumeaux Constantin et Hippolyte vont prendre deux voies différentes. Constantin va partir travailler chez Renault en France, tandis que son frère va rester en Alsace. Tandis que Hippolyte vit une ...

    Lire la critique complète >
    Par brinvilliers - publiée le 23/07/2017

  • Critique de La Rivière du pardon par thisou08 (Babelio)

    Je me demande encore comment j'ai pu venir à bout de ce roman insipide. C'est vrai qu'il m'aidait bien à m'endormir !

    Lire la critique complète >
    Par thisou08 - publiée le 12/03/2017

Ils parlent de La Rivière du pardon

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter