livres actu Livres Actu

Accueil > Marie Hélène Lafon > Joseph

Acheter ce livre - 19.2 €


136160ème dans les ventes


Marie Hélène Lafon

0 abonné

Originaire du Cantal, Marie-Hélène Lafon est professeur de lettres classiques à Paris. Son premier roman, Le Soir du chien, a reçu le prix Renaudot des lycéens. Elle est l’auteur, entre autres ouvrages de Mo, Organes, Les Derniers Indiens, L’Annonc... Plus >

Joseph (2015)

De Marie Hélène Lafon chez Ed. De La Loupe
(177 votes, note moyenne : 3.9)

Joseph est ouvrier agricole, dans une ferme du Cantal. Il a bientôt soixante ans. Il connaît les fermes de son pays, et leurs histoires. Il est doux, silencieux. Il a aimé Sylvie, un été, il avait trente ans. Elle n'était pas d'ici et avait beaucoup souffert, avec et par les hommes. Elle pensait se consoler avec lui, mais Joseph a payé pour tous. Sylvie est partie au milieu de l'hiver avec un autre. Joseph s'est alors mis à boire, comme on tombe dans un trou. Joseph a un frère, marié, plus beau et entreprenant, qui est allé faire sa vie ailleurs et qui, à la mort du père, a emmené la mère vivre dans sa maison. Joseph reste seul et finira seul. Il est un témoin, un voyeur de la vie des autres. Joseph est le nouvel opus de Marie-Hélène Lafon. Du même auteur aux Éditions de la Loupe : L annonce, 2014 ; Les derniers indiens, 2014 ; Les pays, 2013.

Paru le 23-02-2015 - Format : Broché - 250 pages - 22 x 15 x 1 cm - 250 g - ISBN 10 : 2848685654 - ISBN 13 : 9782848685656

Collection : Terroir

Tags : roman, solitude, campagne, alcoolisme, agriculture, paysannerie, ferme, agriculteur, paysans, ruralité, vie rurale, cantal, rural, ouvrier agricole, terroir, littérature française, Auvergne (France), littérature contemporaine, rentrée littéraire 2014, 21ème siècle, roman, solitude, campagne, alcoolisme, agriculture, paysannerie, ferme, agriculteur, paysans, ruralité, vie rurale, cantal, rural, ouvrier agricole, terroir, littérature française, Auvergne (France), littérature contemporaine, rentrée littéraire 2014, 21ème siècle.

Citations de Joseph (12)

C'est faire le plus grand des excès que de n'en faire aucun.

Il n'y a que la médiocrité qui ait le privilège de la durée.

Joseph ne s'ennuyait pas, il laissait passer de gros morceaux de temps.

Il pense à des choses à l'abri de sa peau, tranquille, on ne le débusquera pas.

"Joseph avait toujours eu moins de caractère que Michel, c'était souvent comme ça avec les jumeaux, chez les gens comme chez les bêtes, il y en avait un qui prenait le dessus."

Les mains de Joseph (...) des mains presque jeunes comme d'enfance et cependant sans âge. (...)Joseph entretient ses mains, elles lui servent pour son travail, il fait le nécessaire. (p.9)

les gens et les bêtes mouraient mais pas les prés, pas les terres, pas la rivière, tout se conservait et il avait beaucoup à penser. La Santoire, par exemple, il était né au bord, il avait vécu là, pas loin, dans sa vallée ou autour, il l'avait entendue souvent la nuit et connaissait toutes ses saisons, un peu comme si elle avait coulé à l'intérieur de lui.

Dans les fermes où on se fait la guerre entre vieux et jeunes, c'est dur pour l'ouvrier qui se trouve sans savoir de quel côté se tourner quand l'un a dit blanc et l'autre noir. Joseph en a séparé des pères et des fils, ou des frères, ça s'empoignait au fond de l'étable ou à la grange, juste à côté de la trappe ouverte sur un escalier bien raide, il a reçu des coups perdus et ensuite on l'a regardé de travers parce qu'il avait vu ce qui doit rester caché dans le secret des familles. C'est la boisson qui est le pire. Tant que les parents sont là et en bonne santé pour aider, ils ont leur mot à dire et le fils continuera le fromage, le saint-nectaire, parce que la ferme est dans la zone d'appellation contrôlée, juste à la limite mais encore dans la zone ; dans une ferme organisée comme celle-là, on a besoin d'un ouvrier comme lui pour aider et on peut le payer uniquement si on transforme le lait ; mais tout le monde sait ce que le fils pense ; le fils pense qu'ils travaillent pour payer l'ouvrier, à cause des charges, et que c'est un système périmé.

Quand on réussissait à attraper son regard qui vous traversait sans vous voir, on ne soutenait pas longtemps ce vertige.

Joseph était gentil, si gentil, pas bavard, pas du genre qui fait des promesses pour ne pas les tenir, mais du solide, du paysan solide; elle répétait cette expression, du paysan solide.

Le dictionnaire glissait sur la toile cirée beige, il avait des pages roses au milieu et Joseph s'était souvent demandé si cette couleur avait un rapport avec le Minitel rose ; ...

(...) ces médecins, le père et le fils, étaient partis en guerre, dans le journal ils écrivaient en croisade, contre l'alcoolisme ; on voyait régulièrement dans La Montagne des articles signés par eux qui parlaient de fléau, de ravages dans les campagnes, d'éradication, de cause sacrée (...) ; on racontait aussi qu'ils roulaient pour le cousin d'Aurillac et son service spécialisé qui ne risquait pas de manquer de clients, la Sécurité sociale avait bon dos, elle payait les traitements qui n'en finissaient pas, coûtaient bonbon et n'avaient pas l'air de servir à grand-chose à en juger par le nombre de poivrots du canton abonnés aux cures ; entre novembre et mars, ils allaient se faire désherber à Aurillac, on disait désherber et tout le monde comprenait, les gars passaient l'hiver au chaud à l'hôtel trois étoiles chez Grémanville, c'était le nom du cousin, ils ressortaient de là retapés récurés en grande forme et rattaquaient le canon aussi sec.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Joseph : avis de lecteurs (101)


  • Critique de Joseph par legoergosum (Babelio)

    Joseph est une figure emblématique de la ruralité auvergnate. Né sur ces terres ingrates du Cantal, vouées à une agriculture d'élevage, aux hivers rigoureux, dans un habitat clairsemé, avec pour seule...

    Lire la critique complète >
    Par legoergosum - publiée le 28/03/2020

  • Critique de Joseph par catchopedro (Babelio)

    On savait que Marie-Hélène Lafon avait un engouement pour le conte de Flaubert Un Coeur Simple, alors dans ce texte on s'aperçoit qu'elle le revisite en faisant de Joseph son héros un ouvrier agricole ...

    Lire la critique complète >
    Par catchopedro - publiée le 16/08/2019

  • Critique de Joseph par Dactylouspondee (Babelio)

    Joseph est un Coeur simple (sa mère s'appelle Félicité, sa nièce Emma...). Marie-Hélène Lafon manie d'ailleurs l'indirect libre mieux que Flaubert, pour évoquer la vie intérieure et les souvenirs de c...

    Lire la critique complète >
    Par Dactylouspondee - publiée le 10/08/2019

  • Critique de Joseph par elsafab (Babelio)

    Merveilleux Joseph, mon préféré de Marie-Hélène Lafon : où le plaisir de suivre une vie simple tient à la qualité de l'écriture, sa concision, sa précision. Ne passez pas à côté!

    Lire la critique complète >
    Par elsafab - publiée le 13/07/2019

  • Critique de Joseph par Fuelyod (Babelio)

    Après "Les derniers indiens" que j'avais apprécié, je suis déçue par "Joseph". L'auteure exploite à nouveau le thème du personnage décalé, en dehors de son temps. Cuisine réchauffée qui ne...

    Lire la critique complète >
    Par Fuelyod - publiée le 22/05/2019

  • Critique de Joseph par croquemiette (Babelio)

    Ce Joseph est très touchant. C'est un homme solitaire mais sensible et plein de bon sens. J'ai beaucoup aimé ce roman, le premier que je lis de l'auteure. Malgré un début difficile, je me suis laissée...

    Lire la critique complète >
    Par croquemiette - publiée le 25/11/2018

  • Critique de Joseph par Marti94 (Babelio)

    Avec le portait de "Joseph" ouvrier agricole sexagénaire, Marie-Hélène Lafon propose une photographie du monde rural empreinte d'un certain réalisme et d'une simplicité propre à ce cadre. A la ferme, ...

    Lire la critique complète >
    Par Marti94 - publiée le 26/07/2018

  • Critique de Joseph par ollivier (Babelio)

    Seconde approche de MH Lafon. Et cette fois, subjugué ! Dans une grande économie de signes et un vrai travail sur la langue (rareté de la ponctuation, rareté des paragraphes qui ne sont plus que des...

    Lire la critique complète >
    Par ollivier - publiée le 26/02/2018

  • Critique de Joseph par sabine59 (Babelio)

    Plongée en apnée , le Cantal Joseph déroule ses souvenirs Si doux rapport à l'animal Et la mémoire qui fait souffrir Dans les étables il se sent bien Au monde moderne ne comprend rien Il...

    Lire la critique complète >
    Par sabine59 - publiée le 18/01/2018

  • Critique de Joseph par Puszi (Babelio)

    Avec Joseph, nous partons à la découverte du monde rural du Cantal où il est ouvrier agricole comme dans l'ancien temps. Au fil des pages, nous apprenons peu à peu à le connaître en se plongeant dans...

    Lire la critique complète >
    Par Puszi - publiée le 27/12/2017

  • Critique de Joseph par fbalestas (Babelio)

    Joseph est un taiseux. On en saura pas beaucoup plus sur lui, si ce n'est qu'il s'agit de l'un de ces hommes qui laisse leur frère jumeau passer devant, de l'école jusqu'à la décision d'emporter la mè...

    Lire la critique complète >
    Par fbalestas - publiée le 19/11/2017

  • Critique de Joseph par Pappa (Babelio)

    Un roman simple et rude, sans détour, sans confort, mais vrai comme peut l'être la vie, parfois. J'ai aimé, mais sans plus. Un paysan, des paysans... pas assez dépaysant pour moi, sans doute.

    Lire la critique complète >
    Par Pappa - publiée le 15/11/2017

  • Critique de Joseph par Mladoria (Babelio)

    Roman du terroir, genre auquel je suis peu habituée, qui dépeint la vie de Joseph, ouvrier agricole du Cantal. Dans un style concis et assez proche du parler, l'auteure nous décrit la vie dans ces cam...

    Lire la critique complète >
    Par Mladoria - publiée le 13/10/2017

  • Critique de Joseph par clauclau28 (Babelio)

    MH Lafon nous raconte l'histoire de Joseph, ouvrier agricole_taiseux,il ne parle pas, il regarde et il écoute. Il a une vie rythmée par un quotidien répétitif et celui des saisons.Il a de bons patrons...

    Lire la critique complète >
    Par clauclau28 - publiée le 21/09/2017

  • Critique de Joseph par allard95 (Babelio)

    C'est un tout petit livre: cent pages, pas plus. M.H.Lafon nous a habitués à des nouvelles, et plutôt de bonnes. On retrouve son univers: celui, dur, des fermes du Cantal. Mais aussi, encore et toujou...

    Lire la critique complète >
    Par allard95 - publiée le 24/04/2017

  • Critique de Joseph par Fandol (Babelio)

    Marie-Hélène Lafon parle très bien de ce qu'elle connaît, de cette vie à la campagne, dans la zone d'appellation du Saint-Nectaire, au bord de la Santoire, cette rivière qui l'a vue grandir. Avec "Jo...

    Lire la critique complète >
    Par Fandol - publiée le 12/04/2017

  • Critique de Joseph par thisou08 (Babelio)

    Joseph ne mérite pas ce terme de " voyeur " employé dans la quatrième de couverture. C'est un terme trop péjoratif qui ne sied pas à cet homme si simple et si bon. L'écriture est très originale et t.....

    Lire la critique complète >
    Par thisou08 - publiée le 14/03/2017

  • Critique de Joseph par Pixis (Babelio)

    Très belle description de la vie des gens modestes en Auvergne... Mais sûrement pas que !

    Lire la critique complète >
    Par Pixis - publiée le 17/02/2017

  • Critique de Joseph par frconstant (Babelio)

    ‘Joseph', au titre aussi court que le livre, est l'histoire simple d'un homme resté de même. Sous la plume de Marie-Hélène Lafon, on découvre ce Joseph assis, les deux mains à plat sur les cuisses. Il...

    Lire la critique complète >
    Par frconstant - publiée le 30/01/2017

  • Critique de Joseph par (Babelio)

    « Joseph » Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel, 130 pages) La vie d'un ouvrier agricole, célibataire sans enfant, au service d'une famille de fermiers, en Massif Central. J'aime bien qu'on me racon...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 25/11/2016

  • Critique de Joseph par marina53 (Babelio)

    Dos à la télé, les mains sur les cuisses, les pieds dans des pantoufles à carreaux, Joseph aime bien rester comme ça, à ne rien faire. Des images qui apparaissent, disparaissent sans que quiconque dan...

    Lire la critique complète >
    Par marina53 - publiée le 15/11/2016

  • Critique de Joseph par vibrelivre (Babelio)

    Joseph, Marie-Hélène Lafon, roman, Buchet-Chastel Ce petit roman de 130 pages présente Joseph, un ouvrier agricole du Cantal, région natale de l'autrice, un travailleur "au bas du bas de l'échelle".....

    Lire la critique complète >
    Par vibrelivre - publiée le 18/10/2016

  • Critique de Joseph par Apache (Babelio)

    Joseph est ouvrier agricole. On dit de lui que son jumeau a tout pris, la débrouillardise, l'ambition, l'envie d'ailleurs. Son parcours très sage a connu des écueils. Une unique histoire d'amour ...

    Lire la critique complète >
    Par Apache - publiée le 21/08/2016

  • Critique de Joseph par julienleclerc45 (Babelio)

    Joseph est ouvrier agricole dans le cantal. Il replonge dans sa vie et ses souvenirs. Ce court roman est le portrait d'un monde. Joseph raconte, comme ça lui revient, des moments de sa vie. Il parle ...

    Lire la critique complète >
    Par julienleclerc45 - publiée le 20/08/2016

  • Critique de Joseph par Noiramteram (Babelio)

    Je ne résumerai pas le livre, c'est déjà fait. Je dirai seulement que la littérature, la grande, l'irremplaçable, est présente dans l'écriture de Marie-Hélène Lafon. Par petites touches et sans contra...

    Lire la critique complète >
    Par Noiramteram - publiée le 16/07/2016

  • Critique de Joseph par frandj (Babelio)

    Il y a quelque temps, un ami lecteur avait attiré mon attention sur Marie-Hélène Lafon, Celle-ci, professeure de français-latin-grec en région parisienne, est née dans le département du Cantal et n'a ...

    Lire la critique complète >
    Par frandj - publiée le 11/07/2016

  • Critique de Joseph par djathi (Babelio)

    Un journalier , on disait "à l'époque" , un ouvrier agricole plus tard ...Après le livre de Marie-Hélène Lafon on dira peut-être "un Joseph" ...car c'est d'un monde qui se meurt dont il s'a...

    Lire la critique complète >
    Par djathi - publiée le 22/05/2016

  • Critique de Joseph par Floccus (Babelio)

    [Livre audio lu par Marie-Christine Barrault] " Je travaille comme une taupe." Chez François Busnel, je l'avais trouvée intensément présente, habitée, retenue et généreuse à la fois. Son roma...

    Lire la critique complète >
    Par Floccus - publiée le 22/05/2016

  • Critique de Joseph par tenrev (Babelio)

    Magistral. J'avais l'impression de regarder un documentaire de Depardon ou de la série Strip Tease. Une description de la vie de Joseph, ouvrier agricole, et de son environnement (famille, patrons, ...

    Lire la critique complète >
    Par tenrev - publiée le 17/05/2016

  • Critique de Joseph par Moan (Babelio)

    Joseph est un employé agricole solitaire qui aime son travail et à qui on a donné une seconde chance après des années noyées dans l'alcool. Une belle description d'un homme simple, trop gentil ...

    Lire la critique complète >
    Par Moan - publiée le 16/04/2016

  • Critique de Joseph par zabeth55 (Babelio)

    C'est un beau portrait que celui de Joseph. Un ouvrier agricole solitaire, discret, spectateur de la vie des autres, taiseux. Il est bien chez ses derniers employeurs, juste avant d'aller en maison ...

    Lire la critique complète >
    Par zabeth55 - publiée le 08/04/2016

  • Critique de Joseph par Frunny (Babelio)

    A l'orée de ses 60 ans, Joseph -ouvrier agricole dans une ferme du Cantal- se raconte. Il se souvient des maisons, des bêtes, des prés, des bois et des gens. Son monde à lui n'est pas constitué de m...

    Lire la critique complète >
    Par Frunny - publiée le 06/04/2016

  • Critique de Joseph par bvb09 (Babelio)

    Joseph je le connais de puis que je suis petit. Il habitait une ferme isolée dans les Combrailles avec sa mère. J´aimais son chien Dick un berger qui me donnait ses puces en partage. C´était aus...

    Lire la critique complète >
    Par bvb09 - publiée le 12/03/2016

  • Critique de Joseph par virginie-musarde (Babelio)

    Si j'ai beaucoup entendu parler de ce roman, j'avoue que ce n'est pas la couverture proposée par les Editions Buchet Chastel qui aurait pu me donner envie ! Celle de Folio, plus attirante, reflète le ...

    Lire la critique complète >
    Par virginie-musarde - publiée le 01/03/2016

  • Critique de Joseph par babounette60 (Babelio)

    Joseph est une espèce en voie de disparition. Ouvrier agricole dans le Cantal, il approche de la retraite. Témoin d'un monde qui disparaît, d'un monde dur, où le corps doit tout supporter: le froid, l...

    Lire la critique complète >
    Par babounette60 - publiée le 25/02/2016

  • Critique de Joseph par Ponna (Babelio)

    Attention, livre très court, mais très, très dense. On finit les phrases à bout de souffle tant elles sont chargées, puis le temps d'aborder la suite, on récupère et la justesse nous saute aux yeux. L...

    Lire la critique complète >
    Par Ponna - publiée le 02/01/2016

  • Critique de Joseph par Christw (Babelio)

    "Il y a des romans dont la modestie touche au sublime" dit un article de Astrid De Larminat dans Le Figaro (11 septembre 2014). L'histoire touchante de cet ouvrier agricole du Cantal, proposée par Mar...

    Lire la critique complète >
    Par Christw - publiée le 31/12/2015

  • Critique de Joseph par Seraphita (Babelio)

    Joseph est ouvrier agricole dans le Cantal. A l'orée de sa retraite, il revisite les divers emplois qu'il a occupés et les rencontres qu'il a pu faire. A chaque relecture de son existence, il bute inv...

    Lire la critique complète >
    Par Seraphita - publiée le 14/11/2015

  • Critique de Joseph par mediathequeguebwiller (Babelio)

    Marie-Hélène Lafon dessine dans ce roman une vie d'un seul tenant, compacte, ramassée, et qui donne au récit une grande densité, à l'image du personnage de Joseph. On pense à Giono, à Steinbeck. L'écr...

    Lire la critique complète >
    Par mediathequeguebwiller - publiée le 16/10/2015

  • Critique de Joseph par ajoz (Babelio)

    joseph ou l'histoire d'un taiseux comme on les aime et qui s'anime et se dévoile tout en nuances. un portrait emouvant

    Lire la critique complète >
    Par ajoz - publiée le 10/10/2015

  • Critique de Joseph par latina (Babelio)

    Le Cantal : ses fermes, ses vaches, ses petits bals, et puis Joseph. Joseph : sa mère, son frère, ses patrons, le fils d'un de ses patrons, Sylvie, son travail d'ouvrier agricole, et puis ses so...

    Lire la critique complète >
    Par latina - publiée le 26/06/2015

  • Critique de Joseph par Alexmotamots (Babelio)

    Un récit poignant sur la vie d'un journalier, un métier comme il n'en existe plus. La narration est axée sur le personnage, ses souvenirs, sa vie. Ses petites joies et ses grandes peines. La vie qu...

    Lire la critique complète >
    Par Alexmotamots - publiée le 25/06/2015

  • Critique de Joseph par (Babelio)

    Joseph, un ouvrier agricole raconte sa vie de paysan et la disparition progressive du monde rural. Un court roman dans un style simple, narratif et assez linéaire, qui est tout à fait agréable.

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 09/06/2015

  • Critique de Joseph par EvlyneLeraut (Babelio)

    Joseph Marie-Hélène Lafon Edition Buchet-Castel Hymne de toute beauté, ce livre est histoire, le fil majestueux d'une écriture claire, et habile. Réaliste, il apporte au lecteur des pans de vie. Do...

    Lire la critique complète >
    Par EvlyneLeraut - publiée le 03/06/2015

  • Critique de Joseph par Tostaky61 (Babelio)

    Jospeh, c'est l'histoire d'un paysan (n'y voyez rien de péjoratif chez moi, je connais ce milieu, l'homme que je suis aujourd'hui s'est forgé, adolescent, au contact de ces gens-là). C'est l'his...

    Lire la critique complète >
    Par Tostaky61 - publiée le 25/05/2015

  • Critique de Joseph par Josie45110 (Babelio)

    Un style superbe qui donne à ce livre une précision et une force qui m'ont touchée. L'auteure réussit à faire parler un "taiseux", grâce à cette langue qui, sans mot recherché, exprime au plus près la...

    Lire la critique complète >
    Par Josie45110 - publiée le 04/05/2015

  • Critique de Joseph par isabelleisapure (Babelio)

    Joseph, ouvrier agricole est un homme qui voit, qui observe la vie des autres, lui qui a vécu chez les autres, d'une ferme à l'autre, sans chez soi. Le livre évoque ses gestes, ses mains, son labeur,...

    Lire la critique complète >
    Par isabelleisapure - publiée le 20/04/2015

  • Critique de Joseph par zazy (Babelio)

    Le Joseph est un gars simple. Attention, ce n'est pas le simplet du village, non, loin de là, il parle un français châtié. Cet homme est la correction même. Joseph est ouvrier agricole. Son frère jume...

    Lire la critique complète >
    Par zazy - publiée le 04/03/2015

  • Critique de Joseph par celine25 (Babelio)

    Un beau portrait d'un ouvrier agricole qui arrive à la retraite de nos jours. Il est présenté comme un garçon qui a subi enfant des moqueries, un amoureux qui a souffert à cause d'une femme : [masq...

    Lire la critique complète >
    Par celine25 - publiée le 25/02/2015

  • Critique de Joseph par clairejeanne (Babelio)

    D'une écriture soignée, très "visuelle", bien adaptée à son sujet, Marie-Hélène Lafon nous raconte l'histoire de Joseph. Ouvrier agricole, Joseph aime les bêtes, les chiens et les vaches surtout ; cer...

    Lire la critique complète >
    Par clairejeanne - publiée le 31/01/2015

  • Critique de Joseph par plumetis (Babelio)

    Joseph, ouvrier agricole de presque 60 ans vit logé, nourri dans une ferme du Cantal. Il a travaillé dans bon nombre de villages et de fermes des environs et de cette place particulière de celui qui v...

    Lire la critique complète >
    Par plumetis - publiée le 29/01/2015

  • Critique de Joseph par MurielT (Babelio)

    Joseph - Marie Hélène Lafon Très beau texte sur la ruralité, la vie simple, les "coutumes", le mode de vie des gens dans les campagnes. Joseph est un paysan, un ouvrier agricole dans le Cantal de...

    Lire la critique complète >
    Par MurielT - publiée le 24/01/2015

  • Critique de Joseph par 19chantal (Babelio)

    Marie-Hélène Lafon raconte Joseph,ouvrier agricole dans le Cantal, un "taiseux" qui sait y faire avec les bêtes, qui connaît le travail et se contente de peu. Le style est superbe, le ton est juste. U...

    Lire la critique complète >
    Par 19chantal - publiée le 30/12/2014

  • Critique de Joseph par Nadouch (Babelio)

    La langue et l'univers de Marie-Hélène Lafon sont uniques. Douée pour camper l'ambiance du fin fond du Cantal, de lieux et de gens qui semblent traverser les siècles sans changer, l'auteur est attacha...

    Lire la critique complète >
    Par Nadouch - publiée le 02/12/2014

  • Critique de Joseph par floreleyyy (Babelio)

    très beau livre! il décrit admirablement le monde rural et sa misère intrinsèque. Le personnage de joseph est touchant. L'auteur manie les mots avec une précision et une lucidité certaine. Je relirai ...

    Lire la critique complète >
    Par floreleyyy - publiée le 20/11/2014

  • Critique de Joseph par michelekastner (Babelio)

    Même si j'ai moins aimé que "L'annonce" ou "les pays", l'auteur décrit toujours avec beaucoup de pudeur le monde paysan et son inéluctable disparition et mutation en dressant le portrait d' ...

    Lire la critique complète >
    Par michelekastner - publiée le 20/11/2014

  • Critique de Joseph par GildeLonce (Babelio)

    C'est à peine le récit d'une vie , plutôt un portrait : celui d' "Un coeur simple" (avec un clin d'oeil à Flaubert), ou bien du "Pauvre Martin" que nous chantait Brassens. Une destinée humbl...

    Lire la critique complète >
    Par GildeLonce - publiée le 19/11/2014

  • Critique de Joseph par Bazart (Babelio)

    Joseph va bientôt partir à la retraite : il finira sa vie dans une maison de Riom où finissent les vieux comme lui. Sa carrière, il la finira dans cette ferme, le patron et la patronne sont bienveil...

    Lire la critique complète >
    Par Bazart - publiée le 18/11/2014

  • Critique de Joseph par l-ourse-bibliophile (Babelio)

    Un texte court, dévoré en trois heures une nuit d'insomnie. Sans venir d'une famille de paysans, ce livre m'a rappelé mes voisins dans mon petit village jurassien ; Joseph était ce paysan qui, peu à p...

    Lire la critique complète >
    Par l-ourse-bibliophile - publiée le 17/11/2014

  • Critique de Joseph par pilyen (Babelio)

    J'avais énormément apprécié le précédent roman de Marie-Hélène Lafon "Les pays", paru l'an passé. C'est donc avec envie que je me suis plongé dans "Joseph" son petit dernier. Joseph est un...

    Lire la critique complète >
    Par pilyen - publiée le 12/11/2014

  • Critique de Joseph par Annette55 (Babelio)

    Marie-Hélène Lafon décrit d'abord les mains de Joseph, rondes, courtes, aux ongles carrés et propres, presque sans âge, puisqu'elles lui sont utiles, on sent qu'il les entretient avec soin. Puis le ...

    Lire la critique complète >
    Par Annette55 - publiée le 05/11/2014

  • Critique de Joseph par mariecloclo (Babelio)

    Marie Hélène Lafon poursuit dans ce roman son évocation de la région dont elle est originaire : le Cantal et en particulier le monde rural. Il s'agit du portrait d' un ouvrier agricole appelé Joseph, ...

    Lire la critique complète >
    Par mariecloclo - publiée le 01/11/2014

  • Critique de Joseph par luocine (Babelio)

    Présentation très sincère d'une personnalité appartenant à un monde disparu ou en voie de disparition: l'agriculture traditionnelle. Dans ce type d'agriculture, on avait besoin d'un ouvrier agricole d...

    Lire la critique complète >
    Par luocine - publiée le 30/10/2014

  • Critique de Joseph par kikibaba (Babelio)

    Joseph est l'histoire d'un ouvrier agricole qui travaille dans une ferme du Cantal. Une ferme à l'ancienne dont le patron a bien voulu l'embaucher après une chute de quinze ans dans l'alcoolisme. Jose...

    Lire la critique complète >
    Par kikibaba - publiée le 30/10/2014

  • Critique de Joseph par melina1965 (Babelio)

    La fin d'un monde. Joseph est ouvrier agricole dans une ferme du Cantal. Il a bientôt soixante ans. La famille où il vit maintenant sera probablement sa dernière place. Il finira en maison de retra...

    Lire la critique complète >
    Par melina1965 - publiée le 26/10/2014

  • Critique de Joseph par Accalia (Babelio)

    Deuxième roman de la rentrée littéraire 2014 que j'attendais avec impatience! J'ai découvert Marie-Hélène Lafon en 2012 avec son roman L'annonce, que j'avais adoré (et que j'ai d'ailleurs relu ce...

    Lire la critique complète >
    Par Accalia - publiée le 25/10/2014

  • Critique de Joseph par photomum01 (Babelio)

    Joseph nous parle avec pudeur et retenue du milieu agricole avec ce portrait d'un homme au coeur simple, aux silences éloquents, aux blessures inavouables. Belle description du monde rural qui s'étein...

    Lire la critique complète >
    Par photomum01 - publiée le 21/10/2014

  • Critique de Joseph par Claire45 (Babelio)

    Marie-Hélène Lafon témoigne, par la force de son écriture, pour ceux qui n'ont pas la parole aisée. Ici, c'est Joseph, un ouvrier agricole. Elle décrit d'abord ses mains et petit à petit se déroulent ...

    Lire la critique complète >
    Par Claire45 - publiée le 19/10/2014

  • Critique de Joseph par Franceszelda (Babelio)

    J'ai beaucoup aimé ce court roman qui redonne vie au métier d'ouvrier agricole. C'est très touchant et réaliste. La vie simple de Joseph m'est allée droit au coeur.

    Lire la critique complète >
    Par Franceszelda - publiée le 15/10/2014

  • Critique de Joseph par cicou45 (Babelio)

    La curiosité a des bons côtés, il est vrai, mais malheureusement pas toujours sinon, ça se saurait. Cela a d'ailleurs été le cas ici puisque j'ai été piqué de cette sorte de curiosité impulsive qui no...

    Lire la critique complète >
    Par cicou45 - publiée le 14/10/2014

  • Critique de Joseph par Bookycooky (Babelio)

    Marie-Hélène Lafon dans son dernier roman reste dans la lignée de ses précédents livres "l'Annonce"et "Les pays",avec le portrait de Joseph,un homme dans la soixantaine,ouvrier agricole dan...

    Lire la critique complète >
    Par Bookycooky - publiée le 12/10/2014

  • Critique de Joseph par blandine5674 (Babelio)

    Roman court et intense sur la vie d'un ouvrier agricole. L'histoire des petites gens contée toute en finesse, subtilité et poésie. Flaubert a dit quelque chose comme : Ecrire quelque chose sur rien. E...

    Lire la critique complète >
    Par blandine5674 - publiée le 10/10/2014

  • Critique de Joseph par NicoleGiroud (Babelio)

    Joseph, ouvrier agricole et modèle littéraire Voici en 140 pages d'une densité et d'une retenue taiseuse la vie de Joseph, ouvrier agricole dans le Cantal. Il travaille et vit dans une ferme où on fa...

    Lire la critique complète >
    Par NicoleGiroud - publiée le 03/10/2014

  • Critique de Joseph par lemillefeuilles (Babelio)

    Joseph est le portrait d'un ouvrier agricole, solitaire et taciturne, qui vit à la ferme, chez ses patrons. Cet homme, la cinquantaine passée, a connu bien des fermes et des patrons. Très observateur,...

    Lire la critique complète >
    Par lemillefeuilles - publiée le 01/10/2014

  • Critique de Joseph par gilles3822 (Babelio)

    Joseph est un ouvrier agricole, espèce en voie de disparition, célibataire, humble et observateur. C'est ce dernier trait de caractère qui donne le ton au roman. Il regarde, Joseph, ce qui se passe au...

    Lire la critique complète >
    Par gilles3822 - publiée le 27/09/2014

  • Critique de Joseph par Corboland78 (Babelio)

    Marie-Hélène Lafon, née en 1962 à Aurillac (Cantal), est un écrivain français. Son premier roman, Le soir du chien, est récompensé par le Prix Renaudot des lycéens en 2001. Elle vit et enseigne les le...

    Lire la critique complète >
    Par Corboland78 - publiée le 22/09/2014

  • Critique de Joseph par mimipinson (Babelio)

    Marie Hélène Lafon vient de la terre ; ce monde rural l'a façonnée, pétrie. Il a fait d'elle un écrivain qui n'a pas besoin de s'épancher longuement pour exprimer ce qu'elle à dire, et surtout l'expri...

    Lire la critique complète >
    Par mimipinson - publiée le 09/09/2014

  • Critique de Joseph par claraetlesmots (Babelio)

    A presque soixante ans, Joseph est ouvrier agricole dans une ferme du Cantal. Sa région qu'il n'a jamais quittée. Depuis toujours, il travaille dans les fermes des autres et loge chez ses patrons. Un ...

    Lire la critique complète >
    Par claraetlesmots - publiée le 28/08/2014

  • Critique de Joseph par lozere (Babelio)

    Joseph est ouvrier agricole dans une ferme du Cantal, un ouvrier à l'ancienne, c'est-à-dire qu'il habite à demeure avec ses patrons, disponible tous les jours, par tous les temps, pour tout type de be...

    Lire la critique complète >
    Par lozere - publiée le 10/08/2014

  • Critique de Joseph par LARUE Monique (Amazon)

    Magnifique. Touchant, bien écrit. Témoin d'une époque et de la sociéte rurale du début du siècle. Le personnage de Joseph nous émeut énormément.

    Lire la critique complète >
    Par LARUE Monique - publiée le 18/08/2015

  • Critique de Joseph par foxie (Amazon)

    Joseph est comme le chien "Raymond", toujours au bon endroit, au bon moment, quand on a besoin de lui. Joseph est ouvrier agricole:( on disait dans notre patois :"O sei mis vâle") dans une ferme du Cantal où to...

    Lire la critique complète >
    Par foxie - publiée le 11/11/2014

  • Critique de Joseph par OCCITAN1907 (Amazon)

    Le monde paysan ou plutôt, les moins connus d'entre eux..avec ce personnage qui ressemble à tous les ouvriers agricoles du monde : il se fait oublier, il s'arrange pour ne jamais gêner et anticiper les désirs d...

    Lire la critique complète >
    Par OCCITAN1907 - publiée le 30/04/2016

  • Critique de Joseph par Camille (Amazon)

    Livraison dans les délais. Livre broché neuf.Répond totalement à mon attente.

    Lire la critique complète >
    Par Camille - publiée le 25/09/2019

  • Critique de Joseph par Minouche (Amazon)

    Histoire liée aux hommes, à la terre; Une vie émouvante, touchante, faite d'honneur , de droiture, de respect.L'amour de la nature et du travail bien fait.

    Lire la critique complète >
    Par Minouche - publiée le 27/10/2015

  • Critique de Joseph par annette (Amazon)

    Quelle écriture ! Toute simple, concise. Aucun mot inutile. Cela coule tout seul. Et lorsque j'ai terminé de lire un roman de Marie-Hélène Lafon je le recommence tant il est dense. Bravo et à quand le prochain ...

    Lire la critique complète >
    Par annette - publiée le 31/10/2015

  • Critique de Joseph par mascotte (Amazon)

    Le personnage est fruste mais attachant . L'auteure nous donne à voir par un style simple et direct un type humain qui ,en dépit de son contexte très marqué par son époque et son environnement ,touche à l'univ...

    Lire la critique complète >
    Par mascotte - publiée le 15/03/2015

  • Critique de Joseph par dubois (Amazon)

    Je regrette un peu la brièveté de ce livre bien écrit, dont la psychologie paysanne est très juste.

    Lire la critique complète >
    Par dubois - publiée le 26/11/2014

  • Critique de Joseph par Dominique Péron (Amazon)

    Une belle découverte sur la vie d'un ouvrier agricole à la veille de la retraite dans le centre de la France. Rien à voir avec un roman de terroir, c'est à mi-chemin entre un documentaire et le fiction. On ne v...

    Lire la critique complète >
    Par Dominique Péron - publiée le 19/09/2016

  • Critique de Joseph par Pierre (Amazon)

    cela ne change rien au contenu du livre mais il est arrivé corné. je pense déformé acheter livres et dvd ailleurs

    Lire la critique complète >
    Par Pierre - publiée le 05/01/2016

  • Critique de Joseph par boudzan (Amazon)

    Livre que j'ai relu trois fois pour le plaisir de la musique des phrases, des émotions effleurées et omniprésentes, du vocabulaire choisi au quart de poil. Livre à garder avec soi dans tous ses déménagements.

    Lire la critique complète >
    Par boudzan - publiée le 21/08/2015

  • Critique de Joseph par Gautier M. (Amazon)

    bof..........rien ne se passe,récit linéaire sans grand intérêt. la campagne profonde mérite mieux! je me suis beaucoup ennuyée à ce récit

    Lire la critique complète >
    Par Gautier M. - publiée le 19/11/2014

  • Critique de Joseph par V. Florence (Amazon)

    ce livre lu en 2 heures raconte l'histoire d'une famille dans le CANTAL! je dirai une histoire presque banale!Vous pourrez découvrir quelques mots ou expressions auvergnates.

    Lire la critique complète >
    Par V. Florence - publiée le 14/10/2014

  • Critique de Joseph par FINET Franck (Amazon)

    Marie-Hélène Lafon (1962- ) est un professeur agrégé et écrivain français.Son premier roman, "Le Soir du chien", a reçu le prix Renaudot des lycéens."Joseph" parait en 2014 (Buchet-Chastel)A l'orée de ses 60 a...

    Lire la critique complète >
    Par FINET Franck - publiée le 06/04/2016

  • Critique de Joseph par Antoine Martin (Amazon)

    mais d'une France qui se meurt ou a déjà disparu, celle d'une certaine ruralité toujours très prégnante dans les récits de Marie Hélène Lafon . Ce très beau texte se rapproche des documentaires de Raymond Depar...

    Lire la critique complète >
    Par Antoine Martin - publiée le 15/09/2014

  • Critique de Joseph par Client_mystere (Amazon)

    N'y a t il qu'en Auvergne, dans cette France profonde, qu'on peut trouver des personnes comme Joseph? C'est ce que je me disais au cours de cette histoire. Où l'illettrisme, l'inculture, la misère sociale, l'al...

    Lire la critique complète >
    Par Client_mystere - publiée le 12/10/2016

  • Critique de Joseph par Le Lorgnon mélancolique (Amazon)

    J’ai lu par-ci par-là de grands mots à propos de ce nouveau roman de Marie-Hélène Lafon: des noms prestigieux, Flaubert, Félicité, etc. Les gens ne lisent pas, lisent trop vite, à la paresseuse, se laissant sub...

    Lire la critique complète >
    Par Le Lorgnon mélancolique - publiée le 22/09/2014

  • Critique de Joseph par Sintes (Amazon)

    Joseph est un ouvrier agricole à l’approche de la retraite, l'auteure nous parle de sa vie chez les autres car il loue ses bras, au fin fond du cantal. Une description du milieu paysan en 2014 mais on a l'impre...

    Lire la critique complète >
    Par Sintes - publiée le 18/12/2014

  • Critique de Joseph par Fanfou (Amazon)

    Un retour en arrière dans le Cantal d autrefoisLa vie simple de Joseph,simple ouvrier agricole, quasiment seul au monde se déroule au rythme des saisons et du travail à la fermeIl n est pas malheureux mais ...

    Lire la critique complète >
    Par Fanfou - publiée le 10/04/2016

  • Critique de Joseph par Eminian (Amazon)

    Marie-Hélène Lafon, née en 1962 à Aurillac (Cantal), est un écrivain français. Son premier roman, Le soir du chien, est récompensé par le Prix Renaudot des lycéens en 2001. Elle vit et enseigne les lettres clas...

    Lire la critique complète >
    Par Eminian - publiée le 22/09/2014

  • Critique de Joseph par Christian Dufour (Amazon)

    Le très beau nouveau roman de Marie-Hélène Lafon est, entre autres, un superbe hommage à Flaubert, au point qu’il aurait pu, comme l’un des Trois contes, s'intituler Un cœur simple.Quelques pistes :Une partie d...

    Lire la critique complète >
    Par Christian Dufour - publiée le 29/08/2014

  • Critique de Joseph par Isuro (Amazon)

    Si j'avoue ne pas avoir lu ce livre, je reçois le commentaire de "Fauvette" aisément. Souvent je me dis que nos universitaires sont bien trop "formater", qu'un style parfait cache une incapacité à être libre d...

    Lire la critique complète >
    Par Isuro - publiée le 16/09/2014
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Joseph

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter