livres actu Livres Actu

Accueil > Marie France Pisier > Le bal du gouverneur

Acheter ce livre - 17.9 €



Marie France Pisier

0 abonné

Marie-France peut désigner :

Le bal du gouverneur (1990)

De Marie France Pisier chez Grasset
(3 votes, note moyenne : 3.0)

Au collège de Nouméa, Théa Forestier n'est pas une élève comme les autres. Elle a quinze ans à peine. Mais sous sa robe à smocks, son visage lisse et sa frange bien nette se cache un petit carnassier cruel. Son frère et elle s'aiment à la vie, à la mort. Avec Isabelle Demur, sa meilleure amie, elles veulent tout partager. Tout, tout de suite. Ivre de sensations nouvelles, elle joue la passion, la haine, la souffrance, la peur, le plaisir. Elle humilie son amoureux, terrorise Isabelle. Cachée derrière les bougainvillées, elle espionne sa mère qui, tous les matins, disparaît pour d'étranges promenades à cheval. Chronique tumultueuse du monde des colonies à l'heure où la IVe République agonise, {le Bal du Gouverneur} en restitue la violence, la sensualité et les sortilèges. Vous y apprendrez les mille et une manières d'utiliser une bicyclette, la valeur inestimable des cagous - ces oiseaux qui aboient -, comment les cornes de nacre repoussent les requins-marteaux, comment une adolescente peut, seule, neutraliser un phare, comment on tue des "bagnards" avant l'arrivée du ministre...et comment on peut - presque - mourir d'amour.

Paru le 07-03-1990 - 240 pages - 22 x 14 x 0 cm - 278 g - ISBN 10 : 2246341922 - ISBN 13 : 9782246341925

Collection : Littérature Française

Tags : roman, autobiographie, magie, peur, violence, collège, vin, chevaux, grève, passion, phares, oiseaux, sensualité, écrivain femme, colonies, adolescence, littérature française, nouvelle-calédonie, roman 20ème siècle, 20ème siècle.

Citations de Le bal du gouverneur (3)

Mes doigts de pieds engourdis, en se soulevant tracent dans le sable, que le soleil a séché des sillons. Je me lève et sort à tatons de ma cachette et marche droit vers la mer. Mes pieds nus descendent dans le lit déclive, humide qu'elle creuse en reculant vers le soleil. J'entre dans le mer et l'ouvre brutalement jusqu'au genoux. Elle bondit entre mes orteils.Je ne bouge plus et puis je reprends mon souffle et je crie, poing levé vers le paquebot. De trois longs coups de sirène. Il annonce son entrée dans le rade du port .

Dans les vestiaires du lycée Bougainville, l'excitation est à son comble. Penchées sur leurs sandalettes et leurs ballerines, c'est selon, les élèves de la classe de Théa se déchaussent toutes et sont orteils à l'air. Elles ont décider de célébrer l'approche des vacances à leur façon : il s'agit de ridiculiser l'institutrice avec ses épaisses chaussettes blanches qu'elle porte à longueur d'année, roulées haut sur ses chevilles, malgré la chaleur.

Théa écarte les branche d'un buisson et observe dans la clairière Isabelle, sa fidèle amie, renversée près d'un tronc d'arbre. Une jambe croisée, haut sur l'autre remonte sa jupe sur ses cuisses fluettes et dévoile un bout de slip fleuri. Son chemisier sage, palpite sur ses seins tendus. Un bouton s'est défait. Il y a un long moment et puis Théa bondit dans la clairière vers Isabelle qui alors entoure ses jambes de ses bras, elle mouille ses orteils nus de ses larmes."Oh! la! la! "rit Théa en se dégageant. On dirait Marie-Madeleine.


Critiques de Le bal du gouverneur : avis de lecteurs (4)


  • Critique de Le bal du gouverneur par (Babelio)

    1984 - Autre couverture

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 17/04/2019

  • Critique de Le bal du gouverneur par nilebeh (Babelio)

    Théa vit avec sa mère, la belle Marie Forestier, son père, Charles, vice-gouverneur de Nouvelle-Calédonie et son frère Benoît à Nouméa. Elle partage son temps entre le collège, la famille qui vit la v...

    Lire la critique complète >
    Par nilebeh - publiée le 02/03/2018

  • Critique de Le bal du gouverneur par Floccus (Babelio)

    [Livre audio lu par l'auteur] J'ai été décontenancée par ce CD. Marie-France Pisier semble lire pour elle-même, survolant, dévalant son travail, comme pour entendre s'il sonne bien. L'auditeur s...

    Lire la critique complète >
    Par Floccus - publiée le 19/04/2013

  • Critique de Le bal du gouverneur par luis1952 (Babelio)

    Beaucoup de fraicheur d'écriture dans ce roman. Nous sommes à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie : un vrai dépaysement; L'océan, les plages, le soleil, les colons et de bien sympathiques adolescentes telle...

    Lire la critique complète >
    Par luis1952 - publiée le 23/12/2012

Ils parlent de Le bal du gouverneur

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter