livres actu Livres Actu

Accueil > Marie De France (11.. 11..) > Lais

Acheter ce livre - 3.1 €


7755ème dans les ventes


Marie De France (11.. 11..)

0 abonné

Lais (1998)

De Marie De France (11.. 11..) chez Le Livre De Poche
(13 votes, note moyenne : 4.2)

L a poétesse connue sous le nom Marie de France est, vers la fin du XIIe siècle, le premier grand auteur féminin de la littérature française. Ses Lais sont des récits d'aventure et d'amour dont la matière est tirée du folklore et des mythes bretons. Ce sont des contes de fées: un chevalier se transforme en loup-garou, un autre en oiseau pour voler jusqu'à celle qu'il aime, un autre rencontre une biche qui parle, un autre encore devient l'amant d'une fée. Ce sont aussi des contes poétiques, à la simplicité mystérieuse et envoûtante, qui disent la force et la mélancolie de l'amour.

Paru le 25-03-1998 - Format : Poche - 192 pages - 17 x 11 x 0 cm - 115 g - ISBN 10 : 2253098450 - ISBN 13 : 9782253098454

Collection : Biographie

Tags : moyen-âge, littérature médiévale, celtique, bretagne, ancien français, littérature française, amour courtois, amour, 12ème siècle, fées, lais, contes, merveilleux, magie, légendes, chevalerie, contes et legendes, classique, poésie, aventure.

Citations de Lais (7)

Lanval, tout troublé, songe à son aventure : plein de doute, abasourdi, il ne sait que penser et n'ose croire que tout cela est vrai.

En ce temps-là, Hoël régnait sur le pays qui était aussi souvent en paix qu'en guerre. Le roi avait parmi ses barons le seigneur du pays de Léon qui se nommait Oridial. Ce dernier était un de ses intimes, plein de valeur et de courage. Sa femme lui donna deux enfants: un fils et une fille fort belle. On appela Noguent la jeune fille et le jeune homme Guigemar. Il n'y en avait pas de plus beau dans le royaume. Sa mère le chérissait étonnamment et son père l'aimait beaucoup. Quand il put cesser de le garder auprès de lui, il l'envoya au service du roi. Le jeune home qui était avisé et valeureux, gagnait l'amitié de tous. Quand il eut assez d'années et de raison, le roi l'équipa magnifiquement en lui donnant les armes de son choix. Puis Guigemar quitte la cour, non sans avoir donné quantité de cadeaux avant son départ. En Flandre, il s'en va pour faire sa réputation, car il y eut toujours là bataille et guerre. Pas plus en Lorraine qu'en Bourgogne, en Anjou qu'en Gascogne on n'aurait pu trouver à cette époque un chevalier aussi parfait et qui fut son égal.

Les contes que je sais véridiqueset dont les bretons ont fait des lais,je vous les conterai avec concision.Pour en finir avec cette introduction,je vous rapporterai une aventurequi arriva en Petite Bretagneaux temps anciens,en suivant fidèlement la lettre et l'écriture.

Belle amie ains est de nousNi vous sans moiNi moi sans vousTristan à Yseut : le lai du Chèvrefeuille

D'eux deux il en fut ainsiComme il en va du chévrefeuilleQui au coudrier s'y prend :Quand il est enlacé et prisEt tout amour du fût s'est misEnsemble ils peuvent bien durer;Qui les veut ensuite désunirFait tôt le coudrier mourirEt le chévrefeuille avec lui.- Belle amie, ainsi est de nous :Ni vous sans moi, ni moi sans vous

On doit faire l'élogeDe celui qui a une bonne réputation.Pourtant quand un pays possèdeUn homme ou une femme de grand mérite,Les envieuxSe répandent en calomniesPour diminuer sa gloire.

« L'amour est une plaie intérieureQui ne transparaît pas au-dehors.C'est un mal qui résiste longtempsparce qu'il vient de Nature.Beaucoup s'en moquent,comme ces ignobles galantsqui font les jolis cœurs partoutet qui se vantent de leur succès.Ceci n'est pas de l'amour, mais de la folie,de la perversité et de la débauche.Quand on peut trouver un amant loyal,il faut le servir, l'aimeret lui obéir. »

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Lais : avis de lecteurs (14)


  • Critique de Lais par Elvira (Babelio)

    Ce recueil de lais, composés par Marie de France, est un petit bijou : il est vraiment passionant de découvrir la sensibilité d'une femme du Moyen Age (même si l'origine du texte reste quelque peu inc...

    Lire la critique complète >
    Par Elvira - publiée le 04/02/2012

  • Critique de Lais par Rhi-Peann (Babelio)

    Voilà un recueil qui est un véritable socle à nos littératures de l'imaginaire actuelles ! 12 lais, 12 courtes histoires que l'on pourrait assimiler à des petites nouvelles, si on voulait faire un po...

    Lire la critique complète >
    Par Rhi-Peann - publiée le 01/05/2013

  • Critique de Lais par Aranae (Babelio)

    Malgré une étude assez poussée pour les cours et quelques passages à vide de certains contes qui ne contiennent pas de merveilleux, j'ai globalement beaucoup apprécié cette oeuvre, et je vous la conse...

    Lire la critique complète >
    Par Aranae - publiée le 01/05/2013

  • Critique de Lais par LePalaisdeLaurent (Babelio)

    Ce fameux recueil composé de courts textes poétiques écrits à la fin du XIIème siècle contient maintes petites merveilles, oscillant entre aventures chevaleresques chantées par les troubadours et anci...

    Lire la critique complète >
    Par LePalaisdeLaurent - publiée le 31/05/2013

  • Critique de Lais par Soleney (Babelio)

    La première chose qu'on flaire lorsqu'on commence cette oeuvre, c'est son époque. Parce que tout est différent de ce dont on a l'habitude dans nos romans contemporains, tant au niveau de la constructio...

    Lire la critique complète >
    Par Soleney - publiée le 24/02/2014

  • Critique de Lais par fdelorme (Babelio)

    Le lai est une forme littéraire médiévale en vers qui raconte des histoires où le merveilleux a toute sa place, en faisant le précurseur des contes dits "de fée" tels que Perrault a pu en écrire. C.....

    Lire la critique complète >
    Par fdelorme - publiée le 27/03/2014

  • Critique de Lais par MllePeregrine (Babelio)

    Les Lais, rédigés au XIIème siècle par Marie de France, sont la traduction d'anciens contes bretons. J'y retrouve tout ce qui me passionne: l'époque médiévale, le merveilleux au sens littéraire du te...

    Lire la critique complète >
    Par MllePeregrine - publiée le 22/02/2015

  • Critique de Lais par (Babelio)

    Marie de France a sans doute vécu, après la conquête normande, en Angleterre, à la cour des Plantagenêts. Les lais qu'elle a composés s'inspirent donc largement du folklore breton, des aventures dont ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 18/06/2016

  • Critique de Lais par samaudruz (Babelio)

    Les lais du Moyen Âge sont des contes chantés, parfois très crus, souvent moralistes qui s'adressaient à l'aristocratie avec une certaines légèreté. On y retrouve avec plaisir contes et légendes arthu...

    Lire la critique complète >
    Par samaudruz - publiée le 14/04/2019

  • Critique de Lais par Florel (Babelio)

    Je n'ai pas lu ces textes dans leur langue originale, une vieille langue oubliée... Mais le charme a quand même opéré. C'est bien écrit, c'est prenant, d'une autre époque qui ne manquait pas de poésie...

    Lire la critique complète >
    Par Florel - publiée le 29/09/2019

  • Critique de Lais par Lutopie (Babelio)

    Le lai en ancien français est en vers mais le modèle narratif rappelle les contes de fées. La situation initiale donnée est la suivante : un roi, un homme puissant de haut lignage, vit en son royaume....

    Lire la critique complète >
    Par Lutopie - publiée le 07/12/2019

  • Critique de Lais par ludi33 (Babelio)

    Les Lais de Marie de France regroupent une douzaine de récits, des contes narrant les légendes moyenâgeuse. J'ai beaucoup aimé ces histoires, qui nous parlent d'amou, de trahison et d'honneur. On plon...

    Lire la critique complète >
    Par ludi33 - publiée le 01/01/2020

  • Critique de Lais par Foxfire (Babelio)

    J'avais déjà eu l'occasion de lire un récit de Marie de France dans un recueil consacré au fantastique. Ce récit intitulé "le Bisclavret", une histoire de loup-garou, m'avait bien plu mais je craignai...

    Lire la critique complète >
    Par Foxfire - publiée le 03/01/2020

  • Critique de Lais par Chasto (Babelio)

    Naissance de la littérature et de ses premiers textes de romance et d'amour. Dulcinée, rose et tendresse vont apparaître dans ce qui deviendra une littérature. Celle de coeur et de passions que de gran...

    Lire la critique complète >
    Par Chasto - publiée le 13/04/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter