livres actu Livres Actu

Accueil > Ludwig Wittgenstein > Tractatus logico-philosophicus

Acheter ce livre - 16.5 €


28347ème dans les ventes


Ludwig Wittgenstein

0 abonné

Ludwig Josef Johann Wittgenstein (né à Vienne, Autriche-Hongrie le 26 avril 1889 et, mort à Cambridge, au Royaume-Uni, le 29 avril 1951) est un philosophe et mathématicien autrichien, puis britannique, qui apporta des contributions décisives en logiq... Plus >

Tractatus logico-philosophicus (1993)

De Ludwig Wittgenstein chez Gallimard
(26 votes, note moyenne : 4.4)

«Le Tractatus logico-philosophicus de Ludwig Wittgenstein, qu'il se trouve ou non donner la vérité dernière sur les matières qu'il traite, mérite certainement, par son ampleur, son étendue et sa profondeur, d'être considéré comme un événement important dans le monde philosophique. Débutant à partir des principes du symbolisme et des rapports qui sont nécessaires entre les mots et les choses dans tout langage, il applique le résultat de ses recherches aux différents domaines de la philosophie traditionnelle, montrant dans chaque cas comment la philosophie traditionnelle et les solutions traditionnelles naissent de l'ignorance des principes du symbolisme et du mauvais usage du langage.La structure logique des propositions et la nature de l'inférence logique sont d'abord traitées. Ensuite, nous passons successivement à la théorie de la Connaissance, aux principes de la Physique, à l'Éthique et enfin à la Mystique.»Bertrand Russell.
Préambule et notes de Gilles Gaston Granger. Nouvelle édition en 1993

Paru le 01-05-1993 - Format : Broché - 132 pages - 23 x 14 x 1 cm - 201 g - ISBN 10 : 2070729583 - ISBN 13 : 9782070729586

Collection : Bibliothèque De Philosophie

Tags : 20ème siècle, autriche, littérature autrichienne, allemand, philosophie, philosophie analytique, philosophie allemande, philosophes autrichiens, absurde, système, éthique, sagesse, logique, langage, autres mondes, enseignement, symbolisme, loufoque, recueil, essai, 20ème siècle, autriche, littérature autrichienne, allemand, philosophie, philosophie analytique, philosophes autrichiens, philosophe, existentialisme, ironie, absurde, système, éthique, sagesse, logique, langage, enseignement, loufoque, recueil, essai.

Citations de Tractatus logico-philosophicus (19)

4. 024 – Comprendre une proposition, c'est savoir ce qui arrive, quand elle est vraie. (On peut donc la comprendre sans savoir si elle est vraie.) On la comprend quand on comprend ses parties constitutives.

4. 064 – Il faut que chaque proposition ait déjà un sens : l'affirmative ne peut pas le lui donner, car elle affirme précisément le sens. Et la même chose vaut pour la négative, etc.

5.44 – […] Et y aurait-il un objet nommé « ⌐ », il faudrait que « ⌐⌐p » signifiât quelque chose d'autre que « p ». Car une proposition traiterait alors de « ⌐ », l'autre ne le ferait point.

On pourrait résumer en quelque sorte tout le sens du livre en ces termes: tout ce qui proprement peut être dit peut être dit clairement, et sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence.

4. 1212 – Ce qui peut être montré ne peut pas être dit.

6. 41 – Le sens du monde doit se trouver en dehors du monde. Dans le monde toutes choses sont comme elles sont et se produisent comme elles se produisent : il n'y a pas en lui de valeur –et s'il y en avait une, elle n'aurait pas de valeur. S'il existe une valeur qui ait de la valeur, il faut qu'elle soit hors de tout évènement et de tout être-tel. (So-sein.) Car tout évènement et être-tel ne sont qu'accidentels. Ce qui les rend non-accidentels ne peut se trouver dans le monde, car autrement, cela aussi serait accidentel. Il faut que cela réside hors du monde.

Ce qui est mystique ce n'est pas comment est le monde, mais le fait qu'il est

5. 241 – L'opération ne caractérise point de forme, mais rien que la différence entre les formes.

6. 52 – Nous sentons que même si toutes les possibles questions scientifiques ont trouvé leur réponse, nos problèmes de vie n'ont pas même été effleurés. Assurément il ne subsiste plus alors de question ; et cela même constitue la réponse.

7. – Ce dont on ne peut parler, il faut le taire.

Ce qui peut-être dit, peut être dit clairement ; et ce dont on ne peut parler, il faut le passer sous silence.

Ce que nous ne pouvons penser, nous ne saurions le penser, donc nous ne pouvons dire que ce que nous saurions penser.

Le mot philosophie doit signifier quelque chose qui est au-dessus ou au-dessous, mais non pas à côté des sciences de la nature.

La philosophie est une lutte contre la manière dont le langage ensorcelle notre intelligence.

La mort n’est pas un événement de la vie. La mort ne peut être vécue.

Ce qui est mystique ce n’est pas comment est le monde, mais le fait qu’il est.

Le langage quotidien est une partie de l’organisme humain, et pas moins compliqué que ce dernier.

La logique précède toute expérience. Elle précède le Comment, non le Quoi.

Le monde d’un homme heureux est un autre monde que celui du malheureux.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Tractatus logico-philosophicus : avis de lecteurs (20)


  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Featherless Biped (Amazon)

    “ But I did not get my picture of the world by satisfying myself of its correctness: nor do I have it because I am satisfied of its correctness. No: it is the inherited background against which I distinguish b...

    Lire la critique complète >
    Par Featherless Biped - publiée le 24/11/2012

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Lecteuraverti (Amazon)

    Bonne édition d'une oeuvre incontournable de la littérature classique, pour les passionnés de philosophie et de logique. Livraison très rapide et soignée.

    Lire la critique complète >
    Par Lecteuraverti - publiée le 29/12/2011

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par fawnes (Amazon)

    Rien de plus rébarbatif en apparence que ce petit volume hérissé de formules logiques et mathématiques. Rien de plus intense et de plus fort en réalité. A quelles conditions pouvons-nous parler de quelque chose...

    Lire la critique complète >
    Par fawnes - publiée le 09/09/2004

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par dimitriweb [this reviewer has been added to the top 10 (see more)] (Amazon)

    Derrière ce titre assez barbare se cache une oeuvre profonde et riche. Ce traité méle intelligement symboles logiques, mathématiques et propositions sentencieuses qui pourront passer pour enigmatiques pour le c...

    Lire la critique complète >
    Par dimitriweb [this reviewer has been added to the top 10 (see more)] - publiée le 31/01/2018

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Barry Walter Powell (Amazon)

    Il s’agit d’un livre unique à tous points de vue. La vie de Wittgenstein pourrait être un roman (noir). Il a côtoyé Hitler, a connu l’érémitisme, a été jardinier, a combattu durant la Grande Guerre, a été embau...

    Lire la critique complète >
    Par Barry Walter Powell - publiée le 31/12/2019

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Penglipuran (Amazon)

    Participe entièrement aux quatre commentaires .Je cite : " Que le soleil se lèvera demain est une hypothèse, et cela veut dire que nous ne savons pas s'il se lèvera ."Dans le même style de pensée :- A.N.Whitehe...

    Lire la critique complète >
    Par Penglipuran - publiée le 21/06/2012

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par zalic (Amazon)

    Beaucoup d'éléments intéresants qui rejoignent les thérapies brèves orientées solutions. Wittgenstein a été "réveillé" par François Roustang qui le cite amplement, à raison.Même si le livre est court, il semble...

    Lire la critique complète >
    Par zalic - publiée le 02/06/2014

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Roma (Amazon)

    Oui, et quoi d'autre? En fait l'auteur lui même apporte une réponse a cette question lancinante dans un second ouvrage... Et, pour paraphraser un autre penseur d’importance : "ce n'est pas le monde qui est la q...

    Lire la critique complète >
    Par Roma - publiée le 20/11/2013

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Philippe Poux (Amazon)

    Est-ce vraiment la mort de la philosophie ?Le discours logique et mathématique est intense et rigoureux, parfois fort ardu, et mène à penser que rien n'es vrai en dehors de la logique ... et que nous devons nou...

    Lire la critique complète >
    Par Philippe Poux - publiée le 14/01/2009

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par JcT (Amazon)

    se lit assez vite mais c'est aussi compliqué sinon plus que Spinoza c'est difficile de résumer car "5.6 les frontières de mon langage sont les frontières de mon monde" et "7 sur ce dont on ne peut parler, il fa...

    Lire la critique complète >
    Par JcT - publiée le 29/12/2016

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Yannick (Amazon)

    Incontournable pour qui s'intéresse à la logique et au langage.Petit opuscule mais ardu à lire car dépouillé, sobre, bâtit sous forme de propositions numérotées.Fait penser dans la forme à l'Ethique de Spinoza....

    Lire la critique complète >
    Par Yannick - publiée le 28/01/2012

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par PHIL0445 (Amazon)

    Ludwig Wittgenstein nous livre ses réflexions sur les rapports entre la logique et la philosophie dans ce livre. Il nous explique qu'il y a une frontière à l'acte de penser - ou plutôt non pas à l'acte de pense...

    Lire la critique complète >
    Par PHIL0445 - publiée le 24/12/2012

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Philippe de MICCO (Amazon)

    Comme le dit Wittgenstein : "Ce qu'on ne saurait dire, alors il faut le taire." !

    Lire la critique complète >
    Par Philippe de MICCO - publiée le 18/05/2019

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par jbc (Amazon)

    Que peut on ajouter sur un tel ouvrage, qui est un ouvrage de référence pour toute personne travaillant sur la logique de la pensée vis-à-vis des embarras du langage ? C'est à lire et à relire. Et à méditer com...

    Lire la critique complète >
    Par jbc - publiée le 07/02/2013

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par justeSerge (Babelio)

    Un petit bouquin bien aride , qui devrait être vendu avec une bouteille d'eau

    Lire la critique complète >
    Par justeSerge - publiée le 26/01/2012

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Nikoz (Babelio)

    Indicible merveille

    Lire la critique complète >
    Par Nikoz - publiée le 20/05/2013

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par colimasson (Babelio)

    « Ce dont on ne peut parler, il faut le taire » Donc je me tais. En tout cas, j'aimerais me taire… mais ce ne serait pas assez vendeur et je n'aurais pas le plaisir de pouvoir disserter sur ce Tr...

    Lire la critique complète >
    Par colimasson - publiée le 19/08/2013

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par fdelorme (Babelio)

    Un ouvrage de philosophie aride s'il en est. Une référence de la pensée du XXè siècle, aussi.

    Lire la critique complète >
    Par fdelorme - publiée le 18/03/2014

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par Chri (Babelio)

    L'auteur prévient : « La vérité des pensées ici communiquées me semble intangible et définitive. Mon opinion est donc que j'ai, pour l'essentiel, résolu les problèmes de manière définitive » L'attitu...

    Lire la critique complète >
    Par Chri - publiée le 12/07/2017

  • Critique de Tractatus logico-philosophicus par salwaneche (Babelio)

    excelent

    Lire la critique complète >
    Par salwaneche - publiée le 02/06/2018
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Tractatus logico-philosophicus

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter