livres actu Livres Actu

Accueil > Lawrence Norfolk > Le Festin de John Saturnal

Acheter ce livre - 22.0 €



Lawrence Norfolk

0 abonné

Lawrence Norfolk, né le 1er octobre 1963, à Londres, est un romancier britannique. Il est connu pour ses romans historiques aux intrigues complexes et riches en détails, utilisant un vocabulaire d'une variété peu commune.

Le Festin de John Saturnal (2014)

De Lawrence Norfolk chez Grasset
(4 votes, note moyenne : 3.8)

Angleterre, XVIIe siècle : Susan, guérisseuse et sage-femme lègue à son fils, John, un savoir contenu dans « le Livre du festin des Saturnal ».
L’orphelin est envoyé au Manoir de Buckland. Affecté aux cuisines, il pénètre dans un univers de faste et d’abondance, peuplé d’une armée de domestiques sur lequel règne Maître Scowell. Peu à peu, John s’initie au secret des fourneaux et parvient à une maîtrise parfaite de son art.
A peine embauché, John s’éprend de Lucretia, le fille de Lord William. Mais leur union est impossible : la jeune fille doit épouser son cousin, Piers Callock, qu’elle déteste, pour que le manoir reste dans la famille.
Alors que John prépare le repas de noces de Lucretia et Piers, la nuit précédant le banquet, on apprend que le roi vient d’être destitué. C’est la guerre civile…
Les soldats fanatiques qui défendent les idéaux puritains de Cromwell saccagent le pays, instaurent une longue dictature qui plonge la société anglaise de la seconde moitié du XVIIe siècle dans la misère. Serait-ce aussi la fin de la malédiction qui pesait sur les destinées de John et de Lucrétia ?
Entre mythe et réalité, ce roman fascinant plonge le lecteur dans l’Histoire tourmentée de l’Angleterre du XVIIe siècle et nous invite à une odyssée culinaire riche en mets ancestraux dans les cuisines du manoir de Buckland. Une atmosphère singulière, à la fois sombre, onirique et envoûtante

Paru le 08-01-2014 - Format : Broché - 464 pages - 22 x 15 x 3 cm - 554 g - ISBN 10 : 224680003X - ISBN 13 : 9782246800033

Collection : Littérature Etrangère

Tags : récits, roman d'aventure, littérature, roman, terreur, initiation, fresque, dictature, sorcières, mythes, sensualité, onirique, paresse, légendes, guerre civile, cuisine, gastronomie, mythologie, littérature anglaise, angleterre.

Citations de Le Festin de John Saturnal (6)

« Les grandes tables en bois de châtaignier gémissaient sous le poids des assiettes, des plateaux, des plats et des bols. Le festin était là tout entier. Tous les mots du livre, tous les fruits de tous les jardins, de tous les arbres et toutes les plantes dont l'humanité pouvait rêver, toutes les créatures de la terre, de l'eau ou de l'air. John sentit son démon se réveiller en lui à l'instant où un flot de senteurs et de saveurs l'inonda, celles des plantes que sa mère lui avait montrées sur les flancs de la colline, et d'autres qu'il n'avait jamais connues. Il sentit sous son palais la riche et forte saveur des viandes. Les arômes du vin lui faisaient touner la tête. Les friandises amoncelées sur des assiettes d'argent activaient douloureusement ses mâchoires, tandis que des syllabes de miel tremblaient dans leurs timbales. Il sentit les gâteaux lustrés de beurre battu craquer sous ses dents, et la couche de sucre crépiter. Les confiseries inondaient ses sens, chassant le froid et la faim. Une longue procession de plats se présentait au fil des pages, et tous leur étaient destinés. »

Toutes les plantes, toutes les créatures florissantes. Toutes avaient leur place à la table de Saturne

C'était un grand édifice qui semblait s'enfoncer dans la verdure et déployer ses deux ailes comme un grand oiseau de pierre cherchant à prendre son envol pour s'arracher à la terre. Plusieurs étages de fenêtres s'élevaient jusqu'à une plate-forme flanquée de tourelles, hérissée de flèches et surmontée de dômes et de coupoles, ou descendaient vers d'invisibles cours intérieures. Derrière cette terrasse se dressait une tour plus haute, dont le toit en pente raide pointait vers le haut comme une lame. Un clocher d'église, pensa John. Il regarda sa mère;-Qu'est-ce que c'est ?- Le Manoir de Buckland, dit-elle sèchement.- Là où vit Sir William ?- Sans doute. Depuis onze ans, personne ne l'a vu hors de son château.Onze ans, s'étonna John. C'était la durée de sa vie.- Jamais ?- Peu sont ceux également qui l'ont vu à l'intérieur de son manoir. Il interdit à ses serviteurs de le regarder. C'est ce que j'ai entendu dire.

« Toutes les nuits, une fois le travail aux cuisines terminé, John se glissait dans les corridors, une bougie de fortune à la main, en direction des appartements du Maître Cuisinier. Mais au croisement des couloirs, il déviait de son chemin. Il poussait la porte tout au bout, traversait la cuisine déserte et grimpait l'étroit escalier qui conduisait à la Galerie Solaire. La lune y répandait une lumière spectrale. Elle courait dans le ciel au-dessus des pelouses et des chemins tapissés de neige et jetait sa lueur blafarde à travers les hautes fenêtres à battants. Mais quand elle se couchait, la galerie était plongée dans l'obscurité. Sous la porte de la Chambre tout au fond brillait un rai de lumière. Lucretia l'attendait. »

Prenez les meilleurs fruits des réserves naturelles de la terre ou du paradis

Les arômes du vin lui faisaient touner la tête. Les friandises amoncelées sur des assiettes d'argent activaient douloureusement ses mâchoires, tandis que des syllabes de miel tremblaient dans leurs timbales. Il sentit les gâteaux lustrés de beurre battu craquer sous ses dents, et la couche de sucre crépiter


Critiques de Le Festin de John Saturnal : avis de lecteurs (4)


  • Critique de Le Festin de John Saturnal par Ingannmic (Babelio)

    La légende prétend qu'en des temps immémoriaux, hommes et femmes de la vallée de Buckland vivaient en parfaite harmonie, liés par une saine et sincère amitié, goûtant la générosité d'une nature luxuri...

    Lire la critique complète >
    Par Ingannmic - publiée le 11/02/2017

  • Critique de Le Festin de John Saturnal par Nathaliee (Babelio)

    Il y a quelque chose d'alchimique dans ce roman. Au début, le rythme est assez lent : les nombreuses descriptions, malgré une écriture érudite, m'ont laissée "sur ma faim". Mais il fallait, pour repre...

    Lire la critique complète >
    Par Nathaliee - publiée le 12/04/2016

  • Critique de Le Festin de John Saturnal par ivredelivres (Babelio)

    En général je n'aime pas les contes, les histoires fantastiques, la fantasy et autre Trône de fer, et pourtant je me suis laissée prendre à ce roman et je me suis laissée menée par le bout du nez du d...

    Lire la critique complète >
    Par ivredelivres - publiée le 06/03/2014

  • Critique de Le Festin de John Saturnal par Nadael (Babelio)

    Quel étrange roman, quel dépaysement, quel voyage ! Ce livre-là fait partie des inclassables, des inoubliables, des incroyables lectures qui traversent quelquefois le chemin d'un lecteur. Un curieux e...

    Lire la critique complète >
    Par Nadael - publiée le 04/02/2014

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter