livres actu Livres Actu

Accueil > Larry Collins > Dédale

Acheter ce livre - 25.0 €



Larry Collins

0 abonné

Larry Collins, né John Lawrence Collins Jr. le 14 septembre 1929 à Hartford dans le Connecticut et mort le 20 juin 2005 (à 75 ans) à Fréjus d'une hémorragie cérébrale, est un écrivain et journaliste américain.

Dédale (1989)

De Larry Collins chez R. Laffont
(3 votes, note moyenne : 3.3)

Art Bennington, franc-tireur à la tête du département ultrasecret des sciences du comportement à la CIA, apprend un jour l'existence d'une « psy » qui repère mentalement et localise avec exactitude les sous-marins soviétiques dans l'Atlantique. Elle est assassinée peu de temps après par un tueur du KGB. Bennington se demande si on ne l'a pas tuée pour tenir la CIA à l'écart d'une découverte qui permettrait au KGB de contrôler secrètement les pensées et les émotions des êtres et - pourquoi pas ? - du président des Etats-Unis…
Dédale se déroule dans les laboratoires de recherche clandestins de la CIA, dans les foyers d'insurrection de l'Asie centrale soviétique, dans les bâtiments secrets du KGB et les ruelles de Beyrouth. Combinant, ses qualités d'enquêteur et son sens du suspense, Larry Collins nous donne, par ses révélations, le plus troublant des thrillers sur l'ultime frontière de la guerre froide le cerveau.

Paru le 01-01-1989 - Format : Broché - 487 pages - 24 x 15 x 3 cm - 650 g - ISBN 10 : 2221052757 - ISBN 13 : 9782221052754

Tags : littérature, roman, suspense, thriller, romans policiers et polars, scientifique, sous-marins, enquêtes, crise, armes, cerveau, collins, espionnage, politique, psychologie, guerre froide, science, auteur américain, littérature américaine, 20ème siècle.

Citations de Dédale (1)

A 350 mètres au fond de l'Atlantique, à 317 milles nautiques au sud-est du Groendland, l'USS Boston avançait prudemment dans un océan de nuit perpétuelle, à la vitesse de 4 nœuds. C'était un SSN-688 de la classe Los Angeles, un sous-marin d'attaque « chasseur-tueur » à propulsion nucléaire, un des meilleurs et des plus récents de la marine américaine. De son poste de commandement, le pacha du sous-marin suivait sur la toile d'araignée verte de sa table traçante la très lente progression de son navire.Depuis des heures, le Boston décrivait des cercles concentriques de plus en plus serrés autour du point central d'une zone baptisée Bravo. La présence du Boston dans cette zone contrevenait totalement à l'un des principes fondamentaux des sous-mariniers. Les ordres d'opération destinés à la flotte sous-marine en atlantique ne laissaient planer aucun doute : la zone bravo constituait un territoire vierge, une zone absolument interdite. C'était le sanctuaire,


Critiques de Dédale : avis de lecteurs (3)


  • Critique de Dédale par steph5977 (Babelio)

    DECEPTION : je m'attendais à me plonger dans un thriller mais je me suis retrouvée dans un roman d'espionnage dans un contexte scientifique et politique ce m'a empêchée d'apprécier cette lecture

    Lire la critique complète >
    Par steph5977 - publiée le 03/10/2017

  • Critique de Dédale par willemsbenoit (Babelio)

    Ce qu'un psychiatre avait pris pour un livre sur la voyance.

    Lire la critique complète >
    Par willemsbenoit - publiée le 14/05/2020

  • Critique de Dédale par missK78 (Babelio)

    Peut-on parvenir à contrôler les pensées et les émotions d'un individu à son insu ? Rendre un terroriste raisonnable, un témoin gênant amnésique ? Ou encore transformer un chef politique en un radoteu...

    Lire la critique complète >
    Par missK78 - publiée le 30/06/2012

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter