livres actu Livres Actu

Accueil > Ken Bruen > Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge

Acheter ce livre - 18.8 €


111022ème dans les ventes


Ken Bruen

0 abonné

Ken Bruen, né le 3 janvier 1951 à Galway, est un écrivain irlandais de roman policier.

Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge (2007)

De Ken Bruen chez Gallimard
(14 votes, note moyenne : 3.7)

L'impossible s'est finalement produit. Jack ne se drogue plus, ne boit plus et sort même avec une femme de son âge. Certains vont jusqu'à prétendre l'avoir vu à la messe… On peut toujours rêver ou se mentir à soi-même, la vérité ne tarde pas à vous rattraper par le colback pour vous ramener à elle d'un coup sec. D'autant que, si Jack tente de s'amender, le monde, lui, ne change pas. Un mari jaloux lui démonte le genou à coups de crosse, des flics désinvoltes l'accusent d'un meurtre qui les arrange et deux étudiantes sont retrouvées mortes coup sur coup. Trop c'est trop. Sans alcool, la cinquantaine venue, Jack oscille de nouveau au bord du gouffre. Personne n'ira lui faire croire que les emmerdes puissent d'un seul coup tomber si serré sans qu'il n'y ait de lien entre elles. Jack le sait. Un taré s'amuse dans l'ombre…
Jack Taylor ne boit plus, ne se drogue plus. Certains prétendent même qu'il va à la messe… Mais autour de lui le monde n'a pas changé : deux étudiantes sont retrouvées mortes à quelques jours d'intervalle.

Paru le 12-10-2007 - Format : Broché - 256 pages - 22 x 15 x 1 cm - 314 g - ISBN 10 : 2070775631 - ISBN 13 : 9782070775637

Collection : Série Noire

Tags : roman, roman noir, romans policiers et polars, polar noir, drogue, grotesque, prêtre, drame, anti-héros, galway, folio policier, jack taylor, enquêtes, rédemption, religion, meurtre, détective, irlandais, littérature irlandaise, irlande, serie, roman, roman noir, romans policiers et polars, polar noir, recueil, vin, alcool, hôtel, drame, anti-héros, galway, jack taylor, enquêtes, rédemption, crime, détective, irlandais, littérature irlandaise, irlande.

Citations de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge (10)

"Je suis guéri d'Ann", avais-je dit un jour à Jeff.Il était occupé à réachalander le bar, s'était interrompu pour me répondre."Tu as essayé le test qui tue ?- C'est quoi ?- C'est quand tu la vois avec un autre mec, il a son bras autour d'elle, elle lui sourit et toi, tu les regardes et ça ne te fait rien. Si tu passes le test, tu es guéri."

Un Dublinois nommé Ray, était décédé d'une cirrhose du foie. J'étais allé le voir, durant ses derniers jours, et il m'avait confié :- Jack, je préférerais être mort que sobre. Son vœu avait été exaucé.

Cela faisait six mois que je ne prenais plus ni drogue ni alcool. Pourtant, si sobriété et santé mentale sont directement associées, j'étais encore loin du compte.

Cet objectif de cinq clopes par jour était irréalisable mais je m'en inquiéterais plus tard. J'enfilais une chemise blanche, un pantalon en velours côtelé noir, regardais ce que ça donnait dans le miroir. J'avais l'air du représentant qui essaie de fourguer le truc dont personne n'aura jamais besoin. J'avais le regard vif, clair. Six mois sans alcool, ni drogue, ça paie, la preuve. J'espérais seulement parvenir à transmettre ce message à mon cerveau.Je sortis mon calepin, lus les quelques précisions dont je disposais sur Sarah Bradley : vingt ans, dernière année d'université. Elle habitait (avait habité) à Newcastle Park, au numéro 13. Mauvaise étoile, indéniablement. Je me dis que l'enquête allait bien m'occuper dix minutes.

L'expression branchée actuelle, pour excuser l'inexcusable. Disjoncter, ça remplace tout ce qu'on classait avant sous l'appellation de "violence sadique". Un type tue sa famille et il explique : "J'ai disjoncté." "

Un type qui tripote son alliance, il a des besoins sexuels au-dessus de la moyenne.

Je sentais son haleine. Il s'était récemment goinfré de curry qu'il avait fait descendre en buvant de la Guinness et du Jameson. Du vomi se mêla à mon sang et je perdis connaissance. Ce dont je garde le souvenir, c'est qu'il avait les ongles sales, noirs de crasse, et je pensai :- Répugnant personnage.

Moi je vais boiter et vous, vous aurez toujours une question sans réponse à vous poser.Il fut légèrement pris de court mais redressa les épaules et répartit différemment le poids du corps.Je ne vois pas laquelle.A quel moment je vais venir.

La journée était radieuse. Je m'arrêtais un moment à Eyre Square où l'herbe était envahie de gens qui se doraient au soleil. Avant ce soir, ils seraient rouges, couverts de cloques. La rançon globale d'un été irlandais.

Dans le catalogue irlandais du crime, se prendre pour plus important qu'on n'est est gravissime.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge : avis de lecteurs (7)


  • Critique de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge par maevedefrance (Babelio)

    Dans le présent volume, on ne reconnaît plus notre alcolo de Jack : il carbure maintenant à l'eau du robinet et au yaourt. Il a même décidé de laisser sa vie de détective privé au vestiaire pour un mo...

    Lire la critique complète >
    Par maevedefrance - publiée le 01/08/2013

  • Critique de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge par nina2loin (Babelio)

    C 'est avec brio que Ken Bruen nous décrit l'évolution de la société irlandaise partagée entre passé et présent à travers ses personnages. Les traditions s'effacent petit à petit face au modernisme, c...

    Lire la critique complète >
    Par nina2loin - publiée le 17/09/2012

  • Critique de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge par isuire (Babelio)

    Si vous cherchez un roman policier, je ne vous conseillerai pas ce livre. Oh, il y a bien des meurtres et un coupable, mais l'histoire sert plutôt de toile de fond à une description fascinante de l'at...

    Lire la critique complète >
    Par isuire - publiée le 10/03/2011

  • Critique de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge par gridou (Babelio)

    Le dramaturge est le 4ème volet d'une série qu'il est conseillé de lire dans l'ordre (ce que je n'ai bien sûr pas fait !) pour apprécier davantage l'évolution de l'enquêteur Jack Taylor. D'un autre cô...

    Lire la critique complète >
    Par gridou - publiée le 21/11/2010

  • Critique de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge par EmiLIT (Babelio)

    Comme vous le savez déjà, j'ai appris à découvrir et à apprécier tout au long de mes lectures, le cynique mais très peu détaché ancien guarda, Jack Taylor. Reconverti en détective privé, celui-ci a ...

    Lire la critique complète >
    Par EmiLIT - publiée le 24/08/2010

  • Critique de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge par marlene76 (Babelio)

    C'est le cinquième roman de Bruen mettant en scène Jack Taylor, ancien flic aux moeurs dissolues. Taylor ne boit plus et a arrêté la drogue depuis peu. Il tente de se racheter une bonne conduite : no...

    Lire la critique complète >
    Par marlene76 - publiée le 12/08/2008

  • Critique de Une enquête de Jack TaylorLe Dramaturge par eireannyvon (Babelio)

    Saint Jack de Galway! Un nouvelles aventure de Jack Taylor, dans sa bonne (?) ville de Galway. Il a changé, depuis six mois, il ne boit plus, ne se drogue plus et fume avec parcimonie (cinq cigarette...

    Lire la critique complète >
    Par eireannyvon - publiée le 08/06/2008
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter