livres actu Livres Actu

Accueil > Kazuki Sakuraba > La légende des Akakuchiba

Acheter ce livre - 23.0 €



Kazuki Sakuraba

0 abonné

Kazuki Sakuraba (桜庭 一樹, Sakuraba Kazuki?) est une romancière japonaise, auteur de romans et light novels, et lauréate du prix Naoki. Née en 1971, elle commence par des romans, mais la série policière à succès Gosick l'amène à travailler avec plusieur... Plus >

La légende des Akakuchiba (2017)

De Kazuki Sakuraba chez Piranha
(16 votes, note moyenne : 4.1)

À travers l’histoire de trois générations de femmes japonaises, Kazuki Sakuraba livre une saga familiale empreinte de réalisme magique, entre tradition et modernité.

Lorsqu’une fillette est retrouvée abandonnée dans la petite ville japonaise de Benimidori en cet été 1943, les villageois sont loin de s’imaginer qu’elle intégrera un jour l’illustre clan Akakuchiba et règnera en matriarche sur cette dynastie d’industriels de l’acier. C’est sa petite-fille, Toko, qui entreprend bien plus tard de nous raconter le destin hors du commun de sa famille. L’histoire de sa grand-mère, femme dotée d’étonnants dons de voyance, et celle de sa propre mère, chef d’un gang de motards devenue une célèbre mangaka, dont le succès permettra de sauver la famille du déclin dans un Japon frappé de plein fouet par la crise de l’industrie industrielle.

Paru le 19-10-2017 - Format : Broché - 416 pages - 22 x 14 x 3 cm - 540 g - ISBN 10 : 2371190691 - ISBN 13 : 9782371190696

Tags : roman, manga, suspense, fresque, mystique, pessimisme, douceur, années 20, héritage, traditions, écrivain femme, souvenirs, anciens, coquilles, couple, sociologie, japonais, littérature japonaise, japon, après-guerre.

Citations de La légende des Akakuchiba (10)

Malades de leur jeunesse, croyant attraper l'avenir, ils ne faisaient que nier leur présent...

Tiens, il a des réflexions plus profondes que ce que j'aurais cru, se dit Kemari. Comme quoi ça vaut la peine d'adresser la parole aux gens.

Pour assurer son avenir, la famille devait faire venir un homme de la trempe de leur père en son sein en tant que fils adoptif. Tel était le devoir des femmes des familles anciennes : protéger la dynastie et veiller à sa pérennité.

- Et puis aussi, en Afrique, il y a une tribu où les femmes peuvent se marier entre elles. Elles se font faire leurs enfants par un proche parent de leur partenaire, et elles vivent entre femmes. Étonnant, non ? Ça fait tout de même du bien de savoir que le sens commun du monde dans lequel on vit n'est pas le même partout, tu ne trouves pas ?

Malades de leur jeunesse, croyant attraper l'avenir, ils ne faisaient que nier leur présent ...

Par la vertu de la culture moderne introduite via la télévision, le vaste archipel nippon se rétrécit à toute vitesse, et se mit à respirer la même culture partout au même moment.

À ton baiser comme un soupirJeune fille virginale rêve d'amour«Sur le sable brûlant, scintillant comme de l'orVivons d'amour, nus, comme les sirènesAh, plaisir de l'amour, jours couleur de roseDe l'instant où je t'ai vuAmour de vacances» (1)[...]La radio passait en boucle Amour de vacances, la chanson à succès de cette année-là, interprétée par deux jeunes sœurs jumelles.1. Koi no bakansu, parloles de Tokiko Iwatani, musique de Yasushi Miyagawa, succès du duo The Peanuts de 1963.

Tatsu, ravie, prit l'enfant dans ses bras et lui donna le nom de Kaban, « le Sac ». Et personne dans cette maison n'eut seulement l'idée de contester le sens assez particulier de Tatsu pour les noms pas très orthodoxes et les caractères ne figurant ni dans la liste officielle des caractères usuels ni dans celle annexe des caractères en usage pour les noms de personnes.

— Mais qu'as-tu donc dans ton ventre pour qu'il soit si gros ? répétait Tatsu, l'impératrice de la branche aînée des Akakuchiba que personne n'osait contredire mais qui n'arrêtait pas de trotter sur les talons de Man'yô d'un air affolé. Surtout que derrière Tatsu, les hommes et les femmes des branches collatérales la suivaient aussi comme la crotte au cul d'un poisson rouge. Clapoti, clapota, les deux derniers mois avant l'accouchement, le bruit liquide résonna un peu partout dans la résidence.

Malades de leur jeunesse, croyant attraper l'avenir, ils ne faisaient que nier leur présent…

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de La légende des Akakuchiba : avis de lecteurs (18)


  • Critique de La légende des Akakuchiba par guillaumeletirilly (Babelio)

    Le meilleur roman japonais de ces deux dernières années. Le coté mysterieux que j'aime dans les romans japonais. Le coté fresque sur plusieurs génerations et tout son lot de personnages attachants... ...

    Lire la critique complète >
    Par guillaumeletirilly - publiée le 17/01/2019

  • Critique de La légende des Akakuchiba par Allily (Babelio)

    C'est un livre en trois parties qui nous dépeint trois générations de la famille Akakuchiba à travers les portraits de Man'yo, Kemari et Toko. Le style de l'auteur est tour à tour poétique ou plus...

    Lire la critique complète >
    Par Allily - publiée le 01/05/2018

  • Critique de La légende des Akakuchiba par BurggraeveDidier (Babelio)

    C'est intéressant mais c'est très souvent deux pas en avant puis un en arrière. Et ces redites incessantes qui font très japonais ont finis par me lasser et j'ai abandonné au premier tiers du livre. ...

    Lire la critique complète >
    Par BurggraeveDidier - publiée le 27/03/2018

  • Critique de La légende des Akakuchiba par sl972 (Babelio)

    Ce livre est l'histoire de trois femmes qui, chacune à sa manière, ont bâti la légende de leur famille, le clan Akakuchiba. La première, Man'yô, abandonnée enfant par les gens de confins, une tribu...

    Lire la critique complète >
    Par sl972 - publiée le 20/03/2018

  • Critique de La légende des Akakuchiba par (Babelio)

    Excellent livre. Par cette histoire des trois générations de femmes, nous nous imprégnons des traditions japonaises.

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 01/03/2018

  • Critique de La légende des Akakuchiba par Brize (Babelio)

    Benimidori (Japon), de l'après-guerre à nos jours Man'yô est une jeune fille brune et de belle stature, dont l'apparence se distingue des siens : ils l'ont recueillie tout bébé, quand les nomades des...

    Lire la critique complète >
    Par Brize - publiée le 08/12/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par malecturotheque (Babelio)

    Par la voix de Tôko, la fille Akakuchiba, nous découvrons cette famille, nous apprenons à connaître des femmes extraordinaires ; mais La Légende des Akakuchiba est également un reflet de la société ja...

    Lire la critique complète >
    Par malecturotheque - publiée le 12/11/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par Cathy Carotte (Babelio)

    En général, j'aime beaucoup les histoires qui se passent au Japon. Malheureusement, malgré beaucoup de choses intéressantes, j'ai eu quelques difficultés à rentrer dans ce roman, sûrement par manque d...

    Lire la critique complète >
    Par Cathy Carotte - publiée le 04/11/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par Belykhalil (Babelio)

    C'est la deuxième saga familiale que je lis cette année, et c'est encore une superbe lecture. Je ne suis vraiment pas déçue, d'autant que celle-ci à des qualités que ne possédait pas la précédente. ...

    Lire la critique complète >
    Par Belykhalil - publiée le 31/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par Witchblade (Babelio)

    Je remercie Babelio et les éditions Piranha pour l'envoi de ce livre. J'ai été surprise en le recevant car il n'avait pas la même couverture que celle présentée lors de la Masse critique, il s'agissai...

    Lire la critique complète >
    Par Witchblade - publiée le 29/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par BooksnPics (Babelio)

    L'histoire débute en 1953 lorsqu'une fillette venant des montagnes est retrouvée abandonnée dans la petite ville japonaise de Benimidori. Jugée étrange par les villageois, Man'yô doit bien se garder d...

    Lire la critique complète >
    Par BooksnPics - publiée le 27/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par sylvaine (Babelio)

    La légende des Akakuchiba ou l'histoire de trois générations de femme narrée par Toko . S'appuyant sur ce que lui a raconté sa grand-mère Man Yö ,Toko nous retrace la saga familiale et féminine de la ...

    Lire la critique complète >
    Par sylvaine - publiée le 27/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par saphoo (Babelio)

    Une belle saga familiale sur trois générations qui nous permet de découvrir le début de l'industrialisation massive du Japon avec tous ses fastes et ses méfaits. J'ai beaucoup aimé le début de l'h...

    Lire la critique complète >
    Par saphoo - publiée le 26/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par croc1706 (Babelio)

    Dans la légende des Akakuchiba, l'auteure nous dévoile ici un pan de l'histoire japonaise des années 1950 jusqu'aux années 2000. Alors que le pays fait face peu à peu à la modernité et à la crise écon...

    Lire la critique complète >
    Par croc1706 - publiée le 24/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par kevindio (Babelio)

    Un roman riche. Riche de par l'histoire familiale racontée sur trois générations, riche de par la description précise et fidèle de l'évolution de la société faite, mais aussi riche de par l'enchaîneme...

    Lire la critique complète >
    Par kevindio - publiée le 21/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par (Babelio)

    Une très belle saga familiale centrée sur le destin de deux femmes dont la fragilité devient force sous la plume d'une troisième voulue d'une normalité confondante. En dépit de généralisations générat...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 19/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par Sallyrose (Babelio)

    Jolie saga familiale japonaise des lendemains de la Seconde guerre mondiale à nos jours. La famille Akakuchiba est installée à Benimidori (que je n'ai pas retrouvé sur Maps), dans la province d'Osa...

    Lire la critique complète >
    Par Sallyrose - publiée le 18/10/2017

  • Critique de La légende des Akakuchiba par viou1108 (Babelio)

    Sur les hauteurs célestes de Benimidori, petite ville au bord de la mer du Japon à quelques centaines de kilomètres à l'ouest de Tokyo, trône l'immense résidence de la famille Akakuchiba. Installés da...

    Lire la critique complète >
    Par viou1108 - publiée le 15/10/2017
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter