livres actu Livres Actu

Accueil > Karine Lebert > Ce que Fanny veut...

Acheter ce livre - 20.0 €


68657ème dans les ventes


Karine Lebert

0 abonné

Ce que Fanny veut... (2015)

De Karine Lebert chez Presses De La Cité
(19 votes, note moyenne : 2.6)

Ce que Fanny veut... Fanny l'aura ! Une cascade de cheveux blonds, un culot sans pareil, trois hommes sont les quelques atouts de la jolie Montmartroise qui, en cette fin du XIXe siècle, gravit peu à peu les marches de la réussite.
Sur les traces de l'imprévisible Fanny, un roman à la fois plein de grâce et de gravité.
Paris, fin du XIXe siècle, entre la butte Montmartre et les quartiers chics de la capitale, Fanny, jolie fleur ambitieuse et maligne de bientôt seize ans, met tout en œuvre pour s'extraire de sa condition. Elevée par une fille-mère, ancienne prostituée et alcoolique, elle gagne sa vie en posant pour des peintres en mal de gloire en espérant un avenir meilleur. Pour parvenir à ses fins, elle mise sur sa beauté, son culot, et trois hommes : Geoffroy, le bel aristocrate, Nathan, le médecin philanthrope, et Sam, compagnon de route de toujours...
Elle parviendra à se hisser à la condition enviée de nourrice dans une belle maison bourgeoise, en sacrifiant sa propre famille, mais Fanny, imprévisible, n'en a jamais assez...

Paru le 09-04-2015 - Format : Broché - 360 pages - 22 x 14 x 2 cm - 434 g - ISBN 10 : 2258117127 - ISBN 13 : 9782258117129

Collection : Terres De France

Tags : 19ème siècle, littérature française, roman du terroir, condition de la femme, classes sociales, amour, romance, peintre, peinture, Quartier Montmartre, naufrage, noblesse, misère, angoisse, pauvreté, petit peuple, mystère, roman d'amour, roman historique, roman.

Citations de Ce que Fanny veut... (10)

La routine. J'ai accouché une jeune femme dans des conditions difficiles. Elle refusait absolument de soulever ses jupes ! J'ai appris qu'un confrère de province avait dû exercer ailleurs à la suite d'une affaire de ce genre. La dame qui avait pourtant grâce à lui mis au monde un enfant en parfaite santé alors que l'accouchement se présentait mal a fait courir le bruit de son inconduite.

- Et figurez-vous que j'ai appris depuis qu'il n'avait pas effectué son service militaire : il a été réformé ! disait madame d'Ausset que ses cinquante ans condamnaient au noir alors qu'elle ne portait le deuil de personne. Murmure réprobateur puis le tir d'une dizaine de paires d'yeux qui cachaient mal leur curiosité. Être réformé signifiait souffrir d'un mal mystérieux, bien peu convenable, presque dégoûtant, inavouable en tout cas, en rapport avec des mœurs impies, même s'il ne s'agissait que de pieds plats : un jeune homme réformé ne valait pas mieux qu'un bagnard. - Je n'en connais pas le motif, avoua la dame, fort dépitée, aveu qui jeta la consternation parmi la basse-cour qui se consola en engloutissant une assiette de petits-fours de chez Boissier.

Un bon domestique ne juge pas ses maîtres, tel était son raisonnement. Cependant, un homme à l'esprit clairvoyant a le droit de se forger une opinion. Depuis quarante ans, monsieur André avait la sienne sur le monde qui l'employait.

C'était fini, bien fini... Inutile d'essayer de reconquérir un semblant de séduction par des artifices. Ces derniers n'opéraient plus. Elle buvait. Elle buvait trop. La vie lui apparaissait alors plus clémente, tous les espoirs étaient permis. Et son cerveau à jeun lui dévoilait une réalité si cruelle qu'elle préférait encore se leurrer dans les brumes factices de l'alcool. Elle devenait dépendante. Elle buvait presque sans plaisir, ayant seulement pour but de noyer sa mélancolie, unie à l'alcool par ce contrat : elle consommait et elle exigeait une charitable amnésie.

A la question de leurs métiers, ils répondaient peintres, écrivains, poètes, sculpteurs, comédiens, humoristes, chansonniers, même s'ils n'avaient enfanté qu'une œuvre, même si leurs toiles se bradaient pour quelques sous aux Puces et si, pour se renflouer, ils haranguaient le public dans les foires ou jouaient les acrobates au cirque, barbouillaient des livres pornographiques et fuyaient leurs créanciers. Mais ils songeaient que le destin n'avait pas permis de rassembler sur cet îlot un groupe d'artistes sans but. Qu'ils soient le courant d'un nouvel art ou périssent tous ensemble dans l'effondrement de la Butte, il devait se passer quelque chose. D'où leur persévérance, pour certains déjà récompensée, alors que d'autres n'en obtiendraient jamais gain de cause.

- Moi, je la trouve trop jolie, déclara Madame d'Ausset d'un ton pincé. Est-elle d'une hygiène rigoureuse, au moins?

Fanny attendait un enfant. Elle flottait entre la hantise et la joie, tremblante à l'idée de grossir, redoutant que le fait de devenir mère ne la relègue parmi les femmes pour lesquelles on ne faisait plus aucune folie. Une partie de sa jeunesse disparaissait à mesure que son ventre prenait de l'ampleur. Parfois, cette excroissance lui paraissait étrangère, presque inopportune, et parfois elle la couvait d'un regard fier, possessif, en excluant toute autre priorité de ses pensées.

[...] elle emprunta à Henri une feuille de papier blanc et s'installa à la table de la cuisine avec un crayon qu'elle se mit à mordiller en fronçant les sourcils. Un petit bout de langue rose pointait entre ses lèvres. En chemise, les cheveux en bataille, elle était irrésistible et sa vue aurait davantage conquis Geoffrey que toutes les missives du monde.

Elle plongea les yeux dans les siens et il lui sembla que plus rien n'existait en dehors de leurs deux regards qui se rencontraient.

L'automne était là. La brume se déposait sur la forêt. Sur les terres, les équipages s'élançaient, caracolant, ayant à coeur de se précéder les uns les autres. Des lièvres se dressaient entre les touffes d'herbes, immobiles, puis soudain bondissants, ayant compris la menace. Au-dessus d'eux, des brassées d'oiseaux s'élevaient pareil à un lâcher de ballons. Dans les profondeurs des bois, des animaux écoutaient, reniflaient, l'oeil inquiet, puis filaient [...].

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Ce que Fanny veut... : avis de lecteurs (22)


  • Critique de Ce que Fanny veut... par Latornadeblonde (Babelio)

    Merci pour commencer à Masse critique et aux éditions Presse de la Cité. pour la découverte de ce roman. Fanny, jeune parisienne, issue du milieu ouvrier, ne souhaite qu'une chose : sortir de ce mili...

    Lire la critique complète >
    Par Latornadeblonde - publiée le 19/04/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par ingridfasquelle (Babelio)

    Née en Normandie dont les paysages inspirent le décor de certains de ses romans, Karine Lebert est l'auteur de Nina et ses soeurs (2009), de Loin de Margaux (2012) et des Sortilèges du Tremblay (2013),...

    Lire la critique complète >
    Par ingridfasquelle - publiée le 21/04/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Aline1102 (Babelio)

    Un grand merci à Babelio et aux Editions Presses de la Cité pour ce roman. Ce qui m'a tout d'abord intriguée dans ce roman, c'est son résumé. J'y ai trouvé une certaine ressemblance avec "Nana" d'E.....

    Lire la critique complète >
    Par Aline1102 - publiée le 22/04/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Floccus (Babelio)

    Je suis loin d'être réfractaire au romantisme - j'adore les romans d'Elizabeth Goudge - ou au roman historique - Nicolas le Floch, mon bel amant littéraire… - mais là ce n'est vraiment pas possible ...

    Lire la critique complète >
    Par Floccus - publiée le 22/04/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Kittiwake (Babelio)

    Fin du dix-neuvième siècle. Montmartre accroche ses lilas sous les fenêtres des artistes en devenir comme le chantera plusieurs dizaines d'années plus tard le poète. Fanny les côtoie mais elle compte ...

    Lire la critique complète >
    Par Kittiwake - publiée le 23/04/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Alienam (Babelio)

    Reçu dans le cadre de Masse Critique, je suis, disons-le d'emblée, assez déçue par ma lecture que j'ai trouvé laborieuse… Le fond, une jeune fille habitant Montmartre au XIXe siècle, m'avait pourtant ...

    Lire la critique complète >
    Par Alienam - publiée le 25/04/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Armelle314 (Babelio)

    Pampoune Lecture Merci à Karine Lebert et aux Presses de la cité de m'avoir permis de découvrir ce roman que j'avais très envie de lire et que je suis ravie d'avoir désormais dans ma bibliothèque. ...

    Lire la critique complète >
    Par Armelle314 - publiée le 26/04/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par agenet (Babelio)

    Je remercie les Presses de la cité et Babelio pour ce roman lu dans le cadre d'une masse critique. Je dois tout d'abord avouer que c'est une erreur de ma part: je ne suis pas du tout le public auquel ...

    Lire la critique complète >
    Par agenet - publiée le 30/04/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par palamede (Babelio)

    Fanny, jeune fille montmartroise du XIXè siècle, est ambitieuse et veut sortir de sa condition de pauvre. Pour arriver à ses fins elle utilise ses charmes pour séduire et tenter de manipuler, Sam, so...

    Lire la critique complète >
    Par palamede - publiée le 03/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Gwen21 (Babelio)

    Cela fait trois jours que je tourne autour de l'ordinateur sans oser me lancer dans la rédaction de cette critique mais, courage, je me suis engagée à lire ce roman et à partager mon avis de lectrice....

    Lire la critique complète >
    Par Gwen21 - publiée le 03/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par (Babelio)

    Une belle couverture, un résumé prometteur et des détails historiques intéressants mais pour le reste, je suis déçue, déçue et déçue. On ne s'attache pas aux personnages, l'histoire est sans intérêt, ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 06/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Jangelis (Babelio)

    J'ai ouvert ce livre sans aucun a priori, je ne connaissais pas du tout l'auteur et je ne lis pas les quatrième de couverture pour ne pas dévoiler le sujet. Un bel objet, et la couverture me donne...

    Lire la critique complète >
    Par Jangelis - publiée le 09/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Florel (Babelio)

    Ici nous allons suivre l'histoire de Fanny qui n'a qu'un voeu dans sa vie, sortir de sa condition misérable. Pour cela, cette jeune et belle fille qui habite dans le maquis montmartrois, n'hésite pas à...

    Lire la critique complète >
    Par Florel - publiée le 10/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par AliceFee (Babelio)

    Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Ce que Fanny Veut? "C'est Babelio qui m'a proposé ce livre et j'ai été attiré par la couverture en premier lieu mais également par l'époq...

    Lire la critique complète >
    Par AliceFee - publiée le 10/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Laury-Anne (Babelio)

    Fanny a presque tout pour elle : jeunesse, beauté, charme… et cette gouaille de Montmartre de la fin du XIXe siècle. Ne manque que l'argent, qui fait défaut dans la famille. Le père est inconnu, la mè...

    Lire la critique complète >
    Par Laury-Anne - publiée le 11/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par (Babelio)

    Fanny est née et a grandi au Maquis, un quartier pauvre de Montmartre. Son plus grand rêve est de s'échapper de là, de grimper l'échelle sociale et d'échapper à cette misère qui l'entoure depuis toujo...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 18/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Martine212 (Babelio)

    Lorsque Laetitia, attachée de presse aux Presses de la Cité pour ma chère collection Terres de France, m'a offert ce roman de Karine Lebert lors de ma semaine parisienne, j'ai pleinement apprécié ce c...

    Lire la critique complète >
    Par Martine212 - publiée le 18/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par Loucy (Babelio)

    Avant tout, merci à Babelio et aux Presses de la Cité pour m'avoir envoyé Ce que Fanny veut. J'ai eu un peu de mal à écrire ma chronique car c'est un genre de romans que je lis peu, et je pensais naïv...

    Lire la critique complète >
    Par Loucy - publiée le 19/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par bebi (Babelio)

    Fanny est une jeune fille de Montmartre, belle et fière. Tout ce qu'elle veut, elle l'obtient. Mais elle apprendra vite qu'on ne peut obtenir l'amour de quelqu'un contre sa volonté. Geoffrey, bellâ...

    Lire la critique complète >
    Par bebi - publiée le 20/05/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par violaine124 (Babelio)

    En commençant la lecture de ce livre, je ne sais pas pourquoi mais j'ai tout de suite eu en tête Fanny. J'arrivais à l'imaginer déambulant dans Montmartre et faisant parfois chavirer les coeurs. Fann...

    Lire la critique complète >
    Par violaine124 - publiée le 28/08/2015

  • Critique de Ce que Fanny veut... par (Babelio)

    Je découvre enfin cette auteure dont plusieurs livres me tentaient. Eh bien je suis déçue... Ça aurait pu être touchant, nous emporter dans l'ambiance du Paris de la fin des années 1800... Sauf que no...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 26/07/2017

  • Critique de Ce que Fanny veut... par MarieLbf (Babelio)

    J'ai découvert cette romancière et ce livre aujourd'hui à un salon du livre et je me suis empressé de le lire et tout ce que je peux vous écrire sur ce roman ces que c'est un roman que je conseille au...

    Lire la critique complète >
    Par MarieLbf - publiée le 20/08/2017
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Vidéos sur Ce que Fanny veut...

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter