livres actu Livres Actu

Accueil > Karen Blixen > L'éternelle histoire

Acheter ce livre - 2.0 €


42620ème dans les ventes


Karen Blixen

0 abonné

Descendante d'une famille patricienne du Danemark, la baronne Karen von Blixen-Finecke est née en 1885 près de Copenhague. Elle part en 1914 pour le Kenya afin d'y diriger avec son mari la plantation du café qui lui inspirera son œuvre célèbre, La fe... Plus >

L'éternelle histoire (2002)

De Karen Blixen chez Gallimard
(1 vote, note moyenne : 5.0)

Mr Clay, vieux bonhomme aigri et très riche, n'aime que les livres de comptes, les faits, il déteste les rêves et les prophéties. Malade et insomniaque, il se souvient d'une histoire qu'on lui a racontée, l'histoire d'un marin qui reçoit cinq guinées en échange d'une nuit d'amour avec une jeune et belle dame. Le vieil homme décide de la transformer en réalité avec la complicité de son jeune secrétaire. Mais parfois la réalité peut dépasser la fiction...
Une nouvelle simple et émouvante, un petit chef-d'œuvre extrait du recueil Le dîner de Babette.

Paru le 01-05-2002 - Format : Broché - 112 pages - 18 x 11 x 0 cm - 75 g - ISBN 10 : 2070423131 - ISBN 13 : 9782070423132

Collection : Folio 2 €

Tags : récits, roman, nouvelles, fiction, recueil, mythes, prophétie, sentiments, vieillesse, argent, manipulation, histoire d'amour, amour, marins, littérature danoise, 20ème siècle.

Citations de L'éternelle histoire (4)

Il a des idées singulières concernant la comédie, votre Vieux ! opina Virginie. Dans une comédie les acteurs simulent certains actes; ils se tuent les uns les autres, ou ils meurent, ou ils couchent avec leur maîtresse; mais, en réalité, ils n'accomplissent rien de tel. Votre patron ressemble à l'empereur Néron de Rome, qui pour s'amuser faisait dévorer ses sujets par des lions. Mais depuis lors, ces agissements n'ont pas été répétés, et beaucoup de temps a passé depuis l'époque où Vivait Néron.

Un beau soir, un de ses jeunes employés vint chez lui à une heure déjà avancée, portant une pîle de relevés de comptes qu'il venait de vérifier. L'entendant parler à ses domestiques, Mr Clay envoya chercher le jeune homme et examina les livres de compte avec lui. Quand vint le matin, le malade trouva que cette nuit s'était écoulée moins lentement que les autres. Le soir, il fit appeler de nouveau son employé pour qu'il lui relise ses livres d'un bout à l'autre. Et, à partir de ce moment-là, il fut de règle pour le jeune homme de se présenter à neuf heures du soir à la porte de l'immense et somptueuse chambre à coucher de Mr Clay. Il venait s'asseoir à côté du lit de son patron et, à la lumière d'une bougie, lui faisait la lecture des factures, des contrats, des devis, qui concernaient les affaires de Mr Clay. Sa voix était claire et sonore, mais vers le matin, il s'enrouait quelque peu, ce qui agaçait Mr Clay.

Car ce n'était pas mon corps qui souffrait dans les plantations de thé, sous le brouillard matinal, ou à la chaleur cuisante de midi ; ce n'était pas ma main que brûlaient les plaques de fer rougies, sur lesquelles on sèche les feuilles de thé ; ce n'étaient pas mes doigts qui s'écorchaient en embraquant les bras des vergues du voilier pour lui donner plus de vitesse. Les coolies affamés des plantations de thé, le matelot brisé de fatigue pendant son quart, ne surent jamais qu'ils contribuaient à l'acquisition de ce million de livres. Pour eux existaient seulement les minutes de souffrance, les doigts endoloris, les rafales de grêle qui leur fouettaient le visage et les misérables pièces de cuivre de leurs gages.

Si cette histoire ne s'est jamais passée auparavant, j'en ferai une réalité, moi. Je n'aime pas les fantaisies de l'imagination ; je n'aime pas les prophéties. Il est malsain et immoral de s'occuper de choses dépourvues de réalité. Moi, j'aime les faits : je vais transformer cette fiction en un fait positif.


Critiques de L'éternelle histoire : avis de lecteurs (1)


  • Critique de L'éternelle histoire par mesrives (Babelio)

    Lors d'une sieste estivale en Vendée, je n'ai pu tomber dans les bras de Morphée. L'Eternelle histoire, grâce au talent de conteuse de Karen Blixen, m'a tenue éveillée. Un court récit rempli d'humou...

    Lire la critique complète >
    Par mesrives - publiée le 14/09/2019

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter