livres actu Livres Actu

Accueil > Joseph Roth > Léviathan

Acheter ce livre - 7.5 €


61815ème dans les ventes


Joseph Roth

0 abonné

Joseph Roth est né en 1894 près de Brody, en Ukraine. Ses études de germanistique à l'université de Vienne sont interrompues par la Première Guerre mondiale à laquelle il participe. La paix revenue, il débute dans le journalisme. De 1923 à 1931, il t... Plus >

Léviathan (2011)

De Joseph Roth chez Ed. Sillage
(3 votes, note moyenne : 4.7)

Marchand de corail prospère dans la petite ville de Progrody, Nissen Piczenik n a jamais vu l océan d où viennent les coraux qui le fascinent tant. La visite d un jeune marin en permission va mettre au jour sa secrète passion pour tout ce qui se rapporte à la mer. Il délaisse pour la première fois son épouse, sa boutique et part à Odessa contempler les bateaux en partance. Personnage caractérsitique de l univers de Joseph Roth, Nissen Piczenik sera vicitme de l irrésistible appel d un ailleurs originel... Écrit durant les années d exil, publié pour la première fois à Paris en 1936, Léviathan est, avec La Légende du saint buveur, un des textes courts les plus marquants de l uvre de Roth.

Paru le 01-05-2011 - Format : Broché - 72 pages - 17 x 12 x 0 cm - 100 g - ISBN 10 : 291626681X - ISBN 13 : 9782916266817

Tags : 20ème siècle, europe centrale, russe, littérature autrichienne, littérature germanique, allemand, mer, bateaux, fable philosophique, ironie, théorie, exil, déchéance, juif, stalinisme, maladie, roman, récits, fables, prose.

Citations de Léviathan (3)

C'est ainsi que les clients n'étaient pas uniquement des clients, mais bel et bien des hôtes dans la maison de Piczenik. Il arrivait que les paysannes, tout en choisissant le corail qui leur convenait, joignent leur voix à la mélodie des enfileuses ; toutes chantaient ensembles, Nissen Piczenik lui-même se mettait à chantonner, et sa femme remuait la cuillère en mesure dans son fourneau. Ensuite, lorsque les paysans rentraient du marché ou de l'estaminet pour venir chercher leurs épouses et régler leurs achats, le marchand de corail se devait aussi de boire avec eux de l'eau-de-vie ou du thé et de fumer une cigarette. Et chaque vieux client embrassait le marchand comme son frère.

Il aurait fallu dix yeux sur la tête pour surveiller chaque mendiant, et Piczenik savait que la pauvreté est la tentatrice irrésistible qui conduit au péché.

Car, après avoir bu, tous les hommes bons et loyaux sont nos frères et toutes les femmes aimables sont nos soeurs - et il n,y a plus de différence entre paysan et marchand, entre juif et chrétien ; et malheur à celui qui affirmerait le contraire!


Critiques de Léviathan : avis de lecteurs (3)


  • Critique de Léviathan par Gorodecki (Amazon)

    QUELLE BELLE ECRITURE CE JOSEPH ROTHMOINS DIRIGE QUE LA REBELIONMAIS AUTANT DE PLAISIR A LIREMUCHAS GRACIASHASTA LUEGO

    Lire la critique complète >
    Par Gorodecki - publiée le 19/04/2013

  • Critique de Léviathan par Erik35 (Babelio)

    DE L'IMPOSSIBLE L'ALLIANCE DE L'EAU ET DU FEU. Écrite dans la période de son ultime exil français et parisien (de la nomination d'Hitler en 1933 à sa mort dans le dénuement et l'alcool, le 27 mai 1...

    Lire la critique complète >
    Par Erik35 - publiée le 03/05/2018

  • Critique de Léviathan par Sachenka (Babelio)

    Qu'est qu'un Léviathan, sinon un monstre issu des eaux et symbolisant le Mal ? D'abord, je n'en comprenais pas le sens. Comment le lier avec l'histoire de Nissen Piczenik, ce petit marchand prospère...

    Lire la critique complète >
    Par Sachenka - publiée le 17/05/2018

Ils parlent de Léviathan

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter