livres actu Livres Actu

Accueil > Joseph Roth > La légende du Saint buveur

Acheter ce livre - 9.6 €



Joseph Roth

0 abonné

Joseph Roth est né en 1894 près de Brody, en Ukraine. Ses études de germanistique à l'université de Vienne sont interrompues par la Première Guerre mondiale à laquelle il participe. La paix revenue, il débute dans le journalisme. De 1923 à 1931, il t... Plus >

La légende du Saint buveur (1986)

De Joseph Roth chez Seuil
(12 votes, note moyenne : 4.5)

Nouvelle traduite de l'allemand par Dominique Dubuy et Claude Riehl.

Paru le 01-10-1986 - Format : Broché - 60 pages - 18 x 13 x 0 cm - 74 g - ISBN 10 : 2020093405 - ISBN 13 : 9782020093408

Collection : Le Don Des Langues

Tags : 20ème siècle, autriche, littérature autrichienne, littérature germanique, allemand, amour, ironie, sans-abris, Charité, prisons, mineurs, alcoolisme, alcool, addiction, honneur, grotesque, nouvelles, roman, littérature, fables, 20ème siècle, autriche, littérature autrichienne, littérature germanique, allemand, amour, sans-abris, Charité, prisons, mineurs, alcoolisme, alcool, addiction, honneur, pauvreté, fiction, nouvelles, roman, littérature, fables.

Citations de La légende du Saint buveur (6)

Donc il s'assit. Et comme il y avait un miroir juste en face de lui, il ne put éviter d'y voir son visage. Et alors il eut l'impression de refaire connaissance avec lui-même. En vérité, cela l'épouvanta. Et il sut pourquoi ces dernières années il avait tant craint les miroirs. Car il n'était pas bon de constater de ses propres yeux sa propre déchéance. Et tant que l'on n'y était pas obligé, cela revenait à peu de choses près à n'avoir pas de visage du tout ou à avoir celui d'avant la déchéance.

Il y avait longtemps qu'Andreas avait oublié son nom de famille. Mais, ayant revu ses papiers périmés, il se souvint qu'il s'appelait Katak : Andreas Kartak. Et ce fut comme s'il refaisait connaissance avec lui-même.

Un soir de printemps de l'année 1934, un monsieur d'un certain âge descendit les marches d'un de ces escaliers de pierre qui à l'entrée des ponts conduisent au berges de la Seine.C'est là, chose bien connue de tout le monde ou presque, mais qui mérite ici d'être rappelée, que les clochards de Paris ont l'habitude de dormir, ou pour mieux dire, d'établir leurs quartiers.

Car ce n'était pas une bonne chose de voir de ses propres yeux sa déchéance.

Il était assis donc. En face de sa chaise, il y avait un miroir et il ne put s'empêcher de considérer son visage. Ce fut comme s'il se voyait pour la première fois. il fut terrifié, en tout cas. Il comprit pourquoi, ces dernières années, il eu si peur des miroirs. Car ce n'était pas une bonne chose de voir de ses propres yeux sa déchéance. Tant qu'on était pas forcé de voir son visage, c'était presque comme si on n'en avait pas, ou comme si on avait encore l'ancien, celui d'avant la déchéance.

Ils ne savaient plus quoi faire, maintenant qu'ils avaient étourdiment épuisé les ressources de l'expérience essentielle qu'ont en partage l'homme et la femme. Alors ils décidèrent de faire ce que font les gens de notre époque, quand ils ne savent plus quoi faire : ils allèrent au cinéma.


Critiques de La légende du Saint buveur : avis de lecteurs (6)


  • Critique de La légende du Saint buveur par edwige31 (Babelio)

    La légende du saint buveur est un très court roman qui a pour personnage principal un sympathique et alcoolique sans abri, Andreas Kartak. Celui ci va rencontrer par hasard, un vieux monsieur élégant ...

    Lire la critique complète >
    Par edwige31 - publiée le 11/08/2013

  • Critique de La légende du Saint buveur par Taraxacum (Babelio)

    Courte nouvelle de Joseph Roth, La légende du saint buveur réussit ce tour de force d'être un texte traitant de l'alcoolisme et de son emprise tout en étant touchant, très frais, tout simplement charm...

    Lire la critique complète >
    Par Taraxacum - publiée le 08/05/2015

  • Critique de La légende du Saint buveur par Erik35 (Babelio)

    JOSEPH ROTH, SAINT ET BUVEUR ? Nous sommes en 1934, à Paris. Quelque part sous un de ces ponts fréquentés comme le veux la légende par l'un de ses clochards pas toujours si céleste que cela, Andrea...

    Lire la critique complète >
    Par Erik35 - publiée le 08/06/2017

  • Critique de La légende du Saint buveur par jeunejane (Babelio)

    Andreas vit comme clochard sous les ponts de Paris. Un soir, un homme élégant passe et lui donne deux cents francs. Andreas remercie mais veut un jour les rendre car c'est un homme d'honneur. L'homm...

    Lire la critique complète >
    Par jeunejane - publiée le 12/07/2018

  • Critique de La légende du Saint buveur par Vermeer (Babelio)

    Conte humoristique. Andreas buveur invétéré (à l'image de l'auteur) ne parvient jamais à rendre à Ste Thérèse des Batignolles les 200 F qui lui ont été prêtés par un élégant monsieur. Une série de mi...

    Lire la critique complète >
    Par Vermeer - publiée le 08/01/2020

  • Critique de La légende du Saint buveur par oiseaulire (Babelio)

    Un homme, qui n'a que sa qualité d'homme puisqu'il n'a plus ni toit, ni famille, ni nom, rencontre à plusieurs reprises la chance en de mystérieuses circonstances contre le seul engagement de s'acquit...

    Lire la critique complète >
    Par oiseaulire - publiée le 12/01/2020

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter