livres actu Livres Actu

Accueil > John Le Carré > La constance du jardinier

Acheter ce livre - 11.9 €



John Le Carré

0 abonné

John Le Carré est né en 1931, en Grande-Bretagne, dans le Dorset. Après des études à l’université de Berne et à Oxford, il fut professeur à Eton.Secrétaire d’ambassade à Bonn puis consul à Hambourg, il quitte le Foreign Office, après le succès remp... Plus >


Citations de La constance du jardinier (10)

Voici la vie pharisaïque que nous menons. Un continent se meurt sous nos yeux et nous sommes ici, debout ou agenouillés, à boire du café devant un plateau en argent alosrs qu'au bout de la rue des enfants crèvent de faim, des malades meurent et des politiciens pourris ruinent le pays qu'ils ont manipulé pour se faire élire.

« Certaines compagnies pharmaceutiques sont des marchands d'armes en blouse blanche. »

Mieux vaut combattre le système de l'intérieur que le critiquer de l'extérieur.

La mère des démocraties se révèle une fois de plus être une hypocrite et une menteuse, qui prêche la liberté et les droits de l'homme pour tous, sauf là où elle espère se faire du fric.

Notez bien ça, mon gars. On ne donne les denrées qu'aux femmes. Les hommes, on ne leur fait même pas confiance pour traverser la route, ces crétins, ça non ! Ils revendent notre bouillie sur les marchés ou ils en font faire de l'alcool par leurs femmes. Ils achètent des cigarettes, des armes, des filles. Les hommes sont des bons à rien. Les femmes s'occupent du foyer, les hommes font la guerre. L'Afrique entière est une lutte des sexes, mon gars. Seules les femmes accomplissent le travail de Dieu, ici. Prenez note.

Woodrow et Gloria se disaient souvent en citant le proverbe chinois que les invités , c'est comme le poisson : ça pue dès le troisième jour .

- Tessa faisait une différence fondamentale entre la douleur constatée et la douleur partagée. La douleur constatée est journalistique, diplomatique, télévisuelle, finie dès qu'on éteint sa saleté de poste. Pour Tessa, ceux qui regardent la souffrance et ne font rien contre ne valaient guère mieux que ceux qui l'infligent. C'étaient les mauvais samaritains.

Le crachin avait laissé place à de grosses gouttes isolées. Birgit était assise sur un banc, près d'un portique de balançoires munies de barres transversales pour la sécurité des enfants, où il avait fallu installer Carl et le pousser. Il luttait contre le sommeil, paupières mi-closes, doux comme un chaton, le sourire aux lèvres tandis que Justin le poussait avec une prudence obsessive.

Les premiers échanges entre Woodrow et les deux policiers furent la courtoisie même : eux avaient conscience d'être chargés d'une mission délicate, ne comptaient pas compromettre la communauté blanche de Nairobi, etc., etc., et lui leur promit en retour la coopération de son personnel et tous les moyens requis, amen. Ils s'engagèrent à le tenir informé des progrès de l'enquête tant que cela cadrait avec les instructions de Scotland Yard, et il leur fit aimablement remarquer qu'ils servaient la même reine et donc que si Sa Majesté se contentait de se faire appeler par son prénom, alors nous aussi.

"Selon ce même raisonnement ,l'aide au tiers-monde n'est qu'une autre forme d'exploitation , reprend-il.Les vrais bénéficiaires en sont les pays qui avancent l'argent à crédit ,les politiciens et officiels africains qui touchent d'énormes pots-de-vin, et les industriels et marchands d'armes occidentaux qui s'en mettent plein les poches.Les victimes sont l'homme de la rue, les déracinés,les pauvres et les indigents...et les enfants qui n'auront pas d'avenir.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de La constance du jardinier : avis de lecteurs (38)


  • Critique de La constance du jardinier par araucaria (Babelio)

    489 pages c'est beaucoup... Et si je veux être plus sévère encore, je vais écrire tout ça pour ça! Bien sûr, il y a quand même eu quelques passages que j'ai appréciés, mais beaucoup trop de longueurs,...

    Lire la critique complète >
    Par araucaria - publiée le 05/05/2020

  • Critique de La constance du jardinier par bfauriaux (Babelio)

    Un superbe policier qui demarre par un meurtre au Kenya et qui va mener les enqueteurs jusqu'en Angletterre le tout avec la maestria du maitre un chef d'oeuvre à devorer sans moderation !

    Lire la critique complète >
    Par bfauriaux - publiée le 11/11/2019

  • Critique de La constance du jardinier par VeroniquePascual (Babelio)

    Je viens de le commencer et franchement, après la prose fluide de J-C Ruffin et de M. Blake, j'ai du mal à ne pas laisser tomber. Mais le sujet m'intéresse. J'ai vu le film et je veux finir le livre....

    Lire la critique complète >
    Par VeroniquePascual - publiée le 22/10/2019

  • Critique de La constance du jardinier par GabrielM (Babelio)

    Le Carré, sous couvert d'une intrigue policière bien ficelée, s'essaie avec succès à un nouveau genre : le roman d'amour. Ceux qui ont été conquis par "l'Espion qui venait du froid" resteront peut-êt....

    Lire la critique complète >
    Par GabrielM - publiée le 29/09/2019

  • Critique de La constance du jardinier par PtitVincent (Babelio)

    Deux personnes sont retrouvées sauvagement assassinées dans un 4 x 4 dans le nord du Kenya. Une habitude dans cette région. Sauf qu'une des victimes est une femme blanche. Qui plus est l'épouse d'un d...

    Lire la critique complète >
    Par PtitVincent - publiée le 08/08/2019

  • Critique de La constance du jardinier par taotesf (Babelio)

    Super livre de même que le film qui va avec

    Lire la critique complète >
    Par taotesf - publiée le 05/05/2019

  • Critique de La constance du jardinier par oree (Babelio)

    Brillant, passionnant, on ne le lâche pas avant de savoir la fin. Un roman qui part d'une histoire qui pourrait être vraie à l'heure de la mondialisation et des scandales sanitaires, et qui se lit co...

    Lire la critique complète >
    Par oree - publiée le 06/11/2018

  • Critique de La constance du jardinier par jycepe (Babelio)

    Bon, désolé de ne pas m'associer à un concert de louanges inconditionnelles !! Ce qui m'a plu c'est la vigueur du récit avec des personnages complexes menant une double vie qui vous tiennent en halei...

    Lire la critique complète >
    Par jycepe - publiée le 15/07/2018

  • Critique de La constance du jardinier par Penylane (Babelio)

    Dix-huitième roman de cet auteur écrit en 2001 et je l'avoue une découverte pour moi. Et oui, j'étais rétive... Et c'est suite à une interview de ce vieux monsieur que mes réserves sont définitivemen...

    Lire la critique complète >
    Par Penylane - publiée le 10/06/2018

  • Critique de La constance du jardinier par blandine5674 (Babelio)

    Depuis le temps que j'entends parler de cet écrivain, enfin j'ai franchi le pas et je ne sais pas si je le renouvellerai une seconde fois. Des points de vue intéressants. Un diplomate anglais va enquê...

    Lire la critique complète >
    Par blandine5674 - publiée le 09/06/2018

  • Critique de La constance du jardinier par Jrp (Babelio)

    Le Carré est un peu beaucoup un spécialiste de l'anti-héros. Nous avons ici deux héros très anti-héros! Justin, qui se retrouve au centre d'une intrigue internationale suite à la virulente dénonciatio...

    Lire la critique complète >
    Par Jrp - publiée le 04/03/2018

  • Critique de La constance du jardinier par hannadagar (Babelio)

    Superbe thriller, finement mené, qui nous fait voyager et découvrir les dessous de l'industrie du médicament.

    Lire la critique complète >
    Par hannadagar - publiée le 19/02/2018

  • Critique de La constance du jardinier par ManoLM (Babelio)

    Superbe !

    Lire la critique complète >
    Par ManoLM - publiée le 21/08/2017

  • Critique de La constance du jardinier par fanfan50 (Babelio)

    Après avoir lu Le Cerveau de Kennedy (problème du sida en Afrique et des médecins qui cherchent le remède d'une façon peu orthodoxe) du suédois Henning Mankell, je me suis attelée à la lecture de celu...

    Lire la critique complète >
    Par fanfan50 - publiée le 05/12/2016

  • Critique de La constance du jardinier par pasiondelalectura (Babelio)

    Un roman avec un sujet intéressant, traité comme un thriller psychologique. Le sujet se rapporte aux profits colossaux touchés par l'industrie pharmaceutique avec les nouvelles molécules. Ce profi...

    Lire la critique complète >
    Par pasiondelalectura - publiée le 29/03/2016

  • Critique de La constance du jardinier par whynotgrove (Babelio)

    livre moyen, pas très prenant et donc bien long, décidément je n'ai pas de chance avec JLC. Il m'en reste un à lire dans ma bibliothèque, pour le moment je ne risque pas d'en acheter d'autres ...

    Lire la critique complète >
    Par whynotgrove - publiée le 25/11/2015

  • Critique de La constance du jardinier par vertescollines (Babelio)

    Une excellente énigme policière avec des personnages très crédibles, des caractères entiers...une histoire banale de corruption en Afrique. Une histoire ou finalement les .méchants gagnent mais quoi p...

    Lire la critique complète >
    Par vertescollines - publiée le 22/03/2015

  • Critique de La constance du jardinier par (Babelio)

    Pour l'avoir vu en film...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 27/12/2014

  • Critique de La constance du jardinier par DanR (Babelio)

    J'ai décidément beaucoup de mal avec John le Carré. La Maison Russie m'était tombé des mains et là impossible de m'intéresser à cette histoire : trop long, trop lourd, pas de style, des tonnes de redo...

    Lire la critique complète >
    Par DanR - publiée le 15/07/2014

  • Critique de La constance du jardinier par darkmoon (Babelio)

    Voici un thriller engagé qui nous montre les pratiques peu glorieuses des pays riches envers le continent africain. Les laboratoires pharmaceutiques soucieux de développer leurs nouveaux médicaments r...

    Lire la critique complète >
    Par darkmoon - publiée le 29/12/2013

  • Critique de La constance du jardinier par afleurdemots (Babelio)

    Ma rencontre avec John Le Carré s'est d'abord faite grâce au cinéma. Sur les conseils de notre prof d'anglais à la fac, j'ai découvert « The constant gardener », un thriller très critique sur l'indust...

    Lire la critique complète >
    Par afleurdemots - publiée le 24/09/2013

  • Critique de La constance du jardinier par mhx640 (Babelio)

    Lu après avoir vu le film

    Lire la critique complète >
    Par mhx640 - publiée le 06/08/2013

  • Critique de La constance du jardinier par mhx640 (Babelio)

    Lu après avoir vu le film éponyme

    Lire la critique complète >
    Par mhx640 - publiée le 06/08/2013

  • Critique de La constance du jardinier par CharlesAndre (Babelio)

    Excellent livre ! C'est le roman qui m'a donner le goût de lire. Une intrigue complexe, mais qui nous tient sur le bout de notre chaise.

    Lire la critique complète >
    Par CharlesAndre - publiée le 05/02/2013

  • Critique de La constance du jardinier par Odile17 (Babelio)

    J'ai apprécié ce livre mais j'ai mis beaucoup de temps à le lire... Rapidement, on comprend l'essentiel de ce qui s'est passé, pourquoi Tessa a été assassinée, qui en est certainement le responsable. ...

    Lire la critique complète >
    Par Odile17 - publiée le 30/06/2012

  • Critique de La constance du jardinier par Philippe67 (Babelio)

    Le thème est celui des laboratoires pharmaceutiques et de leurs conception de la morale et des affaires. Une enquète aux multiples rebondissements. Je ne suis pas un grand fan de John Le Carre mais ...

    Lire la critique complète >
    Par Philippe67 - publiée le 04/05/2012

  • Critique de La constance du jardinier par Chaplum (Babelio)

    La découverte du cadavre de Tessa Quayle, assassinée alors qu'elle venait de passer la nuit dans un oasis dans le Nord du Kenya, avec un beau médecin belge d'origine africaine et qu'ils partaient vers...

    Lire la critique complète >
    Par Chaplum - publiée le 22/04/2012

  • Critique de La constance du jardinier par Sharon (Babelio)

    J'ai eu du mal à commencer ce livre, puis à le lire, puis à relire le début parce que j'avais tout oublié ou presque. Oui, je sais, ce n'était pas brillant. Pourtant, ce livre est très bien écrit, trè...

    Lire la critique complète >
    Par Sharon - publiée le 14/04/2012

  • Critique de La constance du jardinier par patrick75 (Babelio)

    Plutôt bien écrit ,avec une histoire qui peut paraître réaliste ,j'avoue que j'ai été surpris par ce livre . Un récit qui est en fait un prétexte pour dénoncer les abus des laboratoires pharmaceutiqu...

    Lire la critique complète >
    Par patrick75 - publiée le 12/04/2012

  • Critique de La constance du jardinier par Louisefly (Babelio)

    Depuis le temps que des amis me disaient le plus grand bien de John Le Carré, je ne sais pas pourquoi je résistais. C'est un très grand auteur, qui va trouver une place dans mon panthéon, et je file a...

    Lire la critique complète >
    Par Louisefly - publiée le 09/03/2012

  • Critique de La constance du jardinier par chicmunk (Babelio)

    un roman poignant sur l'amitié, la loyauté, l'empathie... le désespoir, aussi... Le Carré prouve ici qu'il n'est pas simplement l'un des maîtres de l'espionnage. Il pourrait consacrer toute une second...

    Lire la critique complète >
    Par chicmunk - publiée le 11/02/2012

  • Critique de La constance du jardinier par Aline1102 (Babelio)

    J'ai adoré! Contrairement à mon habitude, j'avais regardé l'adaptation ciné avant de lire le livre, mais je n'ai pas été déçue, ni par le film ni par le roman. J'ai beaucoup d'admiration pour les per...

    Lire la critique complète >
    Par Aline1102 - publiée le 14/07/2011

  • Critique de La constance du jardinier par letitbe (Babelio)

    Je découvre John Le Carré au travers de ce roman prenant et captivant. J'avoue avoir été un peu perturbée par certains flashbacks mais j'ai bcp apprécié la façon dont sont décrit les personnages. Le p...

    Lire la critique complète >
    Par letitbe - publiée le 14/05/2011

  • Critique de La constance du jardinier par zhivago (Babelio)

    C'est captivant. L'héroïne principale est une création parfaitement achevée et crédible.

    Lire la critique complète >
    Par zhivago - publiée le 16/04/2011

  • Critique de La constance du jardinier par Fuelyod (Babelio)

    Roman méticuleux et implacable qui décrit avec brio les lobbies pharmaceutiques et leurs conséquences criminelles. Le mécanisme de la corruption au service du profit y est habilement démontré mais un...

    Lire la critique complète >
    Par Fuelyod - publiée le 28/03/2011

  • Critique de La constance du jardinier par Eric75 (Babelio)

    Le grand retour de John Le Carré avec ce livre, à plus d'un titre : la justesse et l'humanité des personnages, notamment Justin Quayle, le fonctionnaire amateur de plantes exotiques se transformant en...

    Lire la critique complète >
    Par Eric75 - publiée le 29/01/2011

  • Critique de La constance du jardinier par michelaise (Babelio)

    super au début, mais c'est long long et trop confus ensuite

    Lire la critique complète >
    Par michelaise - publiée le 05/11/2010

  • Critique de La constance du jardinier par cris (Babelio)

    Tessa Quayle, jeune et belle avocate anglaise, est sauvagement assassinée près du lac Turkana dans le nord du Kenya. Son compagnon de voyage et amant supposé, médecin africain d'une ONG, a disparu de ...

    Lire la critique complète >
    Par cris - publiée le 23/06/2009
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de La constance du jardinier

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter