livres actu Livres Actu

Accueil > John Irving > La petite amie imaginaire

Acheter ce livre - 6.3 €


31967ème dans les ventes


John Irving

0 abonné

John Irving est né en 1942 et a grandi à Exeter (New Hampshire). Avant de devenir écrivain, il songe à une carrière de lutteur professionnel. À vingt ans, il fait un séjour à Vienne. Puis, de retour en Amérique, il travaille sous la houlette de Kurt ... Plus >

La petite amie imaginaire (1997)

De John Irving chez Seuil
(10 votes, note moyenne : 3.7)

Traduit de l'américain par Josée Kamoun.

Paru le 01-09-1997 - Format : Poche - 174 pages - 1 x 1 x 0 cm - 149 g - ISBN 10 : 2020324288 - ISBN 13 : 9782020324281

Collection : Points

Tags : années 60, 20ème siècle, littérature anglo-saxonne, littérature américaine, américain, états-unis, amérique, sport, lutte, expressions, romanesque, art, fiction, roman autobiographique, autobiographie, nouvelles, roman, récits, littérature, mémoires.

Citations de La petite amie imaginaire (10)

Et puis, les sports de combat comportent des aspects tout à fait civilisés ; ainsi, cette règle que j'ai toujours admirée et qui veut que l'on soit responsable de son adversaire : quand on le soulève du tapis, on s'assure qu'il y retombe intact

Je n'aurai pas la prétention de définir ce qui fait le bon athlète dans tous les sports, mais, pour la lutte, l'équilibre est aussi important que la vélocité, et ne s'inculque pas davantage.

( Wilde n'a rien 'original si l'on considère que sont légion les auteurs dont la vie privée est plus passionnante que l'oeuvre.)

[C]ette même année, à Pittsburgh, la seule écriture de fiction que je pus produire fut un journal. Je me figurais que j'allais le montrer à mon ex-petite amie, et, ainsi, refaire sa conquête. Tout était inventé, dans ce journal. On ne peut pas dire que je passais une année si palpitante qu'elle me donnait envie d'en tenir registre. Mais, à mon insu, je venais de me lancer dans l'une des grandes tâches traditionnelles de l'écrivain, qui consiste à s'inventer soi-même. Avant d'être en mesure d'inventer autre chose, il me faudrait de la pratique.

C'est peut-être idiot, mais j'ai tendance à penser qu'on rencontre souvent les gens qui vont compter dans la vie juste avant de partir quelque part.

Dans tous les sports, il y a des choses qu'il faut savoir et qui ne coulent pas de source. Et la lutte, en particulier, n'a rien qui aille de soi.

Je suis tout à fait convaincu que la lutte m'a appris davantage que les ateliers d'écriture. Écrire bien, c'est réécrire ; de même, bien lutter est affaire de récurrence; on répète le mouvement inlassablement, jusqu'à ce qu'il devienne une seconde nature.

Je trouve les comportements autodestrcteurs ridicules, sur le fond, quels que soient les démons intérieurs qui les motivent.

[...] c'est pour soi qu'il faut vouloir gagner.

[...] c'est pas parce que tu es pas le meilleur qu'il faut abandonner la lutte. Ça t'empêche pas de continuer. Et puis, tu aimeras toujours ça ; c'est plus fort que toi.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de La petite amie imaginaire : avis de lecteurs (10)


  • Critique de La petite amie imaginaire par Aristide France (Amazon)

    Autobiographie très courte et sélective dans laquelle John Irving passe en revue tous les événements fondateurs et les influences déterminantes de son oeuvre: la lutte, ses études, la lutte, son voyage à Vienne...

    Lire la critique complète >
    Par Aristide France - publiée le 19/11/2009

  • Critique de La petite amie imaginaire par M-Borghi (Amazon)

    John Irving écrit ses Mémoires : lutte en premier plan, écriture en filigrane. John Irving dit de lui-même qu’il était un étudiant passable, aussi bien comme lutteur que comme écrivain. Ce livre ne parle que pe...

    Lire la critique complète >
    Par M-Borghi - publiée le 08/09/2016

  • Critique de La petite amie imaginaire par kat (Amazon)

    Cet article est tout à fait conforme au descriptif fait dans le résume de l'article. Je le recommanderai aux autres

    Lire la critique complète >
    Par kat - publiée le 30/01/2013

  • Critique de La petite amie imaginaire par Alias (Amazon)

    Irving nous livre ses premiers pas en tant qu'écrivain mais aussi son parcours de lutteur, un parcours difficile pour celui qui est "juste passable" mais deviendra un arbitre et un entraîneur de talent, en part...

    Lire la critique complète >
    Par Alias - publiée le 03/08/2011

  • Critique de La petite amie imaginaire par sylvie (Amazon)

    Tout à fait conforme à mes attentes : John Irving raconte John Irving, et l'on comprend encore mieux l'influence de sa jeunesse à travers ses récits.

    Lire la critique complète >
    Par sylvie - publiée le 31/05/2019

  • Critique de La petite amie imaginaire par LesChroniquesdEmilie (Babelio)

    Cela faisait un moment que je voulais le lire car il porte sur le sport. En cours de culture de générale, nous étudions le thème du sport. Je n'ai pas été déçue par cette lecture. Une autobiographie t...

    Lire la critique complète >
    Par LesChroniquesdEmilie - publiée le 12/05/2013

  • Critique de La petite amie imaginaire par Luniver (Babelio)

    John Irving nous dévoile une tranche de sa vie dans cette autobiographie : ses débuts dans l'écriture, et sa carrière dans la lutte (beaucoup). Ses lecteurs fidèles ne seront pas surpris de voir que c...

    Lire la critique complète >
    Par Luniver - publiée le 06/07/2014

  • Critique de La petite amie imaginaire par Meps (Babelio)

    Curieux de découvrir un auteur par son autobiographie, mais c'est ce qui m'est arrivé... et je ne le recommande pas... Même si certains passages sur son rapport à l'écriture, ses professeurs d'univers...

    Lire la critique complète >
    Par Meps - publiée le 10/12/2014

  • Critique de La petite amie imaginaire par Under_the_Moon (Babelio)

    " Un esprit sain dans un corps sain " dit-on. Dans ce court récit, qu'on pourrait apparenter à des mémoires, John Irving tente de nous montrer comment la discipline dont il a fait usage dans le spor....

    Lire la critique complète >
    Par Under_the_Moon - publiée le 17/02/2019

  • Critique de La petite amie imaginaire par puchkina (Babelio)

    Dans ces mémoires publiées dans les années 1990, John Irving se fait plus concis que dans ses romans-fleuves. Il axe la majorité de ses ruminations autour de la lutte, ses entrainements, ses tournois ...

    Lire la critique complète >
    Par puchkina - publiée le 27/02/2019
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter