livres actu Livres Actu

Accueil > Jérôme Pierratalfred > Le tatouage / histoire d'une pratique ancestrale

Acheter ce livre - 10.0 €



Jérôme Pierratalfred

0 abonné

Le tatouage / histoire d'une pratique ancestrale (2016)

De Jérôme Pierratalfred chez Le Lombard
(2 votes, note moyenne : 4.5)

Paru le 20-05-2016 - Format : Relié - 72 pages - 20 x 14 x 1 cm - 226 g - ISBN 10 : 2803670089 - ISBN 13 : 9782803670086

Collection : La Petite Bedet

Tags : récits, vulgarisation, non-fiction, documentaire, bande dessinée, fiction, histoire, société, pratique, bagne, délinquance, prisons, spirituel, docs, tatouage, marine, marins, sciences humaines, pirates.

Citations de Le tatouage / histoire d'une pratique ancestrale (10)

En attendant avec vos histoires, vous m'avez fait voyager.

C'est aussi en combattant la nudité que les religieux occidentaux tuent le tatouage : les corps dorénavant habillés de vêtements, il perd son rôle identitaire et social.

Tom Riley est un pionnier. Il est le premier tatoueur européen à exercer avec une machine électrique. Cette dernière a été brevetée par un certain Samuel O'Reilly à New York, en 1891. Outre les marins qui constituent la majorité de la clientèle, Sutherland, surnommé le Michel-Ange du tatouage, tatoue également la haute. Les grands ducs russes Constantin, Nicolas et Alexandre, le prince Georges de Grèce, le roi Oscar de Suède, le prince de Galles et futur roi d'Angleterre.

Dans l'antiquité, le tatouage est moins esthétique que prophylactique et thérapeutique, comme chez les égyptiens, religieux chez les assyriens, ou encore marque de châtiment chez les babyloniens, ou infamant chez les thraces.

Les tatoués sont nombreux parmi les deux cents peuples celtes installés en Europe occidentale. Les plus connus sont les pictes - dont le nom est dérivé du latin pictura - et leurs voisins Scots, qui se servaient de leurs tatouages pour effrayer les légionnaires romains qui débarquent en Grande Bretagne en -55.

[À partir des années 1960] La symbolique laisse alors la place à l'esthétique.

Certains dessins indiquent de manière occulte le parcours de leur propriétaire.

Biribi. Un terme générique qui désigne l'ensemble de l'instrument répressif de l'armée française en vigueur depuis 1832 en Algérie, puis au Maroc et en Tunisie.

Je suis un dur, un vrai, un tatoué ! Des bataillons d'Afrique, je porte la marque de fabrique.

Au tournant du XIXe et du XXe siècle, pour être un vrai de vrai, le mauvais garçon français se devait d'être naze et bousillé, soit, traduit de l'argot, syphilitique et tatoué.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Le tatouage / histoire d'une pratique ancestrale : avis de lecteurs (2)


  • Critique de Le tatouage / histoire d'une pratique ancestrale par DocBird (Babelio)

    La collection « La petit bédéthèque des savoirs» propose de faire le tour d'un sujet scientifique, culturel, technique, historique ou de société à travers un format court de BD. Ici, va être retrac...

    Lire la critique complète >
    Par DocBird - publiée le 14/04/2018

  • Critique de Le tatouage / histoire d'une pratique ancestrale par Presence (Babelio)

    Il s'agit d'une bande dessinée de 56 pages, en couleurs. Elle est initialement parue en 2016, écrite par Jérôme Pierrat, dessinée et mise en couleurs par Alfred. Elle fait partie de la collection inti...

    Lire la critique complète >
    Par Presence - publiée le 03/04/2017

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter