livres actu Livres Actu

Accueil > Jean Vautrinjacques Tardi > Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné

Acheter ce livre - 19.0 €


25280ème dans les ventes


Jean Vautrinjacques Tardi

0 abonné

Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné (2002)

De Jean Vautrinjacques Tardi chez Casterman
(13 votes, note moyenne : 3.9)

Antoine Tarpagnan a décidé de venir chercher la belle Caf'Conc', et tant pis si La Joncaille et ses gars rappliquent et cherchent à faire du grabuge. Dans la fièvre communarde de Paris, toutes les passions se déchaînent. Cette fois, Antoine aura bien de la veine s'il réussit à s'en sortir vivant. Heureusement, ça se sait qu'il a viré communard, alors il y en a qui lui filent un coup de main. Grondin, blessé et convalescent, attend lui aussi son heure pour faire la peau à Tarpagnan… Pendant ce temps, la Commune se fait, l'Histoire avance.

Ce deuxième tome, très attendu, n'a franchement rien à envier au premier: un argot pur et dur, haut en couleurs, débité par des personnages rocambolesques. La gouaille et le talent sans conteste des auteurs laissent plein d'admiration, presque sans voix. Merci à eux : "Le Cri du Peuple" est un véritable chef d'œuvre.Les canons du 18 mars, premier titre de la série, a reçu l’Alphart du public et l’Alphart du dessin à Angoulême en janvier 2002.

Paru le 01-09-2002 - Format : Relié - 88 pages - 25 x 31 x 0 cm - 860 g - ISBN 10 : 2203399295 - ISBN 13 : 9782203399297

Collection : Tardi

Tags : roman feuilleton, historique, bande dessinée, bande dessinée historique, bande dessinée française, roman graphique, histoire, romans policiers et polars, petit peuple, fresque, noir et blanc, luttes, insurrection, Commune, commune de paris, révolution, politique, anarchisme, france, Paris (France).

Citations de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné (7)

-Elle fait ça pour l'amour, Céleste, tu peux pas comprendre !-L'amour ? C'est que des eaux grasses et de la chair gâtée !-Au mieux, l'amour, c'est d'être dans ses meubles. Un nid avec un vieux. Et de la domesticité.-L'amour, c'est pas que de la mollesse d'édredon ! L'amour c'est ce qu'on attend toutes ! Quand il vous dépose sa carte de visite, il faut lui ouvrir la porte ! Moi je l'attends, l'amour. Je l'attends tous les jours…-L'amour, mon petit trognon, tu peux éteindre ton gaz ! L'amour, y viendra pas ! T'es qu'une putain !

Sommes-nous donc aveugles ? Faut-il donc attendre que les pauvres soient si pauvres, qu'il ne leur reste plus qu'à se révolter ? Un jour, les hardes qui pendent au clou deviennent immanquablement l'étendard de la haine !

Je me suis aperçu que ce n'est pas à coups de bâton, ni a force d'indifférence, qu'on chasse les indigents de toute société humaine. Au contraire, à force de se servir du balai pour les humilier davantage ou de la trique pour les expédier plus loin, nos préfets de police les ont voués à une épouvantable misère .... A une effrayante nudité. Ils ont fabriqué aux portes de la ville des ateliers de rancune !

Je me suis aperçu que ce n'est pas à coups de bâton, ni a force d'indifférence, qu'on chasse les indigents de toute société humaine. Au contraire, à force de se servir du balai pour les humilier davantage ou de la trique pour les expédier plus loin, nos préfets de police les ont voués à une épouvantable misère .... A une effrayante nudité. Ils ont fabriqué aux portes de la ville des ateliers de rancune ! Sommes-nous donc aveugles ? Faut-il donc attendre que les pauvres soient si pauvres, qu'il ne leur reste plus qu'à se révolter ? Un jour, les hardes qui pendent au clou deviennent immanquablement l'étendard de la haine ! Nos dirigeants ont bien trop oublié que ceux qui sentent mauvais valent bien ceux qui se parfument !

La Commune était bien là désormais ! Elle aurait les couleurs de la liberté, elle s'épanouirait dans le respect des plus démunis.Elle s'exprimerait enfin par la bouche de la classe ouvrière qui devenait adulte. Et, puisque tout était à réapprendre, elle sécréterait un nouveau citoyen. Un juge. Un résistant. Un partenaire. Un acteur de sa propre force.L'installation de la Commune du 26 mars n'est pas conforme à l'idée cérémonieuse et amidonnée des fastes du nouveau régime. Elle est gueuse. Elle est crâne. Elle est spontanée. Elle est piquante comme un rire heureux. Elle n'a pas de raie au milieu. C'est un bouillon rouge.Elle est le rassemblement des malheureux, des bannis de la spéculation, des exploités de fabriques, des habitants des faubourgs et de la grande réserve de pauvres.

Et comme l'Histoire est puissante qui conduit les citoyens vers de nouveaux soleils à l'heure ou ils allaient dormir de découragement

Vous croyez qu'on va y laisser notre peau, M'sieu Théophile ?Guillotinés ou fusillés au choix, ce sera notre seul recours !Si on est fusillés, c'est qu'on aura eu d'la chance !

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné : avis de lecteurs (13)


  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par doran40 (Babelio)

    Très beaux dessins de tardi et une belle histoire sur la Commune.

    Lire la critique complète >
    Par doran40 - publiée le 27/01/2019

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par Acerola13 (Babelio)

    C'est toujours avec un sentiment mitigé que l'on se lance dans les bandes dessinées de Tardi, avec l'envie de découvrir l'histoire, mais aussi la crainte du dessin, du texte souvent cru et frappant. ...

    Lire la critique complète >
    Par Acerola13 - publiée le 12/11/2018

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par Marialucas (Babelio)

    J'ai été attirée par le Cri du peuple par le coup de crayon et le sujet bien sûr. La Commune, cette période charnière de l'Histoire française souvent trop rapidement étudiée et vite oubliée. Malgré mo...

    Lire la critique complète >
    Par Marialucas - publiée le 12/11/2018

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par ZeroJanvier79 (Babelio)

    Ce deuxième tome de l'adaptation en bande dessinée du roman de Jean Vautrin m'a déçu. On y retrouve les mêmes ingrédients que dans le premier volume, à savoir un mélange d'Histoire de la Commune de Pa...

    Lire la critique complète >
    Par ZeroJanvier79 - publiée le 07/10/2018

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par Epictete (Babelio)

    Dans ce deuxième volume, la grande histoire apparait toujours en toile de fond mais le rôle principal est laissé à la petite. Grondin a quelques ennuis avec le peuple, tandis que celui qu'il traqua...

    Lire la critique complète >
    Par Epictete - publiée le 10/07/2018

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par blandine5674 (Babelio)

    Mieux que le tome 1. Les protagonistes se mettent en place, l'histoire devient plus captivante qui donne au lecteur la sensation d'être au coeur de l'action avec les militants de la commune.

    Lire la critique complète >
    Par blandine5674 - publiée le 22/02/2016

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par christinebeausson (Babelio)

    Y a t il encore de l'espoir ? On en cause en tous cas, on veut y croire même si on devine que ça va mal très mal finir. La mort est au bout du chemin mais que voulez vous en ce temps là, on avait de...

    Lire la critique complète >
    Par christinebeausson - publiée le 10/12/2015

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par cmpf (Babelio)

    La critique du tome 1 vaut pour ce tome également.

    Lire la critique complète >
    Par cmpf - publiée le 05/07/2015

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par Client d'Amazon (Amazon)

    Découvert il y a plus de 10 ans au lycée, la saga Le Cri Du Peuple m'avait saisi et m'a ouvert les portes d'une période que l'on ne nous raconte malheureusement pas à l’école. J'ai compris beaucoup d'enjeux soc...

    Lire la critique complète >
    Par Client d'Amazon - publiée le 14/03/2017

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par Roger Vonner (Amazon)

    Voir mon commentaire Tome 1

    Lire la critique complète >
    Par Roger Vonner - publiée le 16/03/2019

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par Iris Love Hewitt (Amazon)

    Lire un Tardi, c'est prendre de nombreuses heures de votre temps. Vous oubliez tout. Vous regardez les dessins, les multiples détails, l'histoire envoutante écrite par Vautrin...

    Lire la critique complète >
    Par Iris Love Hewitt - publiée le 13/05/2016

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par Blue Boy (Amazon)

    Ce tome commence très fort avec l’arrivée de Tarpagnan à l’Oeil de verre, la maison close où vit Gabriella Pucci dit Caf’Conc’. Tarpagnan tentera en vain d’arracher la jolie prostituée des griffes de son mac Ed...

    Lire la critique complète >
    Par Blue Boy - publiée le 08/11/2012

  • Critique de Le cri du peuple.2 - Le cri du peuple / L'espoir assassiné par Famille Champista (Amazon)

    Tardi nous livre un tome 2 des aventures de "ses" Communards de très bonne facture une nouvelle fois. Le dessin est beau et précis ; quant à l'intrigue, elle continue de passioner le lecteur qui déambule avec l...

    Lire la critique complète >
    Par Famille Champista - publiée le 22/10/2006
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter