livres actu Livres Actu

Accueil > Jean Marie Gourio > L'eau des fleurs

Acheter ce livre - 18.5 €



Jean Marie Gourio

0 abonné

L'eau des fleurs (1999)

De Jean Marie Gourio chez Julliard
(3 votes, note moyenne : 3.3)

Dans les premières pages du livre, on découvre Louise dans le cimetière d'un de ces villages aux murs aveugles qui bordent les nationales et dont on se demande toujours qui peut bien y vivre.
Pour consoler sa mère qui enterre son époux, Louise a eu l'idée saugrenue de placer dans le cercueil un téléphone cellulaire pour laisser des messages au défunt. La veuve n'est pas fanatique de ces conversations post mortem mais personne ne résiste aux initiatives de Louise.Louise s'active inlassablement avec une énergie accablante. Louise lutte contre tout ce qui étouffe la vie. Instinctivement, elle croit au pouvoir des mots pour soulager la douleur des enfants qu'on lui confie et pour chasser l'ennui des adultes qu'elle fait boire. Elle n'a jamais supporté le silence et quand les routiers décident de faire grève et cessent d'ébranler les murs de son bistrot en passant devant sa porte, elle considère ce mouvement revendicatif comme une insulte personnelle.Dans ce décor incongru et cette situation à la fois banale et extravagante, Jean-Marie Gourio met en scène, autour de Louise, une galerie de personnages étonnants : Blanche, sa mère, La Puce, son ami, son amant, son client préféré dont le père s'enchaînait aux arbres pour ne pas céder à la soif, Alf, le gars des Télécoms qui chante le jazz quand il a dépassé sa dose, Antoine, qui ne se pardonne pas d'abandonner chaque soir sa si gentille femme pour aller boire, Jacky, l'ancien facteur, José, l'adolescent sauvage...Et les dames du café d'en face, les ennemies de toujours, dont on se rappelle dans le village comment la plus âgée avait été chercher le cadavre de son mari, abattu par les miliciens pendant la guerre, comment elle l'avait ramené dans une brouette, l'avait assis à une table de son café et lui avait versé un dernier verre de rouge avant d'aller l'enterrer au cimetière.Les routiers, enfin, amis ou ennemis, qui font germer dans les cervelles des sédentaires des rêves déraisonnables de voyage et d'amour...

Paru le 26-08-1999 - Format : Broché - 216 pages - 20 x 13 x 1 cm - 249 g - ISBN 10 : 2260015093 - ISBN 13 : 9782260015093

Tags : roman, grève, ennui, france rurale, humour, jazz, littérature française.

Critiques de L'eau des fleurs : avis de lecteurs (3)


  • Critique de L'eau des fleurs par charlottelit (Babelio)

    navigué entre deux eaux, pas trouvé de fleurs : ennui

    Lire la critique complète >
    Par charlottelit - publiée le 30/04/2013

  • Critique de L'eau des fleurs par FritzLangueur (Babelio)

    Ce roman pourrait se comparer à un verre de jus d'orange bien frais que l'on dégusterait en terrasse sur une fin de journée d'un bel été. Frais, désaltérant et légèrement acidulé. Il n'y a pas mieux e...

    Lire la critique complète >
    Par FritzLangueur - publiée le 21/01/2016

  • Critique de L'eau des fleurs par VACHARDTUAPIED (Babelio)

    nous voilà ce soir, vaguement décontenancé par la lecture de son cinquième roman, l'Eau des fleurs, où, dans une ambiance touchante entre le cinéma d'Yves Robert et celui de Gérard Mordillat, Gourio n...

    Lire la critique complète >
    Par VACHARDTUAPIED - publiée le 12/04/2013

Ils parlent de L'eau des fleurs

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter