livres actu Livres Actu

Accueil > Jean Jacques Sempé > Grands rêves

Acheter ce livre



Jean Jacques Sempé

0 abonné

Grands rêves (1997)

De Jean Jacques Sempé chez Denoël
(3 votes, note moyenne : 4.7)

Paru le 14-10-1997 - Format : Relié - 104 pages - 31 x 27 x 1 cm - 1023 g - ISBN 10 : 2207240789 - ISBN 13 : 9782207240786

Collection : Humour

Tags : album, légendes, mélancolie, angoisse, miroir, solitude, timidité, humour, dessins.

Citations de Grands rêves (4)

André mon amour perdu.Douloureuse séparation! Mais c'est gentil d'avoir laissé une adresse. J'étais anéantie. Je ne pouvais pas faire un geste. Je te revois, accoudé au bastingage quand on a relevé la passerelle. Je revois tes gestes de désespoir, lorsque le navire a commencé à s'éloigner et que tu as réalisé (enfin!) que j'étais assise sur ta valise.

Nous avons tout mis sur ordinateur, tout: nos parents, nos amis et relations, leurs caractéristiques et nos opinions. Nos premiers émois, nos aspirations, nos échecs, nos succès, nos frustrations, nos trahisons, leurs implications et nos réconciliations. Et, à la moindre amorce de différend, on consulte la disquette. D'ailleurs, on ne dit plus une dispute, mais une disquette, ce qui relativise tout.

Je t'écris d'un endroit bien poétique: un tronçon de voie de chemin de fer désaffecté. Les rails et les traverses sont envahis par les herbes folles. Des papillons, des libellules, volettent alentour.Je t'aime tant, Laurent! tu me manques tellement! J'aimerais réajuster les traverses et revisser les rails. J'y mettrais toutes mes forces, et un jour le sifflement joyeux d'une vieille locomotive annoncerait ton arrivée!Mais faisons comme on a dit: je t'attends samedi au car de 11h15.

"Par la fenêtre du wagon, j'aperçois, dans le paysage qui défile à une allure vertigineuse des gens qui s'enfuient, effrayés par le monstre de feu et d'acier qui m'emporte vers Saulieu, d'où je posterai cette lettre qui vous parviendra dans cinq jours. Nous nous connaissons depuis quatre ans à peine, mais depuis qu'au mois de mars, vous m'avez laissé embrasser votre main, mon coeur tressaute d'impatience.Pouvez-vous me dire (répondez-moi à Madrid, que j'atteindrai, c'est inouï, dans moins d'une semaine) si je puis espérer qu'un jour nous célébrerons nos fiançailles. Nous sommes en juillet. Réfléchissez. Donnez moi votre réponse dans les premiers mois de l'année à venir. Je sais que ce délai est bref. Je ne veux pas vous affoler, Elisabeth, mais que voulez-vous, nous sommes entrés dans l'ère de la vitesse, et je suis un homme de mon époque."


Critiques de Grands rêves : avis de lecteurs (3)


  • Critique de Grands rêves par zazimuth (Babelio)

    J'aime les albums de Sempé. Je ne saurais pas forcément bien les différencier dans mon souvenir... Sempé, pour moi, ce sont des pages à la fois vides et remplies. Il y a souvent un grand espace et un ...

    Lire la critique complète >
    Par zazimuth - publiée le 19/01/2017

  • Critique de Grands rêves par anlixelle (Babelio)

    Un pur bonheur !

    Lire la critique complète >
    Par anlixelle - publiée le 25/01/2015

  • Critique de Grands rêves par Junie (Babelio)

    Depuis "Rien n'est simple" sorti en 62, Jean-Jacques Sempé nous tend un miroir où se reflètent nos états d'âme, nous partageons les angoisses et les tracas de ces minuscules personnages se débattant d...

    Lire la critique complète >
    Par Junie - publiée le 06/10/2012

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter