livres actu Livres Actu

Accueil > Jean Giono > L'iris de Suse

Acheter ce livre - 19.0 €


104425ème dans les ventes


Jean Giono

0 abonné

Jean Giono est né le 30 mars 1895 à Manosque en Haute-Provence. Son père, italien d’origine, était cordonnier, sa mère, repasseuse. Après des études secondaires au collège de sa ville natale, il devient employé de banque jusqu’à la guerre de 1914, qu... Plus >

L'iris de Suse (1970)

De Jean Giono chez Gallimard
(16 votes, note moyenne : 4.0)

«- Non, je les connais, beaux masques ! Je n'ai pas besoin de lorgnette. Voilà ce qu'ils font, écoute : au moment où Murataure pique droit sur Quelte, la baronne a entendu le bruit du moteur (et peut-être même les coups de trompette ; il est encore assez cocardier pour trompeter, le Murataure) et elle a pris son fusil de chasse. Elle monte au second ; elle a ouvert la fenêtre ; elle surplombe. Quand la voiture passe à côté de Quelte, la baronne tire ses deux cartouches de chevrotines sur l'automobile. Elle recharge à toute vitesse et elle tire encore deux fois sur Murataure qui s'esquive et qui s'en va.»

Paru le 01-01-1970 - Format : Broché - 248 pages - 20 x 14 x 2 cm - 305 g - ISBN 10 : 207027036X - ISBN 13 : 9782070270361

Collection : Blanche

Tags : récit, récits, roman, classique, marche, travaux forcés, Excentriques et excentricités, Forges, Or, agressions, absente, forgerons, nature, amour, mathématiques, montagnes, Haute-Provence (France), littérature française, provence, 20ème siècle, récits, prose, roman, classique, chasse, symboles, fuite, accident, liaison, Os, squelettes, bivouac, nature, amour, montagnes, littérature française, provence, persan, 21ème siècle, 20ème siècle.

Citations de L'iris de Suse (10)

Au milieu de la nuit Tringlot s'éveilla par pur plaisir :le vent ronronnait, il se caressait contre la maisoncomme un chat p 1079

Il était sorti sur le pas de la porte. Le soir avait recouvert toute la montagne jusqu'au sommet. Au fond de la vallée, quelques lumières clignotaient dans la nuit noire.

Sous le couvert il s'arrêta."La mort attrape ceux qui courent",se dit-il.Il voulait examiner la situation.

Louiset eut juste le temps de dire : "Ça va dégringoler !" Ils furent abasourdis par un silence particulier, puis le fracas fut entonné à pleine voix par toutes les vallées. Quelques énormes gouttes grêlèrent comme des noix et un vent furieux emporta des blocs de pluie entrechoquées. Les claquements du fouet de la foudre ne cessaient pas, ni, de tous les côtés, la galopade des tombereaux du tonnerre.

La baronne toujours en grand deuil, en voile, les gants et tout son saint-frusquin, se balade seule comme un ladre dans la foire avec' son air de dire « Vous n'etes tous que des chiures de mouches ».Le Munataure qui se prend toujours pour le premier moutardier du pape s'avance, la bouche en cœur et il s'en fait rembarrer recta. (...) Les jours passent ; son amour propre lui travaille le foie ; il rumine et il remâche son avanie.

Ici, c'est autre chose que loin, c'est ailleurs.

l'amour qui rime avec toujours et le bonheur secretqui rime avec caché ? p 1043

Vous ou moi,nous prenons sur nous de vieillir,pour la simple raison qu'il faut vieillir ou mourir jeune,il n'y a pas de milieu.

L'obscurité me sert. Quand on voit tout, on ne voit rien ; là, dans le noir, je suis obligé de tout détailler, centimètre par centimètre.

J'ai beau être un enfant trouvé, j'ai toujours eu des goûts de luxe : tout ce qui est doux, gras, lisse ou craquant m'enchante.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de L'iris de Suse : avis de lecteurs (9)


  • Critique de L'iris de Suse par lehibook (Babelio)

    J'achève ma relecture des romans de Giono par , comme il se doit, le dernier . Etrange et fascinant récit car j'y discerne comme une récapitulation .On y retrouve « Les âmes fortes » , « le Moulin de ...

    Lire la critique complète >
    Par lehibook - publiée le 18/01/2020

  • Critique de L'iris de Suse par Sak71 (Babelio)

    Un petit bijou un peu difficile d'accès : vocabulaire argotique provençal, milieu social particulier, et parfois passages carrément nébuleux qu'il faut humblement accepter de très moyennement comprend...

    Lire la critique complète >
    Par Sak71 - publiée le 16/04/2018

  • Critique de L'iris de Suse par zabeth55 (Babelio)

    Pas d'appréhension en ouvrant un Giono, on sait qu'on ne sera pas déçu. L'iris de Suse, dernier roman, paru en 1970 Mais qui est ce mystérieux personnage, qui a fait de la prison, qui part avec un t...

    Lire la critique complète >
    Par zabeth55 - publiée le 25/02/2016

  • Critique de L'iris de Suse par ivredelivres (Babelio)

    Une histoire simple, celle de Tringlot un nom curieux ! mais qui porte d'autres patronymes. Il revient de loin Tringlot, des larcins peut être des crimes, l'amour de l'or l'a conduit a faire sept a...

    Lire la critique complète >
    Par ivredelivres - publiée le 31/01/2016

  • Critique de L'iris de Suse par brigittelascombe (Babelio)

    Un roman, le dernier de Jean Giono (écrivain du XX° siècle, scénariste français, "chantre populiste" de la Haute Provence, membre de l'Académie Goncourt) puisqu'édité l'année de sa mort en 1970, qui a...

    Lire la critique complète >
    Par brigittelascombe - publiée le 12/12/2011

  • Critique de L'iris de Suse par lecassin (Babelio)

    1904, à Toulon, Tringlot, ancien condamné aux travaux forcés, s'échappe au nez et à la barbe de ses deux poursuivants : Cachou et Porte-clefs repérables et repérés qu'ils sont, l'un précédé d'une odeu...

    Lire la critique complète >
    Par lecassin - publiée le 09/12/2011

  • Critique de L'iris de Suse par brigetoun (Babelio)

    la souveraineté intacte, ou qui voulait se croire telle, de la baronne dans l' »Iris de Suse » de Giono, livre qui, de lui, reste peut être mon préféré, avec « Noé » parce que c'est par là que le goût...

    Lire la critique complète >
    Par brigetoun - publiée le 13/11/2009

  • Critique de L'iris de Suse par guy v. (Amazon)

    Tout Jean Giono se retrouve dans ce remarquable roman qu'il écrivit peu de temps avant sa disparition.On y retrouve son style inimitable, son sens du rythme, de la description. Chaque mot a son odeur, sa saveur...

    Lire la critique complète >
    Par guy v. - publiée le 13/05/2019

  • Critique de L'iris de Suse par Client d'Amazon (Amazon)

    Un morceau de vie en cavale peinte avec verve et chaleur ... Focalisation externe très bien intériorisée ! Dernier texte de Giono , une apothéose dans son style !

    Lire la critique complète >
    Par Client d'Amazon - publiée le 07/12/2016
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter